Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un réveil surprise [Ame come on]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un réveil surprise [Ame come on]   Sam 1 Mar - 12:09

La nuit, c'est un des moments que Gaara a eut en horreur pendant un petit moment. C'était à se moment que le second Gaara prenait de l'ampleur dans sa personnalité et qu'il l'avait dévoré petit à petit. Ce soir, pour son retour sur Terre, pas question de ruminer des idées noires, il allait gentillement se promener dans une rue éclairée. Oui éclairée parce que sinon il allait faire peur si jamais il croisait un humain. En route donc, Gaara sauta de la branche d'où il pouvait observer pas mal de chose pour se diriger vers le ventre éclairé de la ville.

Une fois arrivée dans une rue où les gens semblaient passer sans le voir, Gaara alla s'asseoir sur un muret. Il ne savait pas vraiment ou se mettre sur Terre depuis qu'il avait tué un être humain. Bien sur il semble froid mais cela ne voulait pas dire qu'il n'avait pas d'appréhension dans ce monde. Instinctivement il regarda le ciel. Pourquoi avait il été obligé de revenir ici ? Une seconde chance n'est elle pas en réalité une punition ?

Gaara entendit alors des pleurs, il vit une petite fille, le genou en sang qui hurlait et sa mère à côté qui essayait de la calmer. Le sang coulait déjà le long de la jambe de la gamine, elle était visiblement bien amochée. Un bruit sourd comme le battement d'un coeur vint résonner dans la tête de Gaara qui détourna les yeux du sang. Un autre bruit sourd se fit entendre, l'odeur...c'était l'odeur qu'il sentait grâce à son odorat surdéveloppé. Le jeune homme se leva pendant que des gens s'afférait autour de la petite fille. L'ange déchu tourna dans une rue plus calme et se posa sur un banc. Si le peut de sang sur une blessure si futile réveillait si facilement l'autre, ce n'était pas bon.

Le calme revint cependant rapidement, mais Gaara décida de ne pas bouger, ce qu'il fallait c'est que personne n'ai vraiment remarqué qu'il avait été là. Les anges et les démons repèrent facilement les autres du même monde qu'eux et certains peuvent desceller les troubles. Il a réussit à cacher le deuxième Gaara ce n'est pas pour qu'on le découvre maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 0:31

Ame ne voulait pas s'éterniser dans les ruelles encombrées de la ville.
Les gens, tous ces gens qui la dévisage, l'envisage, la siffle ou passe leur chemin...Cet agacement qu'ils procurent à Ame est sans doute le plus chiant que celle ci connaisse pour l’instant. Autant elle n'avait pas vue de monde depuis longtemps à part bien sûr Keiko qui était…un cas à part, mais maintenant, il y'en avait trop.
Elle coupa le long d'une rue à pavées et continua tout droit, humectant de ci delà les odeurs humaines quand l'une d'entre elle l'attira bien fort. Elle arriva devant un spectacle alléchant...une petite fille pleine de sang sur la jambe, de quoi se réjouir, et en plus dans le lot, âme vierge et pure. Ame se dirigea vers la petite, son regard rouge luisant dans la pénombre, elle s'avança à pas feutrés vers le petit attroupement d'humains. Ceux ci ne l'avaient pas remarqué et tant mieux pour elle, ça allait être plus facile. Mais une autre odeur titilla son odora, une odeur qu'elle pouvait parfois craindre et haïr plus que tout, l'odeur d'un ange. Ses pupilles se dilatèrent et elle retroussa chemin vers une autre ruelle, visiblement frustrée. Elle s'adossa un moment contre le mur de pierres sèches qu'offrait une vielle baraque et se calma un moment.


**Un ange, ici ? Mais qu'est ce qu'il fous la celui là...tsss...toujours premier pour m'gâcher mes plaisirs..**

Cependant Ame n'avait pas bien flairé et ressentit la présence même de cet ange. Son aura n'était pas celle d'un ange « blanc », mais celle d'un ange sali, déchu. Cette différence changea alors beaucoup de choses pour Ame. Retrouvant d’amblé son aspect farouche et félin, elle reprit une petite ruelle ou l'obscurité était à son comble, chose qu’elle adorait par moment. Elle continua jusqu'à ce qu'elle perçoive l'ange en question. Il était déchu et cela se sentait rien qu’à l’atmosphère qui régnait sur place. Son regard toujours aussi rouge vif scruta l'individus. Il s'agissait d'un jeune homme peut être du même âge qu’elle, ses cheveux rouges ressortaient parfaitement bien sur sa peau fine et ses traits relevés. Ses iris étaient d'un azur parfait tout comme le contour de ses yeux d'un noir poudré. La beauté fatal des anges comme on pourrait le dire. Toujours à une certaine distance, elle réfléchit un moment à l'approche du jeune déchu. Et 'ailleurs, pourquoi viendrait elle lui parler ? C'est vrai après tout, déchu ou pas, il continu de servir Dieu et certainement un humain, et quel humain ?. Bon peu importe, peut être qu'elle apprendrait certaines choses après tout mais elle ne voulait pas non plus jouer le rôle d’espionne des enfers…. Elle sortit de son ombre et s'avança vers l'ange, sans doute l'avait il peut être repéré lui aussi, mais bon, ce n'était pas le temps de se poser des questions futiles comme celles ci. Elle grimpa tel un chat sur un muret juste en face de l'ange et le toisa, un sourire étiré sur ses lèvres. Avec un ton normal et courtois elle finit par lui dire en mine de salutation.

-J' vois que les bêtes à plumes et auréole sont maintenant un peu partout..

Son sourire faussement amusé vint sur ses lèvres et elle redevint normal. Sa mine neutre laissait penser qu'elle ne cherchait pas d'enmerdes à l'ange, puis de toute façon, si lui en cherche, elle se casserait. Les combats la répugne, trop de temps perdu selon son opinion. Elle passa rapidement sa main fine et presque griffu dans sa tignasse noire et détailla encor un peu la’nge avec une insistance toujours aussi gênante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 1:58

Gaara ferma les yeux, cette odeur, oui il ne l'avait pas sentit depuis longtemps. En réalité, ce n'était le peut de sang qui avait agité l'autre mais aussi cette odeur de ténèbres qu'il savait typique des démons. Cependant lorsqu'il l'avait à peine sentit, il n'avait put localiser la créature à cause des coups de marteaux dans son crâne. Mais visiblement, le démon avait sentit l'odeur de l'ange car l'odeur s'intensifia. Un démon bien curieux pour s'approcher aussi rapidement. Gaara leva légèrement la tête pour scruter l'ombre autour de lui. Il crut l'apercevoir alors qu'elle, car l'odeur d'une démone était différente de celle d'un démon, s'approchait. Il entendit ses pas sur le pavé de la petite rue. Lorsque les pas s'arrètèrent, le jeune ange leva la tête vers elle. Si elle n'avait pas cet aura , sa peau clair et son visage fin aurait put la mettre chez les anges. Mais elle sentait trop l'enfer pour qu'on puisse le croire. Les yeux anormaux de Gaara plongèrent dans ceux de la jeune fille qui paraissait bien jeune. Depuis combien de temps était elle morte, il n'en savait rien.

Gaara se redressa, son sourire à lui était amusé sans détour, mais il ne cherchait pas non plus les ennuies, tend qu'elle ne tentait rien auprès de son protégé, qu'elle restait bien sage sans provocation agressive alors il n'aurait pas à bouger ses fesses. Il surprit le regard de la démone à le détailler encore. La beauté des anges est tellement trompeuse pour un ange comme Gaara car son caractère tordu différait trop de celui des anges qui en plus d'être beau, étaient d'éternels âmes charitables.


« Une auréole ? Je ne sais pas, je n'en ai plus... »

Il pencha légèrement la tête sur le côté, observant la démone en face d'elle avec un petit sourire.

« Les ténèbres sortent plus rapidement maintenant, nous avons de plus en plus de travaille. Ce n'est pas de notre faute. »

Son regard neutre se promena sur tout le corps de la jeune fille et autour d'elle. Dans l'ombre, les deux créatures feraient peur à n'importe qui et Gaara parierait volontiers que c'était lui qu'on prendrait pour un démon et pas la jolie créature en face de lui.


Dernière édition par Gaara Deidara le Dim 2 Mar - 3:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 2:38

Ame, toujours assise sur son muret, épousseta sa robe noir et courte, épousant ses formes aux airs charmeuses. Elle sourit légèrement amusée par la réponse du jeune ange. Son aura salie et sentant la honte de la déchéance lui plaisait mieux que celle d'un bon Saint Maritain qui vole au secours des crétins et imbéciles d'humains. Sa main droite posée sur ses cuisses se redressa jusqu'à son visage pâle. Ame observa alors son membre, ses ongles s'allongèrent en aiguilles, ce qui est particulièrement répugnant à voir, cela donnait l'aspect d'un hybride mal formé. De cette même main elle caressa alors Piros, son cher compagnon félin qui venait tout juste d'apparaître en silence. Assit tout à côté de la jeune démone, il regarda avec sérénité l'ange déchu. En tout cas, cela faisait du bien à la jeune fille de montrer sa vraie nature sans se soucier des préjugés. Puis finalement Ame reprit la parole de son ton feutré.

- Tant mieux que tu n'en possède plus, je ne supporterais pas alors ta présence plus de quelques secondes...Hun..

Le penchent de tête que l'ange fit retira vite fait le sourire à la démone. C'était peut être bizarre, mais c'était la même expression que celle qu'avait faire Keiko lorsqu'il lui demanda si elle allait bien au petit matin même. Mais bon, si son sourire s'était dérobé, son regard pétillant restait le même que toute à l’heure. Elle sauta de son mur en un bond souple, envoyant balader son chat qui maugréât en silence, moustaches ressourcées. Elle se dirigea vers le jeune ange de sa démarche humaine et étrange. Une fois à une proximité infime de lui, elle sourit avec malice et sentit légèrement son parfum comme pour y déceler quelque chose qu’elle n’avait pas réussit à capter vraiment bien. Elle leva légèrement les yeux vers lui et lui susurra à l'oreille.

- Pourquoi s'acharner sur les ténèbres... ne sommes nous pas comme vous les anges ? Dévoués à notre maître de grés ou de force..

Elle retira la proximité de son visage et s'écarta d'un petit mètre avant de sourire avec fourberie moqueuse envers elle même. Si beaucoup d'humains se laissaient méprendre à l'aspect angélique d'Ame, cela signait leur arrêt de mort dans l’immédiat. Ne dit on pas "La beauté mortel du Diable" ? Cette pensée s'effaça de l'esprit jubilatoire de la jeune fille. Elle toisa un moment de nouveau l'individus en face d'elle. C'est vrai, il ressemblerais bien plus au charme tueur du démon qu'au charme tendre de l'ange. Mais c'est ce qui fait qu'il est différent. Ces petits détails laissaient Ame en suspicions. L'ange semblait avoir une double personnalité. Certes il ne l'avait pas montré, n'avait rien révélé sur lui de toute façon, mais si un démon sait bien reconnaître une chose, c'est la quantité de mal ou de haine qu'il y'a en une personne. Et cette ange là, bien que déchut, a un fouillis étrange de sentiments plus ou moins noirs. Mais après ce vague examen partiel, la jeune démone finit par reprendre parole sur un ton d'apparence doux.

- Mais dit moi, toi qui est déchut, je ne pense pas que cela t’amuserais de venir en cette ville à moins que tu n'es... un protégé, non ?

La plus part du temps, les humains possédant un ange gardiens sont ceux qui ont une âme fortement appétissante et pure. Ame ne cherchait pas pour l'instant à tout savoir, mais qui sait, si jamais l'humain que l'ange protège est assez... "sympathique" pourquoi ne pas lui rendre une amicale visite...mmhh ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 3:24

Gaara face à cette créature belle et ténébreuse mais aussi si dangereuse ne savait plus très bien si ses réactions, sa voix, son regard et son sourire était vraiment le sien ou bien celui de l'autre Gaara qui semblait vouloir s'amuser avec la jolie démone. Avec le même sourire, sans répondre à la remarque sur son auréole perdue, Gaara tourna le regard vers la transformation de la main de la jeune fille. Un brin étrange mais il avait tué alors une simple transformation ne l'ébranlerait pas. Cependant, si elle montrait sa véritable c'est que malgré elle, il devait lui inspirer une certaine confiance ou du moins un sentiment d'apaisement. C'est vrai que si un humain voyait ça, elle n'en charmerais plus beaucoup. Il suivit la trajectoire de la main et posa ses yeux sur le chat qui s'était installé à côté de sa maîtresse. Il était sûrement l'élément qui permettait de charmer les petits enfant purs. Gaara appréciait le regard posé du chat, c'était apaisant.

Le sourire qui disparut du visage de la jeune femme n'échappa pas à au jeune déchu observateur, pourquoi ce changement ? Il n'en avait aucune idée mais c'était amusant, aussi son sourire s'étira encore légèrement. Elle s'était levé et s'approchait d'une démarche qui collait parfaitement à celle des humains , gracieuse mais tout ça était étrangement flottant. Il la laissa s'approcher tout près de lui, le même bruit sourd dans la tête du jeune ange résonna avec force mais il ne broncha pas pour n'éveiller aucun soupçons de la part de la démone. Elle parla puis s'écarta de lui, le jaugeant à nouveau du regard. Il planta ses yeux dénués de pupilles dans ceux de la jeune démone et son sourire s'effaça légèrement pour que les mots enveloppés de charme et de malice glisse entre ses lèvres. Il luttait mais l'autre voulait jouer lui aussi.


« De force ? Il me semblait que les ténèbres prenaient un malin plaisir à charmer et voler les âmes et à en faire des jouets ? »

Il murmura avec un regard qui cette fois s'éclaira : « Me serais-je trompé ? »

Elle le scrutait encore du regard, non loin de lui. Malgré sa malice, rien ne pouvait trahir les sentiments et les pensées de Gaara pour le moment, trop bien protégé par des années de solitude et de glace. Le sourire amusé et malicieux de l'autre revint sur les lèvres de Gaara quand elle demanda d'un ton doux et charmant mais certes trompeur, si en tend qu'ange déchu, il avait un protégé. Avec la même voix qu'il avait utilisé précédement, l'autre répondit avec amusement.

« Douce innocence...tu es perspicace, il se trouve que je ne suis pas sur Terre par hasard. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 4:07

Ame sourit. Un sourire aussi narquois que joueur.
« De force ? Il me semblait que les ténèbres prenaient un malin plaisir à charmer et voler les âmes et à en faire des jouets ? »
Cette réponse était plus vraie que nature, et Ame avait un certain plaisir particulier à rendre son jeu de chasse à l’âme plus attrayant à son goût et humeur. Oubliant sa démarche humaine, elle employa celle qu'elle avait l'habitude d'avoir. De ses pas silencieux et sa taille souple, elle marcha en rond avec finesse autour de l'ange. Observant son dos où ses ailes n'étaient pas de sortie. Tout en continuant à tourner autour de lui comme un râpasse, elle baissa légèrement les yeux vers le sol pavé. Le ton qu'elle employa pour parler à nouveau était aussi faussement naïf que séducteur.

-Tu trouves vraiment qu'on à l'apparence faite pour faire joue joue avec les âmes...nous ne sommes pas ainsi voyons..

Son petit rire étouffé était moqueur et tout en continuant sa marche digne de celle d'un félin, elle recommença à flairer le déchu sans le montrer trop prestement. Essayant sans cesse de capter cette chose manquante qui la narguait dans son esprit. L'ange en lui même semblait changer d'attitude étrangement. Sa personnalité faisait ressortir de lui qu'il n'était pas tout à fait normal. Du genre à changer du tac au tac son humeur. Mais même si la confusion des sentiments qu'il renfermait été forte, Ame essayait toujours de percevoir quelques détails imprenables. Cela la rendait assez folle et agacée. Puis son odeur, mélangée à celle d'un ou plusieurs humains sans doute. Finalement elle se rapprocha à nouveau du jeune ange. Devenant de plus en plus fourbe, elle entamait son petit tour de théâtre. Cet ange lui plaisait bien pour qu'il puisse jouer dans sa pièce de "gentil diablesse". Elle ne s'était pas non plus trompée sur le fait que celui ci possède un humain sous sa charge, mais qui était il cet humain ? Si par bonheur son âme était bien fraîche, Ame prendrait un réel plaisir à lui rendre une charmante visite dans l'après midi, histoire de l'inviter à dîner...Hun. Mais l'ange, étant loin d'être un imbécile, se douter peut être des petits numéros de la jeune femme. De toute façon, elle s'enfichait pas mal, pour le moment, elle jouait bien. S'étant enfin arrêter derrière l'ange, elle passa sa main aussi froide que la glace dans le cou du jeune déchu et lui murmura à nouveau à l'oreille de sa voix feutré.

-Dis moi mon cher et séduisant ami ailé, quel est l'heureux élu de ta protection...?

Une fois de plus elle s'écarta, même si l'ange n'était pas "blanc", il restait un ange. La jeune femme avait du mal à supporter longtemps la proximité avec ces individus, qu'elle le souhaite ou non. Piros, qui s'était absenté un peu revint aux pieds de sa chère maîtresse, une drôle de chose dans la gueule. Ame lui jeta un coup d'œil furtif et lui tendit la main. La bête y déposa sa trouvaille et la démone l'analysa brièvement. Il s'agissait d'un mouchoir tâché de sang dérobé à la petite fille de tout à l'heure. La démone soupira, et brûla le mouchoir d'un petit claquement de son doigt. Bien que ses pouvoirs soient très limité, elle en a quand même gardé la base. Et le feu qu’il vienne des enfers ou non, c'est sa base, comme sûrement pour tout ses semblables. Regardant à nouveau l'ange, elle ne put s'empêcher de plonger son regard sanguin dans l'azur dénué de pupille de celui ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 4:42

Enfin la démone commençait à se révéler, quittant sa démarche humain pour prendre la sienne, nature, légère, féline. Elle commençait à tourner autour de Gaara tel un rapace qui tente de piéger sa proie, mais elle avait du deviner que Gaara était loin d'être le petit mulot apeuré qui pourrait se laisser prendre en quelques secondes. Elle avait dut sentir quelques chose qui l'obligea à prendre cette voix si séduisante et son ton faussement naïf. Gaara n'était plus humains, mais il comprenait la difficulté de ses êtres faibles devant des charmes tels. Aux paroles de la démone, Gaara eut un agréable rire amusé mais ne répondit pas, son rire et son sourire en disait long sur se qu'il pensait.

Avec amusement, Gaara remarqua que dans l'attitude de la démone face lui, quelques chose avait changé en plus de son comportement. Il sentait un léger agacement dans l'esprit de la jeune fille. Elle cherchait à percer la défense de Gaara qui avait eut 17ans pour se construire. Elle était bien téméraire. Le jeu devenait intéressant et L'autre s'amusait beaucoup . Le jeune homme la vit se rapprocher d'un pas souple. Il fallait plus que ça pour Gaara mais il savait qu'elle avait compris l'ampleur de l'obstacle. Elle était intelligente cette jeune fille. Les humains ne devaient pas faire long feu. En effet, il savait se qu'elle désirait et ça il n'était pas près de le lui donner, le jeu était trop amusant pour la voir s'envoler, et puis L'autre n'était pas un ange de paroles. Elle était derrière lui et il sentit sa main glacée glisser dans son cou. Il sourit. Les démons venant des flammes avaient les mains si froides. Il resta de glace mais son sourire montrait que le jeu lui plaisait. Ce fut encore un fois L'autre qui répondit pendant qu'elle s'écartait. Visiblement, le contact d'un ange était mauvais pour elle.


« Allons, allons jolie démone...Je pensais que tu avais compris... »

Gaara se leva alors pour la première fois. Il était plus grand que la démone devant lui, il souriait toujours mais il ne s'approcha pas d'elle.

« Ne me prend pas pour un être humain...il me faut beaucoup plus que ça... »

Il regarda le chat et le mouchoir brûler sans bruit avec délice. L'odeur du sang du mouchoir avec ce petit jeu provoqua alors dans la tête du jeune homme le même, toujours le même bruit sourd. Il résista à la douleur sans broncher, malgré que L'autre avait pris le contrôle de sa voix et de ses réactions, Gaara était toujours au contrôle pour être le plus discret et cacher toujours la présence de L'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 5:47

Ame esquissa un sourire aussi sournois excité que pouvait l'être son esprit à l'entente de la réponse du jeune ange. Il n'était pas un idiot c'était sûr. Et de ce fait elle n'allait pas le prendre pour un humain, il ne méritait pas cela après tout. Toujours à une certaine distance calculé elle regarda au plus profond de lui même en son regard.
Son caractère et son physique se laissait de plus en plus transparaître à sa vraie nature. Son regard rouge bordeaux et ténébreux devint plus vif que jamais. Ses pupilles rondes devinrent de jolies amandes comme celle de Piros.
Elle ne voulait pas s'éterniser à continuer son manège. Devenant d'un coup sec plus joueuse et furibonde qu'avant, elle s'éloigna encor un peu plus. Etant à présent dans l'ombre d'une imposante demeure grisonnante, elle se teint immobile.
De sa familière voix suave elle finit par lâcher dans le vent.


-Allons allons, jamais je n'oserais te comparer à un humain, pour qui me prends tu ?

Elle eu un sourire moqueur qui dévoila des dents parfaitement blanches et fines. L'instinct remontait en elle, ce qu'elle ne souhaitais pas trop, voir pas du tout. Elle avait appris à se contrôler grâce à Keiko... Elle n'allait quand même pas tout gâcher. Si elle se lâcher, ses petits jeux deviendraient nettement plus sadiques et pervers d'autant plus que la soif meurtrière d'un démon est difficilement maîtrisable.
Toujours dans sa pénombre, son excitation était palpable, ayant envie de faire un carnage démesuré, elle se contenait avec habilité. Néanmoins, elle n'allait pas faire sa cachottière, ce n'était pas vraiment son genre.
D'une voix minaudant l'audace et la douceur elle demanda.


- Tu sembles me cacher quelque chose sur toi mmh ? Tu ne paraît pas être le même à chaque fois, je ne me trompe pas, je l'affirme.

Elle sourit et sortit quelque peu de l'ombre tout en gardant cette distance respectable, il ne fallait surtout pas qu'elle se rapproche.
Ame finit par reprendre d'une voix toujours aussi douce et piquée d'un brin de folie.


-Ton odeur est bien odorante, mais il n'y pas que la tienne que je flaire...ton jeune protégé je suppose, hélas je ne peux sentir distinctement son odeur étant donné que la tienne la couvre...tu es malin mon cher ami, le jeu en vaux la chandelle..

Un petit rire s'évapora rapidement dans l'air humidifié de la nuit. Genre de nuits qu'Ame appréciait énormément. Pluie et orage son un spectacle et une musique qu'elle aime par dessus tout lors de ces nuits couvrant le bruit des ruelles de la ville.
Quant à Piros qui observait d’un œil suspicieux la scène, il commençait à vouloir s'en arrêter la et repartir tranquillement vaquer à ses occupations. Mais étant donné que sa maîtresse ne voulait pas partir tout de suite, il restait assit au sol, un peu plus proche de l'ange que d’Ame. Son air de chaton adorable peint sur son visage de sauvage comme s'il donnait une représentation. Ame, elle, regardait toujours de loin les faits et gestes de l'ange, un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 6:24

Gaara suivait les mouvements de la jeune fille du regard. Elle s'impatientait, elle voulait savoir, la curiosité la démangeait et devenait une douce torture profitable à l'ange qui la laissait mariner dans son silence. Après tout si elle le trouvait que ferait elle, aurait elle le courage d'aller rendre une petite visite à Keiko sachant qu'elle le retrouverait lui. Bien qu'il ne lui fasse pas peur, Gaara sentait de la méfiance, la preuve, elle ne pouvait pas s'approchait trop de lui au risque de se ''brûler'' au charme angélique de Gaara mais aussi par sa constitution de démone. Comme c'était drole mais le regard de la jeune fille semblait plus perspicace, elle sentait trop de chose et il était tend de mettre fin à son manège au risque que L'autre se face remarquer. Elle était dans l'ombre, de quoi avait elle peur exactement, elle s'éloignait mais continuer à jouer.

Gaara sentait un sentiment s'intensifier. L'impatience allait faire perdre le contrôle à la démone, le sien aussi probablement mais comme elle s'éloignait, ça n'avait pas l'air d'être son choix. Si il tendait la mains, le déchu toucherait sans doute l'excitation de la démone du doigt. Gaara continua de garder le silence, si elle découvrait ce qu'elle avançait, ça ne serait pas spécialement dangereux pour lui mais ça serait ennuyeux puisque pour quitter cet endroit il fallait ou passer par les toits, ou traverser la foule pour se calmer, ce n'était pas terrible. Il répondit d'une voix amusée avec un semblant d'innocence.


« Te cacher quelque chose ? Moi ? Tu crois ? »

Il écouta sa voix qui avait changé, elle craquait, la patience n'était visiblement pas son fort et elle ne voulait visiblement plus jouer. Elle avait raison, elle pouvait sentir un brin de l'odeur de son protégé mais comme il n'avait pas eut de vrai contacts avec lui, son odeur était infime et bien gardé par celle de l'ange. Surtout que l'air devenait humide et venait se mêler à la discution et se servir de son odorat avec l'humidité était plus dure qu'au sec.

En deux pas, avec une vivacité alarmante, Gaara se rapprocha de la démone et la saisie par le poigné, un sourire narquois sur les lèvres. Il avait répondu aux pulsions de l'autre sans pouvoir résister, un peut comme un pantin. Il ne devait pas restait longtemps près d'elle, son but n'était pas de la blésé, juste de jouer. Il approcha ses lèvres de son oreille et murmura avec sensualité et malice.


« Que cherche tu au juste ? Est ce vraiment l'âme de mon protégé ? Si c'est véritablement le cas ils y a beaucoup d'autres moyens, tu n'es pas assez convinquante, je ne dirais rien. »

Il plongea son regard azur dans celui de sang de la démone et effleura ses lèvres avec son pouce, puis il la lâcha avec douceur et s'éloigna vers la rue sombre qui se rétrécissait, le même sourire aux lèvres. Passant à côté du chat. La démone allait elle être assez curieuse pour se contrôler et continuer le jeu . Il serait prés à revenir sur ses pas pour le simple plaisir de continuer. Cette démone était intéressante, elle savait se contrôler et faire mu-muse calmement, enfin presque...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 7:54

Le ton d'innocence du jeune ange tira aux lèvres d'Ame un rire narquois mais calme. Elle le dévisagea promptement avant de reculer encor d'un pas. Le jeu s'intensifiait, elle le sentait. La jeune femme finit enfin par dire d'un ton moqueur à souhait.

-Et bien cher Ange, voilà que tu me ment sous l'œil de Dieu, c'est un péché.

Fermant les yeux, sa concentration était forte pour ne pas céder à l'envie qui la pressait dès lors. Mais une chose la prise soudain au dépourvut. L'ange s'avançait vers elle. Le regard devenu froid, elle fit un mouvement de recule mais celui ci l'empoigna et lui chuchota une phrase de sa voix sensuel et malicieuse. C'est alors que le pouce de celui ci vint toucher ses lèvres froides et rouges, Ame ferma les yeux. Se rongeant au fond d'elle même. Finalement le déchu repartit se mettre un peu plus loin. La jeune fille le regarda avec une touche de colère notable dans les iris. Elle se renfonça dans l'ombre et sa silhouette disparut des regards. Les ténèbres sont sa famille et tout aussi sa source de pouvoirs. Si elle veux se cacher aux yeux de l'ange, elle n'aura aucun mal.
Piros, complètement perplexe et interloqué, préféra partir plus loin, ne voulant surtout pas se mêler de cette histoire se rappelant de mauvais souvenirs assez douloureux de la part du pieds de la jeune femme.
Un silence épais s'imposa alors. Ame ne réapparaissait pas mais observait. Observait l'ange avec un regard désireux. Malgré sa volonté, ses ailes sombres étaient survenues, mais non déployées, déchirant le dos de sa jolie robe. (et un paquet de fric en l'air -_-).
Finalement elle ressortis de l'ombre, de l'autre côté opposé d'où elle était avant. D'un pas vif et rapide elle se dirigea droit sur le déchu. Cette fois ci elle était beaucoup plus proche de lui, quelques centimètres les séparaient.
Effleurant légèrement sa bouche elle lui murmura de son ton suave et mielleux tout en traçant d’un de ses doigts fins le contour de ses yeux.


-Je crois que tu n'es pas un sage petit ange, peut être faudrait il cesser les jeux de gamins ..

Ne bougeant toujours pas malgré cette proximité d'aura qui lui faisait quelque peu mal, elle plongea son regard en amande dans celui du jeune ange. Elle ne pensait pas vraiment à lui soutirer des informations sur son jeune protégé, elle le découvrirait peut être un jour au croisement d'une rue grâce à son odeur. Mais, éloignant un peu son visage du jeune homme, elle alla derrière son dos. Elle se rapprocha doucement sa joue contre son oreille, faisant glisser en dessous de son T-shirt ses deux mains qui s’enroulèrent autour de sa taille caressant doucement son torse. Elle ne bronchait pas et vint lui souffler avec une sensualité un peu plus marqué.

- Pourquoi ne me présente tu pas ton autre partie de toi même un peu mieux ?

Toujours les mains sous sont haut, elle lui griffa légèrement sans trop appuyer sa peau tiède avant d'étouffer un petit rire cynique. Elle recula lentement et rejoignit l'ombre du muret un peu plus loin.
Observant d'un regard de défit le jeune ange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 9:36

Amen, si il mentait il serait pardonné après tout, il avait tué et une nouvelle chance c'était offerte à lui, pourquoi aurait il peur d'un simple mensonge surtout envers une créature aussi fiable que lui. Pourquoi résistait-elle ? Il savait qu'elle était frustrée par cette envie qu'elle désirait à la fois renfermer en elle, mais qu'elle voulait aussi libéré. Pourquoi résistait elle à l'emprise de l'ange joueur qu'il été devenu ? Et surtout combien de temps les deux créatures allaient résister chacun de leur côté avec leur petit jeu ridicule qui ne servait qu'à cacher et calmer leurs pulsions respectives. Les mouvements du chat attirèrent l'attention de l'ange qui le suivit du regard et remarqua que la démone s'était fondu dans l'ombre et que malgré sa vue aiguisée, il n'arrivait pas à la distinguer. Les ténèbres étaient son élément et Gaara ne fut pas surpris qu'elle réussisse à se cacher. Le jeune ange promena son regard sans pupilles, regardant autour de lui dans l'ombre, cherchant une faille pour la découvrir. Peut être était elle partit pour mieux résister ?

Finalement, le déchu la vit, marchant vers lui d'un pas décidé et vif. Il la laissa s'approchait, elle effleura ses lèvres et le jeune ange eut un sourire ironique mais toujours avec le même amusement et le même plaisir à jouer. Il la laissa le toucher, la fixant de ses yeux anormaux. « Je crois que tu n'es pas un sage petit ange, peut être faudrait il cesser les jeux de gamins... ». A ses mots, Gaara sentit L'autre s'agiter en lui. Il voulait sortir et se n'était plus qu'une question de temps car le Gaara, le vrai, l'ange froid mais calme avait le plus grand mal à contenir l'envie de L'autre. Gaara remarqua alors ses ailes repliées et son regard qui avait changé. Elle se laissait aller elle aussi. Il la suivis légèrement du regard lorsqu'elle se colla à son dos puis il sentit ses bras s'enrouler autour de sa taille et ses mains se glisser sous son t-shirt pour venir caresser la peau tiède et douce du jeune ange. Elle lui parla une nouvelle fois. L'autre pris la parole.

« Visiblement, les jeux de gamins ne t'intéresse plus. »

Un sourire un brin sadique s'afficha lorsqu'elle le griffa très légèrement et qu'elle s'écarta de lui pour retourner dans l'ombre. L'autre la suivit du regard puis avança jusqu'à l'endroit ou elle s'était arrêté et d'où elle lancé un regard de défit au jeune déchu. Gaara ne contrôlait qu'une infime partie de lui même se qui permis au corps du jeune homme d'hésiter mais L'autre voulait se débarrasser de sa personnalité plus sage. Sa langue glissa sur ses lèvres et il se glissa sur le côté de la démone faisant glisser ses doigts sur son cou blanc le visage tout près de celui de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 10:21

Comme l'ange le lui dit, elle ne s'intéressait plus aux jeux enfantins.
L'expression du visage du déchu lorsqu'elle lui griffa légèrement la peau était un brin sadique.
Elle trouva cela tout aussi amusant que le fait qu'elle reparte dans son ombre le toiser de son regard luisant.
Mais l'ange la suivit, ce qui ne la surprit pas autant qu’avant. Il se tint juste en face d'elle, baladant ses doigts légers et tièdes dans son cou blanc et froid. Le regard de la jeune fille devînt plus mesquin, cela lui plaisait bien le petit manège qu’il faisait. Elle se laissa donc faire, sentant qu'il y avait eu un changement en ce jeune ange.
Le tracé des doigts fin du jeune homme sur sa peau froide lui donna une agréable sensation. Bien que l'aura du jeune ange déchu mélangée à la sienne lui faisait amplement mal.
Ses ailes étaient à présent déployées en toute leur longueur, entourant les deux individus comme pour faire de leur proximité une prison sans faille. Elle rapprocha doucement ses lèvres du jeune homme, les effleura, baladant sa bouche sur sa joue, puis au coin de l'œil. Ses deux mains fraîches plongeant en caresse dans le dos chaud de l'ange. Elle se demandait toujours ce qui clochait dans l'odeur du jeune déchu. Mais pour l'heure elle s’abandonnait à elle même. Laissant ressortir tout ses traits de démone aussi séduisante que fourbe. Elle déroba ses lèvres du beau visage de l'ange et le regarda avec envie avant de murmurer avec un même ton de désir malsain.


- Puis je savoir ton nom ?

Une esquisse de sourire moqueuse dessina ses lèvres rouges en un étirement et la jeune femme resta le regard plongeant dans celui de l'ange. Un regard tout aussi changeant que l'humeur et le comportement du jeune homme.
Ame sentait doucement ses mains froides se réchauffer au contact de la peau de l'ange dans son dos chaleureux.
Elle longea d'un doigt sa colonne vertébrale avant de placer ses paumes glacées au milieu du dos . Son petit sourire défiant revint alors se mettre par amusement. Ses pupilles en amande redevenaient elle, un peu plus rondes. Quant à ses longs cheveux noirs et rebelles ils allaient un peu en avant encadrant son portrait aux apparences angélique...L’individus en face d’elle, restant lui même ne bougeait pas.
Il n'était pas vraiment un ange comme les autres, même déchu, on sentait la différence. Mais qu'elle soit démone ou pas, il lui restait quand même de la douceur, si elle n'en possédait plus, cela aurait fait longtemps qu'elle serait partit en quête d'une proie humaine ou d’un coin plus tranquille pour se balader seule et sans personne pour la déranger. Toujours aussi mesquine elle reprit d'un ton charmeur la parole.


- N’as tu pas d’autre chose à faire que de rester en ma compagnie ? Je pourrais ne pas être très agréable et ton protégé à sans doute besoin de ta protection...

Elle prenait un plaisir fou à jouer sur les mots et s’en sentait parfaitement amusée. Tout comme son regard qui ne quittait pas d'une semelle celui de l'ange posait en face d’elle. On pouvait s'y perdre dans le regard azur du jeune homme, s'y noyer profondément. Mais au bout des minutes et secondes, son aura devenait assez difficile à supporter, Ame ne le montrait pas, mais elle commençait à accumuler des petits picotements douloureux et perdit une ou deux de ses plumes sombres qui vinrent voltiger en l’air avant de tomber légèrement sur le sol. Mais bon, la douleur elle l'a connu à de nombreuses reprises alors elle peut bien la supporter une fois de plus après tout, cela ne vas pas la tuer...Mais une tout autre chose la turlupina un peu plus. Elle qui éprouvait des sentiments pour un jeune humain , le trahirait elle à jouer ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 2 Mar - 13:19

Le jeu d'enfant avait changé de règle, il était devenus piquant avec un seul mot d'ordre : ''Tout pour faire succomber.''. Visiblement la jeune démone apprécier le doux contact des doigts du déchu sur sa peau. Il ne changea rien jusqu'à ce qu'il la sente craquer totalement. Elle avait cessé de résistait au charme du jeune ange et s'abandonnait à sa véritable nature. Il sentit le souffle chaud de la jeune fille sur la peau de son visage, elle l'effleurait de ses lèvres douces et attirantes. Et ses mains qui glissaient dans le dos de l'ange était décidément bien agréable. Il voyait se regard débordant d'envie. L'autre était ravi, Gaara ne savait pas comment arrêté les pulsions de L'autre, il disparaissait petit à petit. Elle voulait son nom. Un sourire plein de malice étira les lèvres du jeune ange. Ses mains glissèrent sur les hanches fines de la démone et il effleura ses lèvres avec les siennes puis planta son regard dans celui de la démone puis il approcha ses lèvres de son oreilles, la rapprochant un peut plus de lui et murmura d'un voix envoûtante.

« Gaara. »

Il pensait bien que pour un démon, la signification de ce nom ne devait pas éveiller le moindre sentiment. Alors il ne s'attarda pas la dessus, après tout, un nom était un nom.

« Aurais-je l'honneur de connaître le tiens ? » Demanda l'ange en sentant le doigt de la démone le long de sa colonne vertébrale, puis ses mains se poser sagement dans son dos. Gaara observa que les pupilles de la jeune fille redevenait les même qu'au début de leur rencontre. Il essaya de résistait, se rappelant que leur rencontre était trop récente pour leur petit jeu mais L'autre le fit taire rapidement. Une main au creux de ses reins, l'autre caressant son visage angélique, passant une mèche derrière l'oreille de la jeune fille. Les deux créatures se faisait certes consumer par un désir plus tôt animal mais L'autre n'avait rien de violent dans ses gestes, un petit jeux agréable et doux pour son premier réveil depuis longtemps.

« Tu t'en ferais pour mon protégé. Ne t'en fais pas pour lui, il est bien à l'abri et si jamais il a un problème il est vrai que je devrais te quitter. Mais pour le moment tout va bien. Et puis tu es très agréable pour l'instant, je n'ai pas à me plaindre. »

Elle ne lâchait pas son regard, il ne clignait pas des yeux. La main sur son visage caressait ses lèvres du bout des doigts, le cou et descendait lentement sans pour autant être trop pressé. Les deux créatures prisonniers des ailes de la jeune fille auraient pu paraître normal, sans ses étranges regard et ses ailes. Gaara, dut moins se qu'il en restait, remarqua un trouble dans le regard de la jeune femme, un trouble étrange pour un démon il en était sur mais il ne pouvait pas dire avec précision ce que c'était. Alors que L'autre effleura une nouvelle fois les lèvres de la jeune fille. La douleur de celle ci près de lui lui était inconnu, il ne sentait pas cette douleur et elle n'en montrait rien, si Gaara ne le voyait pas, comment L'autre aurait il put y faire attention ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Mer 5 Mar - 6:02

Ame sourit avec amusement. Le prénom du jeune homme était étrange, tout comme l'insigne tatouée sur son front qui signifiait "amour". Gaara, c'était donc comme ça qu'il se nommait. L'ange lui retourna naturellement la question . Ame eu un instant d'interlocution, serait ce dangereux de donner son nom à cet ange ? Non, vu qu'il lui a donnait le siens, autant en faire de même. D’ailleurs sa demande était poli alors elle n’allait pas faire la mal éduquée au point de ne pas répondre, même s’il s’agissait de garder comme une part de mystère. Alors de sa voix neutre et polie elle lui répondit.

-Mon prénom est Ame ou Pluie si tu veux...

Après cette phrase singulière elle observa le jeune homme. Etant maintenant très proche de lui et son visage,
son odeur était bien plus fine et distinct couvrant quand même celle de son protégé... Ces petits jeux qu'ils firent tiquaient quand même quelque chose d’inexplicable en la jeune démone. Une certaine gêne envers quelqu'un.
Ce quelqu'un étant évidement ce cher Keiko. Les lèvres effleurées et caresses qu'elle avait fait jeune ange étaient voulues pourtant. Et celui ci lui rendait la pareil, posant ses mains sur sa taille. Mais avec courtoisie, Ame se dégagea un temps soit peu pour se mettre bien en face de lui. Un air légèrement inquiet peint sur le visage au par avant joueur de la jeune fille. Si elle allait lui dire ce qu'elle avait en tête maintenant, l'ange se fouterait royalement de sa gueule. Enfin c'était fort probable en tout cas. Ses grandes ailes se rangèrent dans son dos, toujours en perdant des plumes dût à la douleur du rapprochement de l'aura du déchu. Détail auquel Ame affichait peu d'importance pour l'instant. Elle ne pensait qu'à savoir quoi faire en ce cas présent. Et quand bien même si l'ange se moquait, elle allait lui dire simplement de son ton bourru et cassant qui ne l’était pas tellement finalement, manquant un peu de sûreté.


-Excuse moi de m'être prêtée à ces jeux. mais je ne peux pas les continuer, tout simplement par ce que je ressens une gêne envers quelqu'un que j'apprécie beaucoup. Keiko. Mais bon, tu ne le connais pas alors.

Elle essaya de sourire calmement mais son anxiété à la réaction de l'ange la faisait papillonner dans tous les sens, enfin dans son esprit du moins. C'est vrai quoi, un démon qui ferait ami ami avec un humain et qui se sentirait même gêné de faire des choses dans son dos sous peine de le désoler. Décidément... Où va le monde de nos jours. Cela tira un sourire moqueur à Ame, elle se moquait d'elle même, imaginant le portrait de loin. Elle souriante et gentille devant un humain, Satan, derrière, se moquant comme s’il était devant une série comique Enfin...Tant pis, elle ne s'en souciait pas plus que ça de tout manière. Gentille ou pas envers Keiko, pour ce qui est des autres, elle restera la démone pure qu’elle est., cruelle et haineuse. De son regard pétillant de malices elle toisa quelques minutes le bel ange. Observant ses faits et geste sans se détacher pour autant du visage de Gaara. Bizarrement elle n'éprouvait plus une certaine animosité envers lui. Elle commençait à le tolérer comme tel, ayant un certains respect envers lui. C'était bien sa veine, et puis il n'était pas un ange des plus vantards comme le sont souvent les auréolés lèches cul de Dieu. Sa double personnalité était d'ailleurs bien irréfutable. Néanmoins, Ame ne serait pas l'expliquer avec cohérence, elle ne connaît pas Gaara comme son frère et encor moins comme sa poche. Il était une rencontre assez extravagante et inopiné qui pouvait se transformer en connaissance plus ou moins familière. Mais ce n'était pas le temps de déclarer la grande amitié de toujours.
Il restait un ange, déchut ou non, elle restait une démone, bizarre ou non. Mais pas de quoi déclarer une guerre non plus. Et voilà qu'elle s’emmêlait à nouveau les pinceaux à se demander le pourquoi du comment et si et ça. Elle se contenta de passer sa main fine dans ses cheveux pour garder les idées clairs et finit par prendre son air innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Mer 5 Mar - 12:28

Ame. Un démon ferait-il confiance à un ange pour lui donner son nom ? Lui après tout il s'en fichait, a part le fait que si elle entendait ce nom dans la bouche de ''son'' humain, elle ferait tout de suite le rapprochement. Mais il ne serait pas loin alors tout irait bien en théorie. Alors donc, elle lui donna son nom. Gaara ne fit aucun commentaire, se contentant de passer un doigt sur les lèvres de la jeune fille. L'autre avait bien du mal à reprendre le contrôle d'un corps qu'il avait dut ''abandonner'' pendant un an, aussi même si il était très énervé par son réveil, il reprenait assez difficilement ses marques dans ce corps qui était restait pure et sans troubles pendant près d'un an.

Au fur et à mesure, L'Autre sentait une tension chez la démone dans ses bras. Elle redevenait celle du début, ou bien son esprit s'éloignait loin de la petite ruelle ou les deux créatures faisaient durer leur jeu depuis un petit moment déjà. Cependant, Ame se dégagea des bras du déchu. L'Autre ne comprit pas mais attendit sagement une autre réaction de sa part. Cet air, un air qu'il n'avait jamais vu sur le visage d'un démon avant. Cet air...un air inquiet...Cette démone si machiavélique, si joueuse, si séductrice, si enflammée...Elle était inquiète ? Elle prit enfin la parole pour dire des mots...des mots qui étaient étrange dans la bouche d'un démon. L'Autre avait envie de rire, Gaara lui, était légèrement rassuré et surtout étonné de la réaction de la démone. Ce qui l'étonna, non ce qui le frappa en pleine face fut le nom qui glissa des lèvres de la jeune fille. Alors voilà le démon que Keiko avait rencontré. Voilà l'amie qui avait fait monter sa colère lorsque Gaara avait parlé des démons. Gaara, avait envie de crier à la jeune fille que si elle essayait juste un geste pour lui voler son âme ou en faire son jouer, car elle ne l'avait pas nié au début de leur conversation, il la tuerait. Oubliant qu'elle n'avait pas cherché à se battre. Cependant, intérieurement, Gaara entendit pour la première fois L'Autre, lui dire de se calmer. Il avait raison, si elle éprouvait de la gène...elle n'avait peut être pas fait semblant...L'Autre prit la parole il n'y avait pas de moquerie dans sa voix, juste de la lassitude et comme un air d'enfant dessus qu'on ne lui ai pas acheté le beau jouer qu'il avait désiré.


« C'est bien ma veine, je dors pendant un an et il faut que je tombe sur un démon qui a fait ami-ami avec un humain pour mon réveil...quelle poisse...Le diable doit s'étrangler...de rage ou de rire je ne le connais pas après tout. Moi je ne le connais pas ton Keiko. Mais je connais quelqu'un qui le connais...par contre je ne garantis pas que son identité te ravisse... »

Un sourire amusé s'afficha sur les lèvres du corps de Gaara, toujours contrôler par l'autre.

« Tu m'a l'air bien perdue pour un démon. Bon moi je dois trouver un endroit sympa pour m'amuser sinon la soirée de mon réveil aura était plus tôt triste...enfin elle était amusante jusqu'à ce que je n'apprenne qu'un démon avait des sentiments. »

L'Autre passa une main dans ses cheveux, révélant le signe au dessus de son oeil une nouvelle fois. Il ne pouvait pas dire que Ame et lui étaient des amis. Ils étaient ange et démon, qu'il soit déchu ou qu'il porte encore une auréole, elle connaissait son protégé, il ne pouvait pas se permettre le moindre faut pas, mais il lui était reconnaissant de ne pas l'avoir attaqué, un combat pendant un réveil c'était toujours embêtant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Jeu 6 Mar - 9:06

Ame écouta les propos du jeune homme sans broncher. Le regard baissé. Les mains le long de son corps souple et fin. Le vide, voilà la seule chose présente en elle du moment. Un vide sans rien, sans émotions ni rage, sans pensée ni gestes. Le néant absolu. Son regard inspirait de la profondeur à l'infinie, il était éteint tout comme ses lèvres étaient immobiles. Son changement radical de comportement pouvait être surprenant ou tout simplement énervant pour certains. Elle pouvait bêtement passé de douce aux airs sincère et gentil à cruelle et joueuse de la perversion assassine. Son regard absent de toute vie se posa légèrement sur le jeune ange non loin d’elle. Il avait eu très envi de s'amuser un peu, mais il n'avait qu'à se trouver un humain. C'est bien plus amusant, les humains étant prévisible cela pouvait devenir drôle mais peut être qua dans certains cas il y'avait moins d'amusement. Enfin c’état le cas pour la jeune démone. Son malin plaisir était de faire des jeux sadique avec les humains, les piégeant de son visage d’ange et de sa fausse sincérité. Elle en a tué plus d’un ainsi et à un fort beau tableaux de chasse qui ne s’arrêtera pas de si tôt. Etant toujours aussi dénuée d'expression vive, Ame se rapprocha à nouveau d'un pas du jeune ange. Celui ci n'avait pas rit, peut être le faisait il intérieurement ou pas du tout, va savoir….
Il n'avait pas était colérique ou ni même critiqueur d’un mauvais œil, peut être déconcerté. Mais une chose fit vite revenir Ame vers le mouvement et la surface. Son regard s'alluma à nouveau laissant tout de même son corps inerte pour l’instant. L'ange lui mentait sur une chose. Une chose qu'elle pouvait très bien décrypter. Le mensonge, elle le connaît mieux qu'elle même pour l'avoir employé durant toute son existence et bien plus encor. Le mensonge c’est elle même, son caractère, son humeur. Le déchu connaissait Keiko. Elle en était persuadée, et si elle se trompait, malheur et déshonneur à elle. Mais généralement, son intuition à se sujet n’était jamais faussée. Prenant la parole d'un air neutre elle déclara sans prendre en compte que l’ange lui dit qu’il ne le connaissait pas.


- Comment as tu connu Keiko ?

Elle ne précisa aucune explications et ne chercha même pas à comprendre le reste de la phrase de l'ange. Se concentrant uniquement sur sa bouche et ses futurs paroles. Elle n'éprouvait toujours aucune frustration ni même colère. Mais si l'ange lui avait ainsi mentit c'était bien pour une raison. Elle avait envie et pas envie de la découvrir, ne s'intéressent pas plus que ça à la vie privée d'un ange, mais il y'avait quand même Keiko dans le lot. Chose indéniable. La phrase suivante du déchu lui tira un sourire sans but concret et assez narquois. Sa soirée était relativement inintéressant du fait qu'il eu apprit que la jeune démone n'avait pas envie de faire mu muse par simple respect envers un humain. Par ce qu'elle avait des sentiments. Elle ne savait pas même la signification du mot, alors pourquoi dire qu'elle en possède ? Par ce qu'elle apprécie Keiko ? Et alors, c'est bien le seul et qu’est ce qui prouve que ce n’et pas encor un de ses mensonges si bien joué, qu’est ce qui prouve que ce n’est pas cette mise en scène absurde de théâtre qu’elle adore tant faire ? La jeune fille n'ayant pas de réserve pour les autres, elle pouvait tuer le sourire gentiment sincère aux lèvres, aussi hypocrite tu meurs. C’est tout bonnement pour ça que son surnom fut Mygale la Squale. Araignée attirante qui piège ses victime d’une patte de velours dans une toile aussi collante et assassine que son regard est charmeur et « doux » Enfin. Ne voulant pas tellement s’égarer dans ses pensées revenues, elle s'écarta à nouveau de l’ange et sauta sur le muret dans l'ombre. Caressant Piros qui était revenu voyant que la situation s'était calmé. De sa voix velouté et hypocrite elle lâcha en coupe vent.

- Tu m’envoie navrée qi je t’ai gâchée ta soirée, mais au moins tu t’endormiras moins idiot de savoir qu’il y’a des démons qui peuvent posséder des sentiments…sincère.

Elle sourit dans la pénombre. Un sourire faisant luire ses dents blanches. Toute sa phrase n’était qu’une hypocrisie ou une simple vérité pure ? Comment savoir avec elle. Son jeu de théâtre pouvait durer des années sans qu’elle ne laisse rien transparaître, alors comment savoir ? Ame était une experte dans la patience de la chasse, elle pouvait laissait ressortir des sentiments aussi vrais que nature sans jamais se montrer telle qu’elle est.
La patience n’étant pas présente lorsqu’il s’agissait de jeux plus ou moins pervers avec un ange ou un démon, elle était de taille pendant une chasse ou une traque à l’âme pure.
Ne se souciant pas de savoir si elle piège une petite fille ou un vieillard, une femme ou un homme. Du moment que sa soif de tuerie est apaisée tout va pour le mieux. Le souci c’est que sa soif ne se satisfait pas plus de 3jours, alors elle chasse continuellement. Elle peut avoir une proie fixe dans son rétroviseur et en tuer d’autre tout en patientant toujours pour celle qu’elle désire le plus. Mais lorsqu’elle est sur la route d’une âme des plus alléchantes, sont hypocrisie n’est même plus voyante mais devient un fantôme. Elle se fond dans la masse telle une maîtresse du jeu de fausseté. Enfin. Voilà pourquoi on ne sait jamais vraiment la part de vérité qu’elle peut avoir en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Jeu 6 Mar - 11:30

Cette démone intriguait les deux êtres en Gaara. Un démon était plus tôt cruel et n'avait pas l'habitude de s'attacher à l'homme, bien que Keiko et des capacité à faire fondre la glace, il avait bien réussis à détendre Gaara le glaçon humain alors pourquoi pas à attendrir une démone, cependant, bien calé au fond de sa pensée, Gaara ne pouvait se résigner à faire totalement confiance à une créature des ténèbres, ils étaient si théâtraux, si manipulateurs, si vils, si cruels qu'ils étaient capables d'imiter sincèrement les larmes pour déjouer la méfiance sans prendre conscience que le mensonge blésé. Après tout, Gaara pensé plus tôt que le fait de n'avoir fait que tuer des humains, la démone n'avait jamais eut de vrai contacta avec eux et donc ce premier vrai contact avec lui avait fait perdre ses moyens et elle prenait ça pour un sentiment.

Finalement L'autre était content, il allait pouvoir continuer de jouer quelques minutes avec les nerfs finalement fragile de la démone car, malgré le ton neutre de la démone, Son empressement l'avait trahit. Comment avait-il connu le jeune homme ? Et bien il ne savait pas, il fallait demandait à Gaara. Car L'autre n'avait pas vraiment mentit, lui il ne connaissait pas Keiko, les protégés, c'était pas vraiment son truc. Par contre Gaara le connaissait, c'était son protégé à lui, pas celui de L'autre après tout. Cependant, c'était L'autre qui avait le contrôle.


« Je ne mens pas, JE ne le connais pas, Gaara lui, il le connaît...du moins je crois, moi je dormais pendant ce temps. »

Oui il avouait enfin sa schizophrénie devant la démone mais qu'est ce que sa pouvait bien lui faire. Elle avait bien des sentiments pour un humain elle. L'ange croisa ses doigts et mit ses mains derrière la tête, un sourire railleur sur les lèvres. Il haussa les épaules, la remarque de la démone lui importait peut, se qu'il savait c'était qu'il avait encore envie de jouer et que ça ne serait pas avec elle. Il savait aussi que Gaara voulait le chasser de son esprit avec plus de force mais pour une fois, L'autre l'aidait à se contenir. Avec un sourire railleur, l'ange plongea son regard dans celui de la démone.

« Des sentiments ? Ben voyons, sait tu au moins se que sont les sentiments ? C'est petites choses qui vous font frissoner, rougir, pleurer et rire. Tu dois connaître la haine, la colère, la peur peut être, l'ennui mais l'amour ! Ha ! L'amour, moi même je ne le connais pas. Garra si, mais pas moi. Et je me porte très bien sang ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Ven 7 Mar - 13:44

La réponse du jeune ange tira un sourire narquois sur les lèvres de la jeune démone. L'autre Gaara ? Alors comme ça ils étaient deux. Deux personnage en un corps, la jeune femme avait eu raison sur ses doutes maintenant confirmés. Restant assise sur son muret, elle griffa son chat surprit, la plaît se mit à saigner, Piros s'enfuit alors, sans demander son reste, comprenant que la jeune femme n’avait plus envi de le voir. Ame s'était peut être calmée du côté de ses petits jeux, mais si on instinct était de sortie, c'était pour la nuit. Malheur aux humains qui croiseront sa route. La faim était présente. Cela se lisait facilement dans son regard fauve et sang.
Elle aurait pût répondre au jeune ange qu'il lui dise la vérité, mais à quoi bon. S'enfichant assez de la réponse plus ou moins concrète du déchu, elle sauta de son mur et inspira un grand coup d'air frais. Non pour se ressourcer, simplement pour flairer. Flairer les odeurs plus ou moins alléchantes des âmes humaines. Elle avait faim. Elle allait manger. La voir chasser ou tuer était un spectacle répugnant. Ame se transformait alors un monstre sans beauté. Ses doigts s'allongeant en aiguilles, n'ayant plus rien de normaux. Ses yeux se plissant en deux fentes sans cils. Des lèvres fines et striées avec des dents pointant de côté. Une peau translucide d'ou on voyait les veines et ses cheveux qui poussaient en une masse crépue et sauvage. Des tâches de noirceurs couvrent sa peau, ses ailes ressorties. En bref, un spectacle vraiment écœurant, d'autant plus qu'elle ne se montre pas vraiment humaine lorsqu'elle achève ses proies, ayant plus l'air d'un félin farouche qu'autre chose. Rien que cette idée de comment elle allait être dans ses prochaines heures, faisait déjà saliver la démone d’envie de jouer avec ses futurs âmes. Mais il fallait qu'elle en termine avec l'ange. Elle finit par li répondre avec son air hautain et trompeur.


- L'autre Gaara ? Le doux j'imagine, L'ange, tu n’est que le déchu toi. Hun hun. Voilà qui m'arrange bien, au lieu qu'une connaissance cela m'en fera deux.

Elle était visiblement ravis d'avoir renconré le déchu, ayant profité de quelques instants de petits plaisirs écourtés de part son coup de sentiments...à la bonne heure. Elle n'en ressentait pas réellement. Comment pouvait elle ? Ce n'était qu'une bête des obscurités après tout. Mais cela restait encor à prouver. Le simple fait que l'ange eut un ton railleur de même que son sourire, insurgea faussement la démone qui ne quitta pas le regard du jeune homme. Souriant toujours autant avec fourberie, cachant son envie de faire des choses pas très glorieuses à son interlocuteur. Que pouvait elle alors lui répondre ? Mais si si je te jure, j'ai des sentiments ? Non, idiot vu que cette phrase est fausse et serait facilement détournée. Elle finit par employer son ton neutre, maugréant en elle même son envie de chasser.

- Je ne sais peut être pas ce que c'est, je te l'accorde. Mais si grâce à ça je peux mieux berner les humains, je m'en accorde à apprendre la signification des mots amour et amitié ou compassion et pitié. Cela fait toujours une arme en plus.

Bizarrement, elle ne plaisantait pas de son humour narquois et vil si habituel dans sa voix. C'est vrai , les humains regorgent de sentiments de toute sortes, pourquoi ne pas les utiliser contre eux ? C'était une chose à laquelle Ame avait déjà pensé évidement. Au par avant, c'était souvent son charme d'ange qui piégeait les victimes. Le changement c'est toujours ça de plus.
Mais remarquant qu l'ange voulait toujours s'amuser, mais plus vraiment avec elle vu qu'elle s'était refusée, elle se lécha les lèvres imaginant une scène assez osée de l'ange et d’un humain. Sa fourberie malicieuse n'était pas à son plus haut point ce soir, mais elle agissait quand même assez bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Sam 8 Mar - 2:39

Visiblement, la démone devenait affamé, elle allait perdre son contrôle et sa patience. Il fallait cependant qu'elle apprenne à se contrôler, se n'était pas avec le physique d'un démon affamé qu'elle allait charmer quelqu'un, un démon affamé était toujours d'une laideur extrême et même le plus sadique et cruel des anges paraîtrait plus beau. Gaara en avait vu un et il avait été obliger de tuer cette créature si faible d'esprit pour protéger la jeune fille que lui avait confié Dieu. Les démons se fiaient beaucoup trop à leur charme et ne réfléchissaient pas assez à prévoir un plan B, aussi beaucoup d'entre eux de se que Gaara avait croisé se laissait trop facilement surprendre la la présence de l'ange. Cette démone était plus intelligente que les autres, mais le serait elle assez ?

L'autre sourit, elle était tellement assurée qu'il se demandait si elle était finalement plus futée que les autres. Gaara l'ange ? Doux ? L'autre ne put s'empêcher d'éclater de rire. Un rire sournois, moqueur qui résonna dans la petite rue. Elle avait tord, L'autre n'avait rien du déchu, Gaara était l'ange déchu, L'autre était pire. On pouvait même parler en fait de trois personnes dans ce corps si parfait bien que L'autre et le déchu s'alliait toujours. L'autre était la double personnalité de l'ange déchu, Gaara devait supporter l'assaut de deux monstres, l'un beaucoup moins cruel que l'autre mais les deux s'entendaient visiblement très bien et prenait plaisir à sortir ensemble. Et puis L'autre n'avait pas tué, c'était bien Gaara qui l'avait fait.


« Permet moi de te dire que tu te trompe, je n'ai rien a voir avec le déchu, j'étais là bien avant. Gaara c'est l'ange, moi je suis L'autre. »

Un sourire sadique s'afficha sur le visage de L'autre. Depuis le début il avait parfaitement calculé la démone. Elle jouait très bien son rôle mais trop bien aussi et il en devenait faux. Elle ne pourrait jamais apprendre un sentiment tout simplement parce qu'elle n'avait visiblement la patience et la distance pour apprendre. Une arme...Elle ne connaissait rien aux sentiments, ils pouvaient être si utiles mais aussi très facilement se retourner contre elle. Et ça, ça serait amusant.

« Alors tu compte vraiment apprendre des sentiments. Même les humains ne peuvent les maîtriser alors un démon impatient ne fera pas mieux. »

L'impatience, c'était le seul sentiments qu'il sentait venant de la démone. C'est aussi quelques chose qui pourrait facilement la perdre un jour, en était elle consciente ? Le regard d'Ame changea et elle passa sa langue sur ses lèvres. A quoi pouvait elle donc penser, la perversité ne s'arrêtait jamais dans sa tête ? Finalement, avait elle vraiment envie d'arrêter le jeu. Son fameux sentiment envers Keiko semblait s'être envolé, il avait eut raison et Keiko devrait l'avouer un jour, les démons ne sont pas des êtres gentils.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Sam 8 Mar - 3:37

Un rire franc éclata dans la pénombre. Ame riait, riait comme si elle venait d'entendre une blague des plus amusante. Ses yeux luirent vivement avant qu'elle ne retrouve son calme habituel. Sa faim étant un peu atténuée par sa discussion avec le jeune déchu, elle reprit ses esprits d'un air lamentablement faussé. Ce qui était sincèrement insupportable et chiant avec elle. C'est tout simplement qu'on ne savait vraiment mais vraiment jamais si elle jouait ou non sa stupide comédie. En fait, ce qu'elle adorait tout aussi faire, c'est de faire semblant de jouer la comédie et d'en même temps de ne pas la jouer. Comme qui dirait, le couteau à double tranchant. Mais ce qui était sûr et certain, c'est que son rire n'avait nullement était son acte de théâtre. Cet élan de rire lui vint du fait que l'ange lui dise qu'elle était une impatiente et que sûrement jamais les sentiments ne feraient partit d'elle. Sa base pouvait être vrai pour certains démons, et l'impatience peut parfois la titiller, mais elle sait rapidement garder son calme et attendre, attendre des années, des lustres pour obtenir ce qu'elle veut. Mais bon, ceci était passable de détaille, elle allait quand même répondre une chose dont elle était sûr. Avant qu'elle en soit cette bête de sang froid étrange, elle était une humaine. Une humaine, qui, lui semblait il, avait eu un frère, un amour, une famille. Elle avait connu les sentiments et pouvait très nettement les reconnaître sans se faire d'illusion bien qu’elle ne sache pas toujours les expliquer comme il le faudrait. En présence de Keiko, elle en avait ressentit la présence fortement, c'est pourquoi elle fut déstabilisée un moment. Mais bon, passons, elle allait enfin même répondre a cet ange bien intéressant de sa perspicacité.

- Vois tu mon cher Ange, et tu dois sûrement le savoir, avant je n'étais qu'une petite humaine, et ce dont je me rappelle, c'est que j'ai donné ma vie par amour à celui que j'aimais, pour qu'il reste en vie hors de danger. Et cet homme était un démon. Me trouveras tu peut être stupide, mais comme qui dirait, l’amour est aveugle.

Elle sourit dans le vent. Comme si le fait d'énumérer les quelques que peu de souvenirs qui lui restait lui plantaient à nouveau un poignard dans le ventre ce qui lui fit atrocement mal. Elle n’avait pas vraiment le droit de se rappeler ses souvenirs, pouvant la déstabiliser et la faire redevenir un peu trop humaniste Et puis l'ange, cela allait lui apporter quoi de le savoir ? Rien, alors tant pis. Mais bon. Ce qui était sûr aussi au fond de l'intérieur de la jeune démone, c'était que Gaara était ce qu'on appelle un schizophrène. Personnalité à multiple facettes, drôle chez en ange comme lui. Si Ame avait toujours envie de tuer, ce n'était plus des humains du moment. Mais des propres personnes de sa race. Tuer un autre démon pouvait lui apporter multiples ennuis, et parfois même, cela pouvait l'abjurer de un ou deux gros péchés. Mais ce n'est pas ce qu'elle recherchée. Elle avait cette envie simplement par ce que les adversaires étaient coriaces et s'étant d'autant plus amusant, l'intensité de perversion était folle. Et elle pouvait mourir, ce qui ne la dérangeait pas, de devenir poussière sans esprit. Et puis d’un côté, cela lui faisait oublier toujours un peu plus sa mémoire humaine Enfin, elle chassa cette idée pour l'instant. Se concentrant sur le regard azur de l'ange dans la pénombre. Elle finit par lui lancer de son ton froid de glace mais gardant de la politesse troublée.

- J'imagine que tes potes sont aussi cyniques que toi. Tes cher colocataires de corps. Peu importe pour moi celui qui est plus aimable ou plus cruel que l'autre, tu reste un ange, cruel ou non.

Elle détourna momentanément son regard pour le fixer sur un lampadaire pas trop proche, Sa lumière jaunâtre l'agaçait partiellement. Elle en finit avec un petit frottement de doigt et cette clarté faible s'éteint pour le minime contentement de la jeune démone qui en revint sur l'ange. Le toisant toujours aussi perfidement et mesquinement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Sam 8 Mar - 7:08

L'autre ne perdit pas son sourire. Il savait tout cela, il savait que les créatures de la nuit, comme les anges, avaient été humains avant. Mais ça ne les rendait pas meilleurs pour autant. Il constata avec étonnement que lui qui n'avait jamais souhaité s'occuper du monde, qui n'avait jamais aimé et qui s'était enfermé sur les même était devenu un ange gardien et que la jeune fille qui avait habité le corps de la démone avant qu'elle meure était devenu un être cruel. Comment tout cela marchait-il là haut et en bas ? Dieu et le Diable jouaient-ils à quelques jeux de hasard en se disant ''Le prochain est pour toi.'' ? Pourquoi devrait-il la trouver stupide, il avait bien tué par amour lui alors...lequel des deux était le plus stupide ? ''Elle forcément.'', répondit L'autre à Gaara alors qu'il se posait la question intérieurement.

Gaara et son sens de l'observation sentit que les souvenirs qu'évoquait la démone la faisait souffrir légèrement. Sa faim s'était visiblement légèrement calmé, mais Gaara n'était pas persuadé qu'elle se contrôle vraiment. Et puis il mettrait sa main au feu car il était sur qu'elle continuait de jouer la comédie. Et visiblement elle avait compris qu'il était plusieurs dans sa tête et dans son corps. Gaara se demandait tout de même pourquoi elle restait avec lui alors qu'elle semblait ne pas spécialement l'apprécier, après tout il lui avait fait rater son dîner...Mais elle restait là en face de lui, le dévisageant. Elle était vraiment étrange pour une démone. Que voulez-t-elle de lui si elle ne voulait plus jouer. L'autre soupira.


« Non nous sommes différents mais toujours présents l'un dans l'autre. »

Il ricanna.


« Oui je suis un ange mais ça n'avait pas l'air de te déranger plus que ça tout à l'heure. Et puis...si tu n'aime pas les anges...pourquoi reste tu ici ? Tu doit avoir faim ? Pourquoi ne pas aller au restaurant, je t'invite ! »

Sourire narquois, petite blague ou sincérité, après tout, tend qu'elle n'attaquait personnes tout allait bien. Mais L'autre n'avait pas envie de manger, il avait envie de jouer. Il se rappela alors d'une chose, elle l'avait repoussé à cause de se sentiment, peut être qu'elle possédait vraiment ce sentiments. Peut être qu'elle était schizo en fait elle aussi (*sbaaaf *). Non Gaara ne pensait pas du tout que se soit ça, il croyait dur comme fer qu'elle était mauvaise. Pour une fois, l'autre réfléchissait plus intelligement.
L'ange sourit mais tendrement cette foi en penchant la tête sur le côté, légèrement. A quoi jouait L'autre ? Même Gaara ne le savait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Sam 8 Mar - 8:58

Si la question que lui avait posé l'ange était ironique ou non, Ame réfléchit un instant, voguant dans le tourbillon de ses rêveries. A force de penser ainsi, sa faim diminuait, pour presque disparaître et laisser place à une faim ordinaire, celle d’une humaine. Il faut dire qu'elle était affamée sur un coup de tête comme repue sur un coup d'esprit. Enfin, on ne sait jamais avec elle. Et le sourire tendre de l'ange aurait très bien pût être sincère. Mais la jeune démone ne s’y prêta pas pour autant, gardant ce sourire comme une marque de moquerie qui lui était un peu égale. L'histoire avec Keiko était simple. C'est un humain auquel elle ne touchera jamais. Par respect, par peur, par contradiction, par...amitié ? Peut être bien que oui après tout. Si l'animosité qu'elle avait ressentit pour avoir repoussé l'ange était soudainement apparut à la pensée de Keiko, c'était maintenant pour elle évident. L'odeur mélangé à celle de l'ange était la sienne, ce parfum fruité, pas tellement si méconnaissable, mais après réflexions, il 'était quand même. Cela l’avait surpris sans qu’elle le sache sur le coup, Keiko, son premier ami où sa premier interdiction formelle ? Elle ne fut ni en colère, ni même agacée que l’ange n’eut rien dit, elle ne prononça rien en son encontre .La jeune femme respira un grand coup et regarda la nuit. Le ciel bleu marine sous lequel elle s'était donnée la mort autrefois, une nuit de pluie. Ou elle vit le jour, du ventre de sa mère, une nuit de pluie. D'où son prénom...Ame. La pluie grise, la pluie triste. La pluie. Enfin. Tout ceci finit par la rendre ni sadique ni amicale. Simplement rêveuse. Une démone tout aussi changeante de caractère que le temps. Son regard à présent calme et neutre se posa sur l'ange non loin d’elle . Elle finit par lui dire, cette fois ci avec une réelle sincérité.

- Jolie ironie que de vouloir m'inviter au restaurant. Je vais la jouer ton ironie. Emmènes moi y. Ta présence ne me dérange pas. Simplement par ce que tu me ressemble.

Si sa voix était sincère, son regard était lui, tumultueux. Cherchant à se comprendre elle même. Devenant tout d'un coup troublée, ses yeux se baissèrent lentement vers le trottoir grisonnant de pavés humides. "Simplement par ce que tu me ressemble". Qu'avait elle donc chercher à dire par là ? C'était évidant pour elle. L'ange était presque pareil qu'elle, pas en tout point. Mais d'un côté, en le voyant, joueur et cynique, sincère ou charmeur, elle se voyait comme dans un miroir. Cela lui fait un peu peur, cela la rassurait, c'était étrange. Que Gaara pense pareil ou non, Ame ne reviendrait pas sur sa phrase. Elle passa une main froide dans ses cheveux lisses et soyeux avant de se rapprocher un peu de l'ange. Se mettant à côté de lui, elle le regarda du coin de l'œil avec morosité.

- Alors, on y va à ce restaurant ?

Sa voix, ne trahissant aucun manque de sincérité était fluette et brisée. C'était parfois déstabilisant pour un humain de voir la démone changer du tac au tac d'humeur. Mais il y'avait une raison à cela. Si son statut était celui de démone tourmenté ce n'était pas pour rien. Ame était perdue, perdue en elle même. Noyée dans ses songes et son désarroi. Morte dans son humanité qui veut renaître. Mélancolique toutes les nuits, tuant pour oublier ses larmes qui coulent d'elles même. Même si l'ange lui paraissait bien étrange et mystérieux, elle lui faisait confiance. Presque à l'aveuglette, accorder ainsi , même un peu, sa confiance à un ange déchu ou non, pouvait lui attirer tout simplement la mort et la poussière. Tant pis. Au moins sa soirée n'allait pas être finie, et si ses instincts ressortaient, elle allait continuait durant une nuit bien entière. Mais pour le moment, ce n'était pas le cas. L'ailé schizophrène lui semblait agréable de sa présence, même les douleurs de son aura s'étaient atténuées. Sans doute par ce que Ame devenait vraiment elle même. Pas de théâtre en ces quelques minutes. Pas de cruauté, juste une humaine laissant sa peau noire dans son armoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   Dim 9 Mar - 9:07

Et voilà qu'il pleuvait. Quelle soirée étrange, le temps avait bien vite changé. Pas que le jeune homme soit inquiet après tout les choses étranges il vivait avec 24h/24. L'autre s'agita à cette pensée, il était donc une chose bizarre ? Oui évidement il n'avait rien de normal. Mais qu'est ce qui avait pris à L'autre d'inviter le démon au restaurant ? Était-il stupide ? Non en réalité, il était très logique, en sentant la faim de la démone, il avait tout simplement prolongé leur discution le temps d'un repas, se qui lui ferait oublier sa faim et éviterait qu'elle attaque quelqu'un. Il arrivait des fois à l'autre d'être intelligent mais cette idée avait été fortement contrôlé par Gaara qui restait septique face à ses changements de facettes si rapide...quoi qu'en y repensant il faisait exactement la même chose. Cependant Gaara et L'autre s'étaient attendu à se qu'elle refuse pour partir à la chasse à l'âme. Mais visiblement elle avait l'air de vouloir rester avec l'ange. Les derniers mots de la jeune fille résonnèrent dans la tête Gaara qui reprenait peut à peut le contrôle. Elle trouvait vraiment qu'ils se ressemblaient ? L'ange avait du mal à se faire à cette idée. Lui il ne tuait pas d'innocents humains après tout, il était moins impulsif quand c'était lui qui contrôlait...mais enfin ils ne se connaissaient pas après tout. Aussi Gaara préféra ne rien dire, il ne savait pas si il souhaitait vraiment voir son reflet, il évitait les ''miroirs'' depuis son écart et depuis il avait évité son reflet le plus possible.

La jeune fille s'approcha de lui et lui demanda d'une voix nonchalante si ils allaient finir par y aller dans ce restaurant. Elle devait mourir de faim...L'ange de se formalisa pas sur sa voix malgré qu'elle fut brisée à présent. Il ne savait pas comment prendre la démone et ne savait pas à qui faire confiance. Pas vraiment perdu mais surtout surpris du comportement de L'autre. Finalement c'était plutôt L'autre qui lui ressemblait le plus, sauf qu'il avait beaucoup moins l'esprit sincère que la démone pouvait l'avoir maintenant si elle avait cessé de jouer.
Bon alors il devait l'emmener au restaurant...L'autre n'avait même pas pensé à vérifier si il avait de l'argent sur lui. Il faut dire qu'il avait été persuadé qu'elle refuse...Mais dans la rue qu'il avait quitté , là ou la petite fille était tombé, il avait pu voir que la ville regorgeait toujours autant de restaurants.


« Euh...oui. Tu a déjà mangé mexicain ? Ou italien ? Ou français ? Enfin tu veux aller où ? »

Gaara savait que cette idée limiterait les pulsions d'Ame. Il était un ange, il ne pouvait pas la laisser se promener dans la nature et faire comme si il ne l'avait jamais vu. Donc pour surveiller et canaliser ses pulsions pour la soirée, son idée était parfaite mais L'autre voulait encore profiter de la soirée et un lutte moins violente entre les deux esprits se déroulait dans la tête du déchu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un réveil surprise [Ame come on]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un réveil surprise [Ame come on]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il l'a surprise nue...
» Un réveil difficile - Terminé
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Le réveil du chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: