Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Mar 15 Avr - 6:47

Naphylas se promenait dans la ville qui dorénavant serait la sienne. Enfin, c'est du moins cen qu'on lui avait expliqué lors de son passage éclair au Paradis. On lui avait aussi expliquer que comme, sur terre, elle n'avait pas été assez méchante pour être un démon et pas non plus assez gentille pour être un ange, elle était donc devenu un ange déchu. naphylas avait aussi compris qu'elle ne devait obéir qu'à Dieu et qu'il allait sûrement lui demander d'être l'ange gardien d'un humain. Cette nouvelle avait ravit Naphylas...
*Youhou...déjà que je supporte pas être avec quelqu'un pendant cinq minutes, alors être TOUT le temps avec lui...je sens que je vais adorer????*
C'est donc sur ses pensées narsiciques que Naphylas parcourait la ville, frappant le sol avec ses New rock, sa longue jupe rouge recouverte dans voile noir voletant derrière ellle. Le vent venait de face, faisant voler ses longs cheveux dans son dos et claquer son long manteaux de cuir noir. Naphylas écoutait le bruit que faisait ses énormes chaussures sur le goudron. Cela rythmé sa marche et cela la ramena en arrière. Les souveneirs remontèrent à la surface, du moins, si l'on pouvait qualifié ça de souvenirs. Une enfance sans parents pour la voir grandire, pas d'amis pour la consoler lorsqu'elle allait mal et qu'elle faisait conneries sur conneries, elle n'avait jamais connu l'amour avant de mourir, et cela faisait parti des choses qu'elle regrettait le plus. Naphylas n'avait même, pas eut le temps de svoir si elle était homo, hétéro ou bi.
*En plus, avec la chance que j'aie, mon ou ma protégé(e) me trouvera horrible et cela sera ou ne sera pas réciproque, ce qui rendra les choses encore plus horrible. Et puis, là-haut, ils ne m'ont même pas dit si on avait le droit d'avoir des relations avec les humains...Me voilà revenu à mon point de départ...*
Naphylas resta encore un long momant perdue dans ses sombres pensées. Soudain, elle en fût tiré parcequ'elle n'entendait plus le bruit de ses New Rock martelant le sol. Elle baissa alors la tête et vit qu'elle était sur de l'herbe. Etonnée, elle releva la tête et regarda droit devant elle et ne pu retenir un cri de surprise. Naphy se trouvait à l'entrée du cimetière de la ville. D'un pas, qui depuis très longtemps n'avait pas été aussi maladroit, elle penetra dans l'enceinte réservé au repos éternelle, ce qu'elle ne connaîtra jamais. Elle se promena d'une marche nonchalente à travers le cimetière pendant un moment. Puis soudain, lorsquelle arriva à la hauteur d'une crypte, elle tomba brusquement sur la pierre tombale. Naphylas se tira par le force des bras vers l'entrée de la crypte et s'assit, le regard dans le vide. Elle sentit comme un vide dans son coeur, pour la première fois de sa vie, elle sentait qu'elle avait peut-être une raison de vivre. Effrayée par cela, elle sortit alors la lame de rasoir de son sac et dénuda son poignet droit. Elle comança à tracer un sillon vers sa veine, mais qualque chose l'arrêta. Une larme s'échappa et coulla le long de sa joue. Naphylas jeta alors rageusement la lame qui attérit à un mètre d'elle. Naphy regarda son poignet et vit la plaie se refermer doucement sous ses yeux. Elle leva la tête vars le ciel et reçu une goutte de pluie, comme une réponse à une question muette.
*Q'il en soit ainsi dans ce cas, puisque Dieu l'a décidé, je dois respecter sa décision.*
Naphylas s'adossa à la collone derrière elle, ferma les yeux puis finit par s'endormir, épuisée par toutes ces émotions et ces questions qui avaient surgit d'un coup, alors que Naphylas n'y était pas habituée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Mar 15 Avr - 13:37

Kimyoo. La voilà enfin arrivée là où elle fera sa nouvelle vie. Mais ... Elle n'a pas encore d'endroit où loger. Comment va t'elle faire ? Elle n'a pas envie de gaspiller de l'argent pour se prendre une chambre à l'hotel. Surtout que l'hotel, elle ne sait pas où il est. Et elle est trop fatiguée pour chercher. Déjà, elle a faim. Et elle passe devant une boulangerie, qui se préparait à fermer. Sans hâte, elle se présenta à l'entrée, et demanda s'il restait encore des trucs à base de chocolat. La boulangère, visiblement peu enchantée d'être retardée dans sa fermeture par cette ... Fille louche, elle ne savait pas pourquoi, lui répondit d'un ton qui lui conseillait de se magner et de se décider si elle ne l'était pas.

-"Je n'ai plus que deux pains au chocolat et une part de moelleux. "

-" Je prends tout. "

Ni bonjour, ni s'il vous plaît, ni merci. Yutsuko est comme ça. De toute manière, elle ne fait qu'agir comme a agit la boulangère. Elle n'est pas rencunière, mais disons qu'elle ne voit pas l'intérêt de faire quelque chose pour quelqu'un qui ne fait pas d'effort. Et puis pour en rajouter une couche, la jeune fille attendra bien que la boulangère finisse d'emballer la part de moelleux et les pains au chocolat, et de tpper sur la caisse enregistreuse, lorsque sa voix monta à nouveau.

-" Je prendrai aussi une baguette de pain au sésame. Merci. "

La vieille femme ne répondit rien, mais Yutsuko sentait qu'il n'aurait pas fallu grand chose pour qu'elle l'envoie bouler. De toute manière, le client est roi. Elle était peut être une cliente tardive, mais ele lui permettait d'écouler son stock !

Yutsuko n'avait pas besoin de caisse enregistreuse pour faire le compte de ce qu'elle avait prit. 2000 Yens. Elle déposa la somme sur la tablette de verre, et, sans rien dire, elle emporta ses empletes et sortit dehors. Elle était chargée de sa valie à roulette, pleine à craquer. Il ne fait pas froid, heureusement pour elle. Car sa veste est tout au fond de sa valise X.x Et elle n'a pas envie d'étaler le contenu de sa valise en pleine rue. Elle attaque un pain au chocolat, tout en marchant, regardant distraitement de chaque de côté de la rue qui s'étend. Elle n'a pas à craindre de se perdre, puisqu'elle est déjà paumée ! Ses pas chaussés de lourdes chaussures noires martèlent le bitume. Elle se sent être, ainsi. Jeans noirs, en fait, habillée comme sur l'avatar, elle avance, toujours, regardant droit devant elle.


Sur sa gauche, le cimetierre. Et ... une silhouette. Une silhouette qui évoluait dans le Cimetière. Et Yutsuko prit cette direction. Surtout qu'une idée venait de germer dans son esprit. Peut être pas des plus réjouissante mais bon. Au moins, elle pourrait se protéger si le temps venait à se dégrader. Elle réduisit la distance qui la séparait dela silhouette. Silhouette qui à présent était assise à l'entrée d'une crypte. Endormie. Elle laissa là sa valise, sa baguette et ses patisseries. Elle s'approcha de la jeune fille.

-" Excuse-moi. Tu es du coin ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Souvenir...quand tu nous tiens....   Mer 16 Avr - 10:11

Naphylas s'était légèrement endormi sous la crypte, mais son sommeil était trop léger, et elle fut donc réveillé par le bruit que faisait des roues sur le gravier de l'allée du cimetière.
*Mmmmh, une fille, légèrement rebelle, qui traîne derrière elle une valise qui doit bien faire le triple de son poids. Elle n'a pas l'air non plus très heureuse d'être ici. Ralala, le fait d'être un ange déchu, me donne même des pouvoirs. Pfff, quelle ironie....*
Naphylas tendit donc l'oreille à l'approche de la jeune fille, mais garda les yeux fermés. Naphy n'était pas une jeune fille très bavarde, cela était sûrement dû à son passé. Ainsi, lorsque la jeune fille lui adressa la parole, l'ange déchu ne fut nullement surpris. Naphylas ouvrit péniblement les yeux et observa la fille qui se tenait devant elle. Celle ci était de taille moyenne, les cheveux noirs très court, un style de rockeuse. pas le genre de fille à critiquer le look goth de Naphylas. Elle ne deviendra peut-être pas une ennemie.... Naphylas décida donc de lui répondre avant que la jeune fille ne s'impatiente trop. De sa voix calme et froide elle lui répondit:

- Non, je ne suis pas d'ici, et je suppose que si tu me poses cette question, c'est que toi tu es nouvelle, comme moi. Et à en juger par ton attitude, tu n'as pas l'air d'être très heureuse d'être ici.

Naphylas ne pouvait quand même pas lui dire qu'elle était un ange déchu, alors que d'après se que ressentait Naphy, la jeune fille était un être humain, et là haut, on lui avait bien expliquer de ne pas révéler à n'importe qui sa véritable identité.
*En résumé, je vais devoir encore mentir...! Mais maintenat, j'y suis habituée....!*
Naphy leva la tête et fixa ses yeux gris claires dans ceux gris foncés de la jeune fille qui se tenait en face d'elle. Naphylas retint un sourir en voyant qu'elles avient presque la même couleur d'yeux.


Dernière édition par Naphylas le Ven 18 Avr - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Mer 16 Avr - 10:34

Un impression de déjà entendu envahi Yutsuko quand l'inconnue se mit à parler. Elle avait l'impression de s'entendre parler elle-même. Calme et froide. Au moins, elles n'allaient pas se saoûler l'une à l'autre, si leurs caractères étaient aussi ressemblants que ce que leurs tons de voix laissaient présager. Elle secoua légèrement la tête en guise de réponse. Elle resta silencieuse quelques secondes afin de formuler sa phrase. Non, non, Yutsuko a toujours la même attitude, qu'elle soit "heureuse" ou pas d'être ici ou là.

-" Je ne suis pas mécontente d'être ici. J'y suis venue de plein gré. Et toi, pourquoi es-tu là, ou pourquoi n'es-tu pas enchantée d'être là ? "

Elle observa rapidement l'accoutrement de l'Inconnue. Même dans le style vestimentaire, elles auraient pu se ressembler, si Yutsuko avait nourri une passion identique pour les robes -_-' Mais non. Pas les robes. Elle aimait ceci dit bien son look. Elle fut frappée par la limpidité de ses yeux. Là, par contre, elles étaient complètement à l'opposé. Yutsuko avait les yeux bien plus foncés. Mais bon, qu'importe. Ce n'est pas le plus important. Cette fille, elle aussi n'avait aucun endroit pour dormir ?

-" Tu n'as pas de logement ? "

T'as pas de questions plus cons, Yutsu ? Xx Si elle est là, c'est qu'elle n'a pas énormément d'attaches dans cette ville. Tout comme elle. Peut être allaient-elles pouvoir s'entendre ? C'était bien la première fois que Yutsuko se disait ça à propos d'une inconnue. Mais elle n'allait pas le nier, cette fille lui plaisait, elle avait l'air gentille malgré son air froid. ( Plaire, mais pas euh ... Voilà quoi, hein X.x )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Souvenir...quand tu nous tiens....   Ven 18 Avr - 8:25

Naphylas attendait toujours calmement la réponse de l'adolescente. Elle fut donc surprise en apprenant que cette dernière n'était pas mécontente d'être ici, et elle le fut encore plus lorsqu'elle entendit qu'elle était venu d'elle même. Bien qu'elle fut très étonnée, elle n'en laissa rien paraître, gardant comme à son habitude son visage calme et neutre qui ne laissait transparaître aucune émotion.
*On dirait que je ne maîtrise pas encore tout à fait mes pouvoirs...Va falloir que je travail ça, sinon ça va pas être facile pour trouver mon ou ma "protégé(e)" ...*
Naphylas détourna le regard un instant le temps de réfléchit à ce qu'elle allait bien pouvoir servir comme mensonge à la jeune fille pour lui expliquer sa présence dans cette ville qui pour le moment ne lui plaisait pas du tout.

-Ben je suis là parceque j'ai été légèrement obligé, mais je n'ai pas envie d'en parler, c'est une trop longue histoire....Et pour tout dire, non je n'ai pas de logement, mais je crois, que bien que ce soit une idée morbide, que je vais dormir dans la crypte. J'ai vu quelle était ouverte. Et puis, à mon avis, l'ancien occupant à été enlevé, enfin, j'en suis sûre puisque je suis descendu vérifier...Et puis, ce n'est que le temps de me trouver un endroit plus 'habitable'!

Naphylas retint son sourire qui allait arriver au coin de ses lèvres,
car l'idée de dormir dans un cimetière ne l'effrayé pas du tout. Elle pensa même que se serait un moyen de voir si le fait qu'elle était un ange déchu tiendrait les démons à distance. En fait, elle aurait très bien pu aller se loger dans un hôtel, mais elle n’en avait pas envie. Elle voulait encore profité un peu de sa solitude avant d’être parachuter dans le « monde ».
Naphylas était toujours assise et devait donc, pour voir son interlocutrice, lever la tête. Elle savait bien que si elle se levait, en plus d’être sur les marches de la crypte, elle serait sûrement plus grande que la jeune fille. Mais elle se leva quand même, car elle commençait à avoir mal au coup.


-Euh, à moi que tu es une idée pour dormir dans un endroit plus confortable??? De toute façon, il faut que ça ne soit pas loin du lycée, car demain, je dois allée m’y inscrire.

Naphylas avait dit ça sur un coup de tête, son instinct venait de lui dire qu’elle devait aller au lycée pour rencontrer sa protégée…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Ven 18 Avr - 9:09

Dans l'allée séparant les tombes, un adolescent un peu trop maigre jouait à la marelle, sautant dans des cases numérotées imaginaires. A son genou gauche, son jean s'ouvrait en une cicatrice souriant ironiquement, laissant découvert son genou abîmé. L'habitude de tomber... L'habitude de s'enfoncer dans des profondeurs que nul autre que lui ne connaissait. Yuan en équilibre sur la pointe d'un pied battit des bras pour retrouver son équilibre et finit par tomber sur les fesses, faisant s'élever un petit nuage de poussière au dessus de l'allée de gravillon. Il se mordit les lèvres pour réprimer un juron et se releva lentement. Il s'ennuyait... Mais à un point!
Sans aucune retenue, il sauta à pieds joints sur la dalle de pierre sellant une tombe et approcha son visage d'un reproduction miniature du visage du défunt.


- Tss... T'es pas une grande perte chéri....


Se rejetant en arrière, il s'allongea de tout son long, les yeux rivés vers le ciel. Pas un rigolo ce mec là haut. Il l'avait vraiment envoyé dans un bled paumé. Yuan tira la langue vers les cieux en murmurant un vague « même pas drôle ». Il joua un instant à titiller de son pied la croix de pierre qui se dressait un peu en amont de lui. Les gens qui avaient inventé les cimetières étaient vraiment dépourvus de tout goût artistique.
En soupirant, l'adolescent finit par se relever. Il allait vivre ici quelques temps... Autant essayer de rencontrer des personnes intéressantes! Yuan fit mine de partir à droite avant de s'arrêter net... Par où c'était la sortie déjà? Pestant contre lui même, il fit un tour sur lui même avant de choisir la direction à pile ou face.
Il avait pris à gauche... Il le regrettait à présent. Le chemin qui avait jusqu'alors guidé ses pas s'effaçait à présent, se confondant avec un gazon mordant non entretenu depuis quelques temp à voir les touffes de fleurs sauvages qui avaient poussé par endroit.


- Il manquait plus que ça...

Il en était là de ses observations qu'une voix de femme attira son attention. Quelques mètres en contrebas, deux jeunes filles discutaient tranquillement... Deux jeunes filles tout à fait normal ou presque... Yuan sourit. L'une des deux était comme lui. Mais vu sa tête et son air à la masse, ça devait être une petit nouvelle. Ses lèvres s'étirèrent en une ébauche de sourire et il se dirigea vers elles de sa démarche dansante. Il les examina un instant avant de déclarer:

- Salut. Yuan, à moitié enchanté. Qu'est ce que vous faites ici?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Ven 18 Avr - 9:32

Yutsu trouvait ça louche que son interlocutrice ne laissa filtrer aucune émotion. Même elle elle avait du mal des fois X_x Mais bon, certains sont plus à même que d'autres, tout simplement. Mais bref, c'pas l'sujet.Un touuuuut tout fin sourire étira les lèvres de la jeune demoiselle. Elle prit un petit temps avant de réfléchir, et ce petit temps permis à la fille face à elle d'en placer encore une. Et alors Yutsuko secoua la tête, les yeux fermés. Puis elle les rouvrit, les posant sur la jeune fille, avant de répondre.

-" Désolée, mais moi non plus je n'ai pas encore d'endroit où loger. Et ton idée n'est pas si morbide que ça, puisque j'avais moi-même déjà envisagé cette possibilité ... "

Non non, Yutsu n'est pas tarée, disons qu'elle se fiche de ce qu'on pourrait dire d'elle, et puis elle fait ce qu'elle peut comme elle peut. Donc hein ! è_é Et puis la flle en face d'elle qui lui sort que ... Le lendemain elle devrait aller s'inscire au Lycée ! X_x OMG, c'est un complot ? Non non. C'est juste que Yutsu a une chance de cocu <3 Sauf qu'elle n'a aucune chance d'être cocu puisque PERSONNE n'a à la faire cocue X_x Bref. Yutsu qui répond.

-" Ca tombe bien, moi aussi je dois aller m'inscrire. Pour une année ... -_-" Bien que c'est pas l'envie d'y retourner qui m'encombre. "

Et ben Yutsu, vive l'enthousiasme Huhu. Elle enfourne ses mains dans ses poches, regardant la fille qui se relevait par la même occasion. Oui, la tête levée, ça doit faire mal à force. Bref. Maintenant, c'est silence. Pesant. Mais elle n'a rien à dire. Présentation ? Même pas elle y pense X_x Nan mais j'vous jure -_- Puis quelque chose va la distraire. Un buit. De pas. Enfin, vite fait, et en fait, elle ne le remarque que lorsqu'il arrive derrière elle, et qu'il commence à parler. Elle pivota sur ses talons et le regarda, qui se présentait. Il était pas beaucoup plus vieux qu'elles deux, visiblement. Ele regarda NaphyChou, puis reposa son regard sur "Yuan".

-" Okay, moi c'est Yutsuko". Un regard vers naphy, pour qu'elle se présente. "On est là dormir cette nuit. Et toi ? "

Ouais, elle dit ça comme ça, l'air de rien, comme si c'était normal. Bah, en même temps pour elle ça l'était xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Souvenir...quand tu nous tiens....   Ven 18 Avr - 10:13

Naphylas était en "grande" conversation avec la jeune fille. Bien que ce n'était pas vraiment une grande conversation, pour la gothique, ça en était une, car pour elle, dès qu'elle prononcait plus de cinq mots, il s'agissait bien d'une conversation. Et là, Naphylas devait bien l'avouer, c'était bien l'une des rare fois ou son cota de mots avait explosé... Lorsque la "rebelle" lui avait dit qu'elle ne trouvait pas son idée de dormir dans une crypte si morbide que ça, et qu'elle y avait même songé, Naphylas n'en fut nullement surprise, car elle s'y était attendu. Son visage resta aussi de marbre lorque la fille lui dit qu'elle avait aussi l'intention de s'inscrire au lycée. Naphylas eut comme l'impression qu'elle n'allait peut-être pas être seule pendant son séjour à Kimyoo.
*Pas etonnant que tu n'es pas envie d'aller en cours, qui est assez fou pour absolument vouloir aller s'enfermer dans une salle pendant des heures à écouter des soi disant profs "t'instruirent"... Pas besoin d'être Dieu pour savoir ça... Oups pardon Dieu*
Pensa Naphylas avec ironie. Comme elle s'était levée, elle pouvait voir se qui se passait derrière la jeune fille. Ainsi, elle pu voir arrivée le garçon avant la "rebelle". Lorsqu'il arriva à leur hauteur, Naphylas sentit desuite qu'il n'était pas comme le commun des mortels. Lorsqu'il prit la parole, Naphylas tressaillit, et eut, pour la première fois depuis bien longtemps du mal à se reprendre. Du coin de l'oeil, elle vit que la jeune fille et le garçon n'avaient pas remarqué son tresaillement. Naphylas comprit desuite que le garçon qui disait s'appeller Yuan était lui aussi un ange déchu.
*Je ne suis donc pas la seule de mon "espèce" à avoir attérit ici. Et je suis censée me sentir moins seule là??? C'est un cadeau??* Demanda telle en levant les yeux discrètement vers le ciel. Elle écouta l'échange entre Yuan et la "rebelle" qui s'appellait donc Yutsuko. Elle hocha la tête pour confirmer lorsque Yutsuko dit que toutes les deux avaient l'intention de passer la nuit dans la crypte. Lorsque tous les deux se retournèrent vers elle, elle comprit qu'elle devait se présenter. Elle dit toujours avec sa voix froide et calme:

-Naphylas, aurait préféré jamais se trouver là, mais avoir été totalement obligé.

Naphylas savait quand disant cela, Yuan comprendrait sûrement quelle était sa véritable nature...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Dim 20 Avr - 8:44

Yustsuko Hiraya... Ben tient donc. Yuan sourit ironiquement. Alors c'était cette gamine sa protégée? Il la détailla sans aucune retenue. Elle était plus grande que la moyenne des filles qu'il avait l'habitude de côtoyer et traînait sa maigreur comme un boulet d'or massif à chacun de ses mouvements. Les traits d'eye liner qui soutenaient son regard et ses lèvres peintes en rouge vif étaient tant d'affronts à son teint blafard et ses yeux couleur cendre n'arrangeaient rien... Elle portait un haut déchiré, une mini jupe bien trop courte au goût de Yuan et de grosses bottes de cuir usé qui avaient l'air d'avoir fait pas mal de chemin. Il ne prit même pas le temps de l'observer en détail. Son visage? Il n'en avait rien à faire. Il allait devoir se la coltiner pendant quelques temps et aurait donc tout le loisir de le scruter plus tard.
Son attention se reporta sur l'autre fille. Elle avait l'air d'avoir compris qu'ils étaient pareils. Une question restait cependant en suspens. Qu'est ce qu'elle pouvait bien faire dans un cimetière à taper causette à une gamine totalement déboussolée?


- Vous comptez vraiment dormir ici cette nuit?

L'adolescent jeta un regard autour de lui. Après tout l'herbe grasse le tentait bien et il allait devoir suivre Yutsuko à la trace... Si elle décidait de rester ici, il devrait lui aussi chercher le marchand de sable parmi les tombes. Cette perspective ne l'enchantait cependant guère : les morts étaient ennuyeux à mourir. S'il avait su, il aurait ramené des osselets. En soupirant, il s'approcha de sa protégée en se demandant comment il allait lui faire comprendre qu'ils allaient devoir se supporter quelques temps.

-J'crois que je vais être obligé de me joindre à vous...

Il se planta à coté d'elle, enfonçant ses mains dans ses poches et faisant face à Naphylas. La nouvelle déchue portait une robe à volants noirs, ceinte d'un ruban rouge au niveau de la poitrine. Elle n'était pas moche. Juste insipide. Mentalement, il lui adressa un message. Il espérait juste qu'elle ne serait pas trop surprise et ne ferait pas tout foirer.

[A Naphy]#Alors, on s'promène? C'est l'éclate total le monde des vivants pas vrai? Il t'as bien eu aussi l'autre vieux...(nb:Dieu xD) Par contre je te préviens: pas touche à la petite. C'est ma nouvelle poupée.#

En même temps, il avait cogité sur un moyen d'annoncer la 'bonne nouvelle' à Yutsuko... Et avait finalement choisi la manière douce... Même si ça question, posée sans amorce, était légèrement directe et dénuée de tout rapport avec la situation:

- Dis moi Yutsuko, tu crois à Dieu? Tu penses que...Les anges, les démons... Que tout ça, ça existe?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Dim 20 Avr - 10:51

La gamine, elle te merde Yuan, et bien même xD ! Parce que la gamine, elle a ton âge x_x Ce type, il avait quelque de louche que Yutsu n'arrivait pas à s'expliquer, un peu comme cette fille, Naphylas. La pauvre, elle n'avait pas envie d'être ici ... Mais ce type, là, Yuan. Il n'était pas moche. Mais quand elle le regardait ... Elle ne savait pas trop quoi en penser, il avait un air ... Comment dire. Elle n'arrive pas à mettre de mots sur ses pensées, et ça l'irrite. Mais non. Ca ne fait rien. Elle a l'habitude en ce moment. Elle observe Yuan du coin de l'oeil. Il est quand même intriguant. Elle détourne les yeux, finalement. Puis il demande si elles ont vraiment l'intention de dormir ici cette nuit ... Qu'est-ce que ça peut lui faire ? x_x Rester là ... ?!! Huhu. Atta, faut qu'elle intervienne.

-" Et bien oui, on a l'intention de squatter ici. Tu as autre chose à proposer peut-être ? Et pourquoi tu vas être obligé de te joindre à nous aussi ? "

Si si, la curiosité de Yutsu vient d'être réveillée. Mais chut, faut pas le dire, c'est un secret. Quoi, ça se voit ? A ben tant pis. Qu'est-ce qu'il a lui à se rapprocher, comme ça. Bah, qu'importe. Puis, là, sans prévenir, la question qui tue : Elle le regarde cmme ça ==> O_ô Puis elle répond, pas hésitante pour un sou.

-" Non, je ne crois pas en tout ça. Pourquoi ? Tu as peur du couroux du vieux, là-haut ? "

Si si, elle fait dans l'ironique, là. Mais avecun visage toujours aussi imperméable et neutre. Bah, qu'est-ce que vous voulez qu'elle ait comme expression ? Ah, un petit sourire peut-être ? Et bah non \o/ Elle se contente d'un léger soupir en secouant la tête. Puis elle fait quelques pas vers NaphyChou, puis elle se pose à son tour sur les marches. Elle les observe, tout les deux, l'un après l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Souvenir...quand tu nous tiens....   Mar 22 Avr - 12:47

Naphylas qui au départ avait attérit au cimetière pour être un peu au calme, était maintenant en compagnie de deux personnes. Une des deux, Yuan, un garçon au physique de 17 ans qui était comme elle. En fait, ils ne se ressemblaient pas du tout physiquement, mais ils étaient tous les deux des anges déchus. ça, naphylas l'avait sentit dès qu'il s'était approché d'elle. L'autre personne était une jeune humaine de 17 aussi, qui répondait au nom de Yustuko.
Naphylas était contente d'un côté, Yutsuko répondait pour elle aux questions de Yuan. Naphy entendit donc Yutsuko dire que oui, elles avaient vraiment l'intention de dormir là, que Yuan aussi allait alors être aussi obligé de rester. Mais elle s'entit quand même que l'ange déchu l'a trouvé insipide. Oui, il l'a trouvé insipide... Il ne savait vraiment pas à qui il avait affaire, mais bon elle le pardonnait pour cette fois, il ne la connaissait pas encore. Naphylas avait que lorsque Yustuko avait dit son nom, elle avait vu que l'atitude de l'ange déchu avait légèrement changé envers la jeune fille.
Naphylas fut quelque peu surprise lorsque Yuan entra en contacte mentale avec elle. Mais comme à son habitude, elle cacha ses émotions, et Yutsuko ne vit donc rien.


[A Naphy]#Alors, on s'promène? C'est l'éclate total le monde des vivants pas vrai? Il t'as bien eu aussi l'autre vieux...(nb:Dieu xD) Par contre je te préviens: pas touche à la petite. C'est ma nouvelle poupée.#

Ce que lui avait dit l'ange déchu la fit sourire intérieurement. Comme elle ne savait pas encore se servir de ses pouvoirs d'ange déchu, elle réfléchit trente secondes à comment elle pouvait lui répondr, puis elle agit.

[A Yuan]#Se promener??? C'était ce que je faisais au départ avant que t'as "nouvelle poupée" n'arrive. et pour ce qui est de l'éclate totale ici, je suis sûre que je m'amuserai sûrement plus en Enfer, enfin je crois. Et t'inquiète pas, je ne toucherai pas à ta petite protégée...J'ai d'autre chat à fouetter!! et toi, content d'être là??#

Comme la nuit commençait à tomber, Naphylas jeta un regard à Yutsuko et dit:

-Hey vous deux là, la lune va pas tarder, voudrait mieux commencer à s'installer non??

Naphylas ramassa sa valise noir avec des têtes de mort, des roses violettes, et d'autre chose qui la rendait unique, tout comme aimait l'être Naphy. Elle avait mit sa valise derrière un buisson à côté de la crypte, caché à la vue des passants. Elle la mit devant elle et regarda dans le vide, attendant la réponse des deux autres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Sam 26 Avr - 2:18

[A Yuan]#Se promener??? C'était ce que je faisais au départ avant que ta "nouvelle poupée" n'arrive. Et pour ce qui est de l'éclate totale ici, je suis sûre que je m'amuserais sûrement plus en Enfer, enfin je crois. Et t'inquiètes pas, je ne toucherai pas à ta petite protégée...J'ai d'autres chats à fouetter!! Et toi, content d'être là??#

Yuan sourit ostensiblement. Elle réagissait vraiment au quart de tour, s'enflammant pour un rien. Les nouveaux étaient toujours comme ça. Ils se prenaient pour les rois d'un monde à conquérir, pour des princes déchus nonchalants, décadents, au dessus de tout. Les Enfers? Qu'est ce qu'elle y connaissait au fond? Rien du tout. Ce genre de comportement qui agaçait habituellement Yuan le laissa cependant de marbre. Il n'avait pas envie de créer de guerre ouverte.... Encore moins devant sa protégée.
Tout en parlant, Naphylas avait ramassé une petite valise noire sur laquelle riaient de petites têtes de morts, contant fleurettes à des roses violettes. Elle alla la cacher dans un buisson un peu plus loin, avec divers effets personnels et Yuan ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. S'encombrer de tout un barda pour aller errer sur Terre... Franchement, mais quelle idée? Lui même était descendu sans rien. Que les vêtements qu'il portaient. Au fur et à mesure de ses vagabondages, il avait appris à se débrouiller pour survivre et se maintenir un certain niveau de vie, souvent aux dépends de ses protégés qui se retrouvaient avec une nouvelle bouche à nourrir et un autre corps à vêtir. En contrepartie, il les protégeait, veillait sur leurs proches, même si ce n'était pas son boulot. Un ange déchu n'était pas un protecteur mais un dealer, échangeant ses services plutôt que de les garder gratuits
.

[A Naphy] # La joie n'a rien à voir là dedans. Dis moi, quand et comment es-tu morte? #

Généralement les anges évitaient de se poser ce genre de questions entre eux. Pas par compassion. Juste parce qu'ils n'y prêtaient aucun intérêt. Ce n'était pas le cas de l'adolescent.
Yuan croisa le regard de Yutsuko qui les dévisageait en silence. Cette gamine était aussi souriante et causante qu'une porte de prison... En soupirant, il se dirigea vers l'entrée de la crypte en passant près d'elle. Elle portait un parfum sucré qui donnait envie de la croquer malgré son air peu avenant. Tout en poussant la lourde porte de bois pourris qui pendait à moitié, il répondit à la pique qu'elle lui avait lancé quelques secondes plus tôt.


- Peur de son courroux? ... Un peu trop tard pour ça. Toi par contre tu devrais te méfier... On ne sait jamais!

La dialogue s'annonçait difficile. Il allait devoir la convaincre de l'existence d'êtres comme Naphylas et lui et savait que ce n'était pas gagné d'avance. Après tout il avait toute la nuit pour la convaincre! Il revint de nouveau vers Yutsuko, lui attrapa la main et l'entraîna vers l'escalier de la crypte qui s'enfonçait dans les profondeurs.

- Allez c'est parti. Par contre tu vas crever de froid vu comment t'es habillée...

Première bonne action de la journée, il enleva sa veste et la fourra entre les mains de la jeune fille. Il commença ensuite la descente en sifflotant.

- Vous n'avez pas peur du noir j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Dim 27 Avr - 8:45

Yutsuko trouvait qu'il y avait pas mal de blancs dans la conversation. Et que les deux, là, avaient un truc qui semblait les lier, d'une manière ou d'une autre. Oh, évidemment, elle était loin de se douter qu'ils étaient en train de papoter presque gaiement par télépathie hein, mais bn, toujours est-il que l'espace d'un instant, elle songea à aller chercher refuge ailleurs, histoire de pas les déranger. Mais quelque chose l'en empêchait. Elle était assise, et elle avait la flème de bouger. Elle bailla discrètement en mettant sa main devant sa bouche. Elle leva les yeux au Ciel presque en même temps que Yuan, sans qu'elle l'ait vu, ceci dit. Elle, s'était pour regarder le nuages qui commençaient à affluer en trop grand nombre pour leur laisser espérer une nuit sèche. Les étoiles auraient normalement dû commencer à se montrer, la Nuit était en train d'étendre sur eux ses voiles de Ténèbres. D'ailleurs, c'est que la fille du nom de Naphylas fit remarquer.
-Hey vous deux là, la lune va pas tarder, voudrait mieux commencer à s'installer non??

Elle avait croisé son regard. Elle avait acquiéçé. Seulement, là, encore, elle n'avait pas envie de bouger. Elle commençait à fatiguer un peu et il aurait fallu la taîner pour la faire aller quelque part. Le pire, c'est qu'elle semblait être la seule à penser ça x_x Zut. La majorité allait l'emporter. D'ailleurs, l'ado répondant au nom de Yuan finit par répondre à sa petite réplique de précédemment.

- Peur de son courroux? ... Un peu trop tard pour ça. Toi par contre tu devrais te méfier... On ne sait jamais!

Yutsuko fronça légèrement les sourcils, comme il passait à côté d'elle, pour pousser la porte de la crypte. Un peu trop tard pour ça ? Qu'est-ce qu'il voulait dire par là ? Elle ne pû cependant empêcher un sourire amusé à sa dernière partie de phrase. Elle, elle devrait se méfier ? Ah ah ah, qu'il était drôle. A quoi on faire attention, après tout, elle ne croyait pas en une vie après la Mort, et surtout, elle ne croyait pas au principe de l'Âme qui va soit en Enfer soit au Paradis. L'espace d'un instant, un air sceptique et quelque peu hésitant s'était emparé des traits de son visage. Son regard restait statique sur un point imaginaire, devant elle, et elle ne bougeait plus. Elle apprçu un mouvement sur sa gauche, un peu derrière elle, et reprit ses esprits au moment où Yuan lui attrappait la main pour la traîner derrière lui, pour descendre dans la crypte ... Elle eut tout juste le temps d'attrapper sa guitare. Surtout, ne pas oublier la guitare x_x. Sans la guitare, elle est encore plus perdue, si c'est possible. Elle ne protesta même pas. Elle frissonna juste.


* Zut, ma veste est restée dans ma valise ... Tant pis, je ferai sans. *

Comme s'il avait lu, dans ses pensées, Yuan la prévint qu'elle allait crever de frond x_x Elle l'aurait jamais deviné dis donc ! Ce dernier ôta sa propre veste, pour lui fourrer dans les mains. Elle arqua un sourcil. Il était louche ce type. Comme s'il se sentait responsable d'elle x_x (Huhu xD ) et qu'il prenait "sin" d'elle. Elle se retourna pour voir si Naphylas les suivait. Elle s'arrêta en haut des escaliers afin d'enfiler la veste de Yuan. Nyaa, c'est chaud x_x Au fond, elle était contente. Un peu de chaleur, ça ne faisait de mal à personne. Puis elle attendit quelques secondes que Naphy les rjoigne, hissa sa housse de guitare sur son épaule, et dévala lentement les escaliers, comme Yuan, toujours lui, leur sortait qu'il espérait qu'elles n'avaient pas peur du noir ... Elle soupira. Elle prit un ton semi ironique, semi amusé.

-" Oh si, je meurs de peur quand il fait tout noir, en plus dans une crypte, on ne sait pas ce qu'il peut arriver \o/ "

Bon. Il fait noir hein. Elle laisse courir ses doigts sur la paroi. C'est psychologique hein. Elle doit s'assurer qu'elle a une quelconque prise pour assurer son équilibre. C'est con, mais beaucop de gens sont comme ça. Elle n'échappe pas à la banalité. Elle ne pecevait plus Yuan devant elle, juste le bruit de ses pas qui s'enfonçaient dans les ténèbres, et derrière elle, les pas de Naphylas.

-" Ca va Naphylas ? Et euh Yuan ... Pourquoi t'es venu avec nous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Lun 28 Avr - 11:57

Yuan, Yustuko et Naphylas descendaient les escaliers obscures qui mené à la crypte. La déchu n'avait aucun mal à se repérer grâce à ses nouveaux sens. Elle en apprenait de plus en plus sur eux au fur et à mesure que le temps passé... Les escaliers étaient biscornus et la descente ne devait pas être facile pour la seule humaine du groupe. A vrai dire, le trio était assez comique, constitué de Yuan, un ange déchu pas joyeux joyeux chargé de protéger Yustuko, une humaine assez rebelle qui avait rencontré, un peu plus tôt Naphylas, elle aussi un ange déchu gothique. Et dans l'ordre de Yuan en premier qui tenait par le main Yutsuko qui elle tenait fermement sa guitare comme si c'était son seul point de repère suivit de Naphylas qui marchait le nez en l'air comme s'il s'agissait d'une simple promenade en plein jour alors qu'il faisait noir. Heureusement qu'elle n'était pas du genre à sursauter pour un rien, sinon elle aurait fait une crise cardique lorsque Yuan était entré en contact télépathique avec elle la première fois. Ainsi, lorsqu'il pénétra son esprit une seconde fois, elle ne cilla même pas.

[A Naphy] # La joie n'a rien à voir là dedans. Dis moi, quand et comment es-tu morte? #

Naphylas soupira, sa mort était une longue histoire. En plus de cela, elle n'avait pas l'habitude de parler de sa vie en général, alors à une personne qu'elle ne connaissait pas, c'était une autre histoire. Mais allez savoir pourquoi, peut-être parce que maintenant qu’elle était morte, elle se dit qu’après tout, elle pouvait bien faire une entorse à sa règle. Et puis qui sait, il pourrait un peu lui expliquer ce qu’elle faisait ici, et comment s’en sortir vu qu’il avait l’air d’être là depuis plus longtemps que lui. Elle lui répondit donc, toujours par télépathie toujours:

[A Yuan] # Tu as s’en doute raison… Ma mort… Ma mort est une longue histoire, et pour la comprendre, il faut faire un flash back dans ma vie, et je ne pense pas que ce soit le bon moment, en plus, Yutsuko nous regarde de travers, comme si elle sentait quelque chose entre nous… Si tu veux, je te raconterai après, lorsqu’on sera installé et qu’elle dormira…]

Naphylas fut interrompu par la jeune fille en question qui leur dit ironiquement qu’elle mourrait de peur car elle ne savait pas ce qui pouvait arriver dans une crypte… Naphylas ne pu retenir un soupir d’exaspération, … la nuit allait être longue… Naphylas du bien répondre à la question de Yuan qui consistait à savoir si elles avaient peur du noir, du moins, si elle ne voulait pas qu’il y est une ambiance trop tendue dans la crypte.

-Peur du noir??? Non, pas depuis que j’y suis habituée… Fin bref, c’est plutôt pour Yutsuko qu’il faut s’inquiéter…

Une autre question survint alors, mais venant cette fois ci, de la part de Yutsuko.

*Ils arrêteront jamais de parler ces deux là? C’est pas que, mais moi je suis pas du genre bavard, parler un peu ça va, mais faut pas abuser non plus. En plus ça sert à rien de parler pour rien dire… Oh merci grand Manitou de m’avoir renvoyer sur un monde que j’ AIME et que j’ idolâtre.. En plus pour protéger quelqu’un alors que je ne suis même pas capable de me protéger moi-même…*

-Ça va Naphylas ? Et euh Yuan ... Pourquoi t'es venu avec nous ?

-Ouais, t’inquiète pas pour moi, je risque plus rien…

Naphylas se retint de dire qu’elle ne craignait en effet plus rien vu qu’elle était déjà morte… Enfin, ils finirent de descendre les escaliers et débouchèrent dans une vaste pièce où Naphylas distingua des cierges. Elle s’approcha et sortit un briquet de son long manteau en cuire noir et alluma une à une les bougies. Une fois cela finit, elle se recula pour regarder son œuvre et se dit que la pièce ressemblait étrangement à celle décrite par Bram Stocker dans Dracula, la salle où était enfermé Lucie…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Jeu 1 Mai - 3:24

[HRP : Désolé mais je ne connais absolument pas Dracula^^° Alors pour la description de la crypte, j'ai été chercher des infos sur le net.]

-" Ca va Naphylas ? Et euh Yuan ... Pourquoi t'es venu avec nous ? "

Le trio avait dévalé l'escalier en colimaçon et aux marches étroites en quelques secondes à peine, chose assez étonnante vu l'obscurité de l'endroit. Ils se tenaient à présent dans une vaste salle sombre. Une forte odeur d'humidité et de renfermé vint assaillir l'odorat de Yuan. Il fronça le nez en grimaçant. De son coté, Naphylas avait été allumer quelques vieux cierges à l'aide d'un briquet plat sur lequel était gravé un papillon mauve. La lueur qui en résultait amenait à la scène une touche surnaturelle. Une cage de pierre. Partout cette même pierre blanche, polie, luisante et dégoulinant d'eau. Partout ces mêmes colonnes, massives, aux sculptures ricanantes. Le sol, usé par des centaines de pieds glissait sous ses converses customisées, semblant vouloir à tout prix se dérober à ses pas.
Yuan s'avança entre les colonnes, levant la tête. Au plafond, des arcades de pierre se croisaient, s'entrecroisaient en un ballet étourdissant. Il repéra au fond à gauche de la pièce une étroite fenêtre au verre brisé, guère plus qu'un soupirail, qui s'ouvrait sur la nuit. A quoi bon construire des ouvertures dans une salle majoritairement ensevelie sous terre? Le jeune homme haussa les épaules, l'air dépassé.
Il finit par revenir vers les deux adolescentes qui, elles aussi, s'étaient mises à explorer l'endroit. Se plaçant près de Yustsuko, il répondit enfin:


- Pourquoi je suis venu avec vous? A vrai dire, je n'ai pas franchement le choix... J'en n'avais même pas envie du tout. Mais si je t'expliquais, je suis certain que tu ne me croirais pas.

Il appuya sa déclaration d'un clin d'oeil et se mis en quête d'un coin moins humide que les autres... Un peu plus loin, on avait recouvert une table en chêne massif d'une nappe blanche. Yuan s'en approcha et attrapa le tissus flambant neuf entre ses doigts. Celui ci était étrangement sec. Quelqu'un devait venir régulièrement ici. En réfléchissant il se dit qu'en effet, la salle était propre et pas poussiéreuse pour un sous. Sans aucun état d'âme, il arracha la nappe du meuble et alla l'étaler un peu plus loin sur le sol comme une grande couverture de pique nique... Il ne manquait plus que les salades composées, les gamins qui hurlaient en jouant au ballon et les couples qui roucoulaient sous les yeux blasés des célibataires.

[A Yuan] # Tu as s’en doute raison… Ma mort… Ma mort est une longue histoire, et pour la comprendre, il faut faire un flash back dans ma vie, et je ne pense pas que ce soit le bon moment, en plus, Yutsuko nous regarde de travers, comme si elle sentait quelque chose entre nous… Si tu veux, je te raconterai après, lorsqu’on sera installé et qu’elle dormira…]

Le message le fit sourire.

- Vous venez vous asseoir?

[ A Naphylas ] # Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose me dit qu'on n'est pas prêt de dormir cette nuit. ]

Yuan, qui s'était assis en tailleur, se cala conte le mur frais. Il s'était mis sous le soupirail cassé. L'air du dehors qui courait sur le mur refroidissait l'atmosphère tout en gobant l'humidité. Avisant Yustuko qui se dirigeait vers lui, il désigna la housse de la guitare qu'elle traînait avec elle.

- J'espère qu'elle est bien étanche... Dommage qu'il fasse aussi moite... Ca aurait été sympa que tu nous joue quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Mar 6 Mai - 14:40

Yutsuko se tut. Elle ne savait pas pourqooi, mais la fille derrière elle ne semblait pas avoir beaucoup envie de parler. A vrai dire, Yutsu non plus, mais elles'efforçait d'essayer de faire la conversation pour ne pas avoir l'air trop ... Comment dire ... Froide, distante. Alors bon, quitte à passer pour telle, elle ne dirait plus rien, sauf lorsqu'on lui demanderait. Elle demeura dans le silence jusqu'à ce qu'ils arrivent dans la Crypte, que Naphylas s'amuse à allumer des cierges, et que Yuan qui racontait ... Des trucs bizarres O_ô Il n'avait pas eu le choix ? S'il lui expliquait, elle ne le croirait pas ? Allons bon, même si elle ne le croyait pas, peut être que ça pourrait être marrant, non ? En attendant, elle faisait quelques pas, malgré tout en restant nn loin de Naphylas. peut être un instinct animal qui lui souffla de fiare comme le Loup, de rester avec sa meute. Sauf que la meute elle était réduite à trois individus. En même temps, il n'y avait pas grand danger ici, les seuls occupants à temps plein étant ... Morts et peut-être même réduits en poussière x_x Elle frissonna et secoua la tête. Elle se décida finalement à regarder Yuan puis à parler.

-" Ah oui ? Alors vas-y, je t'écoute. On verra si je te crois .. Ou pas. "

En attendant sa réponse, elle le regarda faire sa petite installation avec ... Une nappe blanche visiblement toute propre ? O_O Azy, y'a des gens qui s'amusent à venir ici pour faire des piques niques ou quoi ? Mais elle ne dit rien. Peut être que son humour ne serait pas spécialement apprécié. En même temps, son humour est rarement apprécié, alors elle a l'habitude. Mais bon. Puis Sir Yuan qui leur demanda de venir s'assoir. Oh, Yutsu ne se fit pas prier. Elle s'installa face à Yuan, et posa sa housse sur ses genoux. Ce dernier lui fit la remarque sur l'étanchéité de l'instrument. Elle eut un bref sourire, et l'ouvrit même, pour en sortir la guitare, noire et vernie.

-" Elle est plus étanche qu'elle n'en a l'air. Si Naphylas n'y voit pas d'inconvéniant, je peux très bien jouer quelques trucs. Ell devrait supporter ce petit voyage humide. Je la chouchouterai quand j'aurai mon chez moi ... "

Stop bavardage, et gow la musique. Elle chercha un instant ce qu'elle pourrait bien jouer. Désolée pour ceux qui n'aimerait pas ou bien qui ne connaîtrait pas, hein x) Elle entama " Cassis" du groupe The GazettE. C'était une chanson qu'elle aimait, et un groupe qu'elle idolâtrait. Les notes s'élevèrent, légères, et bientôt Yutsu commença à fredonner. Doucement. Les yeux fermés pendant un instant, puis une fois réouverts, braqués sur la guitare, sur ses doigts qui virevoltaient sur les cordes, puis sur les deux personnes qui étaient avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   Ven 23 Mai - 1:27

Voila que Naphylas se retrouvait en compagnie d'un ange déchu et d'une musicienne. Ils avaient tous les deux un point commun avec elle. Yuan était déchu comme Naphy, et Yustuko jouait de la guitare. La jeune gothique, elle, jouait de la batterir, mais voilà. Disons jutse qu'elle ne l'avait pas sur elle en ce moment. Le seul truc qu'elle pouvait emporter de partout, c'était ses baguettes, qui d'ailleurs se trouvaient dans la poche de son manteau.

-" Elle est plus étanche qu'elle n'en a l'air. Si Naphylas n'y voit pas d'inconvéniant, je peux très bien jouer quelques trucs. Ell devrait supporter ce petit voyage humide. Je la chouchouterai quand j'aurai mon chez moi ... "

Naphylas leva la tête lorsque Yustuko entamma un morceau d'un groupe dont la jeune fille avait vaguement entendu parler. La chanteuse ou le chanteur avait le visage fin, et les cheveux roux/blonds. Un des menbres avait toujours un bandanna sur le nez, ce qui avait étonné Naphylas. Le morceau que joua Yutsu ne disait rien à l'ange déchu, mais elle l'a laissa jouer. Pendant tout le temps que Yutsu jouait, Naphylas reffouler l'envie de prendre ses baguettes et de se mettre elle aussi à jouer. A près tout, c'était à YUstuko de jouer.

Ni tenat plus, Naphylas se leva alors et s'approcha de la table où se trouavait quelques minurtes plus tôt la nappe blanche. Elle sortit alors ses baguettes et accompagna Yustuko. A force de l'avoir ecouté, Naphylas arrivée facilement à suivre le rythme... C'est ors qu'elle se souvient brutalement que c'était son anniversaire. Et oui, Naphylas avit pointé le bou de son nez dans ce monde cruel le 25 Mai... 2trange coincidence, elle était morte un jour avant son anniversaire. Surprise par cela, l'ange déchu laissa tomber ses baguettes et s'assit, la tête entre ses mains...Non, elle ne pleurait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenir...quand tu nous tiens.....[libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: