Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout à recommencer. [1ère personne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tout à recommencer. [1ère personne]   Jeu 8 Mai - 16:12

Il avait mal au dos, là où ses belles ailes blanches s'ouvraient avant d'être arrachées par la main de Dieu même. A la place, quelques plumes noires baignées en sang faisaient surface. Ces plumes étaient encore toutes petites pour lui permettre de prendre le vol, elles ne pourront jamais remplacer ses anciennes ailes qui faisaient de lui un beau spécimen de la race des Anges. Kenji avala ses larmes de pure rage, son orgueil lui faisait plus de mal que ses blessures sanglantes. C'est dans ce piteux état que le Banni avait été contrait de redescendre sur Terre qui allait être à nouveau sa maison maintenant que le Ciel lui était interdit. Malgré tous les péchés qu'il avait commis, il avait une deuxième chance, chance qu'il n'allait pas rater comme la première fois. Son honneur était en jeu.

Avec le peu de dignité qu'il lui restait, le jeune homme errait partout et nulle part, ne sachant pas où s'arrêter ou quoi faire. Kenji avait une petite idée d'un lieu où il pourrait passer un peu de temps sans que personne ne vienne le déranger, histoire de se reposer et de remettre en ordre ses pensées. Après tout ce que venait de lui arriver, il avait besoin d'un peu de paix pour réfléchir sur son futur, bien qu'il n'en avait pas envie. La plage. Il avait toujours aimé aller à la plage, ce lieu avait le pouvoir de le calmer quand il n'allait pas bien ou tout simplement : il aimait aller la-bas regarder le coucher du soleil, en vérité il ne le voyait pas, il s'en dormait bien avant. Il se dirigea donc vers ce lieu de prédilection, ce petit paradis sur terre qui était l'immense plage de la ville. Ce petit coin du monde était très convoité par les femmes en quête du bronzage éternel ; par les hommes à la recherche d'une nouvelle conquête ; par les enfants avides d'aventures. Cette plage n'avait rien à envier à celles du Caraïbe, avec son sable fin et blanc ou ses galettes selon les recoins. L'endroit idéal pour une balade romantique ou pour ceux qui veulent le calme absolu.

C'était presque huit heures du soir quand Kenji débarqua à la plage. A cette heure c'était normal qu'il n'aie pas beaucoup de monde, voir personne à part une ou deux personnes qui en profitaient à fond des derniers rayons de soleil, mais ils ne tardèrent pas à s'en aller à leur tour. Le Déchu se dit en les voyant qu'ils devaient avoir sans doute quelqu'un quelque part qui les attendaient, à leur manière. Il aurait bien aimé avoir quelqu'un qui l'attendait lui aussi, mais depuis les jours passés avec ses amis, il n'avait personne avec qui partager ses émotions et autre. Même s'il n'avait pas l'air de l'être, Kenji était une personne qui avait beaucoup d'amour en lui, mais il ne le donnait pas à tout le monde. La preuve, sa vie humaine lui avait apporté plus de malheurs que des bonheurs.

Kenji s'approcha du bord de l'eau, s'en saisit d'un galet rond et plat et le fit rebondir sur la surface plane de l'eau. Il la regarda survoler les petites vagues de la mer jusqu'à que le poids de la pierre l'entraîne au fond maritime. Il resta quelques minutes à regarder l'horizon, les vagues et les oiseaux qui volaient. Il avait l'air ridicule planté au bord de la mer avec l'eau qui mouillait presque ses chaussures, certes, il y a des choses qu'on ne peut pas changer, même pas à force (gros soupir du narrateur, je ne peux pas le faire beau et intelligent à la fois xD). Enfin, il avait décidé de bouger de là. Il s'assit sur le sable encore chaud pour enlever ses converses noires ainsi que ses chaussettes aussi noires (quand je dis qu'il est noir >.>)

- Je me suis tapé la honte de ma vie et je n'ai aucun regret de ce que j'ai fait, m'entends-tu ? Aucun ! Passer ce temps avec eux m'a donné les forces que je n'avais pas avant et que peut-être que je n'aurais pas eu. L'Ange Noir se laissa tomber sur le dos, une grimace de douleur se dessina sur ses fines lèvres : les trous des ailes étaient encore là et pour un bout de temps au moins. Les mains derrière la tête, quelques mèches de couleur rouge virent cacher ses yeux verts qui se fermèrent lentement. Il voulait savoir à quoi jouait le Conseil. Sa faute n'était pas si grave à ses yeux, ils étaient tous des vieux Anges pourris, jaloux des jeunes. Voilà ce qu'ils étaient ! - Après tout, c'est eux qui ratent quelque chose. Je peux très bien survivre sans eux, pas besoin d'une bande de vieux fous pour savoir faire son travail.

Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout à recommencer. [1ère personne]   Sam 10 Mai - 6:42

[J'espère que je ne te dérange pas ^^]

Sakura marchait, elle ne faisait que cela. En perdant sa mémoire, elle semblait avoir perdu sa gaieté naturelle. Elle errait dans la ville, sans but. Au début, elle avait paniqué. Elle ne trouvait aucun souvenir dans sa mémoire, rien qui puisse l’aider. Même le chemin qui d’habitude l’amenait devant le pavillon de sa famille, paraissait avoir disparu.
Pendant de longues heures, elle s’était mise à pleurer, se vidant de sa tristesse. Elle n’avait rien d’autre à faire. Et la jeune fille ne savait pas vraiment ce qu’elle devait faire.
Au bout d’un jour, elle avait fini par accepter sa situation. Mais c’était juste par fatigue et lassitude. Elle ne voyait pas à quoi sa mémoire pouvait lui servir.

Elle qui souriait continuellement, marchait sans regarder autour d’elle le regard vide. Cela allait peut-être changer avec le temps. Mais pour l’instant, l’adolescente ne pensait qu’à retrouver sa mémoire. Elle cherchait un endroit où rester seule. Tous les visages qu’elle avait vus pendant la journée l’effrayaient. Et si, parmi tous ces humains, une personne qu’elle avait connue était là ? La perspective de rencontrer une amie oubliée la terrifiait. Elle voulait trouver un endroit isolé, là où personne ne viendrait la déranger. En voyant la plage, un petit sourire satisfait s’était dessiné sur ses lèvres. Elle venait de trouver le lieu idéal pour s’enfermer encore plus, et réfléchir. Il était à peine sept heures du soir mais il y avait encore plusieurs personnes. Cela ne dérangea pas vraiment la pauvre humaine qui n’était pas d’humeur à s’occuper des quelques couples qui s’enlaçaient en regardant une mer calme et presque rouge.

Sakura se dirigea lentement vers une place éloignée et s’assit sur le sable chaud. Elle regardait droit devant elle, observant un petit oiseau. Son aile était cassée et il semblait à bout de souffle. La jeune fille la sentait. Cette mort qui, sans vraiment savoir pourquoi, ne lui faisait pas peur. Au contraire, au fond d’elle, elle sentait que cela l’indifférait. Mais elle n’arrivait pas à connaître la raison de tant d’indifférence. Elle avait beau chercher, la porte de sa mémoire restait obstinément fermée. Elle s’imaginait ainsi, errant comme le pauvre animal, lui cherchant à échapper à la mort et elle, cherchant la clef de sa mémoire. Tous les deux avec une aile brisée. Une vague s’approcha de la boule de plumes et, telle une lame d’acier, l’arracha à la vie. La vue de l’oiseau mort finit par faire pleurer une fois de plus la lycéenne. Oh, elle ne se considérait plus comme telle puisqu’elle ne se souvenait plus du nom de son lycée.

Une heure passa, les gens partaient. Alors qu’elle n’avait plus à craindre la présence des autres, Sakura alla se cacher derrière une petite barque. Elle avait tout de même eu le temps de voir la plage se vider et de lancer un regard intrigué sur un homme. Curieuse, elle l'observa. Il s’était approché de l'eau et s’était saisit d'un galet. Il le faisait rebondir sur la surface de l'eau. Cela fit sourire l’humaine aux cheveux roses. Une pointe d’admiration pour l’homme luisait dans son regard sombre. Bien que le fait de le voir, là, debout dans l’eau comme un soldat la faisait presque rire, l’humaine se retenait. Rien qu’en se souvenant de son ‘problème’, l’envie de rire la quittait tout de suite.

Elle se mit alors à regarder de nouveau l’inconnu, comme un enfant qui observe un magicien pour trouver l''erreur'. Il était tout en noir. Même ses chaussettes l’étaient. Quoi de plus stupéfiant pour une fille qui n’avait jamais porté plus d’un vêtement noir à la fois ! Même à ce moment-là, elle portait des vêtements joyeux. Elle se leva subitement et épousseta sa jupe plissée. Après avoir enlevé le sable de l’habit gris, elle se dirigea avec un peu plus d’énergie vers l’endroit où l’homme s’était allongé. Elle ne put s’empêcher d’entendre ses paroles.


- Je me suis tapé la honte de ma vie et je n'ai aucun regret de ce que j'ai fait, m'entends-tu ? Aucun ! Passer ce temps avec eux m'a donné les forces que je n'avais pas avant et que peut-être que je n'aurais pas eu Après tout, c'est eux qui ratent quelque chose. Je peux très bien survivre sans eux, pas besoin d'une bande de vieux fous pour savoir faire son travail.

Je suppose que c’était inutile de dire que Sakura n’avait strictement rien compris. De qui parlait-il ? Le discours coléreux de l’homme avait réussi à arrêter la jeune fille dans sa marche. Reprenant ses esprits, elle prit dans sa petite main un galet et se baissa au niveau de l’homme.

-Vous pouvez m’apprendre à le lancer ?

La perte de sa mémoire avait dû endommager le cerveau de la pauvre enfant… Parler avec un inconnu juste pour savoir lancer une pierre ! Elle avait vraiment envie d’avoir une autre cicatrice ? Sakura ne savait pas du tout d’où venait la marque encore rouge sur son cou. C’était douloureux pour elle qui n’avait jusqu’alors jamais vraiment souffert physiquement. Cela la brûlait mais elle n’y touchait pas de peur de rouvrir la blessure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout à recommencer. [1ère personne]   Sam 10 Mai - 13:17

[ Nan, pas du tout ^^ ]


Il continua à lâcher des injures sur le Conseil et celui qui le présidait, mais chaque mot qui sortait de sa bouche impure lui causait autant de mal que lorsque Dieu lui avait arraché ses ailes sans pitié. Le fait d'être Déchu n'était pas chose simple. Tout votre être déteste, hait le Tout Puissant, mais le coeur et l'âme lui restent fidèles malgré la volonté de l'Ange. Vous êtes partagé entre deux mondes, c'est pire qu'être humains parce que vous n'avez pas de place ni dans l'humanité, ni dans le Paradis ni en Enfer. Quoique... vous êtes toujours bien reçu là-bas. Ils ne refuseront jamais votre présence, au contraire. Il n'était jamais descendu en Enfer, peut-être qu'un jour... quand il aurait le temps. Mais avant, il avait des choses plus importantes à faire que glander avec les Démons. Sa priorité était de calmer son intérieur et savoir quoi faire pour la suite de sa vie. Il s'étira, mais garda les yeux fermés. Son entourage était plus que calme et il n'aimait pas trop ce calme, il y avait toujours quelque chose cachée derrière.

Kenji ouvrit légèrement la bouche et émit un son qui changea doucement en mélodie. La petite chanson ne dura pas plus de dix secondes, c'était pour masquer le fait qu'il avait « vu et entendu » une fille qui se cachait derrière une barque. La fille était là depuis quelque temps, Kenji avait remarqué sa présence quand il était débout, au bord de l'eau à jeter des cailloux à la mer pour qu'ils rebondissent. Mais ce qu'il n'avait pas remarqué c'était que la jeune fille avait failli de rire. Rire de lui. Jamais une idée comme celle-ci l'aurait traversé l'esprit. A son égard, il pouvait être tout sauf risible. Bref, revenons à la fille qui s'approchait cette fois-ci de Kenji. Elle s'était arrêtée puis elle avait reprit sa marche vers lui. Elle lui parlait ou plutôt elle lui posa une question qui eut comme réponse un grognement de la part du Déchu. Décidément, on le dérangeait tout le temps quand il avait besoin d'être en paix avec lui-même. C'est-à-dire, jamais. (xD le pauvre)

Avec les yeux toujours fermés, il n'allait pas les ouvrir si tôt même si la fille lui faisait un discours pour savoir comment elle devait lancer un galet, il leva la main et chercha à l'aveuglette la petite pierre que la fille devait avoir entre ses mains. Une fois que Kenji l'eu trouvé, il se leva et la lança d'un geste expert sur l'eau. Le galet rebondit trois fois avant de s'écrouler comme celui d'avant. Bon. Maintenant qu'il l'avait fait, il se tourna vers la fille. La première chose qu'il constata fut qu'elle était petite et que ses cheveux n'avaient pas l'air d'être naturels avec cette couleur rose bonbon. Le souvenir d'un chewing-gum rose vint à son esprit. Qui appréciait ce genre de couleur et de saveur dans son entourage ? Il ne s'en souvenait pas. En tout cas, il avait dû en acheter de paquets pour quelqu'un.

Pourquoi l'avait-elle demandé de lui monter comment on lance ce genre de cailloux ? N'importe qui pouvait très bien le faire à sa place. Kenji remarqua alors qu'ils étaient seuls. Bon d'accord. Il allait être gentil et montrer à cette future beauté ( ? ) comment elle devait s'y prendre. Ce n'était pas si compliquer que ça après tout. Il suffisait de trouver le bon galet et de le lancer avec force, mais pas trop, sinon il tombait à la première. Kenji se mit à la recherche des petites pierres rondes et plates, il trouva quelques unes et les montra à la fille.

- Il faut qu'elles soient ainsi : plates, rondes et petites. Pas trop petites non plus sinon elles ne vont pas trop loin. Kenji se sentait comme un parfait con. Lui, qui n'avait jamais enseigné quoique soi à quelqu'un, même pas à son frère, se trouva entrain des donner des explications à une inconnue qui l'avait abordé comme ça. Comme si c'était la chose la plus normal du monde. Dans une autre situation, lieu et contexte, il aurait dit quelque chose de gentil même, mais là. Rien. Il lui donna les galets et se posa encore sur le sable et attendit. Il avait fait le minimum requis, c’était à elle de mettre en pratique ce qu’elle venait d’apprendre.

Le détaillant sans discrétion, Kenji remarqua qu'elle avait une marque rouge au cou. C'était quoi ? Du marqueur rouge ? Une mèche des cheveux ? Un chat qui l'avait griffé là ? Une blessure assez douloureuse ? L'Ange pencha pour la dernière hypothèse, mais en regardant la fille il se dit que ce n'était pas elle la cause, elle n'avait pas l'air de ce genre de filles qui se mutilent pour se sentir vivantes, humaines. Trop naïve et joyeuse pour ça. Il leva un doigt et pointa de celui-ci la marque rouge.

- C’est quoi ?

Il ne connaissait pas la fille, il ne voulait rien avoir avec elle, mais la marque était assez étrange pour piquer sa curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout à recommencer. [1ère personne]   Sam 10 Mai - 23:42

Sakura avait attendu sagement que l’homme lui explique comment lancer le petit galet. Elle pouvait rester des heures devant lui puisqu’elle était plus têtue qu’une mule ! Elle ne fit aucun commentaire chercha les yeux fermés la petite pierre qu’elle avait dans sa main droite. Ne perdant aucune seconde, l’humaine suivit des yeux les mouvements du ‘professeur’, et sans retenir son émotion, afficha un grand sourire admirateur en voyant la pierre s’écrouler dans l’eau après avoir rebondit trois fois. En se retournant pour remercier l’homme, elle remarqua le regard de ce dernier sur ses cheveux. Il faut dire qu’elle aussi avait été surprise de voir que sa chevelure avait une couleur aussi enfantine. Elle ne se souvenait pas de les avoir teints mais comme elle ne se souvenait de rien… ses cheveux lui donnaient juste envie de mâcher du chewing-gum. Ces pensées l’encouragèrent à regarder les cheveux de l’homme. Ils étaient rouges. Rouge comme le sang qui avait coulé de sa blessure. Elle frissonna de peur et effaça immédiatement cette idée de sa tête.

Sakura était quand même assez septique. Il lui avait montré un lancer mais cela n’allait pas vraiment l’aider à le faire. Mais elle n’avait pas besoin de lui demander plus d’explications, pendant qu’elle pensait à sa couleur de cheveux, il avait trouvé des galets et les lui montrait. Elle prit l’une des pierres dans sa main et l’examina. Enfin…elle la regarda de tous les côtés, la retournant un bon millier de fois.


- Il faut qu'elles soient ainsi : plates, rondes et petites. Pas trop petites non plus sinon elles ne vont pas trop loin.

Sakura n’était pas assez habituée à la véritable société pour comprendre qu’aborder un inconnu était dangereux. Sa seule expérience aurait pu l’aider mais, effacée de sa mémoire, cela ne pouvait pas lui être utile. Même si elle n’en avait plus la moindre idée, elle avait passée son enfance et presque toute son adolescence enfermée dans un monde qui la protégeait de l’extérieur. Elle s’était habituée au fait d’être constamment surveillée par les regards gentils de sa famille. Mais cela ne lui faisait que du mal. La blessure au cou le prouvait. Elle prit les galets, un peu étonnée. On étonnement s’amplifia quand l’homme alla se poser sur le sable. Il n’allait quand même pas la regarder mettre en pratique le peu de choses qu’elle avait appris ! Ca ne pouvait être que ça.

Trop timide pour protester, la jeune fille s’approcha de la mer. Le souvenir triste du petit oiseau mort se fraya un chemin dans son esprit. Elle s’arrêta immédiatement. Et si une vague venait lui ôter sa vie ? D’un côté, c’était impossible et de l’autre, même si cela arrivait, ça ne lui faisait pas peur. Elle affronterait avec courage son destin. Et quitter cette misérable terre ne la dérangeait pas. Sans sa mémoire, que pouvait-elle faire ? Elle ne voulait pas faire attendre l’homme, qui lui inspirait un mélange étrange de peur et d’admiration. Elle lança le premier galet, avec tant de maladresse que c’en était presque touchant. Il disparut de la surface de l’eau sans rebondir, ce qui fit soupirer la jeune fille. Mais elle n’allait pas abandonner dés le premier essai ! Elle lança la deuxième pierre avec plus d’adresse, mais en vain. Le résultat était médiocre. Elle devait se faire à l’idée qu’elle n’était pas douée. Juste pour se débarrasser du dernier galet, elle le jeta sans vraiment faire attention à son geste. Le petit objet rebondit une fois et s’enfonça dans l’eau. Rien de mieux pour égayer la débutante.

Elle se tourna vers l’homme et, avant qu’elle ne puisse exprimer sa joie, il leva un doigt et montra la marque rouge.


- C’est quoi ?

Cette question avait suffi pour assombrir l’humeur de la jeune fille. Qu’avait-elle à répondre ? Oh, elle pouvait très bien inventer une bêtise, histoire de changer de sujet mais les mensonges avait toujours dégoté l’innocente enfant qui se contenta de baisser la tête.

-Je ne sais pas. Quand je me suis réveillée hier, elle était là… Je ne me souviens pas de ce qui s’est passé… En fait, je ne me souviens pas de grand-chose…

Pourquoi avait-elle dit cela ? Elle ne le savait pas. Peut-être qu’elle sentait qu’elle pouvait avoir confiance en lui mais elle était si sotte parfois, que cette hypothèse est presque trop réaliste. Elle avait toujours confiance en quiconque. Ce n’était pas quelque chose qui pouvait rendre fier quelqu’un. Mais éveiller sa méfiance aussi était facile. Il fallait juste commettre une erreur. Juste une petite erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout à recommencer. [1ère personne]   Dim 11 Mai - 14:25

La plage... cela fessait tellement de temps que Tsukiyo n'avait pas foulé le sable d'un plage. 100 ans, elle était sur terre depuis cent longues années et ne s'était plus jamais approché d'une quelconque surface d'eau.

Tsukiyo était venu bien en avance aujourd'hui afin de ne pas louper le crépuscule qui s'annonçait pour cette magnifique journée. S'asseoir sur le sable pour regarder le coucher du soleil était ne de ses activités fétiches, autrefois...

Elle avait mis ses chaussures dans un sac afin de marcher pieds nus dans le sable chaud. Cette sensation était tellement agréable qu'elle avait pris possession de tout son corps et lui en fessait presque oublier sa condition actuelle qu'elle regrettait amèrement. Marchant sur le sable à la lisère de l'écume et des marques laissés par l'eau, Tsukiyo s'arrêta et regarda l'horizon d'un air mélancolique bercé par un faux-semblant d'une larme. Elle s'empressa de se stopper avant de finir en larme allongé sur le sable.

La jeune fille continua sa route avant de voir à 3 mètres d'elle, un garçon qui devait le même âge qu'elle en apparence et une jeune fille avec des cheveux d'une couleur très claire qui devait sûrement être i naturelle.


- *Sûrement un couple... les chanceux*

Elle regarda la scène avec contemplation et pourtant... son cœur et ses sens la tiraillait de tous les côtés, pourquoi fallait-il que la douleur qu'elle avait réussit à contenir pendant tant d'années doivent se libérer ici? Mais il fallait absolument qu'elle se contienne, elle ne voulait pas être une nouvelle fois rejetée du paradis pour avoir commis se genre de faute. Ces spasmes ne furent pas long et Tsukiyo avait récupéré son calme olympien.

La jeune fille se sentait mal à l'aise devant une telle scène car il fallait avouer que du haut de ses 19 ans elle n'avait jamais été en couple avec qui que se soit... Pas de chance comme quelqu'un dirait. Elle s'approcha du "couple" comme intriguée par quelque chose. Désormais, elle était à quelques centimètres d'eux et elle fut stupéfaite de voir que le jeune homme savait faire des ricochets sur l'eau; Tsukiyo avait toujours essayé mais n'avait jamais réussi, elle n'avait pas le talent.

Tsukiyo hésitait... elle voulait entamer la conversation avec eux mais ne savait pas vraiment de quoi parler et avec cette douleur dans le dos au niveau du départ de ses ailes était infernale.


- "Belle journée, n'est-ce-pas?" dit-elle d'une voix très calme et douce en regardant l'horizon.



[hrp: Okay pour l'ordre ^^, J'ai un peu modifié la fin du post x3]


Dernière édition par Tsukiyo Shizuka le Lun 12 Mai - 1:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout à recommencer. [1ère personne]   Dim 11 Mai - 14:59

Les exploits de Kenji avec les pierres semblaient être plus que merveilleux pour cette fillette. Elle ne tenait pas sur place de l'admiration qu'elle éprouvait pour notre inconnu. Etrange. Si Kenji aurait été la fille, il n'aurait pas laissé montrer ses émotions, même si c'était juste de l'admiration. Etait-elle si naïve pour porter toute son admiration à un parfait inconnu qui avait l'air de tout sauf de quelqu'un de bien habillé comme il était et ses cheveux rouges ? Apparemment oui. Il la vit frissonner quand elle s'attarda sur ses cheveux. Ils étaient de la même couleur que la marque de son cou. Mais bon, la couleur rouge était normale vu ses origines. Son père les avait aussi, elle n'avait pas à s'inquiéter, ils n'avaient rien à voir. Lorsqu'il lui mit les quelques galets qu'il avait trouvés, la fille se montra sceptique. C'est vrai qu'il avait expliqué que les bases, mais il n'y avait pas d'autre chose à expliquer ! Il n'allait pas faire plus, il resta donc assit sur le sable, attendant bien sagement que la fillette se décide enfin de lancer les pierres.

Heureusement qu'elle ne se fit pas attendre encore longtemps. Elle s'approcha de la mer et lança un galet qui s'enfonça dans l'eau, sans rebondir. Ce n'était pas si dur que ça ! Kenji émit un soupir de lassitude exagérée pour lui faire comprendre qu'elle était nulle. Mais elle n'abandonna pas pour autant. Le dernier galet rebondit une fois. Bon, c'était déjà ça. Kenji se mit à applaudir pour la féliciter. Encore un geste con de sa part. Mais quand il lui demanda sur la nature de sa marque rouge elle devint toute triste, c'est le moins qu'on puisse dire. Kenji houssa les sourcils en signe d'incompréhension. Comment ça elle ne savait pas ? ! Tout de même, une marque comme celle-ci n'apparaissait pas du jour au lendemain ! Trou de mémoire ? Possible, mais rien dans ce monde était dû au hasard. Toute chose avait sa cause et sa conséquence.

- Tu devrais faire attention et aller au médecin.


Même si cette dernière idée ne servait à rien. Kenji se souvint d'avoir vu ce genre de marque quelque part. Oui, chez son premier protégé. C'était une marque causait par une arme de l'Enfer. Cette fille devait se procurer vite fait un Ange. Elle était en danger sans savoir, surtout que lorsqu'un Démon marquait avec son arme un humain, il revenait chercher l'âme qu'il s'attribuait. Il se dit qu'il devait faire quelque chose pour elle, dès qu'il le pourrait il enverrait un message au Conseil pour leur expliquer la situation. Il allait faire un bon geste, peut-être que les Anges le verraient d'une autre manière après.

Peu de temps après, une autre fille apparu à leur côtés demandant s'ils n'avaient pas quelque chose à voir. Kenji sourit, il avait reconnu son aura. Un autre Déchu dans ces lieux, cela pouvait se révéler amusant. Ou pas. Ça dépendait ses points de vues. Il fit non avec sa tête avant de se diriger à la fille aux cheveux roses.

- Tu as quelque chose à boire,...


Oups. Il ne savait même pas son nom et il pariait que la nouvelle arrivante les prenait pour un couple d'amoureux. Cette pensée l'attrista un peu. Aya lui manqua. Il voulait être à nouveau dans ses bras et respirer son doux parfum. Mais reviens à la réalité mon vieux ! Tu ne vas plus la revoir ! Il y a des fortes chances pour qu'elle ne soit pas un ange à sa mort, voir zéro. Quelqu'un comme elle n'avait pas sa place au Paradis. Les suicidaires de son espèce étaient envoyées en Enfers. Et lui ? Il s'était bien suicidé, non ? Même les anges ne pouvaient pas comprendre comment fonctionner le Ciel, comment ils étaient sélectionnés pour protéger quelqu'un.

Il trouvait que c'était l'heure des présentations. C'était pour éloigner ces réflexions si philosophiques de sa tête. Il valait mieux ne pas se compliquer avec ce genre des idées, surtout quand vous êtes un Ange Déchu et que votre nom est Kenji, Shimizu Kenji. Il décolla ses fesses du sable et enleva les grains dorés de son pantalon. Il passa une main dans ses cheveux et refit sa queue de cheval.

- Je m'appelle Kenji et vous ?


Il parlait aux deux filles, vu qu'il avait oublié de demander son nom à celle des cheveux roses tout à l'heure et que celle aux cheveux gris croyait qu'ils sortaient ensemble. Dans une autre situation, cette idée ne lui aurait pas gênée, au contraire même. C'était toujours un plaisir de connaitre de nouvelles filles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout à recommencer. [1ère personne]   Jeu 15 Mai - 2:50

[Désolée pour le retard Y_Y]

La fierté qu’elle avait ressenti en réussissant son dernier lancer fut accentuée par les applaudissements peut-être ironiques de l’homme. Mais les mots ‘sarcastique’ et ‘ironique’ ne faisait pas partie du vocabulaire de l’humaine qui ne voyait dans cet encouragement qu’une preuve de la gentillesse de l’homme.

-Tu devrais faire attention et aller au médecin.

Sakura lançait des regards intrigués au garçon. Faire attention…d’accord mais…un médecin ? Où allait-elle trouver un médecin sans se perdre dans cette immense ville alors que son sens de l’orientation s’était affaiblit depuis sa perte de mémoire. Et comment aurait-elle pu expliquer l’apparition de cette blessure ?! La jeune fille se contenta de sourire bêtement. Qu’aurait-elle pu faire de plus ? Elle avait perdu toutes les expériences qu’elle avait collectées au court de sa vie. Elle était plus vide qu’une enfant qui vient de naître. Une coquille sans vie. Son cœur battait dans sa poitrine mais sans souvenirs, c’était comme si elle n’avait jamais vécu.


-Euh…peut-être…

A ce moment-là, une jeune fille aux cheveux gris s’approcha. Sakura, comme un enfant qui inspecte un nouveau jouet (bien qu’elle ne considérait pas la fille comme un objet), l’observa un long moment. Ses yeux rouges firent le même effet à l’humaine que les cheveux de l’homme. Elle frissonna une fois de plus et elle ne put s’empêcher d’éloigner son regard du visage de la nouvelle venue. Cette couleur rouge l’écoeurait fortement. Cela disparaîtrait peut-être, avec le temps, mais à ce moment-là, elle ne comptait pas admirer l’étrange regard de la jeune fille. L’idée que celle-ci la prenait pour la petite amie du garçon n’effleura pas du tout l’esprit de la naïve enfant. Sûrement se croyait-elle ou se savait-elle indigne de cela.

"Belle journée, n'est-ce-pas?"

-Euh….je suppose.

Mauvaise réponse. Depuis quand répondait-on ‘je suppose’ à une question aussi banale ? C’était au contraire la meilleure façon de faire croire à quelqu’un qu’il dérange ou qu’il a interrompu une conversation importante. Il est vrai que Sakura considérait sa leçon comme très importante mais pas au point d’être froide avec une personne qui ne lui avait rien fait.
Le garçon lui demanda si elle avait quelque chose à boire. Ses yeux assombris par ses tristes pensées, retrouvèrent leur clarté habituelle et elle courut prendre l’un des trois sodas qu’elle s’était achetée avec l’argent trouvé dans sa poche. Elle avait dépensé le quart de tout ce qu’elle possédait dans la nourriture ! Elle tendit la boite métallique à l’homme et sans regarder la jeune fille, elle lui dit :


-Est-ce que tu en veux ?

Elle attendait la réponse de la fille aux yeux rouges lorsque l’homme se présenta. La question qui accompagnait son nom dérangeait, comme prévu, Sakura. Il faut dire que son prénom faisait partie de sa mémoire effacée. Que pouvait-elle répondre ? Elle haïssait mentir et ne comptait pas le faire, de plus, elle n’était pas assez débrouillarde pour s’inventer un nom en deux secondes. Elle aurait pu l’être avec sa mémoire mais sans, et en possédant une telle naïveté….c’était mission impossible 4 !

-Je ne m’en souviens pas….

A ce train-là, sa stupide habitude de faire confiance à n’importe qui allait lui coûter la vie !
Elle avait failli mourir une fois, elle pouvait très bien le faire cette fois-ci. Au moins, elle n’allait pas les traiter d’anges, retenue par sa conscience que sa chère bonne étoile (qui n’est pas toujours présente ^^') lui avait, heureusement, offerte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout à recommencer. [1ère personne]   Jeu 15 Mai - 4:21

Tsukiyo regarda le jeune homme qui s'était levé devant elle... Un déchu, c'est étrange elle n'en avait pas souvent vu dans les rues de cette ville et d'en voir un devant elle la dérangeait un peu. Et puis une autre chose lui vint à l'esprit, c'était peut-être sa protégé après tout. Mais bon c'était pas son problème et elle n'allait pas l'attaquer comme une sauvage.

-Est-ce que tu en veux ?
- Avec plaisir.

Tsukiyo lui fit un grand sourire car elle avait bien remarqué que la couleur rouge de ses yeux la dérangeait un peu voir même beaucoup... Elle prit la cannette des mains de la jeune fille en hochant la tête en guise de remerciement et le jeune homme se présenta.


- Je m'appelle Kenji et vous ?
-Je ne m’en souviens pas….

Le garçon se prénommait donc Kenji et la jeune fille ne se souvenait pas ou plus de son prénom... Etrange, pourquoi ne souvenait-elle plus de son nom. Elle devait être amnésique ou autre, pas simple comme vie.

- Quant à moi je m'appelle Tsukiyo.

Elle ouvrit la cannette de soda et posa délicatement ses lèvres sur goulot de la cannette avant de commencer à boire doucement. Elle regarda la mer un bref instant avant de regarder de nouveau ses interlocuteurs.

[Pardon c'est un peu court ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout à recommencer. [1ère personne]   Ven 16 Mai - 18:12

Bah quoi ? Il ne savait pas quoi dire d’autre et comme il ne connaissait rien aux blessures, pour lui le médecin était le meilleur choix. Même si pour ce type de blessure une visite à l’hôpital n’allait servir à rien. Cette fille était une proie vraiment facile, naïve, innocente, gentille. En un mot : pure. A côté, Kenji se sentait tellement sal, qu’il avait presque honte de sa situation de Déchu. Mais ce sourire presque vide ne rassurait pas le jeune homme, au contraire. Cette fille n’allait pas bien à l’intérieur. Mais bon, ce n’étaient pas ses oignons. Il avait assez de problèmes lui aussi, des problèmes qui ne pouvaient pas être partagés.

L’impression que la fille n’allait pas bien s’accentuait avec l’arrivé de celle aux cheveux gris et sa manière de répondre aux questions. Un ‘peut-être’ et ‘je suppose’ n’étaient pas des réponses propices à de questions banales. Une autre chose qu’il avait remarqué c’était l’aversion qu’elle éprouvait à la couleur rouge. Elle frissonnait à la vue de cette couleur : elle avait eu la même réaction qu’avec les cheveux de Kenji. La couleur rouge pouvait signifier l’amour et la passion, mais aussi quelque chose de plus ténébreux. C’était quoi ces idées sur les couleurs ? Bref, Kenji revint à la réalité (oui, il s’était égaré ailleurs >.>) quand la « rose » s’approcha de lui avec une canette dans la main. Il la prit reconnaissant. Il mourait de soif. Chose naturelle en lui. Il profita de l’occasion pour frôler légèrement la main de la fille. Froid. Vide. Il lui jeta un regard triste avant de se concentre sur sa canette et de commencer à boire.

L’hypothèse du vide prenait de l’ampleur dans l’esprit de Kenji lorsque la fille répondit à sa question disant qu’elle ne s’en souvenait pas. Kenji leva les yeux et regarda la nouvelle, Tsukiyo. Comme il venait à peine d’être Ange Déchu, il eu du mal à reconnaître l’aura de sa camarade de rang. Il resta là, avec les yeux grands ouverts. Tsukiyo disait être. Entre l’humaine qui avait oublié son nom et la Déchue, Kenji ne savait pas quoi dire ni quoi faire. Faisons une tentative pour changer l’atmosphère lourde qui venait s’installer ?

- Enchanté de vous connaître. Avant que vous arriviez, je montrais à cette fille comment lancer de galets sur la mer.

Tentative nulle. Il ne pouvait pas s’empêcher de jeter des regards au cou de Sakura. Vilaine marque, vilain démon. Seul un peu de magie d’Ange aurait peu la guérir, mais l’état où il se trouvait, incapable de faire quelque chose pour lui, il ne servait à rien. Mais, peut-être que… Tsukiyo était aussi un Ange, d’après l’énergie qu’elle dégageait en tout cas. Il essaya de lui envoyer un messager télépathiquement. C’était la première fois qu’il faisait ça.



[Le mien n'est pas mieux -_-']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout à recommencer. [1ère personne]   Sam 24 Mai - 4:17

Tsukiyo persevait de faibles ondes qui semblait venir de ce fameux Kenji. Il devait être nouveau en tant qu'Ange Déchu et c'est vrai que le procesus difère légèrement de celui des Anges normaux. Tsukiyo soupira faiblement avant de reprendre une gorgée de sa boisson.
Que pouvait-elle bien faire après tout... Est-ce qu'il s'était rendu compte qu'elle n'était pas un Ange normal mais tout simplement une pauvre errante qui regrette sa position d'antant ?


- "C'est vraiment gentil de votre part de lui aprendre à faire des ricochets. C'est une chose plutôt difficile, à mon avis."

Elle s'agenouilla afin de récupérer la pierre plate qui était à ses pieds et la lanca d'un geste habile et précis à la surface de l'eau. Un coup de chance, ce n'est pas tous les jours qu'elle y arrive. Le caillou avait rebondit 5 fois environ avant de couler dans l'eau.

- "Vous êtes venus ici pour voir le coucher du soleil, ou pour une simple promenade ?"

Tsukiyo ne savait quoi dire et faire et elle détestait ce sentiment d'impuissance. Elle sentait bien que la jeune fille aux cheveux roses était en danger et cet effet avait été accentué par ses réponses vides et dénuées de vie. Que lui avait-il arrivée ? Elle devait essayer de communiquer avec Kenji. Il devait sûrement savoir quelque chose au sujet de la jeune fille. Mais cela fesait tellement longtemps qu'elle n'avait pas communiquer par télépathie et elle commençait à douter sérieusement de ses capacités actuelles...

[Pardon du retard ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout à recommencer. [1ère personne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout à recommencer. [1ère personne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Balade et meute de loups. [Pv : 1ère Personne qui vient :D]
» Une recette très spéciale [PV 1ère personne]
» 1ère personne singulier autorisé ? [END]
» LEGENDARY || JIM'S PARTY ||
» Oups ! [PV 1ère personne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: