Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le coeur parle [Suite avec Reiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kristy Rayley

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28

» Informations
Âge: 20 ans
Ange Gardien de: Shadya Thaed
Protégé[e] de: Moi même

MessageSujet: Quand le coeur parle [Suite avec Reiko]   Lun 7 Juil - 11:55

Le moment pouvait être qualifié de parfait sans hésitation. Les mots, les gestes, les regardas, tout était absolument délicieux. Kristy n’aurait échangée ce moment pour rien au monde. Tout lui était si précieux, surtout Reiko. L’attachement qu’elle avait envers cette personne n’a pas tardé à exister et à s’ancrer en elle. L’Ange voyait bien à quel point elle perturbait la jeune femme, mais ce que celle-ci ne savait pas, c’était que Kristy était tout aussi troublée et intimidée par le moment. Elle n’était pas toujours sur d’elle et parfois laissait échapper quelques brides de fragilité. Son cœur n’avait cessé d’accélérer la cadence et ça ne c’était pas calmer depuis. Tentant tant bien que mal de se reprendre, elle écoutant attentivement Reiko répondre à sa question :

« La perte de ma mère est ce qui m’a le plus marqué, mais il y a tellement d’autres choses qui m’ont marqué d’une façon ou d’une autre. Il y a tellement de petits détails auxquels j’attache de l’importance… mais dans la seconde, je crois que tu es l’événement le plus marquant. Ca fait un peu trop fleure bleue, mais j’ai ce sentiment indescriptible au fond de moi, c’est comme si tout cela était un rêve… »

Tendis qu’elle fouilla dans ses poches pour y trouver sa clef, Kristy sourit face au dire de l’humaine. Si elle savait qu’elle aussi était dans la seconde l’événement le plus marquant de son existence. La regardant plus attentivement, elle se rendit compte que tout en Reiko l’attendrissait. Sa douceur, sa simplicité, son naturel, sa gentillesse et aussi sa maladresse et timidité qui étaient ici, exposés comme jamais. La voir trembler ainsi d’une certaine appréhension la fit sourire. L’Ange aussi « stressait » quelque peu, mais cette sensation était toute fois, agréable. Elle n’avait pas ressentit ça depuis bien des années. Après un dernier regard vers les yeux gris de Kristy, Reiko ouvrit la porte et la laissa ouverte pour que l’Ange puisse passer à son tour. Celle-ci, lui accorda un sourire de remerciement. Les tremblements de la jeune humaine se firent de plus en plus importants.

« Allez, prenons l’ascenseur, nous serons mieux installer au salon pour discuter. »

Kristy la suivit sans rien dire, observant plus Reiko qu’autre chose. Plus les minutes passaient, plus elle la trouvait d’une bonne beauté exquise. La jeune humaine avait vraiment tout pour plaire à un quelconque garçon, et pendant une seconde Kristy se demanda pourquoi elle l’avait choisit elle, alors que la ville regorgeait de jeune homme beau et cultivé. L’Ange se sentit alors chanceuse, d’avoir séduit Reiko. Il faut dire, que la séduction avait agit dans les deux sens, car Kristy était loin d’être indifférente à Reiko et non pas seulement pour sa beauté physique, mais aussi pour tout ce qu’il a constituait.

Elle entra dans l’ascenseur, avec l’impression que son cœur se trouvait dans sa gorge et dans sa tête. Il battait tellement fort et vite, qu’elle fut déstabilisé, et ce bien plus qu’elle ne l’aurait crus. Elle attendit que Reiko appuie sur le bouton la menant au salon, puis lui prit la main avant de l’attiré vers elle. L’Ange avait besoin de la chaleur qui était propre à l’humain, celle qui était si rassurante et douce. Enfouissant son visage dans le cou de Reiko, elle inspira à fond son odeur fruité, qui la faisait tant chaviré. Elle la tenue ainsi dans ses bras, sans bouger, sentant son cœur battre toujours plus vite, toujours plus fort. Des moments comme celui-ci, simple, mais pourtant si beau, étaient un pur bonheur.

En entendant la petite sonnette qui indiquait leur arrivée à l’étage, Kristy déposa un baiser au creux du cou de Reiko avant de se détacher d’elle et de lui offrir un grand sourire franc.


« Alors, tu me fais faire le tour ? »

Elle avait hâte de voir, où logeait son humaine bien aimé. C’est alors qu’elle découvrit un immense espace…

[ =x je te laisse écrire la suite parce que je sais pas comment est ton appartement xD Honneur a toi =) Mon post sera meilleur la prochaine fois promis !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiko Nagashi

avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age : 27

» Informations
Âge: 22 ans
Ange Gardien de:
Protégé[e] de: Oni-San (si on peut dire)

MessageSujet: Re: Quand le coeur parle [Suite avec Reiko]   Dim 20 Juil - 4:22

Quand elles montèrent enfin dans l’ascenseur pour se rendre dans l’appartement de la jeune humaine se laissa faire quand son ange lui prit la main avant d’enfouir son visage dans son cou. S’était une sensation des plus agréable et jamais Reiko ne se plaindrait de ce genre de démonstration d’affection, bien au contraire, elle en avait le plus grand besoin. De plus, la jeune femme se sentait parfaitement bien dans les bras de sa nouvelle amie, qui avait très vite sût capturer son cœur. Quand la sonnerie leur indiquant qu’elles étaient bien arrivées au bon étage, Kristy déposa un baiser au creux du cou de la jeune humaine qui tressaillit légèrement, tout en souriant un peu bêtement.

Les deux jeunes femmes sortirent de l’ascenseur et firent quelques pas dans le couloir pour s’arrêter devant une grande porte blanche. Reiko sortie sa clé et ouvrit la porte sans attendre avant de se retourner vers son ange.


« Alors, tu me fais faire le tour ? »

« Je suis désolée, tu verras que c’est encore un peu fouillis, je n’ai pas encore finis de ranger tous mes cartons. »

Reiko rougit un peu avant de s’avancer dans son entrée. Rien de bien grand, juste la place pour une petite commande sur laquelle elle déposa les clés, un porte-manteau et un miroir qui lui servait toujours pour se voir avant d’ouvrir la porte. A cette pensée, la jeune femme rit intérieurement. Elles avaient le choix entre deux couloirs et une porte en face d’elles, après un court moment d’hésitation, Reiko se tourna sur sa gauche et elle fit signe à Kristy de la suivre en lui prenant doucement la main. Elles passèrent devant une porte que la jeune humaine ouvrit rapidement.

« C’est mon futur bureau, il servira aussi de chambre d’amis au cas où, mais pour le moment, c’est plus une sorte de pièce réservée à empiler tous mes cartons pas encore rangés. »

Refermant la porte derrière elle, Reiko reprit son chemin pour arriver dans la cuisine. Ni trop grande, ni trop petite, juste la bonne taille avec tout ce qu’il fallait. Quelques boites trainaient encore un peu partout, mais dans l’ensemble, la pièce paraissait bien rangée. Tout était en carrelage blanc et jaune pale, une grande cuisinière, un grand réfrigérateur, un peu grand pour une seule personne, une fenêtre qui donnait sur la cours de l’immeuble et en face, une autre qui donnait sur le centre –ville. Il n’y avait pas vraiment de table, juste un long bar et deux chaises hautes. Pour le moment il n’y avait aucune décoration, mais l’essentiel était là. Un grand plan de travail faisait toute la longueur de la pièce, entourant la cuisinière et de multiples placards étaient présent, aussi bien sous le plan de travail qu’au dessus, ce qui faisait beaucoup de place pour le rangement.

Après avoir fait rapidement le tour, les deux jeunes femmes repartirent en direction de l’entrée qu’elles avaient quittée quelques minutes plus tôt. Reiko s’arrêta devant la porte en face de la porte donnant sur le salon. Elle l’ouvrit et laissa passer Kristy qui s’avança. Reiko se plaça juste derrière son ange et lui murmura doucement à l’oreille.

« C’est l’endroit que je préfère dans tout l’appartement, le soir tu peux admirer le coucher de soleil du canapé, c’est magnifique de voir le jour s’éteindre derrière les immeubles… »

Sans un mot de plus, la jeune humaine passa ses bras autour de la taille de son ange avant de poser sa tête contre son dos. Kristy était la première personne à visiter son appartement, à découvrir sa nouvelle vie et en parallèle, s’était aussi la première à découvrir tous ses secrets. Souriant de bien être, Reiko finit par s’écarter un peu de l’ange avant de venir se placer devant elle, plongeant son regard dans le sien. Prise d’une envie soudaine, elle se mit sur la pointe des pieds et l’embrassa tendrement, lui caressant la joue en même temps.

« Allez viens, je te montre le reste. »

Lui reprenant la main, la jeune humaine conduisit son ange dans le second couloir. La première porte qu’elle ouvrit sur sa droite fût la salle de bain. Reiko la trouvait immense et elle en était bien contente. Une grande douche avec de grandes portes en vitre, une baignoire qui faisait l’angle de la pièce et deux lavabos surmontés d’un immense miroir. Sur le côté droit de la porte se dressait un placard en bois blanc, et de l’autre côté, il y avait les toilettes et toute la pièce était en carrelage blanc et bleu avec quelques touches argentées. Pour Reiko s’était tout simplement une pièce sublime qui n’avait besoin d’aucune modification, tout était déjà parfait.

Sortant de la salle de bain, elles prirent la direction de la dernière pièce de la maison. Face à elles, la porte était déjà ouverte. La chambre de Reiko. Il y avait plusieurs cartons qui jonchaient le sol, mais ils étaient tous les uns sur les autres contre le mur de la pièce, ce qui faisait déjà un peu moins fouillis. Les tons de la chambre étaient vraiment très clairs, jaune pale et mauve pale, seul le mur derrière le grand lit en bois était blanc. Les meubles, eux aussi, étaient d’un bois clair et la grande porte-fenêtre donnait sur le balcon rejoignant le salon. Ici aussi, il n’y avait pour le moment aucune décoration, juste des affaires à peine rangées, ce qui montrait bien que la jeune femme n’était pas là depuis très longtemps.

« Voilà, maintenant tu as tout vu de mon nouveau chez moi. Viens retournons au salon. »

Elles reprirent une seconde fois le couloir et elles se rendirent au salon. Elles n’y étaient pas restées très longtemps quelques minutes plus tôt, mais là, Reiko laissa le temps à son ange de regarder autour d’elle. La pièce était des plus simples, blanc et vert pale. Une grande télévision, cadeau que la jeune femme avait reçu de son frère pour lui souhaiter bon courage pour sa nouvelle vie, bien qu’il soit à des milliers de kilomètres d’elle, une petite table basse avec une vitre en verre, un grand fauteuil en cuir blanc, un canapé de la même matière et de la même couleur, une petite table en bois, deux chaises et une grande bibliothèque déjà pleine de livres. En réalité, Reiko était partie avec tous les livres qu’elle avait pût lire depuis qu’elle était en âge de le faire. Souriante, comme toujours, la jeune femme fit face à son ange.

« Alors, qu’est-ce que tu en penses ?! »

[Désolée pour le petit retard, j'essaierais de poster un peu plus rapidement la prochaine fois et ton post me convenait très bien :) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristy Rayley

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28

» Informations
Âge: 20 ans
Ange Gardien de: Shadya Thaed
Protégé[e] de: Moi même

MessageSujet: Re: Quand le coeur parle [Suite avec Reiko]   Jeu 24 Juil - 14:28

Kristy suivit Reiko, un sourire aux lèvres. Elle allait enfin découvrir la demeure dans laquelle elle vivait ses journées, dormait ses nuits. La jeune femme lui fit visiter toute les pièces sans exception. Allant de la cuisine de taille moyenne au couleur jaune et orange pour dominant. L’espace était suffisant pour que Reiko puisse y loger sans problème. Puis elle l’emmena devant une porte qu’elle ouvrit. Kristy entra la première…elle fut complètement éblouis par l’endroit. De couleur blanche et vert pâle, le détail qui la saisit le plus, fut la vue que la fenêtre donnait sur l’extérieur et le ciel. Un murmure au creux de son oreille la fit agréablement frissonner :

« C’est l’endroit que je préfère dans tout l’appartement, le soir tu peux admirer le coucher de soleil du canapé, c’est magnifique de voir le jour s’éteindre derrière les immeubles… »

Elle sentit les bras de la jeune humaine autour de sa taille, une chaleur de bien être l’envahis à tel point que son cœur s’emballa tel un cheval au galop. Ce n’est que très rarement qu’une personne met Kristy dans cet état, et celle-ci en était parfaitement consciente, ne laissant plus place aux questions. Elle était réellement tombée sous le charme de la jeune femme. Et quand celle-ci se mit en face de l’Ange pour l’embrasser doucement, ces pensées ne furent que confirmé. Cupidon l’avait de nouveau frappé de plein fouet. Elle apprécia le baiser bien qu’il fut trop court à son gout. Doucement, elles avaient largement le temps devant elle. Pour le moment elle voulait finir de découvrir cette magnifique maison qui cachait bien des pièces aussi superbes les unes que les autres. Second couloir et nous découvrons la salle de bain vaste et magnifique. Une chose est sur, Reiko ne serait pas malheureuse ici. Puis vient enfin la chambre de la jeune humaine. Malgré les cartons, nous pouvions voir le charme particulier, avec ces tons jaune et mauve pale. Une porte fenêtre offrait une magnifique vue. Kristy aimait ces baies vitrés où nous pouvions avoir accès visuellement à l’extérieur, le ciel et le soleil, la nuit, la lune et ses étoiles.

Elles retournèrent au salon où l’Ange fit un rapide coup d’œil. Il y avait tout ce qu’il fallait, télé, table, une immense bibliothèque qui rappelait à Kristy combien elle aimait lire. L’endroit était réellement calme et apaisant. Même si quelque carton jonchait le sol, qu’importe, cela n’enlevait rien au charme de la demeure. Elle sourit devant tant de beauté et de paix. L’appartement reflétait bien la propriétaire. Douce et calme…


« Alors, qu’est-ce que tu en penses ?! »

L’Ange sortit de sa rêverie en plantant son regard dans celui de Reiko. Celle-ci était d’une beauté fulgurante. Restant dans la simplicité, son charme était des plus naturels. Ses grands yeux gris avec des reflets bleus, fit palpité le cœur de Kristy. La jeune humaine avait sous ses airs de fragilités, une aura mystérieuse, énigmatique. Elle aimait cette sensation qui parcourait ses artères et le reste de son corps, chaude et réconfortante. Même si son cœur menaçait de lâcher, qu’importe. Elle essaya tant bien que mal de se ressaisir avant de répondre :

« Cet appartement est parfait. Tu y seras réellement heureuse. »

Un sourire, un temps d’arrêt pour se plongé une nouvelle fois dans ce ciel de nuages gris laissant entrevoir des parcelles de bleu. Tels était le regard de Reiko. Accepterait-elle réellement par la suite d’assumer une vie ou au moins une petite partie de sa vie aux côtés de quelqu’un qui ne vieillit jamais ? C’est le sacrifice qu’avait fait la dernière personne pour qui c’était épris l’Ange…mais elle ne voulait pas que Reiko « gâche » sa vie pour Kristy. Trop de questions…profitent du moment présent ! Et comme si ces gestes suivaient les pensées, elle prit la jeune femme par la taille et l’attira contre elle. Elle déposa un baiser sur son front, son nez puis sa bouche, où sa langue vient franchir les barrières des lèvres pour retrouvés sa promise pour un doux et langoureux ballet. Le moment est magique et transporte l’âme de l’Ange dans des lieux qui lui avait trop souvent manqué. Ses mains remontèrent le long des reins de Reiko, passèrent dans son dos pour des caresses, allant et venant le long de la colonne vertébrale.

Elle mit fin au baiser avant de plongé à nouveau son regard dans celui de la jeune humaine. Le cœur battant, le souffle court, l’esprit chamboulé, une chaleur régnant dans le creux de son ventre, tel une flamme illuminant la nuit, Kristy était bien plus que déstabilisé. Elle ne voulait pas précipiter Reiko, lui faire peur ou peut-être même la dégouté. Elle avait l’impression de marché sur des œufs et prenait peur de faire un faux pas qui pouvait tout gâcher.

Pour la première fois, ce n’était pas de la sûreté qui régnait dans le regard de Kristy, mais de la crainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiko Nagashi

avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age : 27

» Informations
Âge: 22 ans
Ange Gardien de:
Protégé[e] de: Oni-San (si on peut dire)

MessageSujet: Re: Quand le coeur parle [Suite avec Reiko]   Mar 12 Aoû - 14:39

Reiko observa son ange sans un mot, attendant la réponse à sa question. Maintenant que Kristy avait pénétré dans son jardin secret, elle voulait savoir ce qu’elle en pensait, juste au cas où. Les mains derrières le dos, à la limite de se mettre à danser sur ses pieds, la jeune humaine patientait, laissant le temps à l’ange de l’observer, sans l’interrompre, bien que la situation la mettait légèrement mal à l’aise. La jeune femme n’avait pas l’habitude d’être observée de la sorte, elle se sentait comme mise à nue sans avoir besoin de parler et ce genre de situation lui faisait toujours peur, elle avait cette appréhension comme si les gens en face d’elle risqueraient d’être déçus par sa personne.

« Cet appartement est parfait. Tu y seras réellement heureuse. »

Cette réponse fit sourire Reiko comme jamais. Son ange semblait apprécier son nouveau lieu de vie et cela lui fit énormément de bien. La situation pouvait sembler étrange vue de l’extérieur, mais le jeune femme s’en fichait, tout ce qu’elle voulait, s’était avoir un avis d’une personne qui comptait pour elle, et d’une certaine façon, Kristy l’avait complètement conquise et son avis lui importait aussi. Quand elle la sentit l’enlacer, Reiko se laissa faire, profitant de l’instant, sans se poser de question. Cette fois, s’était Kristy qui avait anticipé la chose, mais qu’importe, elle voulait profiter au maximum du temps qu’elle passait avec elle, le reste lui importait peu, elle ne voulait pas penser à ce qui pouvait bien se passer en dehors de ce salon. Il pouvait pleuvoir, neigé, le tonnerre pouvait même gronder, elle ne s’en préoccuperait pas le moins du monde, seuls les bras de son ange étaient important pour le moment.

Kristy était peut-être un être spécial, mais Reiko ne voulait pas attaché trop d’importance à ce genre de détail, tout ce à quoi elle pensait, c’est qu’elle avait énormément de chance qu’elle l’est choisit elle, une humaine quelconque avec un passé douloureux et compliqué, qu’une autre sans doute beaucoup plus jolie qu’elle, qui la rendrait sans doutes plus heureuse qu’elle ne pourrait le faire. Quand elle sentit son ange lui déposer un baiser sur le front, la jeune humaine ferma les yeux et apprécia le contact de ses lèvres sur sa peau, il n’y avait rien de plus agréable. Son nez puis sa bouche et enfin, elle sentit la langue de Kristy dépasser la barrière de ses lèvres et elle ne fit rien pour l’en empêcher, bien au contraire, elle la laissa faire avec un plaisir sans limite. Les caresses dans son dos étaient des plus plaisantes, des caresses comme on ne lui en avait jamais faites jusque là, une douceur incomparable, une tendresse irréprochable, juste un pur plaisir.

Quand Kristy mit fin au baiser, Reiko se sentit légèrement frustrée, mais elle tenta de ne rien laisser paraitre. D’une certaine façon, elle avait peur de ce qui pourrait bien se passer ensuite, mais d’un autre côté, elle voulait continuer à connaitre son ange, sous tous les angles possibles, elle voulait continuer à profiter de cette soirée avec elle, partager un moment spécial et unique, juste elles deux, sans rien pour les déranger. Elle sentait son cœur battre à toute vitesse dans sa poitrine et pour une raison inconnue, Reiko sourit, tout en baissant la tête, observant quelques instants ses chaussures. Souriant de bonheur et de bien-être, elle passa ses bras autour de la taille de Kristy, se serrant encore un peu plus dans ses bras et contre sa poitrine. A croire qu’elle avait enfin trouvé l’endroit dans lequel elle se sentait vraiment bien et en sécurité.


« Je ne voudrais pas faire quelque chose que toi ou moi regretterons par la suite… Là, maintenant, je suis effrayée à l’idée de ce qui pourrait arriver, mais… peut-être que j’en ai envie… »

Reiko se détacha de son ange et plongea son regard dans le sien, le visage neutre, ne laissant paraitre aucunes émotions, cachant du mieux qu’elle pût ses nouveaux sentiments. La jeune humaine était partagée, sauter le pas et aller plus loin ou bien attendre un peu et voir si cette nouvelle relation avait des chances de fonctionner sans difficultés. Le fait que Kristy soit un ange était un point important, cela impliquait qu’elle ne vieillirait jamais, au contraire de Reiko. Cette pensée fit peur à la jeune humaine qui commença à se poser tout un tas de questions. Elle ne voulait pas douter d’elle, elle ne voulait pas perdre confiance, mais ses doutes venaient de reprendre le dessus.

« Et si cette histoire, toute nouvelle, finissait par devenir monotone ?! Et si tu t’ennuyais de moi ?! Tu ne vieilliras pas, alors que moi… et tu partiras peut-être… tu me laisseras… »

Sans qu’elle ne s’en rende compte, des larmes commencèrent à couler le long des joues de Reiko et quand elle les senties, elle s’en voulut tout de suite, elle ne voulait surtout pas se montrer encore une fois faible et vulnérable, mais manque de chance, c’est ce qui était en train de se passer, une fois de plus. A présent, les yeux de la jeune humaine brillaient de larmes et comme une petite fille, elle se blottit contre Kristy et tenta de se calmer au plus vite. Elle ne voulait pas la regarder en face et voir dans son regard quelque chose, une réponse qu’elle redoutait, alors elle préférait éviter ses yeux à l’inverse d’écouter son cœur résonner à ses oreilles. Comme une douce musique, Reiko se laissa bercer et attendit une réaction de la part de celle qu’elle considérait maintenant comme son présent et peut-être son futur, en tout cas un bout de son existence…

[Voilà !!! J'espère que tu ne seras déçue de mon post et merci pour ton dernier message, il m'a vraiment touché et fait énormément plaisir. Bisous :D ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristy Rayley

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28

» Informations
Âge: 20 ans
Ange Gardien de: Shadya Thaed
Protégé[e] de: Moi même

MessageSujet: Re: Quand le coeur parle [Suite avec Reiko]   Jeu 14 Aoû - 13:37

Nouvelle étreinte, Kristy laissa Reiko se blottir contre elle en l’enlaçant doucement. Fermant les yeux, posant son visage contre les cheveux de sa chère et tendre, elle huma cette douce senteur qui lui chatouillait les narines. L’Ange était déconcertée…elle avait face à elle un être d’exception, et ces personnes là, ses Acolytes et Kristy elle-même, savaient les reconnaître du premier coup d’œil. Elle voulait que jamais ce moment ce termine, ne serait-ce que cette étreinte. Leur cœur battant à l’unisson, elles se complétaient en quelque sorte. Kristy ne s’était sentie qu’une seule fois aussi bien avec une personne et cela remontait déjà à trop longtemps. Reiko était tout ce qu’un homme pouvait désirer….Belle, gentille, douce et généreuse. Cette part de fragilité qui l’a rendait encore plus craquante, qu’elle soit si peu sur d’elle, donnait une envie de la protéger envers et contre tout. Et c’était assez rassurant de savoir que Kristy en était capable. La seule et unique chose, contre laquelle l’Ange ne pourrait rien…c’était la mort. Elle frissonna à cette idée, et se concentra vite sur la voix de Reiko pour chasser cette mauvaise pensé de ces cellules grises.

« Je ne voudrais pas faire quelque chose que toi ou moi regretterons par la suite… Là, maintenant, je suis effrayée à l’idée de ce qui pourrait arriver, mais… peut-être que j’en ai envie… »

Le cœur de Kristy s’emballa à toute vitesse. Elle regretter ? Loin de là, bien au contraire. Elle en avait envie, et bien plus qu’elle n’en prenait conscience. Les yeux de Reiko se plantèrent dans les siens. Si réellement la jeune humaine n’était pas prête…alors elle se plierait à son choix. Elle ne voulait pas qu’elle regrette ce qui était probable de se passer à la suite de cet échange de mots. Une chose est sur c’est qu’en sachant que c’était la première relation avec une femme pour Reiko, l’Ange serait d’une douceur inégalable, sans reproche. Mais elle ne voulait pas la forcer, ou que sa promise face ça pour lui faire plaisir…non elle voulait qu’elle le fasse d’elle-même, qu’elle en est réellement envie. Mais d’un coup, elle sentit quelque chose émaner de Reiko. Un sentiment qui ressemblait à des doutes, de la peur…et son instinct d’Ange ne l’avait pas trompé…

« Et si cette histoire, toute nouvelle, finissait par devenir monotone ?! Et si tu t’ennuyais de moi ?! Tu ne vieilliras pas, alors que moi… et tu partiras peut-être… tu me laisseras… »

Ses mots frappèrent de plein fouet le cœur de Kristy, a tel point qu’elle le sentit se serrer sous ce poids. Et lorsque des larmes s’échappèrent des yeux de Reiko, elle ne peut s’empêcher de la serrer aussitôt contre elle. Pas de larmes…le monde en est trop rempli. Maladroitement elle caressa les cheveux de la jeune humaine, bouleversée comme jamais par ses propos. Elle ferma les yeux, Kristy était sur de son choix, c’était à Reiko de choisir à présent. Si elle ne se sentait pas la force de vivre avec un être comme l’Ange, alors elle l’accepterait…à contre cœur certes, mais elle Aime Reiko, elle le sait, un Ange ne ment jamais. La vie avait très peu de chance d’être monotone avec Kristy, en sachant qu’elle pouvait l’emmener où bon lui semblait…
Elle la berça quelques secondes qui parurent une éternité, avant de lui prendre la main et de la forcer à s’asseoir sur le canapé. Kristy s’agenouilla en face d’elle, posant ses mains sur les genoux de sa promise après avoir essuyer avec douceur ces perles salées. Plantant son regard dans le sien, elle lui dit d’une voix douce et dès plus sincère qu’il soit :


« On ne sait jamais ce que nous réserves la vie…mais une chose est sur, c’est que je ne regrette pas mon choix, celui d’avoir voulus être à tes côtés. Je resterais jusqu’au bout, jusqu’à ce que tu ne veuilles plus de ma personne. Ta vie ne sera pas monotone, je t’en fais la promesse la plus sincère Reiko…ais confiance en moi, crois en nous. »

Silence, elle laissa un court instant avant de reprendre d’une voix un peu plus grave redoutant la réponse de sa bien aimé.

« Mais si réellement…l’idée de vivre avec quelqu’un qui ne vieillit jamais t’effraie et te détruis ton avenir…alors je me plierais à ton choix, pour la simple et bonne raison que je te respecte…et que je t’aime. »

Elle baissa les yeux un peu confus, déposa un baiser sur le front de Reiko avant de se lever et se diriger vers la baie vitré. La tête contre le carreau elle regarda l’horizon et la ville qui s’étendait face à elle. La vie n’était qu’Ephémère, et Kristy regrettait de ne pas en avoir gouté un peu plus les saveurs bien que les douleurs humaines étaient insupportable parfois…mais ici, elle aurait tout donné pour retrouver ses douleurs pour que Reiko se sente mieux. Le choix se trouvait entre les mains de la jeune humaine et cette avec une appréhension nouvelle que l’Ange attendit sa réponse, le cœur battant et gémissant.

[ Ton post ma évidemment plus !!!! j’ai adorer =D En espérant que le mien te plaise également ^^ Bisous ! et de rien pour le message !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiko Nagashi

avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age : 27

» Informations
Âge: 22 ans
Ange Gardien de:
Protégé[e] de: Oni-San (si on peut dire)

MessageSujet: Re: Quand le coeur parle [Suite avec Reiko]   Sam 16 Aoû - 12:52

Toujours dans les bras de Kristy, Reiko se laissait aller, en attendant un geste, un signe, une parole qui la réconforterait dans ses doutes revenus à l’assaut. Quand elle sentit les mains de son ange lui caresser les cheveux, elle ne pût retenir un sourire, bien qu’inondé de larmes. La sensation qu’elle ressentait était toujours la même, quoi que plus intense au fil des heures qui s’écoulaient. Sans même comprendre ce qui se passait, la jeune humaine se retrouva assise sur le canapé, les larmes s’étant quelque peu calmées. Kristy se trouvait face à elle, agenouillée, les mains sur ses genoux. Son visage semblait si paisible, si calme, mais dans le fond, elle ignorait ce que l’Ange pouvait bien penser ou ressentir, tout au fond de son cœur.

« On ne sait jamais ce que nous réserves la vie…mais une chose est sur, c’est que je ne regrette pas mon choix, celui d’avoir voulus être à tes côtés. Je resterais jusqu’au bout, jusqu’à ce que tu ne veuilles plus de ma personne. Ta vie ne sera pas monotone, je t’en fais la promesse la plus sincère Reiko…ais confiance en moi, crois en nous. »

Pendant un cours instant, Reiko ne savait pas quoi répondre, elle était tout juste touchée et émue des dernières paroles de la jeune femme. S’était si rare pour elle d’entendre de si jolies déclaration qu’elle en restait sans voix. La question que la jeune femme se posait, s’était de savoir si elle avait assez confiance en elle pour avoir confiance en Kristy et en leur relation. Tout ce qu’elle voulait, s’était être heureuse avec quelqu’un et l’ange semblait la plus apte à faire son bonheur. Avant qu’elle n’eut le temps de répondre, elle continua à parler.

« Mais si réellement…l’idée de vivre avec quelqu’un qui ne vieillit jamais t’effraie et te détruis ton avenir…alors je me plierais à ton choix, pour la simple et bonne raison que je te respecte…et que je t’aime. »

Là, son souffle se bloqua dans sa gorge, tandis qu’elle ouvrit des yeux ronds, retenant une exclamation de surprise. Reiko ne savait pas si elle avait bien entendu ce que Kristy venait de dire. Elle l’aimait ?! Etait-ce bien ce qu’elle avait crut entendre ?! D’une façon assez alarmante, son cœur battit beaucoup plus fort que d’habitude dans sa poitrine. Le moment était tout simplement incroyable, inimaginable, irréelle… Pendant une minute, Reiko avait l’impression d’être comme une princesse dans les contes de fées, la cloche venait de sonner et elle passait du stade de pauvre jeune fille seule à celui de jolie princesse qui avait trouver l’amour et le bonheur. Sans lui répondre, la jeune humaine sourit comme jamais et se jeta dans les bras de son ange, les faisant basculer à la renverse toutes les deux.

Heureuse comme une petite fille, elle laissa échapper un rire avant d’embrasser Kristy tendrement. S’était tout simplement une journée et une soirée parfaite. Le baiser était doux, tendre, sans précipitation, comme une simple caresse. Juste quelques instants et Reiko se releva un peu avant de rougir légèrement, elle venait de penser, elle était tombée sur Kristy et elle ne lui avait même pas demandé si elle lui avait fait mal ou pas en tombant. Lui déposant un baiser sur le front, Reiko en profitant pour passer doucement ses mains sur les hanches de l’ange
.

« Mince… Je ne t’ai pas fait mal j’espère ?! Je suis maladroite par moment, j’en suis navrée. »

Pour se faire pardonner, Reiko continua ses baisers, elle entreprit de lui en déposer un sur le nez, sur la joue, puis dans le cou avant de se relever et de lui faire un magnifique sourire. Sa timidité ne s’était pas envolée, loin de là, mais d’une certaine façon, la jeune femme voulait essayer de passer outre, pour faire plaisir à son ange, comme pour lui montrer la décision qu’elle avait prise vis-à-vis de leur relation. Soupirant de bien-être, la jeune humaine s’allongea sur l’ange, enfouissant son visage dans son cou.

« Kristy… Je ne veux pas que tu me quittes, je suis bien avec toi, je te respecte et… mince alors, c’est fou mais c’est vrai que je t’aime aussi… »

Reiko se releva sur un coude, non sans déposer un dernier baiser dans le cou de sa bien-aimée. Elle plongea son regard dans le sien, avec un sourire tendre, rougissante.

« Tu veux bien rester un peu avec moi… enfin… je veux dire… se soir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristy Rayley

avatar

Féminin Nombre de messages : 43
Age : 28

» Informations
Âge: 20 ans
Ange Gardien de: Shadya Thaed
Protégé[e] de: Moi même

MessageSujet: Re: Quand le coeur parle [Suite avec Reiko]   Dim 24 Aoû - 8:22

La joie et l’étonnement que put lire Kristy dans les yeux de Reiko lui fit battre le cœur de joie. Ses mots l’avaient touché au plus profond, elle le sentait. Et sans s’y attendre, elle se sentit tombé à la renverse, le poids de sa bien aimé l’emportant avec elle. Elle atterrit sur le dos sans douleur et violence et ne put s’empêcher de rire face à la réaction de Reiko. Celle-ci en fit autant avant d’embrasser tendrement l’Ange qui passa sa main dans les longs cheveux bruns de l’Humaine. Un baiser sur le front de la part de celle-ci, Kristy frissonna légèrement lorsqu’elle sentit les caresses procurés sur ses hanches.

« Mince… Je ne t’ai pas fait mal j’espère ?! Je suis maladroite par moment, j’en suis navrée. »

« Non, je n’ai rien ne t’en fais pas. »

Comme un pardon, une pluie de baiser atterrir sur le nez, la joue, le cou de l’Ange qui à cette endroit, frissonna plus violemment, sentant une braise s’allumé dans son bas ventre. Le cou était un point extrêmement sensible chez elle, qui éveilla en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, tout ses sens et ses envies. Ses plus la douceur des baisers et des lèvres de Reiko n’arrangeait pas son état. Elle était si bien, n’avait pas connue se sentiment depuis longtemps, que ça lui ferait presque peur. Son visage dans le cou, l’humaine murmure, allongé de tout son être sur le corps de l’être céleste.

« Kristy… Je ne veux pas que tu me quittes, je suis bien avec toi, je te respecte et… mince alors, c’est fou mais c’est vrai que je t’aime aussi… »

Plongeant son regard dans celui de Kristy, affichant un sourire tendre et magnifique, Reiko paraissait de plus en plus belle. Le cœur de l’Ange battait tel un cheval au galop, traversant la prairie contre la force du vent. Elle passa ses mains dans le dos de sa bien aimée, la serrant un peu plus contre elle. Sa chaleur lui procurait un bien fou et le bien être qui la gagnait de seconde en seconde était d’un pur délice. Elle ne pouvait pas se sentir mieux que maintenant, tout était parfait, à tel point que Kristy se demandait si tout ceci n’était pas le fruit de son imagination. Reiko, ces baisers et caresses. Son rire et son regard. Sa personne tout entière. Elle ne demandait qu’une chose…passé le reste de son temps au creux de ses bras, la rendant du mieux qu’elle le pouvait, combler et heureuse. Les choses risque d’être compliqué à cause de sa nature céleste, mais adviendra de ce qu’il adviendra. Le temps est une chose précieuse qu’il ne faut pas gaspiller avec un nombre de questions douloureuses et parfois inutiles. Le « je t’aime » de Reiko résonne encore dans les oreilles de l’Ange tendis que la jeune Humaine reprit la parole :

« Tu veux bien rester un peu avec moi… enfin… je veux dire… se soir ? »

Penchant la tête sur le côté, Kristy affichait à présent un sourire jusqu’aux oreilles avant de venir embrasser sa promise avec tendresse. Passant ses mains sur son dos, ses hanches, dans le creux de ses reins, elle mit fin au baisser avant de répondre :

« C’est avec plaisir que je resterais…pour tout te dire j’espérais que tu me le demanderais… je n'ai réellement pas envie de te quitter Reiko. Je suis beaucoup trop bien avec toi pour ça. »

Rougissant face à cet aveu, elle sourit tendrement. Elle ne voulait pas retourner vagabonder sur terre maintenant…elle voulait juste rester avec Reiko, sa perle rare qu’elle avait découverte par un pur hasard sur la plage. En y réfléchissant à présent, il est vrai que tout était allez très vite. Le toucher, le baiser et le reste. En général Kristy aimait bien prendre son temps, afin de mieux connaître la personne pour ne pas tomber sur un « double masque » qui pourrait l’emmener à une déception. Seulement avec Reiko, tout était apparut avec une telle évidence, qu’il était impossible de lutter. La perte de temps n’était pas possible dans le programme. Elle avait sentit cette force irrésistible de ne pas la laisser s’échapper. C’est complètement fou mais à la fois si bon. Qui ne rêverait pas d’un moment comme celui là. Au premier coup d’œil Reiko lui avait parut vrai, sans mensonges, pur comme jamais.

Kristy fit doucement rouler Reiko sur le côté avant de se placé au dessus d’elle, à la force de ses bras. Un sourire aux lèvres, quelques mèches de cheveux échappés de son chignon tombait tel un rideau. Vêtue d’une simple jupe longue rouge et d’un débardeur blanc, l’Ange avait quand même une certaine chaleur qui lui bouillonnait le sang et le corps. Elle vint l’embrasser pour un baiser tendre et langoureux, où leur langue se retrouvèrent pour un ballet des plus doux et sensuel. Tendis que sa main descendit le long des hanches de Reiko, pour atterrir sur son ventre, les lèvres de Kristy atterrir dans le creux du cou de sa promise, qu’elle mordilla doucement avec taquinerie, avant de remonter une nouvelle fois vers sa bouche. Avec prudence et douceur, elle glissa sa main sous le tee-shirt de Reiko où elle caressa son ventre en dessous de son nombril. Sa peau était d’une douceur qui fit frissonner de toute part l’Ange, complètement sous l’emprise de l’Humaine.

Ne voulant allez plus loin sans le consentement de sa bien aimée, Kristy stoppa son baiser et plongea ses yeux grisâtre dans ceux de Reiko, attendant un geste ou un mot de sa part lui donnant le feu vert pour continuer. Certes, elle avait envie de poursuivre le chemin, mais jamais sans le consentement de celle qu’elle aimait. Un dernier baiser et elle attendit…peut-être serait-ce Reiko elle-même qui commencerait la dance…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le coeur parle [Suite avec Reiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le coeur parle [Suite avec Reiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand mon coeur est aquarelle..
» Quand la musique est bonne.. (RP LIBRE)
» Quand "Tingapour" rime avec "nid de blurps"... [PV Lya, Nybelus, Shinzô, Keylo et Kirya'tylanhem]
» Y'a des signes qui ne trompent pas, quand le coeur s'emballe parfois...| Vitaly
» [Job Annexe] Quand les sentiments s'entrechoquent avec la mélodie du coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: