Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chez Regina

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chez Regina   Sam 10 Mai - 14:53

Pour une raison que Kagetora ignorait le notaire tenait absolument à l'accompagner à sa nouvelle maison. Mettant cela sur le compte de sa difficulté à se rendre au rendez-vous à l'heure le jeune homme accepta bien évidement. Midi approchait et la faim commençait à tenailler les deux hommes. Il fut donc décidé qu'Ishida-san inviterait le juriste au restaurant de son choix, chose qu'il regretta doublement par la suite.

- ... et donc comme je vous le disais Ichida-san les prix de l'immobilier ne vont pas tarder à doubler, même ici. Vous avez fait une affaire en or en rachetant cette maison. De plus...

*Mon dieu que ce type est barbant... ça fait pas dix minutes qu'on est là, personne n'a pris notre commande pour le moment et je n'ai déja plus qu'une envie payer l'addition qu'il me montre la maison et que je puisse enfin me débarrasser de lui.*

Kagetora depuis le début ne faisait rien pour cacher son ennui mais son interlocuteur n'avait visiblement pas compris. Il avait eu un mauvais pressentiment quand Jin avait commencé à lui parler de sa fille...

- ... n'êtes vous pas d'accord?

- Si. Bien sûr.


*De quoi il parle au fait? Je ferais mieux de faire attention à ce qu'il dit avant d'acquiescer.*


Son interlocuteur regardait fixement vers le jeune homme avec un air agressif.

- Il semblerait qu'en fait ce soit vous qu'elle regarde Ishida-san. Vous la connaissez?

Kagetora se retourna lentement vers la vitre dans son dos et vit une jeune femme qui le regardait fixement. Le serveur venait d'apporter la carte ramenant l'attention et le regard de Kagetora vers la table.

- Non Matsuhiro-han, je ne me rapelle pas l'avoir jamais vu.

- Sinji-kun tu peus virer cette gonzesse de là? Elle me coupe l'appétit avec ses airs faméliques.


*Je ne pense pas que ne pas manger ce midi vous nuirait Jin-han...*

Le serveur semblait plutôt grand et baraqué, en un sens c'était l'opposé du notaire grassouillet qui s'était adressé à lui. Le dénomé Sinji sortit et commença à insulter la jeune femme en des termes que la courtoisie m'empêche de relater...


Dernière édition par Ishida Kagetora le Dim 11 Mai - 16:02, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Sam 10 Mai - 15:27

Encore une foi, elle se retrouvait sur Terre. Les odeurs de fleurs, de crêpes aux chocolats, de frites et de vêtements propres lui montèrent vivement à la gorge et au nez et elle dut mettre une bonne dizaine de minutes pour s'y habituer. Assise sur le banc, l'ange essaye de respirer lentement. Elle ferma les yeux et laissa ses sens se réhabituer à l'ambiance terrestre. Elle avait toujours été très sensible aux changements entre le Ciel et la Terre mais elle ne s'attendait vraiment pas à régir comme ça alors qu'elle avait déjà mit les pieds dans cette époque. C'était vraiment une sacrée épreuve de retourner sur Terre, elle qui pensait qu'elle finirait pas s'y habituer, finalement, depuis son premier retour, les effets ne s'étaient toujours pas estompés.

Naomi rouvrit lentement les yeux et leva la tête vers le ciel. Le soleil était à son zénith et les gens commençaient à s'installer à la terrasse des restaurants. Elle resta assise sur son banc, le regard toujours levé vers le ciel, respirant finalement à pleins poumons la douce odeur du vent qui agita l'arbre qui lui faisait de l'ombre. Elle pouvait entendre une mère dire à son petit garçon qu'il n'était pas l'heure de manger une glace, elle pouvait entendre un groupe de jeunes adolescents rirent, elle pouvait sentir aussi le trou de son coeur se creuser encore un peut plus. Elle finit par quitter des yeux le ciel puis posa ses grands yeux sur la rue ensoleillée. Finalement, elle décida de se lever. D'un geste vif, elle épousseta sa jupe bleu, courte et plissée qui avait une grande ressemblance aux jupes des lycéennes, dévoilant ses longues et fines jambes. Elle s'étira, déplissa son petit chemisier blanc, remonta ses hautes chaussettes blanches et observa ses petites chaussures vernis dans lesquelles elle pouvait voir son reflet. Elle resserra une veste bleu claire autour de sa taille et sortie d'une des poches une baguette en bois et vernis de couleur noire. Elle s'approcha d'une démarche légère et élégante jusqu'à une vitrine pour pouvoir y voir son reflet puis s'appliqua à entortiller ses cheveux autour de la baguette pour les relever sur sa nuque. C'était très réussit, des mèches sortaient dans tout les sens, elle aimait beaucoup.

Le but de la journée était de se réhabituer à la vie de Kimyoo. Naomi était visiblement revenu pendant un jour de vacances ou un autre jour où toute la ville se donne le mot pour sortir. Au moins elle passerais inaperçue, elle pourrait flâner dans les boutiques et dans les rues sans se soucier de quoi que ce soit. Une douce après-midi de repos pour un ange en fin de compte. Toute cette agitation lui changerait les idées, le monde lui enlèverait ses idées noires et elle pourrait oublier son malheur pendant une après-midi entière tant qu'elle restait entouré de monde.
Il fallait qu'elle trouve un endroit pour rentrer ? Mais rentrer où ? Elle n'avait aucun endroit où aller. La jeune fille poussa un soupir et finit par reprendre sa marche dans un endroit plus calme ou personne ne lui rappellerait qu'elle était seule sur cette terre. Elle ne croisait jamais Kira au bon moment...Cet ange...qu'il était agacent.

Elle revint donc sur ses pas, le ventre vide et les idées noires. Pourquoi ? Parce que penser à Kira lui avait rappelé une chose très importante et cette chose se résumait en un mot : le pro-té-gé. Elle marchait en réfléchissant à la façon dont elle pourrait trouver l'homme qui avait hérité de sa protection. Cette ville était tout de même grande...autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Soudain elle le vit, accompagné d'un autre homme, plus vieux. Elle les suivit de loin puis les voyant entrer dans un restaurant, elle soupira et s'installa sur la murette en face. Elle chercha du regard son protégé quand soudain elle croisa le regard de l'autre, puis celui du fameux Kagetora Ishida. Elle vit le serveur sortir et s'approcher d'elle. Elle leva ses grands yeux vers lui, le fixa froidement, avec le même regard qu'elle avait avant d'assassiner quelqu'un et d'une voix polie qui contrastait avec le regard elle répondit à ses insultes par un :


« - Soyez un peut plus poli et ravalez votre poison, je suis de la famille du propriétaire. J'attends quelqu'un. »

Le serveur recula devant ses yeux brûlants et surtout devant le mot père. Il rentra à l'intérieur et annonça à l'homme grassouillet qu'elle attendait quelqu'un et qu'elle avait en fait le droit d'être là puis il demanda à quelqu'un d'autre de s'occuper de la table du jeune homme et du notaire. Naomi elle, jeta le même regard au notaire car elle avait très bien comprit que le serveur venait de sa part, puis son regard changea du tout au tout quand il se reposa quelques instants sur Kagetora. Puis elle se tourna et fit semblant de s'intéresser à tout autre chose, reposant de temps à autre ses yeux sur le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Sam 10 Mai - 18:48

Plus le temps passait plus le notaire était antipatique aux yeux de Kagetora, l'évènement qui venait de se dérouler avec la jeune femme n'était pas isolé. Cet homme était visiblement un personnage nuisible, sans doute pas dangereu pour deux sous mais franchement dérangeant. Il semblait se montrer odieu envers tous excepté un petit groupe dont Ishida-san semblait faire partie pour une raison ou une autre.

- Si la vision de cette jeune femme vous importune Matsuhiro-han, peut être souhaiteriez vous que nous échangions nos places?

- Pour que son regard soit planté dans mon dos? Non merci trés peu pour moi... Où en étais je? Ah! Oui. Donc ma femme...

C'était trop pour Kagetora qui décrocha une fois de plus. Au bout de cinq longues minutes de monologue de la part du notaire une serveuse vint prendre les commandes. Ishida-san avait beau avoir lu et relu le menu aucun des plats proposés n'obtenait l'approbation de son estomac...

- Une pizza romaine de grande taille pour moi avec le même vin que d'habitude.

- Euh... je vais prendre des spaghettis à la bolognaise, avec une bouteille d'eau et emmenez donc un Bloody Scarlet à la jeune femme assise sur le muret derrière moi. Ne vous inquiettez pas je vous laisserais un bon pourboire pour votre peine.

Le jeune auteur n'avait aucune idée de ce que pouvait être un Bloody Scarlet, étant à la page cocktail il se doutait qu'il s'agissait d'un mélange quelconque d'alcool et peut être de jus de fruits. Quand à savoir le goût qu'une telle boisson pouvait avoir...

- Vous semblez aimer gaspiller votre argent Ishida-san.

*Pas vraiment non. Mais il faut bien que quelqu'un répart le mal que vous avez fait...*

- Si vous le dites...


- Savez vous qu'en ce moment acheter plusieurs maison et les mettre en location pourrait vous rapporter jusqu'à...

Le petit gros reprit alors son monologue tandis que l'on apportait enfin les commandes. Kagetora fut surpris par les couverts qu'on lui apporta. Il avait commendé des spagettis car le reste lui avait semblé mal aisé à manger avec des baguettes aussi fut il pris au dépourvu quand on lui amena pour manger une cuillère à soupe et une fourchette. C'était la première fois qu'il allait dans un restaurant occidental.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Dim 11 Mai - 4:25

On pourrait croire qu'attendre comme ça, assis sur une murette devant la vitre d'un restaurant pouvait être d'un ennui mortel. Détrompez vous, lorsque vous êtes un ange qui doit annoncer à un humain qu'il est justement...un ange, qu'il va devoir le suivre partout pour le protéger contre des démons et bien le temps passe très très vite. Oui car voyez vous, ce n'est pas comme si Naomi allait demander l'heure à ce charmant garçon. Bien sur il était inutile de songer à se dégonfler, ce mot ne faisait pas partit du vocabulaire de l'ange, elle était juste entrain de mesurer le taux de réussite de sa mission en fonction des différents scénarios qu'elle trouvait.

Naomi soupira. Quelle époque ingrate, les gens ne croyaient plus en rien et cet homme qui la regardait sans cesse avec cet air désagréable d'agacement collé sur le visage lui donnait l'envie de lui coller sa main dans la figure. Elle se désintéressa finalement de la vitre et se mit à jouer avec une mèche de ses cheveux toujours en réfléchissant. Son esprit vagabondait sagement ailleurs quand une voix le ramena sur terre et tira la jeune fille de sa contemplation silencieuse du ciel. Elle avait un verre à la main. Naomi regarde le verre, la serveuse, le restaurant et finit par se dire que c'était une façon des s'excuser.


« - Vous ne vous trompez pas de personne ?
- Non, non, fit la serveuse avec un sourire. C'est le jeune homme là bas qui l'a commandé pour vous.
- Ah ? D'accord. Merci beaucoup. Dites lui...que c'est gentil de sa part de rattraper les erreurs des autres.
- Je le ferais mademoiselle. »

L'ange regarda la serveuse partir et esquissa un sourire en portant le verre à ses lèvres. Elle ne connaissait pas cette boisson là mais les quelques gorgées furent très agréables. Son ventre arrêta de crier famine, même en voyant les assiettes qu'on avait apporté à la table de son protégé. Alors qu'elle buvait lentement, la jeune fille ne put s'empêcher de remarquer que l'homme en face de son humain ne faisait que parler depuis qu'ils étaient entrés. Elle n'entendait pas et pourtant trouvait ça déjà insupportable de voir ses lèvres bouger sans arrêt.

*Et bien mon cher Kagetora Ishida, je lève mon verre pour vous.*

La serveuse se penche alors vers le jeune homme.
« - Elle vous remercie et vous fait savoir que..., la serveuse hésite un peut, ne se rappelant plus des mots de Naomi., Que vous êtes bien aimable de rattraper les erreurs des autres... »

Et elle s'éloigna avec un sourire. De son côté, Naomi aussi souriait. Une partie de son inquiétude s'envola grâce au geste généreux du jeune homme. Bon peut être que par contre, le fait de lui avoir commandé un alcool n'était pas une très bonne idée car il risquerait peut être de la croire éméchée lorsqu'elle irait le voir. Surtout Naomi ne croise pas les doigts, ça porte malheur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Dim 11 Mai - 6:15

- Elle vous remercie et vous fait savoir que... que vous êtes bien aimable de rattraper les erreurs des autres.

Délaissant la cuillère au profit de la seule fourchette, Kagetora commença à manger les spaghettis. Il se nourrissait lentement, préférant de loin prendre son temps plutôt que de salir son costume. Les préoccupations de son vis-à-vis semblaient toutes autres, il se bâfrait littéralement de pizza, certes la serviette qu'il avait coincé dans son col de chemise le protégeait du gros des chutes, mais de nombreuses miettes tombaient sur lui sans que visiblement il s'en aperçoive. Tout en bataillant face à cette culture culinaire si différente de la sienne le jeune homme repensait aux dires de la serveuse.

*Curieuse réponse, comme si elle savait ce à quoi je pensais en lui envoyant ce verre... Vu les circonstances je suppose que n'importe qui aurait pu le comprendre en fait.*

Quelque chose avait changé... Un évènement étrange et totalement inattendu venait de se produire. Le silence... Plus personne ne parlait. Kagetora releva les yeux de son assiette et constata que le notaire attendait quelque chose.

- Je vous prie de bien vouloir m'excuser. Vous disiez?

- Non ce n'est rien...


Les mots prononcés ne correspondaient en rien aux sentiments qu'exprimaient la face bouffie qu'Ishida-san avait sous les yeux.

- Je demandais si vous souhaitiez que nous allions voir votre maison aussitôt que vous auriez fini ou si vous préfériez que je vous fasse faire le tour de la ville.

- C'est sympatique de votre part de proposer de me guider ainsi à travers la ville Matsuhiro-san, mais je suis épuisé et...

- Oui. Bien sûr. Je comprends. La route depuis Kyoto a été longue.


* Pfiou! Je l'ai échappé belle. Un peu plus je me le coltinait encore pendant dieu seul sait combien de temps.*

Kagetora avisa l'assiette vide de son guide.

- Je n'ai plus trés faim. Peut être ferions nous mieux d'y aller...

- Vous ne finissez pas?


Sans attendre la réponse de son hôte Matsuhiro-san attrapa l'assiette de spaghettis et la mit devant lui.

- Non allez-y.

*Cet homme est vraiment en dessous de tout...*

- Je vais pendre un thé pendant que vous mangez. Vous prendrez autre chose?


- Je prendrais bien un café. Oui. Un café gourmand même.


Kagetora fit un signe à la serveuse qui avait précédemment pris leur commandes. La serveuse vint à leur table presque aussitôt après. Etait ce la promesse d'un pourboire qui avait permis ce soudain changement de regard qu'on semblait lui porter? Ou peut être était ce le fait qu'il avait montré être différent de la personne qu'il accompagnait? La jeune femme profita de son déplacement pour débarrasser le plat ayant servi à amener la pizza sur la table.

- Pourrais je avoir un thé, un café gourmand et l'addition s'il vous plait?

- Tout de suite.

Peu de temps après on apporta au jeune homme une tasse remplie d'un liquide foncé et fumant. Matsuhiro-san avait fini le demi plat de pâtes depuis peu et semblait commencer à trouver le temps long. Depuis le refus qui lui avait été fait de présenter sa ville le débit de ses paroles semblait s'être légèrement atténué.

*Mince. J'aurais dû m'en douter. Tant pis, dans un restaurant comme celui-ci un thé vert serait déplacé je suppose...*

- Merci.


L'addition indiquait six mille sept cent cinquante yens. Ce n'était pas donné pour le peu qu'avait consommé Kagetora. Enfin il avait dit qu'il paierait et ne rompait jamais une promesse. C'est d'ailleur sans doute pour cela qu'il en faisait si peu. Le sombre breuvage bu et l'addition payée Kagetora laissa mille yens de pourboire et suivit le notaire vers sa voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Dim 11 Mai - 8:59

Naomi ne put s'empêcher de sourire en voyant son protégé batailler avec ses couverts occidentaux. Enfin elle souriait mais elle se rappelait de la première fois qu'elle en avait utilisé et elle devait avouer que c'était pire que ce que faisait l'humain. Elle ne s'était pas inquiéter de savoir comment le jeune homme prendrait sa réponse, après tout, elle était amené à le revoir. Soudain, elle fut prit d'un sentiment de dégoût. Comment Kagetora arrivait il a manger en face d'un porc pareil ? C'était écoeurant et Naomi souhaita intérieurement bien du courage à son pauvre petit protégé qui était obliger de subir ça et le blabla incessant. Elle détourna le regard et avala rapidement le reste de son verre pour faire passer cette vision.

La même serveuse était sortie et était venu vers Naomi lui demander si tout allait bien, si elle pouvait l'aider et surtout lui dire qu'elle avait bien fait passer le message au jeune homme qui lui avait offert son verre. Naomi lui offrit un sourire doux et angélique et elle lui remit le verre dans les mains. Alors qu'elle vit la serveuse repartir, elle reposa son regard sur la table qui l'intéressait et vit l'ignoble personnage prendre l'assiette du jeune homme en face de lui. Elle détourna une foi de plus le regard.

C'est alors qu'au bout d'un moment Naomi sentit que ça s'agitait à leur table. Elle vit la serveuse poser l'addition à la table. Le cerveau de Naomi se ralluma, quittant ainsi sa fonction veille. Les deux hommes buvaient chacun d'eux une boisson pour finir leur repas ce qui laissa à l'ange quelques minutes pour réfléchir. Quelques minutes qui s'écoulèrent bien vite puisqu'elle vit, trop rapidement à son goût, les deux hommes se lever. D'un bon rapide, silencieux et discret, elle sauta derrière la murette et se planta derrière un arbre pour observer la direction qu'ils prenaient. HORREUR ! Ils prenaient une voiture !Une voiture ! Non il ne fallait pas ! Il fallait qu'elle trouve un moyen, qu'elle sorte, qu'elle se montre. Vite ils s'éloignaient. Elle sortit de sa cachette et sans réfléchir cette foi, elle courut après son protégé. Elle s'agrippa à son haut avec douceur, reprenant son souffle.


« - Ah...euh...»

Alerte, il fallait qu'elle trouve quelques chose, surtout que le notaire la regardait plutôt méchamment et ne semblait pas apprécier sa présence. Il fallait qu'elle se justifie, vite et bien et que part pitié le jeune homme soit assez intelligent pour profiter de la situation pour couper court la conversation ennuyeuse du notaire.

« - Bonjours Ishida-sempaï...Vous vous souvenez de moi ? Nous étions dans la même école. Vous m'avez aidé pour réviser mes examens...je suis Naomi Fujiwara ! »

Naomi offrit au jeune homme un sourire assuré. Son coeur battait très vite et ses yeux avaient comme un regard qui voulait dire : "Cet homme t'ennuie alors joue le jeu.".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Dim 11 Mai - 12:48

- Bonjour Ishida-sempaï...Vous vous souvenez de moi ? Nous étions dans la même école. Vous m'avez aidé pour réviser mes examens... Je suis Naomi Fujiwara!

- Bonjour.


La jeune femme femme souriait, elle semblait sûre d'elle.

* Naomi Fujiwara? Que j'aurais aidé à réviser? C'est peu probable, j'ai toujours révisé seul. Aider les autres m'arrivait parfois mais...*

- Naomi Fujiwara? Désolé...

* ... je ne me rappelle pas de ce nom, ni de ce visage... de toute façon elle me semble trop jeune pour avoir été dans la même école que moi... pourtant elle connait mon nom de famille... peut être la serveuse l'a t'elle entendu et le lui a dit... aucune importance.*


Une courte pause fut marquée. Kagetora réfléchissait à toute allure. D'un côté le notaire qui savait où se trouvait la maison qu'il venait d'acheter mais dont la conversation étit d'un ennui mortel, de l'autre une jeune femme dont il était quasiment certain à présent n'avoir jamais entendu parler.

- ... de ne pas m'être souvenu de vous tout à l'heure Naomi-han, si j'avais su que c'était vous je serais sorti vous saluer.

A la gauche du jeune homme le notaire faisait une drôle de tête, géné visiblement des propos qu'il avait tenu précédemment. A sa droite le sourire de Naomi s'était élargi.

*J'aimerais savoir ce qu'il en est exactement. Ment elle ou est elle honnêtement convaincue de ce qu'elle avance? Et si je m'amusais un peu...*

- Matuhiro-han laissez moi vous présenter Naomi Fujiwara.


Le juriste adipeu tentait de faire bonne figure mais visiblement il n'appréciait vraiment pas la jeune femme.

- Enchanté Fujiwara-san.

- Dites moi Naomi-han, Araï-sensei se portait il bien la dernière fois que vous l'avez vu? Il n'était pas en excellente forme lorsque j'ai obtenu mon diplôme. Des problèmes cardiaques si ma mémoires est bonne, vu son âge celà n'est guère étonnant mais celà m'avais beaucoup affecté...

Un toussottement sonore se fit entendre avant que le notaire ne prenne la parole.

- Excusez-moi de troubler vos retrouvailles mais peut être devrions nous nous mettre en route? Ma pause de midi est de courte durée...

Sans attendre une quelconque réponse et bien sûr sans saluer quiconque le notaire reprit son chemin vers une grosse voiture rouge.

*Cet empêcheur de tourner en rond commence à me les briser menues. Ca commençait juste à devenir intéressant...*

- Je supposes que je dois y aller... Ce fut un plaisir de vous revoir Fujiwara-han.


Aprés une brêve inclinaison du buste Kagetora fit volte face et prit la direction d'une audi noire dont les vitres teintées ne parvenaient pas à dissimuler totalement les cartons entassés dans l'habitacle.
Ce genre de fantaisie n'était pas à son goût mais cette voiture hors de prix lui avait été offerte par son employeur, soit disant pour maintenir le standing de la banque.

- Pourquoi ne pas nous retrouver plus tard pour discuter du bon vieu temps? Disons... ce soir, vers vingt heures devant la bibliothèque?

Matsuhiro Jin venait de les dépasser en roulant au pas alors que Kagetora venait tout juste de prendre place au volant. Sa portière toujours entrouverte il attendait une réponse à l'invitation qu'il venait de formuler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Sam 17 Mai - 2:49

Quel beau mensonge. Mais si le jeune homme ne se prêtait pas au jeu, si il n'était pas comme l'avait supposé Naomi, tout tombait à l'eau, elle allait devoir faire demi-tour et trouver un autre moment et surtout un autre moyen de lui annoncer qu'elle était son ange gardien. Cette idée ne lui plaisait pas, aussi fixait elle avec insistance le jeune homme. Elle semblait totalement sure d'elle à l'extérieur mais la nervosité bouillonnait dans son corps comme de l'eau chauffée à 100°C. Elle ne broncha pas jusqu'à la fin de la phrase du jeune homme. Elle avait les mains derrières son dos et enfonçait ses ongles dans son bras pour évacuer la nervosité. Elle manqua de lâcher un soupire de soulagement en entendant la suite de la réponse laissé en suspend par son interlocuteur.
Un sourire plus grand éclaira le visage de la jeune fille qui semblait totalement dans le rôle de la jeune femme qui vient d'être véritablement reconnu. Soulagée, la jeune fille jeta quand même un regard au notaire. Il avait l'air gêné, pour sur, c'était lui qui avait envoyé le serveur l'insulter.
Avec un sourire éclatant de politesse alors qu'elle aurait volontiers fait avalé sa langue au notaire, Naomi s'inclina sans un mot devant l'homme qui ne semblait pas l'apprécier du tout. Finalement elle se redressa pour répondre à son protégé qui lui posa une question tout à fait inattendue. Il était vraisemblablement bien rentré dans le jeu.


« - Hélas...Araï-sensei s'est vu dans l'obligation de prendre un repos bien mérité. Ça nous à tous vraiment beaucoup affecté aussi. »

N'a aucune idée de qui il parle, ni de ce qu'elle raconte aussi d'ailleurs. Alors elle essaie de broder. D'ailleurs elle allait rajouter quelques chose mais le gros bonhomme l'a coupé dans son élan pour les presser un peut. Naomi retint une nouvelle grimace. Ce qu'il pouvait être embêtant ! Il fallait qu'elle trouve une solution et vite car le notaire partait déjà et Kagetora allait le suivre. Il la salua, elle fit de même mais le suivit jusqu'à une voiture très chargée. IL venait juste d'arriver en ville visiblement. Elle s'approcha de la voiture avec sa démarche élégante et aérienne et écouta la demande de l'humain. A l'intérieur, cette demande l'agita un peut plus, c'était beaucoup trop tard, il pouvait arriver des tas de choses en tout ce temps.

« - Ce soir ? Il se trouve que je garde ma petite soeur... Pourquoi ne pas m'emmener avec vous ? Je ne vous dérangerais pas longtemps. Je voudrais juste vous montrer mes résultats aux examens. Vous qui vous étiez donné tant de mal pour m'aider. »

Elle avait attendu que la voiture du notaire soit passer pour le lui demander.

« - Enfin bien sur si vous êtes très occupé je ne veut surtout pas vous déranger ! »

Elle offrit un véritable sourire d'ange, et ce n'est rien de le dire. Débordant de sincérité, de douceur et de charme. Il fallait qu'il accepte, sinon elle devrait trouver une nouvelle pirouette. Pourquoi avait il mangé avec le gros goinfre ? Elle aurait du se faire passer pour sa soeur...trop d'idées venaient en même temps, mais aucune ne l'aidaient vraiment à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Sam 17 Mai - 3:32

Il n'y avait jamais eu de Araï-sensei dans le lycée où Kagetora avait conduit sa scolarité, Naomi-san ne pouvait donc en aucun cas être l'une de ses camarades. En plus elle avait beau avoir l'air charmante, son sourire était enjôleur, mais de là à la ramener chez lui... Et si en fait c'était une sorte de témoins de Jéovah, ou pire une personne qui faisait du porte à porte pour vendre sa camellotte. Non, amener un étranger chez lui alors qu'il était venu à Kimyoo pour avoir la paix était loin d'être dans les priorités du jeune homme.

- Ce soir ? Il se trouve que je garde ma petite soeur... Pourquoi ne pas m'emmener avec vous ? Je ne vous dérangerais pas longtemps. Je voudrais juste vous montrer mes résultats aux examens. Vous qui vous étiez donné tant de mal pour m'aider. Enfin bien sur si vous êtes très occupé je ne veut surtout pas vous déranger !

- Occupé euh... non pas vraiment... c'est juste qu'il risque de ne pas y avoir assez de place dans ma voiture...


*Mais qu'est ce qu'elle me veut à la fin? Nan sérieusement... ce soir aurait été correct mais là... Pourquoi insiste t'elle? La vengeance que je lui ai accordé sur le notaire ne lui suffit pas? Elle en veut plus? Nan je ne peus pas lui permettre d'aller plus dans ce sens... celà ne serait pas corect. *


Ishida-san descendit de voiture parler à travers une porte n'était pas exactement au comble de la politesse et il sentait que la conversation allait prendre une autre tournure ne serait ce que parceque lui le désirait.

- Ecoutez mademoiselle... je ne sais pas exactement qui vous êtes ni ce que vous voulez... ou plus exactement je commences à me faire une idée sur ce dernier point...

Kagetora commençait à perdre patience. Pourquoi continuait elle à jouer ce rôle alors que le notaire était parti. Un simple, merci de m'avoir permis de donner une bonne leçon à cet imbécile, aurait largement suffit. Tourmenter le notaire plus qu'ils ne l'avaient fait jusque là aurait été cruel.

- Vous ne croyez pas que Matsuhiro-han en a eu assez? Je veus dire il a été plus que désagréable avec vous mais vous êtes en train de lui rendre la pareille et je ne saurais être votre complice plus longtemps. Sur ce je ne vous retiens pas Fujiwara-han, ou quel que soit votre véritable nom.

Kagetora s'apprettait à remonter en voiture mais une main fine avec une poigne de fer venait de lui saisir l'épaule gauche et il dut serrer les dents pour empécher un petit couinement plaintif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Sam 17 Mai - 5:17

Aïe. Elle avait trop poussé le bouchon et elle sentait qu'elle perdait le fil. Elle avait été trop directe à cause de sa nervosité, elle n'avait pas sut se contrôler. Tout cette entraînement pour être nerveuse face à un humain. Elle aurait dût attendre oui mais c'était trop tard, le contrôle lui filait entre les doigt à une vitesse alarmante et si elle ne se rattrapait pas, elle allait avoir beaucoup plus de mal à lui expliquer sa vrai nature. Elle l'observa de ses grands yeux qui commençait à laisser entrevoir une légère panique et sa nervosité. Elle ne releva pas le fait qu'il n'y avait pas de place dans la voiture, elle s'en fichait, elle réfléchissait à autre chose, quelque chose de plus grave, de plus important.

Certes elle avait pris une agréable vengeance mais elle se fichait royalement de la gêne qu'avait éprouvé le notaire au moment où le jeune homme avait fait semblant de la reconnaître. Elle recula un peut pour laisser Kagetora sortir de sa voiture. Elle leva les yeux vers lui en l'entendant parler. Il prétendait savoir ce qu'elle voulait alors que c'était complètement impossible. Décidément, l'être humain n'avait pas changé, il croyait toujours tout savoir. Cependant elle ne se laissa pas démonter et soutint son regard avec insistance malgré qu'une partie de son assurance se soit envolé dans ce regard.


*Calme toi Nao...calme toi. Explique lui maintenant, personne ne t'entendra et le gros bonhomme est loin maintenant. Visiblement il croit que je voulais me venger de cet homme. Comment lui faire comprendre que je ne me fiche pas de lui, en pleine rue...*

Elle l'observait toujours, ne cherchant ni à le contredire, ni à se défendre. Ses yeux étaient plantés dans ceux de Kagetora alors qu'il lui exposé son idée. C'était bien ce qu'elle pensée, il croyait à une simple vengeance. Il allait partir, il voulait partir. Il ne fallait pas. Elle chercha un moyen autour d'elle, regardant les alentours comme si quelques chose allait l'aider mais rien ne venait.
Soudain, son expression changea du tout au tout. Elle leva les yeux vers Kagetora et les cloua aux siens. Son expression était devenu soudainement très sérieuse. Il n'y avait plus de lueur de gaieté, juste une lueur qui se voulait rassurante malgré le sérieux donc s'était imprégné le visage de l'ange.


« - Ishida Kagetora restez là je vous pris. »

« - Mon nom est vraiment Naomi Fujiwara... Cet homme là m'importe peut, il faillait juste que je trouve un moyen pour vous approcher. J'ai quelque chose de particulier à vous dire. Quelque chose à laquelle vous serez confronté sans y être préparer, quelque chose qui peut sembler absurde mais qui est réelle. L'endroit n'est pas vraiment approprié pour en parler. Je reviendrais vous voir si vous êtes pressés, de toute façon, il n'est pas en votre pouvoir de refuser Sa décision. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Sam 17 Mai - 9:34

- Ishida Kagetora restez là je vous pris.

Le ton employé n'était pas réellement impératif et le regard que lui lançait la jeune femme était étrange Kagetora avait vu les dons d'actrice de la jeune femme mais ce regard semblait ne pas être feint, quoi qu'il put signifier.

- Mon nom est vraiment Naomi Fujiwara... Cet homme là m'importe peut, il faillait juste que je trouve un moyen pour vous approcher. J'ai quelque chose de particulier à vous dire. Quelque chose à laquelle vous serez confronté sans y être préparer, quelque chose qui peut sembler absurde mais qui est réelle. L'endroit n'est pas vraiment approprié pour en parler. Je reviendrais vous voir si vous êtes pressés, de toute façon, il n'est pas en votre pouvoir de refuser Sa décision.

Il a fallu que je tombe sur une cinglée, je viens ici pour avoir la paix et bien sûr je me ramasse une folle qui veut me recruter pour le compte de je ne sais quelle secte.

- Ecoutez Naomi-san, je ne sais pas exactement ce que l'on vous a raconté maisje n'ai pas énormément d'argent et je ne trahirait pas la confiance de la banque pour lquelle j'ai travaillé en vous donnant des informations confidentielles. Quel que soit le groupe qui cherche à me recruter par votre intermédiaire il n'y a rien à y gagner. La jeune femme lançait des regards partout et celà troublait Kagetora.

*Peut être est elle surveillée? Qui sait ce que des personnes prètes à harceler d'honnêtes citoyens comme moi pourraient lui faire en cas d'échec?*


Au boût de la rue un quatre-quatre rouge arrêté sur la chaussé klaxonna. Matsuhiro-san n'attendrait plus longtemps. Kagetora jugea du poid de la jeune femme en un regard.

- Vous savez conduire?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Sam 17 Mai - 10:12

Le regarde avec de grands yeux complètement perdu. Elle ne comprenait rien à ce qu'il racontait et ça se voyait clairement dans ses yeux. Il lui parla d'argent. Quelle est le rapport avec sa protection ? Elle n'avait pas besoin d'argent pour ça, c'était une décision de Dieu et elle se devait de l'appliquer quoi qu'il en soit, quoi qu'il se passe...elle devait protéger cette vie humaine au péril de la sienne, c'était ce qu'elle faisait depuis des lustres.

Ensuite il parla d'une banque. Elle le regarda, ses yeux encore plus remplis d'incompréhension. Encore une histoire d'argent ? Des informations confidentielles sur la banque ? Même par curiosité elle n'en aurait pas voulut. En quoi cette banque et son argent pouvait l'aider à convaincre le jeune homme ? L'ange soupira quand il lui parla d'un quelconque organisme qui voulait le recruter. Pourquoi faire ? Elle n'avait pas l'intention de le recruter où que se soit. Elle devait juste protéger sa vie et si ça ce n'était pas un service qu'est ce que c'était ?


« - Je....de quoi...de quoi parlez vous ? Je ne comprends pas...quel est le rapport avec ce que je viens de vous dire et vôtre argent ? »

Elle se calma soudainement et le fixa. Elle devait passer pour une folle mais la réaction du jeune homme l'avais prise de cour. Heureusement que Kira n'était pas là; l'ange aurait bien rigolé à la voir face à cet homme qui devait avoir envie de partir le plus loin possible d'elle. Il aurait rit ou bien se serait interposé et aurait peut être frappé le jeune homme pour lui faire clairement comprendre qu'il ne fallait pas insinuer que Naomi était folle. Penser à cet imbécile d'ange dans un moment pareil n'était vraiment pas une bonne idée. Elle essaya alors de se concentrer sur une seule personne, son protégé. Elle fut tiré de ses pensées par le klaxon de la grosse voiture rouge. Elle posa un regard sur Kagetora.

C'est alors qu'elle entendit sa question. Conduire ? Oui Kira lui avait conseillé de savoir le faire bien qu'être enfermé dans ses boites qu'on appelle voiture n'était pas très apprécié de l'ange. Elle préférait ses ailes mais elle ne devait pas s'en servir sur Terre. Elle regarda Kagetora étonné mais répondit tout de même, ne sachant pas du tout où il voulait en venir.


« - Oui je conduits...pourquoi ? Écoutez moi c'est important ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Sam 17 Mai - 14:21

Kagetora attrapa l'ange par le bras pour l'amener devant la portière ouverte et lui révéler l'encombrement du véhicule. La jeune femme semblait complètement paumée et malgrès le fait que l'idée de s'embringuer dans quelque chose qui, visiblement le dépassait, ne l'enchantait guère Kagetora avait envie de l'aider.

- Ecoutez mademoiselle, je ne sais pas exactement ce que vous attendez de moi, mais là je dois y aller. Je ne peux pas vous dire exactement où j'habite parce que j'emménage et que je ne connais pas encore mon adresse, et pour finir je ne peux pas vous expliquer comment vous y rendre, car c'est la personne avec laquelle vous entretenez des rapports pour le moins inamicaux qui devrait me le montrer en ce moment même.

Ishida-san lâcha le bras de Naomi alors que Jin klaxonnait à nouveau, enchaînant cette fois avec quelques accélérations sonores.

- Oui! J'arrive! Comme vous pouvez le constater seul le siège conducteur n'est pas occupé par mes cartons. Les seules solutions qui s'offrent à vous si vous voulez monter...

Ishida-san sentit le rouge lui monter aux joues, de gène ou bien de colère il ne savait pas trop.

- ... sont soit vous vous asseyez sur mes genoux et vous conduisez, soit l'invers. Au vu de votre gabarit la première solution me semble la moins problèmatique.

S'attendant à ce que la jeune femme ne réponde pas, ce qu'il prendrait pour un refus bien compréhensible, Kagetora pris place sur le siège et s'apprêtait à claquer la porte quand...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chez Regina   Sam 17 Mai - 14:51

La jeune femme, enfin jeune c'est un grand mot, se fit entraîné devant la portière ouverte et constata que le jeune homme ne lui avait pas mentit. Elle observa la voiture puis Kagetora qui semblait partagé entre l'envie de s'enfuir et de la laisser seule, et celle de la prendre avec lui pour savoir ce qu'elle lui voulait. La curiosité était le propre des humains, comme la peur de s'embarquer dans quelques chose de louche. Mais Naomi le rassurerait une foi qu'ils seraient tout les deux pour qu'elle lui explique tranquillement qu'il n'était pas fou, qu'elle n'était pas folle et tout ce qui suit, les bonnes comme les mauvaises réactions.

Elle l'écouta distraitement, le regard posé sur la voiture. Ils devaient donc tout deux s'en remettre à l'homme fort sympathique qui s'impatientait dans sa voiture. Cependant, il n'avait finalement pas l'air de vouloir la voir partir, du moins était ce l'impression que Naomi avait puisqu'il semblait s'excuser du fait de ne pas pouvoir lui indiquer la route à suivre. Il désirait donc qu'elle vienne, ou du moins une partie de lui désirait savoir. Ravie, la jeune fille allait répondre quand la grosse voiture se mit à ronronner, marquant l'impatience de son propriétaire.

Elle pouvait sentir qu'il s'énervait un peut. Elle s'excuserait plus tard, elle avait en théorie tout le temps pour le faire, du moins jusqu'à la mort de son protégé. Elle posa son regard sur Kagetora qui lui proposait finalement de monter. Elle lui sourit et fut très amuser de voir les joues du jeune homme rougir. Il lui exposa son idée dont l'évocation, visiblement c'était bien elle, faisait rougir les joues.
Elle n'eut pas le temps de répondre. Alors qu'elle allait approuver l'idée, le jeune homme grimpait dans la voiture. Elle entendit le moteur de l'autre voiture et au moment où la porte que son protégé allait se refermé, cou de vent sembla pousser la porte et la jeune fille, ramenant sa jupe sous ses fesses pour ne pas risquer de mettre encore un peut plus le jeune homme mal à l'aise, s'installa sur les genoux de son protégé. Elle était extrêmement légère et fine, aussi n'eut elle aucun mal à se glisser derrière le volant.


« - Je suis désolé Ishida-san, je vous promet que vous aurez des explications très claire. Vous n'avez pas à vous inquiéter. »

La voiture de devant commençait déjà à rouler, démarrant avec douceur, la jeune fille, se calant correctement sur les genoux de l'humain, se mit à suivre le gros 4x4 rouge et bien voyant.


[Topic clos => Villa d'Ishida Kagetora]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez Regina   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez Regina
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: