Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture paisible (PV mon popotin Ba-chou *.*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lecture paisible (PV mon popotin Ba-chou *.*)   Lun 14 Avr - 10:24

Il ne faisait pas réellement nuit ce jour là, simplement c'était le soir. Dans la ruelle nord de Kimyoo, humide de pluie, on entendait les pas légers d'une personne avançant droitement. De loin on distinguait imprécisément la silhouette fine et à l’allure féminine. De près on reconnaissait alors une jeune femme portant un slim noir en cuir aussi moulant que le dos nue rouge vif qui lui faisait office de haut. Les talons claquant les pavés résonnaient toujours quand Ame sortit de son sac un paquet de cigarettes. Amenant une clope avec gracilité à sa bouche elle l'alluma et poussa une nappe de fumée grise hors de sa gorge. Elle se promenait ici en ce lieu sans raison particulière. Simplement elle voulait s'aérer, se cloîtrer tout le temps dans sa demeure la mettait en rogne. Ce n'est que lorsqu'elle passa devant l'entrée d'une bibliothèque que ses pas s'arrêtèrent d'eux même, son regard changeant d’expression. La face mural était vielle et décharnée comme les ancesstrales bâtisses des films des années 30. Un petit panneau délavé indiquait alors l'utilité de ce bâtiment. "Bibliothèque du Farfadet". Voilà dont le nom que portait cette bâtisse regorgeant de livres. Inspirant un nouveau coup sur sa clope, Ame finit par pousser le portillon d’entrée et pénétra dans le lieu en question. Un petit couloir la mena jusqu'à la pièce principale. Personne au guichet d’accueille, étrange. Mais les étagères, elles, étaient loin d'être vide. Des centaines de livres disposés un peu en fouillis faisaient poids sur le bois massif des meubles alignés les uns aux autres. La jeune démone toisa encor quelques instants le lieu avant de terminer sa cigarette et de s'en prendre une autre. Voyant quelques fauteuils en velours ritals dans un coin de la pièce, elle s'y dirigea prenant au passage un livre à la reliure écornée qui était en pleins sur son chemin. Posant ses fesses sur le fauteuil le plus vieux elle ouvrit l'ouvrage et entama sa lecture. Certes ce livre lu était totalement inconnu tout comme ce lieu étrange et poussiéreux. Mais rien que l’aspect du document lui plaisait et au fil de la lecture, elle apprit vite de quoi parlait ce roman. Il retraçait l’histoire d’un jeune homme ayant tout perdu et essayant de retrouver le gout à la vie. Histoire du 16eme siècle. Une main filtrant les pages et une autre tenant la clope, la jeune femme faisait presque partie du tableau. Seul ses vêtements excentriques et son visage aux yeux rouges peu commun étaient légèrement déplaçait dans les gammes de peintures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lecture paisible (PV mon popotin Ba-chou *.*)   Lun 14 Avr - 13:55

[T'sais c'qu'il te dit le popotin ? è___é]

Seul parmi tous, tous autour d'un seul. Baïan avait enfin trouvé l'être à protéger au péril de son éternité, mais n'en ressentait pas moins une profonde solitude, dans laquelle il se complaisait pourtant très bien. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'aux premières lueurs du jours, il errait dans les rues humides de la ville avec laquelle il commençait à se familiariser. La rugosité du bitume des trottoirs sous ses pieds était à présent bien ancrée dans son esprit -et dans la plante de ses pieds, tant qu'à faire. L'odeur des pots d'échappement ne lui arrivaient plus aux narines, si tant était qu'il ait pu seulement en prendre connaissance. Il avait encore du mal à prendre ses repères, il fallait l'avouer, et il arrivait même à se demander s'il n'imaginait pas la sensation qu'avait le contact de l'asphalte sous ses pieds nus.

Enfin. Il essayait au moins de se familiariser au lieu par la vision, ce qui pouvait s'avérer utile vu le temps qu'il risquait de devoir y passer à présent. Le pâté de maison ayant été parcouru, il envisageait d'aller plus loin, dans la ville même, pour y découvrir cette culture étrange qu'était celle de ce monde. Des boutiques, des auberges, toutes sortes d'établissements qu'il aurait pu voir de son vivant, mais qui n'avaient ici rien à voir. Et là, une bibliothèque. Ne sachant pas lire, il n'avait aucune raison d'y entrer, mais la curiosité étant l'un de ses quelques défauts, il ne put s'empêcher de vouloir toucher la reliures de ces objets de valeur qu'étaient les livres. Quoiqu'à présent, ce n'étaient que des ramassis de feuilles racontant tout et n'importe-quoi, et qui ne coûtaient plus très cher. Mais, comment le savoir ?

Il franchit la porte principale, et arriva devant un comptoir, dans un hall vide de toute personne. Il aimait déjà ce lieux où régnait le silence. Son choix fut vite fait quant à la direction à prendre. Il se porta sur la pièce la moins peuplée, la plus calme, la plus propice à se détendre. Seule une jeune femme s'y trouvait, entourée d'une aura qu'il avait déjà ressentie peu de temps auparavant, le faisant frissonner des pieds à la tête. Ça l'intriguait plus que de lui faire peur, mais il décida de ne pas s'en soucier, ou plutôt d'en faire mine, savourant la simple vue des étalages de livres qui se présentaient à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lecture paisible (PV mon popotin Ba-chou *.*)   Mar 15 Avr - 11:06

[Mais ne te vexe pas.....petit popotin :D)

Le tournant d'une page délectable ne fit pas remarquer à la jeune femme qu'un inconnu venait de pénétrer dans la pièce. Elle ne ressentait même pas son aura du coup trop plongée dans son aventure épique. Ce n'est que lorsqu'elle éteignit sa cigarette dans un cendrier qu'elle remarqua une "divine" présence. Un ange parmi des livres. Un ange dans une bibliothèque. Un ange. Ce n'était pas le premier qu'elle croisait, elle en avait vu bien des dizaines de son espèce ou parfois en déchéance. Elle n'y prêta pas plus d'attention et se remit dans sa lecture toujours aussi passionnément attiré par la trame. Le tic tac de la grande pendule accroché au plafond démesuré le temps de son décalage. Il n'y avait pas de coucou, simplement deux aiguilles aux décorations dorées retraçant les marques annonciatrices des heures.

Un temps dura ainsi comme cela. On entendait que le toucher des feuilles se frôlant à force d'être prise et tournées entre les mains frêles de la jeune femme. La faible lumière jaunâtre donnait presque un aspect de sage aux livres empilés dans le coin de la pièce au papier peint jaunis. Les yeux rouge vif d'Ame défilaient les lignes, les déchiffrant mieux que n'importe quel autre regard. Ce fut ainsi durant presque une demi-heure avant qu'elle ne ferme le livre en un claquement respectueux. Docilement elle tourna son regard sur le jeune ange fraichement arrivé. Pouvant enfin voir de quoi il était bâti. Un corps plutôt normal, un joli visage encadré d'une masse capillaires en pagaille mais pourtant agréable à voir. Tout le portrait physique d'un ange. Enfin. Ce qui turlupina quand même la jeune femme, reine de la politesse et courtoisie, c'est qu'il n'avait fait aucun signe de salue. Elle non plus mais il était arrivé après sa venue quand même ! Enfin, démone ou pas, les manières se respecte.

- Bonsoir quand même.

Un sourire fin aux lèvres, elle resta assise dans son fauteuil, détaillant l'expression de l'interlocuteur sous les reflets jaunis du décor. On pouvait dire que lui au moins, se fondait bien dans la masse bibliothécaire. Un vrai libraire mais on lui donnait plus un origine européenne dut à son charisme pas vraiment orientale. Ses cheveux noirs sur sa peau blanche lui donnaient réellement l’irréalisme des anges. Enfin, pas de quoi pavoiser non plus. Pour l’instant en ce qui concerne Ame, ce jeune être n’était qu’un ange de plus à afficher dans son carnet de rencontre inopiné. Le seul avec qui elle avait un jour sympathisé était un déchu schizophrène. On voit déjà le genre….Un tourbillon de multiples et étranges pensées passèrent en fourbe dans l’esprit de la jeune femme, lui laissait voir un regard aussi mélancolique que son aspect diaphane.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lecture paisible (PV mon popotin Ba-chou *.*)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture paisible (PV mon popotin Ba-chou *.*)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture paisible (libre)
» Une lecture paisible ? [PV Asrael]
» 8061 participants recoivent leur certificat de lecture et d’écriture en créole
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» Soirée arrosée [Gaby Chou <3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: