Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plume noire tombée du ciel.... [pv Kengo Akio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Plume noire tombée du ciel.... [pv Kengo Akio]   Mer 25 Juin - 10:52

Yume était partie assez tard de sa villa pour se rendre au cimetière. Elle voulait éviter de croiser trop de monde. Le cimetière fermait ses portes à la tombée de la nuit, et il était déjà 7H30, et le jour commençait à décliner. Son chauffeur arrêta la voiture près de la grille et son garde du corps vint lui ouvrir sa portière. Elle lui sourit pour le remercier, même si elle était habituée à ce genre de politesse venant de sa part. Il l'attendrait aux portes pour la laisser seule, mais il lui donna un bippeur pour qu'au moindre problème elle l'appelle. Cette frêle jeune fille aux cheveux blancs était constamment en danger, et elle ne savait même pas pourquoi. Elle s'éloigna sur le sentier menant à la tombe qu'elle voulait voir. Juchée sur ses plates-forme boots, mignonne à croquer dans sa tenue gothique, elle arpentait la tête haute les allées, regardant les différentes tombes. Cela faisait un an qu'elle n'était pas venue ici. Elle ne venait dans ce cimetière que pour une occasion spéciale. Cela faisait cinq ans jour pour jour qu'elle était orpheline.

* Nous y voilà...plus j'y pense, plus je me dis que mes grands-parents se sont bien occupés de leur enterrement. Il faudrait que je pense à les remercier une nouvelle fois...*

La tombe en question était immense. Cela ressemblait plus à un cavaux ou un mosolé qu'à une tombe à proprement parler. Ses deux parents y reposaient pour l'éternité. Elle regarda autour d'elle pour s'assurer qu'elle était bien seule, puis se décida à déposer la rose blanche dans le petit vase après avoir retiré la tige de celle qu'elle y avait placé un an auparavant. Elle s'agenouilla devant la tombe sur le pavage.

- Bonsoir, c'est moi Yume...ça faisait longtemps hein ? J'espère que vous pensez bien à moi depuis votre nuage. C'est pas toujours facile en bas. Kei a de plus en plus de mal à veiller sur moi avec les yakuza à mes trousses...si seulement vous m'en aviez parlé avant on en serait peut-être pas là aujourd'hui...vous me manquez...

Yume baissa les yeux et laissa deux petites larmes couler le long de ses joues. Seulement deux ? Oui, parce que son attention fut captivée par autre chose. Une plume noire avait stoppé sa course sur sa cuisse droite. Elle la prit dans sa main avec délicatesse pour mieux la regarder. Elle était d'une douceur incroyable. Jamais elle n'en avait vu de semblable. Elle était petite, un peu comme du duvet, mais malgré sa douceur, elle avait l'air solide comme du fer. Elle la caressa un peu avant de relever la tête pour voir d'où elle était tombée. Son coeur faillit lâcher quand elle s'aperçut qu'un jeune homme la regardait depuis le sommet de la tombe. Elle ne pouvait plus bouger et le rouge lui monta aux joues. Etait-ce un yakuza ? Elle prit discrètement son bipeur dans sa main au cas où.

- Qui êtes-vous ? Que faites-vous sur la tombe de mes parents ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plume noire tombée du ciel.... [pv Kengo Akio]   Mer 25 Juin - 23:21

Encore une journée passée dans l'attente d'un signe, et encore une journée sans la moindre indication venant des cieux. Akio, alongé dans l'herbe, près de la cabane abandonnée en forêt, avait vu le jour passer sans savoir qui serait son protégé. l'après-midi se terminait lentement mais surment, bientôt, le soleil finirait de descendre vers l'ouest, alors que soudain, les branches des arbres se mîrent à remuer, comme agitée d'un vent violent, pourtant, Akio ne sentait pas la moindre brise souffler sur sa peau.

Il se redressa lentement et fixa d'un air perplexe le ciel quand, dans sa tête, il entendit clairement: "Yume Ichijo... le cimetiere... vite!" Akio soupira, la tranquilité avait visiblement pris fin. Il devait maintenant se hâter au cimetiere pour rencontrer sa protégée. Etrange, n'aurait-il pas été plus simple de se rendre chez elle?
Enfin, le temps pressait, et Akio considèra qu'au moins, le temps de quitter la forêt, il pourrait utiliser ses ailes. Les déployant pour la première fois depuis des lustres, il senvola au dessus des arbres vers la sortie du bois.

Et il se posa à l'orée du bois et courut jusqu'au cimetière, champs de tombes, tous morts, pour ainsi dire, des frères.
Il s'avança parmi les tombes, à la recherche d'on-ne-savait-quoi. Quand, il passa devant un caveau, où un nom attira on regard "Ichijo". Il s'arreta devant la tombe, un nom masculin et un féminin, la jeune fille était orpheline. Akio siffla devant l'imposante sépulture.

"Fiouuu...Si le jeune fille a une baraque dans le ton de celle de ses vieux, ça va être peinard comme protection."

Soudain, un bruit se fit entendre derrière lui, on venait! Akio fonça derrière
le caveau, des bruits de pas s'aprochèrent et s'arrêtèrent. Il écouta, intéressant, outre ses sensibleries ridicules, elle avait déjà un protecteur? Qui était ce Kei? Des Yakuza?
Loin d'être peinarde, cette protection semblait bien plus complexe que prévu. Akio regarda le ciel, un sourire ironique au visage.

*Je supose que ça te fais marrer vieil...*

Il s'élança sur le haut de la tombe, et posa son regard sur la jeune fille, cheveux blancs, vêtements de gothiques, plutôt jolie. Une petite brise souffla et fit voler une plume restée sur son épaule, tombant sur la jeune fille, attirant son regard vers lui. Elle ferma sa main sur un petit objet, un bippeur. Craintive, elle envoya une série de questions futiles.
L'ange soupira et demanda d'un air grave. "Yume...Ichijo?" Un silence suivit avant qu'il poursuive.

"Je ne te ferais pas de mal, alors, cet objet est inutile."

La main d'Akio passa devant-lui sa main et un cliqueti métalique se fit entendre depuis le bippeur, il ne fonctionnerait plus à présent.
"Bon écoute, c'est pas facile à croire, le seigneur t'envoie un ange gardien. Pour te protéger. Et je suis la bonne pomme qui s'y colle."

Puis il sauta du sommet de la tombe, et posa son regard dans celui de Yume.
"Je suis Kengo Akio, maintenant c'est moi qui te protège."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plume noire tombée du ciel.... [pv Kengo Akio]   Ven 27 Juin - 0:55

Yume le regarda d'un air suspicieux quand le jeune homme éteignit son bippeur d'un simple geste de la main. Elle réfléchissait à toute vitesse, comme elle avait l'habitude de le faire pour se sortir des situations périlleuses. Si vraiment elle n'avait pas à le craindre, il n'aurait pas prit la peine de mettre son bippeur hors d'usage. Il sauta de la tombe et vint se planter juste devant elle.
Il se présenta comme étant son ange gardien. Cette introduction peu habituelle il fallait l'admettre la laissa sans voix. Elle regarda rapidement les environs en remuant uniquement ses yeux pour vérifier que ce n'était pas une mauvaise blague. À l'évidence, elle pouvait enlever l'option yakuza, car si cela avait été le cas, elle ne serait déjà sans doute plus de ce monde. Elle avait toujours cru aux anges et au surnaturel, mais là, elle devait avouer que d'en voir un de près, et de surccroit lui offrant ses services, elle avait de quoi se sentir un peu mal. Le rouge lui monta aux joues et elle se laissa choir de nouveau sur le sol, une main sur la gorge. Sa petite santé l'avait de nouveau rattrappée.


- Vous êtes vraiment un ange ? J'ose à peine le croire...vous...vous ne ressemblez pas à l'image que je me faisait d'eux...

Elle réfléchit de nouveau à toute allure à s'en faire péter le crâne. Sa façon de se tenir, de se comporter...elle avait lu beaucoup de chose sur les anges dans la vieilles bibliothèque de son immense grenier. Celui-ci était différent. Peut-être qu'elle ne cherchait pas au bon endroit dans sa mémoire. Elle quitta la section Ange pour aller vers leurs dérivés. Son regard s'illumina d'un coup. Elle jetta un regard troublé au jeune homme, se demandant s'il fallait lui faire part de sa réflexion ou pas, car cela pourrait le mettre en colère. Elle se jetta à l'eau après avoir prit sa respiration :

- Vous êtes un déchu c'est ça ?

Yume souleva la plume noire qu'elle tenait toujours du bout des doigts, pincée entre le pouce et l'index. Son regard disait sans vraiment chercher de réponse « C'est à vous n'est-ce pas ?». Il ne répondit pas tout de suite. De toute façon elle n'avait pas besoin de réponse. Une fois qu'elle tenait une clé, elle ne la lâchait plus.

- Et Il vous a envoyé pour me protéger...ça ne va pas être de tout repos je le crains...enfin je suppose que je peux vous faire confiance...vous m'avez fait peur...je suis assez émotive....voire très fragile...je suis désolée...

Elle s'écarta un peu de la tombe pour s'incliner devant elle comme le voulait la tradition. Elle saluait les défunts avant de partir. Yume tourna le dos à l'ange, fit quelques pas, puis s'arrêta et se tourna à nouveau vers lui, un sourcil levé.

- Vous ne me suivez pas ? Il est temps de rentrer à la maison...le cimetière va fermer...

Elle se remit à marcher, l'autre à ses cotés. Elle lui jettait des petits coups d'oeil furtifs par moment. Ils remontaient lentement mais sûrement vers la grille. La tombe de ses parents était assez loin de l'entrée, elle aurait le temps de lui parler un peu pour qu'ils fassent connaissance. Elle se damandait comment réagirait Kei en la voyant avec un inconnu. Sans doute qu'il aurait peur au début, comme elle, mais elle craignait un geste inconsidéré de sa part qui lui aurait attiré les foudres d'Akio. Elle se mordilla la lèvre.

- Quand vous vous êtes présenté vous vous êtes traité de « bonne pomme »...même si vous n'êtes pas ici de votre plein gré, je suis heureuse de vous avoir rencontré...la solitude est pesante parfois...à tel point que l'on préfèrerait mourir...alors que l'on sait qu'on ne peut pas...

Son regard flotta dans l'air, se posant sur quelquechose d'invisible pendant un instant, puis elle cligna des yeux et baissa la tête, laissant son regard bleu pâle glisser sur le sol. Elle dévisagea l'ange qu'elle avait d'abord pris pour un jeune homme. Elle se demandait quel âge il avait. Du moins en tant qu'humain. Comment était-il mort ? Pourquoi avait-il été déchu ? Elle sourit faiblement. Elle le saura quand ils se connaîtront mieux. Il pourront peut-être alors échanger leurs histoires respectives. Tout ce qu'elle savait de lui pour le moment c'était sa fonction, son nom, et son physique. De ce point de vue là, il était mignon, avec ses yeux d'un bleu électrique à en donner le tourni et ses cheveux bruns mi-longs. Elle n'avait pas peur de lui, et désirait en savoir plus sur lui, s'en faire un ami. Son sourire était peu engageant, certe, mais elle pourrait s'y habituer. Et qui sait...peut-être l'adoucir un peu. Elle attrappa sa main d'un air joueur et amical.

- Il va falloir faire bonne impression devant Kei sinon il ne vous laissera jamais m'approcher de moins de 3 mètres et encore je suis gentille...par contre...je ne pense pas que Kei gobera l'histoire de l'ange gardien attitré de mademoiselle Ichijo...il va falloir trouver autre chose... Lui faire croire que vous êtes de la famille éloignée ? Si je lui dis cela on peut être sur qu'il s'en tiendra là...les membres de ma famille se compte sur les doigts de la main...il a toujours trouvé cela un peu triste...je pourrais toujours lui faire croire que cela faisait longtemps qu'on ne s'était pas vu, et que vous êtes dans le même cas que moi du coté de votre famille, et donc, que j'ai décidé de vous héberger...par contre il va falloir qu'on se tutoie ! On arrive près de la porte...voilà Kei...le type en noir baraqué là-bas c'est lui...appelles-le Keitaro c'est son vrai prénom...ça marche ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plume noire tombée du ciel.... [pv Kengo Akio]   Sam 28 Juin - 13:12

Les yeux d'Akio s'écarquillèrent un instant, c'était tout? Tout ce qu'il lui fallait pour croire qu'un ange venait de crapahuter sur la tombe de ses vieux et désirait la protégée. Pas plus mal d'un coté, il s'était toujours dit que convaincre un humain que l'on lui dit la vérité l'aurait relativement exaspéré, d'un autre côté, protéger une gamine si Candide ne serait pas facile face à la ruse des démons. À se demandé comment elle avait vécu jusqu'alors.

Quant à la réflexion sur son apparence, il la dédaigna, après tout il n'avait pas besoin de lui raconter sa vie, son apparence était celle-là point.
Pourtant, cette jeune fille était perspicace, il semblait que tous les humains n'ecrivaient pas qu'un tissu de conneries sur les anges...
Parfois il leur arrivait de tomber juste... Extrêmement agaçant. Le regard d'Akio se durcit et sans un mot, ce dernier signifia clairement à Yume qu'il ne faudrait plus relancer ce sujet fâcheux. Sa vie, sa mort, sa décheance, rien ne stipulait qu'il lui en parlerait un jour.

Mais sans vraiment y faire attention Yume l'entraînait déjà vers sa maison... Akio leva les yeux au ciel en soupirant, trop de confiance trop vite, cette petite allait mourir jeune.

En chemin, Akio marchait à côté de sa protégée, démarche déterminée visage fermé, inspectant les alentours de temps à autres. Au cours de cette m rche Yume envoya en l'air des mots qui avaient depuis longtemps perdus leurs sens aux Yeux du déchut.
"Solitude? Ne comptes pas sur moi, je te protèges ça ne veut pas dire qu'on deviendra les meilleurs amis du monde... Quant à la mort, évite de l'évoquer, tu ne la connais en rien." Avait-il répondu très calmement sans peser si ces mots seraient blessants pour sa protégée, il ne dissimulerait pas qu'il n'était là que pour éviter les flammes, et que, sur le plan sentimental, la mort de Yume le laisserait de marbre.

Soudain, il sursauta presque, ce contact, cette chaleur, depuis quand? Depuis quand cette gamine lui avait-elle pris la main, et surtout depuis quand cela ne lui était-il pas arrivé? Cela lui était-il déjà arrivé de son vivant, si oui, les souvenirs lui manquaient... Le même regard dur, comme auparavant se fixa sur la main pâle de Yume, serrant la sienne sans le moindre retour. Il ne dit rien, mais s'attendait à ce qu'elle le lâche dans les plus brefs délais.

Yume lui donna quelques consignes pour éviter la méfiance du garde du corps. Très calmement, mais fermement l'ange déchut répondit.
"Premièrement, tu ne dois dire ni à Keitaro, ni à personne ma véritale identité, ni ce que tu vas apprendre sur l'au-delà...
Ensuite, je jouerais le gentil cousin pour cette fois, mais que les choses soient claires, sauve ce mec, renvoies ton gorille en costard chez sa femme, dans les plus brefs délais. Je ne peux utiliser mes pouvoirs devant lui, et s'il me gène dans ma mission, quelque soit son intention, alors...
" Le silence qui suivit fut évocateur de son idée. "À toi de voir sa vie t'appartiens, s'il est efficace sur les yakusas... ce n'est pas le seul danger."

Le reste du trajet, il resta silencieux jusqu'à arriver avec Yume devant ledit Keitaro.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plume noire tombée du ciel.... [pv Kengo Akio]   Mar 1 Juil - 0:55

* Alors comme ça j ne connais rien à la mort....étrange comme réflexion...la prochaine fois mon ange mesures tes paroles...la mort à pris quasiment toute ma famille...trop vite... *

Elle ne fit pas part à Akio de ses pensées, mais son sourire engageant quitta ses lèvres, faisant disparaître du même coup son air de petite fille naïve. Elle n'en lâcha pas pour autant la main d'Akio qui semblait ne pas apprécier ce geste du tout. Quand ils arrivèrent devant Keitaro, elle ne fit pas bonne figure non plus, mais cela ne sembla pas surprendre l'homme plus que cela. Il parut surpris, mais faisait confiance à sa maîtresse. Méfiante et rusée comme elle l'était, elle ne serrait pas la main de n'importe qui.

- Une connaissance j'imagine mademoiselle Ichijo ?
- Oui Kei...il habitera chez moi dorénavant...

La voix dure et froide de Yume tranchait complètement avec l'image qu'on avait d'elle au premier abord. Kei ne posa pas de questions, ouvrit la portière de la voiture à Yume, attendit que l'autre soit monté lui aussi, ferma la portière, démarra la voiture.
La jeune fille croisa les jambes et appuya sa tête sur le repose-tête derrière elle pour regarder au plafond.


- Pas de yakuza cette fois-ci mademoiselle ?
- Non...de toute façon je crois que la dernière fois leur à suffit...ils ne violeront plus la tombe de si tôt...

Un sourire mauvais s'était peint sur les lèvres de la jeune fille au fur et à mesure qu'elle prononçait ces mots. Kei la regarda dans le retroviseur avec un rictus.

- Je n'aurais jamais du vous confier mon colt...le bippeur était amplement suffisant je m'en serais charger moi-même....
- Croyez-moi...ça soulage de le faire soi-même...
- Vous allez devenir comme votre arrière grand-père ma pauvre petite...
- Et pourquoi pas...?
- Mmmh...

Un silence s'installa. Akio ne décrochait pas un mot. Yume changea sa jambe d'appui et les recroisa à nouveau, jouant avec son jupon d'une main, et la plume d'Akio de l'autre. Le regard dans le vide, elle s'adressa à Kei d'une voix sombre.

- Kei il va falloir que vous quittiez la villa...avec les autres...cela devient trop dangereux...
- ....mais et vous...?
- Je me débrouillerais...c'est le dernier ordre que je vous donnerais...c'est pour votre bien...
- ...vous prendrez bien soin de vous...?
- Evidemment...
- Vous continuerez à prendre votre traitement sans qu'on vous le dise...?

Yume soupira d'agacement. Elle envoya un regard tranchant à Kei. Avec ses cheveux blanc et ses yeux pâles, quand elle ne souriait pas, elle faisait penser à une fée des glaces. Belle, dangereuse, peu engageante.

- Bien...nous y voilà mademoiselle...quand dois-je faire mes valises et prévenir les gars ?
- Demain matin au plus tard...dès ce soir au mieux....est-ce clair ?
- Très mademoiselle...

Yume sortit la première sans qu'on aie eu le temps d'ouvrir sa portière. Kei regarda Akio derrière ses lunettes noires.

- Bonne chance mon gars...parfois elle est dure à contrôler...avec elle, "éviter de se fier aux apparences" prend tout son sens...

Akio sortit à son tour. Yume était déjà à l'intérieur du parc. La villa était protégée par un mur d'enceinte gigantesque. Une vraie forteresse. De l'extérieur, on pouvait se demander comment une jeune fille pouait vivre dans une telle prison. De 'lintérieur, on comprenait déjà mieux. Le luxe du jardin, inférieur à celui de la maison même, était flagrant. Un vrai jardin japonais agrémenté d'un petit bassin, de quelques cerisiers et de bancs pour les promenades. Ce n'était pas un parc de manoir, mais il était déjà bien grand. Yume n'entra pas dans la maison. Elle se contenta de s'asseoir sur un des banc devant le petit bassin, appuya son menton sur ses mains, et resta là, le regard dans le vide, pensive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plume noire tombée du ciel.... [pv Kengo Akio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plume noire tombée du ciel.... [pv Kengo Akio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Plume Noire, poète corbeau [Troubadour]
» [RP solo] A la recherche de la plume noire. (2) [Fini]
» une plume qui tombe du ciel
» une plume tombe du ciel....
» Quand le soleil illumine ton visage et que tu ressembles à une ange tombée du ciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: