Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]   Mar 22 Avr - 7:34

Okay. Premier jour à Kimyoo. Mais il n'avait pas encore l'autorisaton de protéger la personne qu'il avait déjà repérée quelques temps auparavant. Il espérait juste que la réponse serait positive et qu'elle ne se ferait pas attendre. Il en serait frustré si c'était non x_x Mais il ne voyait pas pourquoi ça serait non de toute manière ! Bref. Que faire, mon pauvre Aoi ? Les rues sont désertes, les gens sont soit chez eux, soit au travail, soit à l'école éè Ohlalaaaa qu'est-ce qu'on va s'ennuyeeeer ! Bon, faut pas se laisser aller. L'ennui, c'est le Mal x_x Doit bien y avoir des trucs à faire, Kimyoo, c'est pas le trou du c** du monde quand même ! Alors, on est parti. Aoi se met en marche. Les rues défilent, se ressemblent ... Ou pas.

Et puis elle apparaît, comme ça, sur sa droite. Cmme si elle l'attendait depuis ... Depuis ... Un certain temps. Oui, la Bibliothèque serait une bonne idée. Il regarde sa montre. 16h30. C'est parfait, en s'approchant de la porte, il se rend compte qu'elle ne ferme qu'à 18h00. Il aurait le temps de lire ce que bon lui semblera. Et puis s'il s'inscrivait, pour le prêt de livre ? Si sa réponse ne venait pas de suite, au moins, il aurait de quoi faire. Tous les domaines y passeraient, il en était sûr. Il aime s'instruire, Aoi. Alors il pousse la porte de la Bibliothèque, et s'approche du comptoire d'accueil. L'hôtesse d'accueil lève la tête, et lui sourit, avant de le saluer.

-" Bonjour, puis-je vous être utile, jeune homme ? Vous souhaitez vous inscrire peut-être ? "

-" Bonjour Mad ... Mademoiselle. Effectivement, j'aimerai m'inscrire pour l'année. Je vous prie.

Son éternel sourire nature éclot sur ses lèvres, et illimine son visage. Il attend que le Mademoiselle qu'il avait failli appeler Madame finisse de rassebler tout les documents nécessaires, et il regarde autour de lui, en appui sur ses talons, tournant sur lui même, les mains dans le dos. Puis il sent que ça s'agite. Alors il refait face à la demoiselle. Cinq minutes plus tard et délesté de quelques billets, il avance entre les rayons avec sa nouvelle carte de membre, qu'il glisse dans la poch de son Jean bleu stone, comme il les aime. Puis il parcourt les rayonnages, à la recherche du livre qui ferait son bonheur pour le moment. Ahhhh ! Autant en emporte le vent ! Il avait toujours rêvé de le lire. Il emporta le pavé de plus de mille pages à une table libre, et commença à lire. Il se passionnait tellement pour toutes les histoires d'amour, toussa ... Déjà une heure qu'il est là. Il vient d'avaler cent cinquante page en trois quarts d'heure x_x Il ne lit pas. Il dévore u_u
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]   Jeu 24 Avr - 9:12

Qu’y avait il de bien intéressant à faire en ce mercredi après midi? Yusuke n’avait pas cours et son service ne commençait qu’à vingt heure. De plus il venait tout juste de terminer sa dernière composition et se voyait mal en débuter une nouvelle tout de suite.
Assis sur son lit, dans son petit appartement, il soupira faiblement et porta son regard vers la fenêtre située à sa droite. Il ne faisait pas très beau et le vent sembler régner en maître. L’option du parc était à rayer. Alors quoi? Il allait rester chez lui devant la télé? Hors de question. Et puis il n’y a rien d’intéressant de toute façon. Il finirait bien par trouver sur son chemin.
C’est ainsi que le jeune musicien enfila sa veste, prit ses clés et sortit de chez lui avant de descendre dans la rue. Direction le centre ville!


Sur son chemin, Yusuke croisa toute sorte de gens. Des couples, des familles, une bande d’ami, et des gens seuls qui vont à leur travail ou faire du shopping simplement. Rien de bien extraordinaire en somme. Mais le jeune homme aimait ça, observer les gens. Quand quelqu’un l’intéressait un peu plus que les autres, que ce soit par sa démarche ou sa tenue, il s’amusait à lui inventer une vie. A force de rêvasser il failli manquer le meilleur glacier du coin. Heureusement il réussi a revenir sur terre avant.


« _ Qu’est-ce que je vous sers jeune homme?
_ Deux boules chocolat et vanille s’il vous plait. »


Le le voilà le sourire aux lèvres, poursuivant son chemin tranquillement. Une glace un jour de ciel sombre? Oui et alors? Ce n’est pas interdit. Et puis il ne fait pas froid non plus.
Une demi heure plus tard Yusuke ne savait toujours pas quoi faire et cela devenait épuisant de marcher sans pauses. Alors que l’idée de regarder la télé lui semblait plutôt pas mal il aperçut a loin la bibliothèque. Et bien voilà! C’était décidé. Un bon bouquin de temps en temps ça fait du bien.

C’est ainsi que le musicien se retrouva parmi des étudiants venus travailler un exposé, des personnes âgées et quelques adultes en quête de savoir et d’autres personnes plus singulières. Il marcha dans quelques rayons, cherchant son bonheur sans trop savoir ce qu’il désirait. Il attendait de tomber sur un titre accrocheur avant de pouvoir s’assoire un peu plus loin parmi ces personnes. Au bout de quelques minutes son bonheur sembla être arrivé. « Les misérables Tome 1 ». Cela semblait long mais plutôt intéressant. Voir passionnant. Le voilà alors qui cherche une place. Il en reste plusieurs et il se décide à aller un face d’une personne lisant « autant en emporte le vent ». Lire est un petit mot. Elle semble carrément plongée dans le roman.

Yusuke fait de même. Il se pause sur la chaise de bois et ouvre la couverture du livre qui semble ancien. Le temps passe et lui aussi ne peux se défaire de sa lecture. Enfin jusqu’à ce qu’il cogne la jambe de la personne en face de lui par mégarde. Immédiatement, le jeune homme pause son roman et s‘excuse.


« _ Je vous demande pardon, je n’ai pas fait exprès. »

Quelques personnes le regardent avec des yeux noirs puis rebaissent la tête. Sans doute les a-t-ils dérangées durant leur lecture, mais peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]   Jeu 24 Avr - 10:21

Ah oui décidément, c'était vraiment passionnant cette histoire. Scarlett, elle aimait vraiment Rhett ?!! Haaaa, et puis une histoire d'amour sur fnd de guerre de Sécession, quel bonheuuur ! Aoî allait changer de chapitre lorsqu'un éclat de lumière l'aveugla un moment. mais lui et lui seul. Et ça, c'était un signe ... Un signe ? HAN ! DIEU AACCEPTE MA REQUETE !! Allelujaaaah !! Il avait levé les yeux de son livre, et, en même temps, son coeur fit un bond dans sa poitrine quand il apperçut celui qui était à présent son Protégé. Celui qu'il avait espéré. Il le regarda un long moment. Jamais il n'aurait cru qu'il tomberait sur lui quelques secondes après en être officiellement l'Ange Gardien. Mais dans un sens, ça lui facilitait la tâche. Il n'aurait pas besoin de se fouler pour le rechercher ! \o/ Oh, mais il ne faut pas se faire calculer maintenant, ça serait dommage. Il reposa donc les yeux son livre, et son replongea dans sa lecture.

OMG, voilà que Yusuke venait s'assoir face à lui. Son coeur se mit à lui mareler encore plus les côtes. Il tenta de respirer calmement pour le maîtriser. Ses yeux s'arrêtèrent en bout de ligne, et ne bougeaient plus. Il était en train de réfléchir à la manière dont il allaitaborder le jeune homme. Il n'allait quand même pas attaquer direct en lui sortant cash "Salut Yusuke, comment ça va ? Je suis Aoî Kaî Himitsu, ton Ange Gardien, mais appelle moi Aoî \o/ " Nan nan nan, il passerait pour un détraqué ou pire ... Pour un psychopathe x_x Non non, il fallait trouver autre chose. Et justement, l'occasion se présenta quand il se reçut un coup au tibia parla jambe du jeune homme en face. C'était pas intentionnel, mais disons qu'il avait été tiré de ses pensées un peu plus brutalement qu'il l'aurait souhaité. Il releva brusquement la tête, et sourit en l'entendant s'excuser.

-" Ohh, c'est pas grave ... "

Des regards noirs ? Où ça donc ? Aoî,il s'en tappe royalement des regards noirs x_x Il planta son oeil doé dans les yeux de son vis-à-vis. Ses neuronnes étaient tous connectés entre eux, et sa cervelle était en ébullition. Que dire, que dire, que diiiiiire ?!! Il se mordit légèrement la lèvre inférieur, puis, regardant autour de lui, il se pencha en avant, vers le jeune homme, puis il murmura le plus discrètement possible.

-" Tu t'appelles Yusuke Karushi, n'est-ce pas ? "

Il espérait que l'autre ne le prendrait pas pour un faisant une fixation sur lui ... En même temps, Aoî faisait vraiment une fixation sur Yusuke x_x. Mais chut, c'est un secret. Il fallait qu'il embraye sur quelque chose, mais le problème, c'est qu'ici ils ne pourraient pas discuter tranquillement. Alors, et dans l'espoir que Yusuke le suivrait, il se leva, le regardant avec insistance, l'air de dire "Bouge tes fesses, j'ai un truc à te dire ! è_é " et si dirigea vers le fond de la bibliothèque, entre deux rayonnages, là où il n'y avait personne, et il attendit qu'arrive son Protégé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]   Jeu 1 Mai - 9:25

Citation :
-" Ohh, c'est pas grave ... "

Yusuke fut soulagé à la réponse d’Aoi. Il ne s’était pas mis en colère, voila qui le rassurait. Certes, le jeune homme ne l’avait frapper fort; mais qui sait? Il existe des gens bien coléreux sur cette planète… Mais lorsque le musicien put apercevoir son interlocuteur une fois que celui-ci abaissa son livre, sa crainte s’envola aussitôt. Aoi n’avait vraiment pas le profil d’une personne colérique. Bien au contraire. Il semblait être l’une des personnes les plus douces que la terre ai porter.

Un sourire naquit sur les lèvre du jeune humain puis, alors qu’il s’apprêtait à retourner dans son roman, le jeune homme face à lui se pencha en sa direction. Mais ce n’est pas tout, il lui chuchota quelque chose qui le laissa bouche bée. Non, il n’avait pas sorti d’énormités, il ne l’avait pas non plus menacé. Il lui avait fait simplement comprendre qu’il le connaissait. Mais d’où? Yusuke ne l’avait jamais vu à l’université, ni à son travail. Alors où?
Plus il se répétait la question plus il devenait anxieux. S’il… s’il faisait parti d’un gang ou quelque chose comme ça? Après tout il pourrait servir dans un groupe comme ceux là. Il servait sans doute « d’appât. » Lui joue le rôle du gentil garçon perdu pendant que les autres arrivent par derrière et attaquent la pauvre victime.
Yusuke secoua la tête. Il imaginait vraiment n’importe quoi. Qu’est-ce qu’un membre d’un gang ferait dans une bibliothèque?


Sur cette question, il releva la tête et put observer le jeune homme le regarder avec insistance avant de se lever et de se diriger vers le fond de la bibliothèque. Tout ça était étrange. Bien trop étrange à son goût. Il voulait qu’il le suive apparemment mais pourquoi faire?
Yusuke était tiré entre la curiosité d’y aller et d’avoir enfin ses réponses, et la prudence qui le poussait à rester à sa place, voir même à quitter la bibliothèque… Quelques secondes lui suffirent pour se décidé. Il se leva, rangea son livre là où il l’avait trouvé et marcha à pas précipités. Peu de temps après il se retrouvait devant cet étrange personnage, qui n’était pas bien grand avouons le.


« _ Comme se fait il que vous connaissiez mon nom? Vous me voulez quelque chose? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]   Jeu 1 Mai - 10:16

Aoî savait bien le scénario qui devait se jouer dans la tête de Yusuke. Ce qui ne put que le faire sourire. Quand il marchait vers le fond de la bibliothèque, il était en plein dilème. Lui dire franco qu'il était son Ange gardien, ou bien le sonder et lui dire au moment le plus propice ? Le temps d'attente pour voir Yusuke le suivre fut très court. Visiblement, ce dernier semblait vouloir avoir des réponses, et vite. Ce qui paniqua un peu Aoî. Il ne savait toujours pas ce qu'il allait bien pouvoir lui sortir ni encore moins lui expliquer comment il connaissait son nom ! Quand il vit arriver devant lui, Aoî se senti pris d'un vertige. Mince, mais c'est qu'il ne le voyait pas aussi grand ce type >.> C'en était presque intimidant, surtout quand se dernier lui parla :

« _ Comme se fait il que vous connaissiez mon nom? Vous me voulez quelque chose? »

Effectivement, il lui voulait quelque chose. Mais comment lui dire en douceur, sans le brusquer et surtout sans qu'il ne passe pour un vrai cinglé ou un psychopathe qu'il était un Ange chargé de le surveiller ?! Il resta silencieux quelque secondes, l'oeil dans le vide avant de le lever vers lui et de commencer à parler, en chuchotant.

-" Et bien disons que ... Que l'on m'a donné des renseignements et euh ... Tu sais, la ville, ça peut être dangereux, surtout quand on est seul et euh ... Enfin ... Disons que ...

Pauvre Aoî, il est complètement embarassé, il s'emmêle les crayons dans ce qu'il raconte et il oublie ce qu'il veut dire. Il se mordit la lèvr puis inspira profondément, fermant les yeux. Puis il les rouvrit, regarda fermement Yusuke, puis reprit la parole, d'un ton plus assuré cette fois-ci. Il devait absolument se débarasser de cette charge au plus vite pour commencer son travail de protecteur le plus rapidement possible.

-" Crois-tu en l'existence d'être angéliques et démoniaques ? Ne t'est-il jamais arrivé de penser que, si ça se trouve, chaque être humain avait une sorte de ... De protecteur ? De penser que d'autres devaient avoir une poisse monumentale, pas humaine ? "

Un autre soupir. Ca allait, tout allait bien, ça n'était plus qu'une question de secondes pour que tout soit dit, et pour qu'il ait enfin la réaction finale de son protégé. Il suppliait le Boss que Yusuke ne le prenne pas pour un taré, bien qu'il douta que le Patro en eût quelque chose à faire, au fond >.> Il lui avait donné une tâche à accomplir, même si c'était Aoî qui avait choisi QUI il allait devoir protéger. Il reprit à nouveu sa respiration, tout en prenant un air grave. Il ne laissait pas à Yusuke le temps de dire quoi que ce soit.Non, ça serait trop difficile d'avoir à répondre à des questions pendant qu'il luttait afin de terminer son explication.


-" Je suis ton Ange Gardien. je m'appelle Aoî Kaï Himitsu, mais Aoî suffira. Je t'en supplie, ne me prends pas pour un taré, je suis en pleine possession de mes moyens et je ne suis pas sous traitements éè "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]   Lun 12 Mai - 2:44

premières paroles d’Aoi déstabilisèrent un peu le pauvre Yusuke. Soit ce type était un fou et à ce moment là mieux valait pour lui de s’enfuir en courant, soit il était extrêmement timide et le jeune homme allait devoir attendre un moment avant d’obtenir sa réponse. Mais quelque chose qu’il ne pourrait définir le força à rester. Et s’il avait peur de s’ennuyer (ce qui n’était pas le cas) il serait vraiment surpris.
Des forces angéliques et démoniaques? Non Yusuke n’y avait jamais cru. L’adolescent était une de ces personnes incroyablement terre à terre qui rient quand on leur parle de magie. Alors des anges et des démons? N’en parlons pas.


« _ Je n’ai jamais cru aux anges et autres histoires inventées par des hommes pour amuser les plus jeunes. »

Yusuke pouvait paraître dur comme ça, mais ce n’est pas le cas. Quand il est gêné le pauvre étudiant à tendance à se mettre sur la défensive. Ce qui était le cas à ce moment là. L’autre semblait tellement sur de ce qu’il lui disait. Il venait même de lui promettre qu’il n’était pas fou. Mais …il était son protégé? Pourtant Yusuke n’avait besoin d’absolument personne. Il allait très bien. Pourquoi aurait-il besoin qu’on le protège? De démons?
Un sourire étira ses fines lèvres. Des anges des démons, cela ne pouvait être qu’une seule chose.


« _ C’est une blague c’est ça? Il y a une caméra cachée quelque part? Vous cherchiez une pauvre victime pour qu’elle passe à la télé et … »

Quelque chose coupa Yusuke dans sa phrase. Tout en parlant il lui arrivait de réfléchir. Et quelque chose le gêna. Si c’était une simple farce comment pouvait-il connaître son nom? Et même s’il le connaissait comment aurait il put savoir qu’il viendrait à la bibliothèque?
Voilà que pour la première fois de sa vie le jeune serveur avait un doute. Et si… c’était vrai? … Non non c’est impossible! Il a dut trouver un moyen de savoir son nom tout simplement. Il ne restait plus qu’une chose à faire à l’adolescent. Mettre son interlocuteur sur le fait accomplit.


« _ Hum… Si vous êtes vraiment un ange prouvez le moi. Vous devez être capable de voler ou quelque chose comme ça non? »



___________
je suis désolée il est vraiment pas génial mais je savais pas trop quoi ajouter d'autre >_<
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]   Mar 13 Mai - 14:01

Evidemment, Aoî c'était attendu à un refus catégorique de Yusuke. Mais il ne savait pas encore comment le contrer. Il fut un instant destabilisé dans son assurance. Et s'il n'arrivait pas à le convaincre par les simples mots ? Ils auraient été seuls, Aoî aurait pu lui montrer ses ailes, et le tour était joué ! Mais là ils se touvaient dans une bibliothèque municipale, avec des gens autour. Donc il allait falloir trouver quelque chose. Il en était en plein dans ses pensées quad une remarque particulièrement ... Frustrante parvint à son esprit. Une blague ? Une caméra cachée ? Il le regarda en se plantant les poings sur les hanches.

-" Est-ce que j'ai la tête d'une personne comme tu viens de la décrire ? je ne pense pas, mon chou. "

Oups, c'était sorti tout seul. Mais pour l'instant, il s'en fichait un peu. Et Yusuke qui s'interrompit dans sa tirade. Aoî pouvait lire le doute dans ses yeux. Son coeur se mit à battre un peu plus fort. Il reprenait espoir. L'adolescent ne semblait plus fermement opposé à l'existence d'autres êtres autres que les Humains. Et évidemment, il lui demanda directement de lui prouver ce qu'il avançait. Voler ? O_ô Nan mais puis quoi encore !

-" Nan mais tu te rends compte de l'endroit où on est ? Je ne peux pas te montrer mes ailes ici ! Surtout que je n'ai absolument pas le droit de les montrer quand je suis sur Terre ! Sauf en cas d'extrême urgence, un peu comme maintenant, pour convaincre. Sauf qu'il y a d'autres gens, et que ça va pas le faire, mais alors pas du tout. Et je ne pourrai te faire aucune démonstration ici. Donc tu vas devoir me suivre ! Et ne résiste pas, sinon je risque de ne pas répondre des mes actes, et je n'ai pas envie de te causer du tort, parce que ça me retomberait dessus direct u_u"

Et sans attendre de réponse négative ou positive de Yusuke, il le prit par le bras et l'entraîna à l'extérieur de la bibliothèque. Il vit en passant que pratiquement tout les regards étaient posés sur eux. Il n'en avait cure. Pour l'instant, il était juste occupé à chercher un endroit où il pourrait déployer son atout principal. Son coeur battait à tout rompre. Ils déboulèrent dans la rue. Un coup d'oeil à gauche, un coup d'oeil à droite. Et il prit la direction d'une ruelle qui semblait déserte. Il traîna le pauvre Yusuke derrère lui. une petite chose comme ça, qui aurait pu deviner que ça avait autant de force et de volonté ? Quand ils furent à l'abri des regards, et qu'Aoî se fut assuré qu'ils ne seraient pas dérangés, il se tourna vers Yusuke et lui dit gravement.

-" Bon. Je vais maintenant te prouver que ce que j'avance est la plus stricte vérité. Si tu ne me crois pas après ça ...Je ne sais pas ce que je ferai de toi. "

Aoî et quand même un sourire pour son protégé. Il lui tourna le dos. Et il entreprit de défaire sa chemise. Il se énuda les épaules, et lâcha la chemise au sol. Il posa une dernière fois son oeil doré sur Yusuke. Puis il le ferma. Et i lresta immobile de longues secondes. A première vue, on penserait que rien ne se passait. Mais en faite si. Au bout d'un certain temps, deux petites boules, prêt des omoplates du jeune homme, commençèrent à se former. De son côté, Aoî grimaçait. C'était toujours aussi désagréable, et surtout, le plus douloueux allait arriver. Les deux boules grossirent, grossirent, jusqu'à ce que dans un grognement, la peau se déchire, et ne laisse paraître deux grandes ailes blanches, dont quelques plumes laissaient couler un mince filet de sang. D'ailleurs son dos ruisselait légèrement. C'était toujours comme ça --' Il se tourna finalement vers Yusuke. Il émanait à présent d'Aoî une prestance qu'il n'avait pas à la blibiothèque. Il plongea son seul oeil visible dans celui de Yusuke.

-" Alors, tu me crois maintenant ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]   Mer 14 Mai - 10:06

-" Est-ce que j'ai la tête d'une personne comme tu viens de la décrire ? je ne pense pas, mon chou. "

Mon chou? Yusuke avait bien entendu, il venait de l’appeler « mon chou » ! Alors là oui il avait la tête d’une personne qu’il venait de décrire. Vous connaissez beaucoup de gens qui vous appellent mon chou après seulement deux ou trois échanges de paroles? Yusuke non. Il aurait aimer lui dire que oui, justement, il avait la tête de l’emploi mais l’adolescent ne voulait pas mourir aussi jeune. C’est que l’autre semblait vraiment remonté.

Et cela ne sembla pas s’arranger quand Yusuke lui demanda s’il pouvait voler. Comme si quelqu’un pouvait les voir d’ ici… Ils se trouvaient dans le coin le plus reculé de la bibliothèque. Yusuke ne lui avait pas demander d’imiter superman. Léviter d’une dizaine de centimètres lui aurait amplement suffit. Mais le garçon face à de lui semblait vouloir lui jouer le grand jeu. Un faible soupire s’échappa des lèvres de l’étudiant. Cela semblait pourtant évident.
Plus son interlocuteur parlait plus Yusuke était anxieux. C’est qu’il faisait un peu peur avec ses « il va falloir que tu me suives » et ses « je ne répondrai pas de mes actes ». En plus il n’eut même pas le temps de réagir que l’autre le saisit par le bras et l’entraîna hors de la bibliothèque. Et son livre alors! Yusuke voulait continuer de le lire!


Et oui, malgré les évènements quelques peu extraordinaires qui viennent de lui arriver; Yusuke arrivait encore à songer à son pauvre livre seul sur cette table. Il pourrait toujours y retourner plus tard bien sur, mais s’il n’y était plus ?
Les secondes, ou plutôt les minutes s’écoulèrent sans que l’adolescent ne puisse se dégagé d’Aoi. C’est que ce petit bonhomme avait en plus de sa force, un pas très rapide. Très très rapide…Ce n’est qu’arrivés dans une ruelle un peu sombre qu’il arrêta sa course et relâcha Yusuke par la même occasion. Aoi lui dit quelques mots qu’il ne saisit pas. Ce n’est pas sa faute, il était bien trop choqué, désorienté, surpris et anxieux pour comprendre quoi que soit.

L’espace d’un sourire et quelques secondes après le petit bonhomme se retourna avant de défaire sa chemise. Puis deux petites boules se formèrent au niveau de ses omoplates. Sous le coup de la surprise Yusuke recula de quelques pas. Et ses yeux se firent de plus en plus grand à mesure que ces deux boule grossirent, puis s’ouvrirent laissant place à deux petites… « choses » blanches et quelques gouttes de sang. C’était vraiment et dégoûtant et effrayant, sans oublier extraordinaire. Alors tout ce qu’il lui disait était vrai ? Les anges, les démons… tout ce genre de choses existaient vraiment?

Le jeune homme ferma les yeux quelques secondes puis, lorsqu’il les rouvrit, il put apercevoir deux grandes ailes parcouraient le dos de l’autre garçon avant qu’il se retourne.
S’il le croyait à présent? Avec énormément de mal, oui. Même les meilleurs trucages du monde ne seraient pas arrivés à ce niveau de vraisemblance.


« _ Ou… oui. »

Puis reprenant petit à petit ses esprits, une foule de questions lui vinrent à l’esprit.

« _ Tu as toujours été comme ça? Enfin un ange je veux dire. Et puis pourquoi moi? Je vais très bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]   Mer 14 Mai - 11:13

Bouuuuuuh pauv' petit humain qui est tout choqué quand ses petites habitudes sont chamboulées x) Bref, ne nous attardons pas, Aoî va avoir lein de choses à raconter à Yusuke, il le sentait. Il avat la tête du type qui une fois qu'il commence à croire quelque chose pose de suite tout un tas de questions. Pour l'instant, Aoî n'en sait rien, disons qu'il a un certain flair concernant ces choses-là x_x Et autant dire qu'il n'a pas tort x) Evidemment, Aoî ne voiyait pas la tête que lui tirait Yusuke, mais disons qu'il pensait bien que ce dernier devait le prendre véritablement pour un taré psychopathe échappé de l'asile >.> Mas bon, Aoî savait qu'il ne l'était pas, donc ça n'était pas très important, d'autant plus que d'ici quelques minutes il serait entièrement convaincu. Oui, Aoî aime jouer le grand jeu. Il abat toujours ses plus gros atouts pour faire tomber les barrières. Sans difficultés. Et en principe, ça marche. Et puis disons qu'il aurait très bien pu léviter, mais il n'était pas sur que ça puisse suffire, et surtout, il avait la hantise que quelqu'un vienne fatalement dans LEUR rayon. Pour ça qu'il avait préféré sortir.
Mais c'est qu'il ne faut pas croire ! Aoî aussi pensait à Scarlett et à Rhett ! Lui aussi il avait envie de savoir ce qu'il se passait ! POur ça, les deux se ressemblaient pas mal x_x Mais bref. Après avoir vu le "spectacle", Yusuke paraissait choqué, mais convaincu. And ze winneur iz ! Aoî ! \o/ Et virent ensuite le temps des questions. L'Ange sourit pour son protégé, puis leva les mains pour le faire taire.


-" Attends déjà que je cache tout ça. Dis, t'aurais pas un mouchoir, histoire que je m'éponge un peu le dos ? Ahhh non c'est bon il m'en reste un x_x "

Il trouve encore le moyen de faire le con. Tssss. Il se retourne à nouveau, histoire de rentrer ses ailes. Toujours aussi douloureux, que ça soit dans un sens ou dans l'autre. Il espérait ne plus avoir à les déployer pendant les 50 prochaines années ! Puis enfin il se retourne vers Yusuke, terminant de reboutonner assez vite les boutons de sa chemise. Il laissa pendre ses bras le long de ses flancs, avant de les enfourner dans ses poches. Puis il prend son inspiration.

-" Non, je n'ai pas toujours été comme toi. A vrai dire, j'étais plutôt destiné à être un mec comme toi, étudiant, peut-être que j'aurai travaillé pour payer mes études, pour ne pas être dépendant de ma mère ... Je ne sais pas. Toujours est-il que le Destin en a décidé autrement. Je venais visiblement de trouver l'amour de ma vie. Elle s'appelait Karin. Je te passe les détails. Un soir on avait voulu aller au ciné. Et en rentrant, deux brutes ont surgi de nulle part. Elles ont emporté mon oeil gauche et ma vie. Quand je suis devenu un Ange, j'étais extrêmement inquiet pour Karin. Mais je ne pouvais pas descendre sur Terre. J'étais un petit nouveau, et donc je n'avais pas de protégé. Je ne pouvais que voir Karin évoluer, sans moi. Elle fut triste, quand elle me vit rendre l'âme sous ses yeux. Mais ce ne fut qu'une histoire de deux ou trois mois. Elle est retombée dans les bras d'un autre. Mais je suis content pour elle, car il semblait être un type bien. Alors je me suis détourné d'elle, et j'ai commencé à remplir ma mission. Ca fait vingt ans maintenant que je sus mort. On dirait pas hein ? "

Il ne termina donc pas sur la touche tragique x_x Non, Aoî ne voulait pas qu'on s'appitoie sur son sort, et surtout, il ne voulait pas qu'on pense qu'il regrettait sa vie passée. Là, il reprenait son souffle. Puis il reprit, sérieux.

-" Ensuite toi, parce que nous nous ressemblons. Ton histoire et la mienne sont presque pareilles, disons pour les bases. C'est surtout ça qui m'a fait te remarquer. Nous avons grandi tout deux sans notre père, que nous n'avons pas connu. Nos mères respectives se sont démontées pour combler l'absence du père. Et puis ... Nous avons été séparés de nos Amours sans le vouloir. Même s'il n'y a aucun lien. Peut-être que ça ne te semble pas suffisant comme explication du pourquoi je t'ai choisi, je n'ai rien d'autre à ajouter. Et ensuite, même si tu vas bien, tu n'es pas à l'abri de te faire entourlouper par un Démon, voir même par le Diable en personne ... Car ils rôdent dans la ville, tu peux me faire confiance ... "

Enfin il se tut, attendant de voir si son protégé avait encore des questions à poser ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On passe le temps comme on peut ... [Yusuke]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les temps, comme les oeufs, sont durs.
» Arrive le temps , comme la frimeuse que tu es ( mdr )
» QUI S'AIME LAVALAS RECOLTE LA TEMPS PETE !
» L'amitié n'a pas d'âge ni de temps. Elle peut naître comme elle peut mourir à tout moment {Lou'&Tal
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: