Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 de chemins au parc [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: de chemins au parc [libre]   Mer 30 Juil - 0:37

Haséo se promenait avec sa bande dans les rues après avoir quitté l'école un peu prématurément , il se faisait un peu chier alors autent aller promener jusqu au parc pour se changer les idées.
En chemins plusieurs retournèrent chez eux pour faire leurs taches et haséo se retrouvea seul car il ne voulait pas retourner chez lui.
C'était calm il n'y avait pas grand monde en semaine dans le parc surtout à l'heure ou les gens travaillaient encore , il longeait les chantier du parc jusqu'a un coin tranquille.

-hé bien y a personne tranquille au moin on va pas me faire chier ici ....

Il s'installa contre un arbre assit regardeant le ciel se demandant bien se que les gens pouvaient faire de si palpitant dans leur vie pour être si bien lui n'y voyait que ennuie a longueur de journée.
Le ciel était calme le vent ne souflait pas et les quelques personnes qui se trouvaient dans le parc ne faisait que tracer leur chemins jusqu'a une autre destination.
Haséo lui était la plein de lassitude a fermé les yeux lentements ne penssant a rien se laissant bercer par la fine brisse et n'écoutant que les environs pour voir si quelqu'un arriverait ou pas pour l'interrompre.
Sa mère s'inquiètait beaucoup pour lui qui ne trouvait pas trop se qu'il voulait faire et surtout qui ne faisait que suivre la mauvaise voie mais pour lui c'était plutot pour se sentir vivant car jusqu'a maintenant rien ne l'avait réellement motivé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de chemins au parc [libre]   Mer 30 Juil - 9:16

[HJ]:désoler, c'est peut-être un peu long...:[/HJ]

Selenda trébucha une seconde fois, la forçant à ralentire de plus belle. Elle se plaqua contre un poteau, la main posée sur son coeur, cherchant à reprendre son ouffle court.
Elle jeta un rapide coup d'oeil dans la ruelle derrière elle. Deux jeunes hommes de 17 ans regardaient autour d'eux, comme à la recherche de quelque chose.
Selenda se cacha de nouveau derrière le pilier éléctrique. Elle inspira profondément plusieurs fois de suite.
Quand elle se sentit prête, elle bondit en avant et se mit à courir comme si sa vie en dépendait. Les deux homme derrière elle l'a vit, et ils se mirent à courir à leur tour.
Selenda pénétra dans un parc en sautant agilement la barrière basse qui entourée le parc. Elle courut de plus en plus vite, talonnée de près pas les garçons.


-Mais bon sang! Ralentie ma mignonne, on ne te fera pas de mal, on te le jure!


Selenda ne l'écouta pas, et elle fit un dérapage pour passer sous un petit pont en plastique contruit pour distraire les bambins, pour ensuite sauter agilement pardessus un cheval en bois sans difficulté malgrès sa petite taille.
Elle traverça l'air de jeux à vive allure, ne ralentisant devant aucuns obstacle, tendit que ses pousuivants rallentissaient de plus en plus le pas.


-C'est quoi cette fille?!
hurla l'un des garçon à son ami, ne s'arrêtant sous aucuns prétextes

-Aucune idée, mais ne t'arrête pas! On est cuit sinon!


L'adolescente contourna un banc et passa devant un garçon adossé à un arbre, l'air de dormir. Instinctivement, Selenda tourna la tête vers lui. Leur regard se croisèrent, celui, paniqué de Selenda et calme du jeune homme.
Elle ralentit inconsciemment, réduisant l'écarts avec ses poursuivants de plusieurs mettres.
Epuisée, Selenda commençait a ressentir l'effet de la fatigue, et elle se remémora la scène qui l'avait mise danscet état contre son grès.


8 minutes plus tôt

Elle marchait en ville - se qui était très rare - les yeux dans le vague, comme à son habitude. Elle s'était arrêter, regardant les passant dans la rue, et tous ses gens qui l'ignioraient subermement comme si elle n'avait jamais existait. Et puis, elle avait assister à un vol à l'étalage. En fait, elle ne faisait pas exprès. Ils étaient quatres, et elle avait les yeux braquait sur eux, sans même chercher à comprendre ce qu'ils faisaient. Ils devaient avoir l'habitude, car ils remarquèrent rapidement la presence d'une fillette qui les regarder de l'autre côté de la rue.
Elle fut alors pousuivit. Elle ne réagit pas tout de suite, car elle ne les regardait pas vraiment volé cette... chose, dont elle ne savait même pas se que s'était. Et puis, elle avait commençer à paniquer quand ils s'étaient rués sur elle. Elle en avait semet deux d'entre eux, pousuivie par les deux autres.
En quelques minutes, tous avait basculer. Autrefois, elle pouvait faire ce qu'elle voulait sans que personne ne se rende compte de sa presence, et maintenant, elle était pousuivie par des types louches pour avoir malencontreusement assisité à un vol malgrès elle.

Present

Elle regarda de nouveau devant elle, laissant le jeune homme seul. Elle courut à peine quelques secondes avant d'être piégée. Devant Elle apparût les deux garçons qu'elle avait semet en premiers. Elle se figea net, le coeur battant à tout rompre.
Un regard lui suffit pour compredre qu'elle était fichue. Même si elle courait vite, il y avait des limite à tout, et elle était incapable de semet quatres garçons aussi près ayant plus de 2 ans de plsu qu'elle.
Elle s'arrêta pour de bon, regardant les deux autre garçons qui l'avait enfin rattrapé et qui affichaient un regard satifait en se rapprochant dangereusment d'elle.


-Héhé, tu es coincée maintenant, alors arrête de chercher à t'échaper. Tu nous as bien fait courir...

Selenda lui lança un regard noir. Lentement, deux des quatres garçons se déplaçèrent pour lui couper la route. C'était sa dernière chance...
Elle bondit, passa entre deux garçons pour se remettre à courir...
Une main puissante la saisit et la plaqua violament contre un arbre, la faisant gémire de douleur. A moitier sonnée, elle soutint son épaule qui lui faisait un mal de chien. Elle redressa la tête, regardant les quatres types se rapproché d'elle et lui couper toute retraîte.


-Abandonne, personnes ne viendras t'aider...

Selenda baissa la tête, laissant des mèches de cheveux retombés sur son visage
.

-... Alors maintenant dis-moi... qu'as-tu vu?
Un des gars se rapprocha dangereusement d'elle, son visage à quelques centimetres de celui de Selenda. Il lui releva le menton et lui sourit sadiquement. Elle secoua la tête, autant pour lui dire qu'elle n'avait rien vu que pour le faire laché prise.


-Bien! On va faire quelque chose. Toi tu vas venir joué avec nous se soir... et tu oublieras se que tu as vu... et on te laisseras partir... d'accord? T'es si mignonne ce serait domage d'abimé un si jolie minois... non?

Il se rapprocha encore plus pour lui lécher la joue. Une chose de trop.
Selenda réagis au quart de tour. Son genoux partit pour remonter et frapper furieusement l'entre jambe tendis qu'elle lui donnait un coup de boule digne des catcheur.
Se qui lui fut rendut en retour la projetta au sol l'assomant de plus belle. Sa lèvre seignait, et elle passa fugitivement sa langue dessus.


-Tu vas le payer sale garce! fit un nouveau en s'approchant, tendis qu'un autre aider celui qu'elle avait frapper à se relever.

La jeunne fille paniqua et recula, se tenant l'épaule. Elle tenta de se relever sans y parvenir, et elle continua à mettre de la distance avec ses assaillants en rempant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de chemins au parc [libre]   Mer 30 Juil - 13:52

Haseo entendit du bruit et ouvrit un oeil , il put largement décrire une jeunne fille en panique cherchant a fuire quelque chose puis deux types arrivé sur les lieux près de la jeunne fille.
Ces gars semblaient louches et haséo était pas le genre à être un bon samaritain et sauvé les demoiselle en detresse mai sil avait horreur qu'on le réveille durant sa sieste cotidienne.

-hmmm...qu'est ce que....j'ai horreur qu'on me réveille....

IL se leva et se tapota les vêtements pour les remettre en place puis regardea les deux type proche de la jeunne fille pour mieu les dévisager.
Essayant de comprendre il s'avancea vers la jeunne fille sans trop la regarder et commencea a zyeuté les gars de haut en bas puis deux autres arrivèrent sur les lieux par la gauche de haseo et semblait en hargne après la jeunne fille.
IL les regardea tous et se fit craquer la nuque avant de bailler de son réveille , il était zen et ne semblait pas témoigner la moindre agrésivité pour un jeunne les autres en avait de l'assurance.

-casse toi c est la fille qu'on veut....si tu veux pas être blesser barre toi...

-hmmm....j'ai horreur d'être réveiller...et encore moin d'être menacé....

-hahah regardez moi se rigolo pour qui tu te prend minus.....

-hé toi minable t'a pas mieu à faire comme aller jouer au bac à sable

-conard je vais te casser en de...

L'homme voulut donner un coup de poing a haseo qui lui retourna un back flip dans la tête (coup de pied retourné) l'envoyant au sol en un fragment de seconde.
Les autres furent surpris du choc et la rage les emporta les deux sur la gauche d'haseo essayèrent de l'attraper sans succès et il fit un baléyage a l'un puis l'acheva en donan un violent cou de coude dans les cote se qui lui en brisa deux surement dans un cris de douleur de celui-ci.
Le dernier sur la droite d'haséo réussi a attrapé celui-ci par les épaule bloquant ces bras laissant ainsi l'avantage a celui qui était encore sur le coté gauche.
Voulant cassé la figure à haséo il reçu un coup de pied dans la rotule se qui le fit se plier a genou et recu par la même ocasion un coup de pied dans la machoir qui craqua sur le momment.
Haséo donna un coup de boule en arrière pour se libèrer de l'emprise du dernier et se retourna donan un coup de poing dans le ventre et sautan a son coup enlacan sa nuque avec son bras et lui faisan une prise de catch l'entrainant sur le sol de tout son poids.
Haséo se releva se frotta ces affaire avant de voirs les trois types se relever doucement et de partir tant bien que mal.

-hmmm sa va ??...ces minables ne te feront plus rien... mais tu devrais faire gaffe à qui tu rencontre....

IL la regardea puis alla de nouveau se rassoir contre l'arbre ou il était comme si de rien n'était laissant la jeunne fille la on voyait bien qu'il ne parlait pas beaucoup et n'était pas le genre à faire le premier pas avec les gens pour se faire des amis.
Cependant il l'avait aidé pour pas qu'elle risque quoi que se soit et cela était bien haséo tout cracher discret mais loyal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de chemins au parc [libre]   Jeu 31 Juil - 8:44

Selenda regarda la scène prendre une tournure... nouvelle et elle eu toutes les peines du monde pour ne pas profiter de la situation pour se faire la malle discrêtement.
Elle se releva tant bien que mal, se léchant la coupure sur la lèvre inférieure et se tenant l'épaule droite.
Elle vacilla un instant, le temps qu'elle reprenne ses esprits.
Elle regarda le jeune homme qui venait de lui sauver la mise.


-hmmm sa va ??...ces minables ne te feront plus rien... mais tu devrais faire gaffe à qui tu rencontre....

Après cette simple phrase, il se détourna et retourna s'asseoir sous son arbre.
Selenda ne savait pas quoi faire, la réaction du garçon était habituel; tous le monde oublié sa présence après qu'on lui est parler.
Elle regarda autour d'elle, toujours hésitante.
Finalement elle s'approcha de lui, se tenant toujours l'épaule. Le jeune homme se tourna vers elle avant qu'elle ne l'approche de trop près. Elle se figea net, ne sachant pas qu'elle aptitude adopté.
Le jeune homme devait trouver cela bizarre qu'elle ne l'est toujours pas remercier de son aide, mais Selenda savait qu'elle serait bien incapable de prononcer la moindre parole.
Elle déglutit avant d'avancer de nouveau. Il ne la quittait pas des yeux, comme méfiant.
Selenda se laissa tomber à genoux à ses côtés. Il parût surpris, mais il n'y fit pas attention, sachant pertinemment qu'à la moindre hésitation, elle partirait en courant.
Elle passa sa main sous sa chemise, et en retira un poignard. Elle rassura le garçon de regard et approcha sa main du tronc d'arbre, à quelques centimetres de l'inconnu.
En quelques coups rapides, elle entailla l'écorce pour y inscrire un mot:

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: de chemins au parc [libre]   Ven 1 Aoû - 2:29

HRP: j'éditerais mon message a mon retour du wk lundi après midi je pars se wk mais je repondrais dés que je serais en pleine forme Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de chemins au parc [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
de chemins au parc [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» soirée au parc d'atractions [LIBRE]
» Obama en chute libre ...
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: