Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une découverte [PV:Sara Fuji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une découverte [PV:Sara Fuji]   Mar 15 Juil - 5:34

Des heures durant Mao vagabonda dans sa nouvelle ville. L'obscurité commençait à envahir les rues désertes et la lune n'allait plus tarder à montrer le bout de son nez. Quand la jeune femme se décida enfin à rentrer chez elle une chose particulière attira son attention. Sans même s'en rendre compte elle s'était arrêtée devant une église. Dans son ancienne ville il n'était pas rare de voir un temple, elle en avait même visité des dizaines, mais c'était la première fois qu'elle voyait une église semblable à celle qu'elle avait vu dans les livres d'architecture européenne.
C'était une immense bâtisse, faite de pierre sommbre. Impréssionée par le spectacle qui s'offrait à elle, Mao décida de voir à quoi ressemblait l'intérieur de ce que l'on appelait " La demeure du Seigneur ". Elle gravit les innombrables marches de granite qui menaient à la porte et entra.
L'endroit était désert, ce qui était loin de déranger la jeune femme. Elle promena son regard sur les murs nus, les bancs massifs disposé des deux côtés de la nef et sur la croix plantée au centre de l'autel. Elle avança dans l'étroite allée et s'assit sur un banc vide, juste en face de la croix.
Les yeux gris de Mao fixèrent avec un certain mépris l'homme crucifié. Quand elle était enfant, elle respectait Dieu , mais depuis la mort d'Abel elle maudissait le nom du Seigneur. Pour elle si Dieu était capable de prendre ce qu'elle avait de plus cher, il ne valait pas mieux que le Diable.
Elle était tellement préoccupée par ses pensées, qu'elle ne remarqua même pas la personne qui s'etait assise près d'elle.


Dernière édition par Ymura Mao le Mar 29 Juil - 11:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une découverte [PV:Sara Fuji]   Jeu 17 Juil - 2:52

Le soleil venait de se coucher, et dorénavant les seules sources de lumières visibles étaient celles des éclairages publique et de façon moins efficace mais bien plus belle, l’éclat de la lune, qui commençait enfin à apparaître.

Il n’y avait personne dans les alentours, et le silence régnait dans ce lieu. Deux expressions vinrent à l’esprit de Sara concernant ce silence. La première était « un silence quasi-religieux », la seconde « un silence de mort ». Elle sourit. Après tout, les deux pouvaient convenir à l’endroit où elle se trouvait. Une église. C’était assez étrange de trouver une église Européenne par ici, enfin pas tant que ça, après tout, il y avait plusieurs religions au Japon, dont plusieurs nécessitant la présence d’Eglise.

Sara montât les quelques marches qui menaient à la grande porte de bois et la poussa lentement. Elle entra dans l’église. Apparemment, il n’y avait aucune messe en ce moment, car l’église était bien silencieuse. La jeune femme s’avança un peu, tout en détaillant le décor de la bâtisse. Quelques bougies avaient été allumés en éclairage, elle dégageait une douce chaleur et une impression que Sara n’avait jamais vraiment su décrire. Elle s’approcha de la petite table ou reposait plusieurs cierges, certains allumés d’autres éteint. Elle prit un cierge long et fin qu’elle alluma à la mèche d’une autre bougie et la déposa ensuite à côté d’une autre bougie. Elle déposa ensuite dans une boîte la pièce que lui avait coûté le cierge et s’avança dans l’allé.

Sara aimait bien les églises. En fait, elle croyait savoir que c’était un lieu qui plaisait généralement aux anges. Pourtant de sa vie vivante, Sara n’avait jamais vraiment montrait d’intérêts particuliers pour les églises. Certes elle en avait déjà eu visité, comme tout les enfants elle avait trouvé les vitraux jolis. Mais maintenant, elle aimait bien ce lieu. Peut-être parce que c’était l’endroit qui faisait le plus penser au paradis. Qui sait ? Parfois, il n’y a pas d’explication aux choses que l’on aime et à celle que l’on n’aime pas. C’est comme ça et pui c’est tout. On ne se demande pas pourquoi.

Le seul bruit audible était celui de ses pas silencieux. Sara en profitait pour regarder quelques secondes les vitraux, avant d’arriver là où elle voulait aller. Soit près d’une jeune fille assise sur le premier banc face au seigneur crucifié. Elle semblait perdu dans son observation et n’avait pas l’air de faire attention à ce qui l’entourait. L’ange arriva au niveau du banc de la jeune fille et s’arrêta. Etant donné que la jeune fille ne cilla pas, Sara en déduit qu’elle ne l’avait pas vu. C’était un peu ennuyant. Sara voulait lui parler, mais pas la déranger. Finalement, elle s’assit à côté de la jeune fille, sa veste posée sur ses genoux et attendit quelques minutes. Visiblement la personne assise à ses côtés était vraiment perdue dans ses pensées pour ne pas faire attention à elle. Car il aurait été naturel dans une église déserte de se demander pourquoi une inconnue s’asseyait juste à ses côté alors qu’elle avait toute la place nécessaire pour se mettre ailleurs.

Sara décida qu’il était temps de rompre le silence. Personne ne savait encore combien de temps la jeune fille à ses côté allaient rester ainsi, mais dehors, la lune montait dans le ciel et l’heure avançait. Elle tourna le visage vers la jeune fille et dit :


« Vous semblez bien pensive Mademoiselle. Est-ce que quelque chose vous tracasse ? »

Elle fit une légère pause avant de reprendre :

« Veuillez me pardonner de me mêler de ce qui ne me regardes pas, mais le ciel dehors s’assombrit. Vous devriez peut-être songer à rentrer. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une découverte [PV:Sara Fuji]   Sam 19 Juil - 12:17

« Vous semblez bien pensive Mademoiselle. Est-ce que quelque chose vous tracasse ? »

Mao tourna le visage vers l'inconnue. Pourquoi fallait t-il qu'elle vienne interrompre le cours de ses pensées ?
C'était une jeune femme blonde, visiblement plus âgée que Mao. Quelque chose dans les yeux bleu nuit de son interlocutrice la mettait mal alaise.
Son visage pris une expression faussement enjouée, devenue familière.
Se fendant d'un sourire elle répondit :

« Ne vous inquiétez pas pour moi. Tout vas bien »

La jeune femme ne parut pas très convaincue et enchaîna avec :

« Veuillez me pardonner de me mêler de ce qui ne me regardes pas, mais le ciel dehors s'assombrit. Vous devriez peut-être songer à rentrer. »

L'attitude quelque peu protectrice de la jeune femme déplaisait à Mao.
Depuis près d'un an plus personne ne se souciait d'elle, alors qu'une parfaite inconnue puisse s'inquiéter pour elle était tout simplement inimaginable.
Elle n'aimait pas dépendre de quelqu'un où que quelqu'un dépende d'elle et elle voulait échapper au plus vite au regard pénétrant de la jeune femme .
Alors, dans un souffle elle dit :

« Vous avez raison je ferais mieux d'y aller. Passez une agréable soirée. »

Sautant sur ses jambes elle fonça vers la porte, mais au bout de quelques pas elle s'aperçut avoir oublié ses clés sur le banc.
*Quelle idiote !*
Son habitude de toujours garder les clés dans la main, devenait vraiment gênante. Elle se retourna tellement vite qu'elle bouscula la jolie blonde qui l'avait suivie.
Décidément rien n'allait plus, se confondant en excuses elle l'aida à se relever.
La jeune femme lui tendis ses clés.
Rouge comme une pivoine, Mao les récupéra.

« Je suis vraiment désolée. Est-ce que ça va ? »


Dernière édition par Ymura Mao le Mar 29 Juil - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une découverte [PV:Sara Fuji]   Sam 19 Juil - 13:36

Sara s’était inquiétée de l’air pensif de la jeune femme et le lui avait fait remarquer. La jeune femme avait alors tourné son visage vers elle, avec une expression mitigée entre la surprise et l’embêtement, chose tout a fait normal lorsque l’on est dérangé par une inconnue lorsque l’on y s’y attend pas ou lorsque l’on ne le veut pas. Quoiqu’il en fût Sara ne s’attarda par sur l’expression qu’arborait le visage de la jeune fille car ce qu’elle attendait était après tout une réponse à sa question. De toute façon, le visage de la jeune fille s’éclaira d’un air enjoué au moment ou elle répondait :

« Ne vous inquiétez pas pour moi. Tout va bien. »

Cette phrase aurait certainement dû convaincre Sara que tout allait bien. Et une simple inconnue aurait probablement dû s’en tenir là. Seulement la présence de Sara dans cette église n’était pas due au simple hasard. Cependant comment l’expliquer à la jeune femme. Et surtout comment réagirait-elle quand elle saurait ? Sara avait toujours du mal à entamer la conversation sur la raison de sa présence lorsqu’elle devait le faire. Pourtant elle n’était pas du genre timide, mais simplement inquiète de la réaction de son interlocuteur. Quoi qu’il en soit Sara continua en précisant que le soleil se couchant, la jeune femme devrait peut-être songer à rentrer.
C’est trop tard que Sara réalisait la entre guillemet bêtise qu’elle venait de dire. Car après tout, elle venait d’inciter la jeune femme à s’en aller, sans encore lui avoir parlé de ses motivations. Bien sûr la jeune femme qui ne semblait pas très à l’aise avec le comportement de Sara saisit la perche tendue en disant :


« Vous avez raison je ferais mieux d’y aller. Passez une agréable soirée. »

Avant que Sara ne réponde quoique ce soit, la jeune femme se leva et partit en direction de la sortie. De son côté Sara tentait de réfléchir pour rapidement trouver une solution. Elle devait absolument lui parler. Le repousser à demain ne lui convenait absolument pas. D’un côté parce que le danger pouvait apparaître à n’importe quel moment, de l’autre parce qu’elle serait de très mauvaise humeur, si elle n’allait pas au bout de son devoir. Bien sûr elle pouvait tout aussi bien suivre la jeune femme et la rattraper, cependant pour commencer une conversation de cette nature, ce n’était peut-être pas la meilleure chose à faire.
Mais soudain la réponse aux questions de Sara surgirent à la place que venait de quitter le jeune femme. En effet sur le banc à côté de Sara se trouvait un trousseau de clés. Sara les prit et se leva. Elle pensa bien sûr à appeler la jeune femme, mais elle se rappela qu’une église était un lieu de silence. Elle décida alors de la rattraper. Cependant, lorsque Sara était sur le point d’être à son niveau, la jeune fille se retourna et les deux femmes se bousculèrent. Le résultat fût que Sara fit une chute en arrière. Au rien de bien grave au contraire, pour Sara les choses tournaient très bien, elle avait encore plus de raisons maintenant de prolonger la conversation avec son interlocutrice et cette fois elle réfléchirait avant de parler et de laisser son côté protecteur l’emporter sur son travail.
Elle accepta la main de la jeune femme qui l’aidait ainsi à se relever, tout en se disant, que c’était une chance que l’église soit déserte, sinon aucun doute, elles auraient attirés les regards et probablement dérangées quelques pensées et prières.
Ensuite elle tendit ses clés à la jeune femme en souriant. Celle-ci s’excusa :


« Je suis vraiment désolée. Est-ce que ça va ? »

Sara continua de sourire à la jeune femme et lui fit un signe de tête à la fois pour lui signifiait que tout allait bien et surtout pour lui assurait que ce n’était pas grave, car le visage gênée de la jeune humaine ne lui avait pas échapper. Sara hésitât quelques secondes, sachant pertinemment qu’elle devait se dépêcher avant que celle-ci ne reparte et cette fois-ci de façon encore plus rapide que la précédente.
Vérifiant rapidement qu’il n’y avait personne aux alentours, elle lui dit sur un ton tout de même un peu plus bas :


« Ecoutez Mademoiselle, je dois vous parler d’une chose importante, qui nous concerne toute les deux et surtout votre sécurité. »

Elle aurait bien ajouté, ne vous inquiétez pas, il n’y a rien de grave, mais Sara ne considérait pas que la possibilité future de présence de démons autour de la jeune femme soit quelque chose de tout à fait bénin. Mais d’un côté elle savait aussi que ses paroles pourraient se montrer inquiétantes. Elle espérait seulement que la jeune fille la croirait et qu’elle accepterait de lui parler, car si celle-ci s’en allait, Sara n’aurait d’autre solution que d’aller la voir chez elle, et là la rencontre risquerait de devenir plu difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une découverte [PV:Sara Fuji]   Dim 20 Juil - 12:56

Bien que la jeune femme lui fit un signe qui indiquait que tout allait bien, l'embarras de Mao continua d'augmenter. Elle avait honte d'être aussi maladroite. Elle lança un regard hésitant à la jeune femme dont le sourire s'était momentanément effacé. Mao attribua ce détail à la chute qu'elle avait accidentellement infligé à la jolie blonde. Elle se dit qu'elle devait peut-être la raccompagner chez elle. Mais elle fut devancée par la jeune femme qui lui dit :

« Ecoutez Mademoiselle, je dois vous parler d'une chose importante, qui nous concerne toutes les deux et surtout votre sécurité. »

Devant ces mots Mao resta bouche bée. Des dizaines de questions avaient envahi son esprit. Que voulait t-elle dire par " une chose importante" et plus important encore comment pouvait t-elle se soucier de sa sécurité alors qu'elles venaient de se rencontrer. Elle dévisagea la jeune femme, qui attendait patiemment une réaction de sa part. Rassemblant rapidement ses esprits, elle décida de laisser à la jeune femme une chance de s'exprimer, après tout c'était de sa faute si elle était tombée.

" Je vous propose de discuter de cette "chose importante" chez moi, êtes vous d'accord ?"

Le doute se faisait clairement entendre dans sa voix, mais qui ne serait pas troublé devant une déclaration aussi directe. Elle jeta un coup d'oeil discret à la jeune femme et constata que son sourire était revenu. Mao ne saisissait pas les raisons qui pouvaient pousser cette femme à s'intéresser à elle.


Dernière édition par Ymura Mao le Mar 29 Juil - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une découverte [PV:Sara Fuji]   Jeu 24 Juil - 0:52

La jeune femme resta bouche bée face à la déclaration qu’avait faîte Sara et c’était assez normal dirons nous. Après tout elles ne se connaissaient pas et Sara voulait lui parler de sa sécurité. Qui se souci de la sécurité des inconnus ? Intérieurement Sara se demandait qu’elle serait la réaction de la jeune femme quand elle lui aurait dit la vérité. Ce n’était pas une chose courante et beaucoup de monde ne croit pas aux anges. Enfin, si cela est nécessaire, elle le lui prouverait. Sara attendait tranquillement une réaction de la jeune femme qui finalement lui proposa :
« Je vous propose de discuter de cette « chose importante » chez moi, êtes vous d’accord ? »

Sara prit le temps de réfléchir quelques secondes. L’église était certes déserte, mais ici, elles n’étaient pas à l’abri de l’arrivée du prêtre ou d’une autre personne. Tandis que chez elle, elles seraient sûres de ne pas être embêtées, enfin sauf si la jeune femme ne vivait pas seule, là ce serait plus compliquer. Car seule la jeune femme devait être courant et personne d’autre. Cependant Sara accepta.

« C’est une bonne idée, nous serons sûr d’être tranquille. Dîtes moi, vous n’avez pas peur d’inviter des étrangers chez vous ainsi ? »

La dernière question était posée sur un ton légèrement amusé, mais la question était sincère. Elle ne devait pas se sentir inquiéter pour inviter une inconnue chez elle. Peut-être ne vivait-elle pas seule ? Ou alors, elle avait les moyens de se défendre. Parce que le doute avait tout de même transparut dans la voix de la jeune femme, ce qui prouvait qu’elle se posait des questions. Mais quoi qu’il en soit, elle venait tout de même d’inviter une inconnue chez elle, c’était qu’elle devait quand même se sentir sûre d’elle, ou alors Sara avait réussi à lui inspirer confiance. Enfin bon, quoi qu’il en soit, Sara verrait bien sur place. Elle dit :

« Bon, allons-y, je vous suis. Excusez moi d’être aussi curieuse, mais vivez vous seule ? »

Sara voulait savoir, si elles risquaient d’être dérangé ou pas et puis pour essayer de comprendre pourquoi elle l’avait invité si facilement. Puis après quelques secondes, elle continua :

« Nous pourrions peut-être nous présenter non ? En ce qui me concerne, je me nomme Sara Fuji. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une découverte [PV:Sara Fuji]   Dim 17 Aoû - 7:31

La jeune femme parut pensive face à l'invitation de Mao. Pendant que cette dernière réfléchissait, la brunette la détailla encore une fois, mais plus attentivement. Deux longues boucles blondes encadraient son visage, pendant que le reste de la chevelure, parfaitement plate, tombait dans son dos. Elle était légèrement plus grande que Mao, possédait une taille fine et une poitrine ni trop petite ni trop pulpeuse. Des lèvres fines, un petit nez et de grands yeux bleu, c'était un bleu foncé qui rappelait l'océan nocturne sous la lueur de la lune et comme l'océan ils étaient d'une profondeur infinie.
Face à elle, les complexes de Mao semblaient resurgirent. Détournant le regard elle attendit une réponse, qui ne tarda pas :

« C'est une bonne idée, nous serons sûr d'être tranquille. Dîtes moi, vous n'avez pas peur d'inviter des étrangers chez vous ainsi ? »

Elle n'avait pas vraiment peur, en fait Mao n'accordait qu'un minimum d'intention à sa sécurité, juste assez pour ne pas se couper en faisant la cuisine ou ne pas traverser au feu rouge, mais cela n'allait pas plus loin. En plus les chances qu'une personne qui prétend se soucier de votre sécurité, vous agresse sans raison sont faibles, pour ne pas dire inexistantes. Cependant ,c'est vrai que c'était irresponsable de sa part d'inviter une étrangère chez elle. Mais c'était trop tard pour revenir en arrière.

« Non, je n'ai pas peur, mais vous avez raison, je devrais faire plus attention. »

La jeune femme paraissait amusée par une telle insouciance. Bientôt une autre question se fit entendre :

« Bon, allons-y, je vous suis. Excusez-moi d'être aussi curieuse, mais vivez vous seule ? »

N'étant pas portée sur la discussion, Mao se contentait de répondre aux questions de la jeune femme. Souriant intérieurement à chaque fois que celle-ci s'excusait pour une question qui lui parfaisait indiscrète. Ce qui était totalement inutile aux yeux de la brunette, car cela fait près d'un an qu'elle n'avait aucune vie privée digne de ce nom. Alors, elle répondit :

« Oui, je vis seule. Pourquoi cette question ? »

La raison qui poussait la jeune femme blonde à l'interroger sur ce genre de détails l'intriguaient. Le sourire aux lèvres, elle tourna les tallons. Quelques instants suffirent pour qu'une autre question surgisse :

« Nous pourrions peut-être nous présenter non ? En ce qui me concerne, je me nomme Sara Fuji. »

Elle se sentait honteuse, de ne pas y avoir pensée. Elle avait invité une inconnue chez elle sans même lui avoir demandé son nom. Heureusement Sara ne pouvais pas voir son expression, étant donné que Mao avait pris les devants.

« Enchantée Sara. Je m'appelle Mao Ymura. »

Soudain la jeune femme se rendit compte qu'elle avait commit une autre erreur, d'ordre éthique cette fois.

« Excusez-moi, mais puis-je vous appeler Sara ? »

Elles avaient franchi les portes de l'église et Mao put enfin sentir la brise nocturne calmer le feu qui s'était soudainement emparé de ses joues pour avoir été si sotte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une découverte [PV:Sara Fuji]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une découverte [PV:Sara Fuji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Ecaterina Sara Robertson ? Lost in an image
» Sayaka Fuji [Serdy]
» Une étrange découverte
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: