Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Dim 28 Oct - 9:53

Bah ! Cà commençait a devenir rébarbatif le lycée… Oui on sait, on est sensé apprendre plein de nouvelles choses dans ce genre de bâtiment, mais là, Udo commençait sérieusement a s’ennuyer. Pas qu’il soit un petit géni qui sait tout, non, il devait autant réviser que les autres mais pour une raison obscure, lui qui avait toujours aimé les études commençait a en être lassait.

Enfin bon, la journée c’était enfin terminé et il pouvait rentrer tranquilou chez sa sœur. Aujourd’hui, comme tous les jours en réalité, il prit une des rues principales, devenues une tête habituelle a cette heure de la journée on ne faisait pas vraiment attention a lui, et il n’en était pas mécontent.

Le roux s’arrêta trente secondes devant un magasin de babioles, tout ce qui était inutile et moche semblait avoir était entassé dans ce magasin. Mais il ne fallait pas croire qu’il n’y avait personne, au contraire ! Tout ce qui sert a rien et ressemble a rien attiré beaucoup de monde ! Surtout des gens comme Udo qui devait posséder au moins un tiers du magasin dans sa chambre, couvert de trois centimètres de poussières mais bel et bien là…
Finalement, quand il ne vit rien de nouveaux dans la vitrine il reprit sa marche…

Il rentrait du lycée, on était vendredi, et a partir de 14h30 il avait tout son après midi pour lui tout seul ! A pouvoir traîner dans les boutiques qu’il connaissait par cœur, bavarder avec des gens d’un des cafés, des petits vieux certes, mais drôlement amusants ! Surtout quand il critique la jeunesse même si lui-même n’y échappait pas… Finalement après il rentrait chez lui, faisait ses devoirs et joué l’ados flemmard face a la télé ou l’ordinateur si l’envi de courir ne lui venait pas…
Ca faisait un moment qu’il n’avait pas eu d’après-midi tranquille, quelles raisons ? Petit ami trop possessif comme d’habitude. Il avait dû passait a peu prés passé trois mois avec celui là, au début çà allez mais bien sur çà dégénéré avec le temps, un mois et demi avait le temps qu’il lui fallut pour se séparer de cette personne… Il commençait sérieusement a en avoir marre ! Pourquoi attirait-il que des types pareils ? Et pourquoi il n’arrivait jamais à dire non ? Il donnait trop l’impression d’être un type facile ! A moins que ce soit vraiment le cas….

Il soupira, enfonça ses mains dans les poches de son pantalon et agitât un peu la tête pour remettre ses cheveux en place et sortir de ses pensées par la même occasion. Bon maintenant qu’il est tout libre depuis une semaine il allait pouvoir profiter de son après midi chéris et oublié ce Kihao beaucoup trop possessif et trop collant même a présent…
Allez hop ! Il allait s’acheter une sucette a la fraise ! Ca faisait un petit moment qu’il en avait envi… Et puis après il irait allez voir ses amis les vieux et puis après ses amis les jeunes

C’est donc tout guilleret a l’idée de manger une sucette a la fraise qu’il se dirigea vers le bureau de tabac un peu plus loin dans la rue…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Dim 28 Oct - 10:32

Shun râlait intérieurement. Il regrettait amèrement le paradis et les enfers. Pourquoi devait-il se ramener sur Terre ? Il se souvenait encore de la veille au soir, lorsqu'il reçut l'ordre de protéger un dénommé "Udo Haora", et de descendre sur Terre dès le lendemain. Lui, protéger quelqu'un ? Lui qui fuyait les autres plus que tout...C'était absurde. Pourtant il n'avait pas le choix, il était "déchu".
C'était sa punition...il devait l'accepter.
Il aurait préféré s'enfoncer éternellement dans les Ténèbres et ne plus voir personne. La seule pensée qu'il pourrait la voir, elle...
Shun hocha la tête. Ce n'était pas le moment. Il devait trouver son protégé.
Rien que de penser ce mot le faisait gromeler. Et ce n'était pas la seule raison pour laquelle il râlait.

Les rues principales étaient bondées de monde, et cela répugnait Shun. Ca piaillait, gigotait dans tous les sens, des enfants criaient, des filles pouffaient...c'était vraiment...insupportable. Aussi pour cette raison Shun esquivait le plus possible les grandes rues, préférant de loin les ruelles désertes et sombres. Que pouvait-il craindre de tout manière ? Au pire, s'il y aurait un violeur tout le monde aurait pensé que s'aurait été lui.
De plus, l'obscurité lui allait si bien. Bon, il faisait encore jour et à part avoir des rues mal éclairées dénudées de trace humaine, on ne pouvait rien avoir d'autre. Mais l'idée que Shun puisse de nouveau se confondre avec l'obscurité le ravissait. Allez savoir pourquoi, il aimait le noir, aimait s'habiller avec et se nuancer avec.
Bah, après tout il n'était pas vraiment bon.
Mais pas vraiment mauvais non plus...

Shun suivait l'instinct de son "lien". Un lien existant entre le protégé et le protecteur. A vrai dire Shun n'en avait pas voulu et ne comprenait pas la raison pour laquelle il existait, il ne connaissait pas le dénommé Udo et de toute façon ne voulait pas le connaître. Mais ce fait aller arriver inévitablement...
Bah ! Il fallait voir le bon côté des choses. C'était un garçon dont il avait la charge. Ca pouvait avoir des bons côtés...Mais ça Shun ne pourrait le juger qu'une fois l'ayant vu. Il espérait que ça n'allait pas être un gros plein de soupe faignant...
Eh quoi ! Après tout, il n'était pas un Ange, il avait été déchu...Alors, il ne voyait pas ce qui l'empêchait de penser à ce genre de choses. Il se réjouissait intérieurement à ne pas avoir à supporter une fille.

Il n'était plus très loin. Il le sentait. Dans la rue principale...Sans se poser de questions, Shun s'imposa dans l'avenue. Oui, imposé, car quand un homme de grande taille aux cheveux aussi grand que lui vêtu d'une cape noire d'un style vampirique et décorée de ceintures débarque en plein milieu d'une rue, il ne peut rien faire d'autre que de s'imposer face aux gens.
D'un pas vif et rapide, Shun fonçait vers Udo. Lorsqu'il le rattrapa enfin, il analysa rapidement les alentours et saisit le bras du jeune homme d'une façon ferme. Alors leurs regards se croisèrent, le regard surpris du jeune humain face aux airs glacial de l'ange déchu.
Puis Shun l'attira vers lui, l'obligeant à le suivre. Shun se dirigeait vers la ruelle la plus proche, aussi étroite soit-elle, tout en tenant tellement fort Udo qu'il devait lui en faire mal. Mais il ne lâchait pas prise.

Arrivé à mi-chemin dans la rue dépeuplée de toute forme de vie, Shun lâcha brusquement le bras du jeune homme. Il pivota et plongea ses yeux bleus profond dans ceux du jeune homme.
Ne savant pas comment annoncer la chose, Shun annonça tout simplement :


"Je suis ton ange gardien."

On ne peut pas faire plus clair, ni plus invraisemblable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Dim 28 Oct - 11:15

Quelques mètres ! Seulement quelques mètres ! Il y arrivait enfin ! Là ! Devant lui l’attendait sa sucette à la fraise ! Tout proche… Il pouvait déjà sentir son goût sur sa langue !!! Il allait pouvoir se battre avec le papier avant de recevoir enfin sa récompense…Suceeeettttteeeeeeee…

Mais bien sur comme Udo avait le chique pour ne jamais obtenir ce qu’il voulait le plus, il fallut qu’on l’empêche de retrouver ce qu’il convoité le plus au monde !
Trop perdu dans son petit rêve il n’entendit pas de grand pas s’approcher de lui mais quand une poigne de fer se saisit de son bras ! Là ! Il le sentit !
Bon ! C’était le quel ? Kihao, Zakou ? Ou qui encore ? Nan sérieusement il fallait vraiment qu’ils apprennent un minimum de politesse !
Donc dans l’élan il se tourna vers celui qui venait de l’attraper et tomba dans une paire d’yeux bleus inconnus au bataillon et l’air pas vraiment sympathique…


-Qu’est ce qu…

Mais avant qu’il n’est put finir sa phrase on l’entraîner déjà dans une ruelle. Et là çà y est il commença a s’imaginer les pires horreurs ! Il se débattit et protestât vigoureusement mais il aurait put se laisser faire comme une poupée que çà n’aurait pas fait de différence. Ah! peut-être que l’autre type ne lui aurait pas autant serré le bras, c’est qu’il allait le lui briser si il continuait comme çà l’autre grand dadais !

Et les gens dans la rue ? Pourquoi il ne réagissait pas ? Se faire kidnappé par un grand machin noir c’était courant ou quoi ? Non mais sérieusement, on en pouvait pas dire qu’Udo avait l’air de quelqu’un particulièrement heureux de se faire embarquer il ne savait où !
Le jeune les maudit avec acharnement, à cause d’eux il allait se faire agresser, violer, il en savait trop quoi par un type tout droit sortit d’un film de vampire ! Tient ! Si çà trouve il allait le vider de son sang !!!

Une fois libéré de l’emprise de l’autre personne il se recula précautionnement de cette hurluberlu, mettant immédiatement une bonne distance de sécurité entre eux.
Tout en lui décochant un regard furieux pour l’avoir enlevé, il le décrivit rapidement. Il était beaucoup, beaucoup, plus grand que lui, son attitude impassible, habillé en bien noir, long mentaux, ceintures de partout et surtout très très long cheveux… Boooooon, va peut-être falloir partir d’ici le plus vite possible…

Udo eu un petit mouvement de recul quand la personne se retourna et surtout quand elle plongea son regard dans le sien, beau yeux peut-être mais l’air franchement pas commode et qui ne lui inspiré absolument pas confiance…
Il avait vraiment le truc pour attiré les gens louche même si il fallait avoué que les gens bloc de glace çà ne lui était jamais arriver…





- ………………………………




Ni des dérangé a ce point là non plus.

Un gros blanc s’installa seulement coupé pas les bruit assez étouffé de la rue.
Udo fixait la personne face a lui d’un drôle d’air et sûrement que si il avait était un manga une grosse goûte aurait apparu derrière son crâne.

Ange gardien ? Et puis quoi encore ? Il se croyait où l’autre ? C’était quoi çà ? Une technique de drague pourris ou il s’y croyait vraiment l’autre là ?

Après avoir laissé passé un long silence il marmonna l’air complètement dépité et lassé a un interlocuteur invisible…


- Je sais que j’ai l’habitude d’attirer les pas nets mais franchement, là…c’est un peu trop…

Udo s’avança tranquillement comme si ne rien était décider a retourner dans la rue même si pour çà il devait passé très prés de l’autre barjo à cause de la taille de la rue…


Dernière édition par le Lun 29 Oct - 8:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Dim 28 Oct - 12:28

Shun s'en doutait. C'était évident. Il n'avait jamais été doué pour le contact. Que devait-il faire ? Le jeune minot ne le croyait pas, mais alors pas du tout...Enfin, logique en même temps...Si seulement Shun pouvait le laisser partir, là, et retourner dans ses ténèbres ou dormir au creux d'un arbre au paradis. Udo semblait courageux, il allait passer devant lui.
Lorsque le jeune homme se retrouva juste à côté de lui, Shun lui saisit immédiatemment le bras, leurs regards se croisant à nouveau.


"Attend, Udo."

Tiens, il avait dit son nom. C'était sortit tout seul. Comment faire ? Shun devait être "gentil" avec ce garçon, vu qu'il allait passer sa vie vers lui. Enfin, fallait-il encore le convaincre.

"Je...suis désolé de t'avoir embarqué si brusquement."

Il détourna immédiatement son regard de ceux d'Udo, et le lâcha. Shun, s'excuser...Il le faisait si rarement. Pourtant...pourtant...il aimerait tant s'excuser auprès d'elle...Si seulement il pouvait...
Il ne voulait pas rester avec Udo. Mais, malgré lui...Il ne voulait pas qu'il le déteste. Encore ce "lien" ?


"Je...peux me montrer mes ailes pour me faire pardonner."

Shun détestait être si doux. S'attacher à quelqu'un s'était souffrir inévitablement. Il tentait désespéremment de cacher son regard bleu perturbé, et pourtant si agressif. Alors, il reprit son calme, chassant ses souvenirs, reprenant son air glacial.

Ce n'est pas que je le veuille mais...je dois te protéger, tu es en danger...Pour ça je dois rester à tes côtés...N'y croit pas que je le fais de bonne volonté ! "

Il semblait justifier ses actes, en baissant la tête, comme un enfant perdu qui a peur d'avoir fait une bêtise. Shun dévisageait Udo avec silence. Il ne voulait pas que le jeune homme parte, et surtout il ne pouvait pas.
Bah, au pire, il le surveillerait à distance, mais ce n'allait pas être pratique. En même temps, cela lui aurait permis de continuer à rester seul. A ne pas se lier.
Et si jamais l'envie le prenait de vouloir le tuer ? Non...Non, c'était impossible. Il savait se contrôler, maintenant.

Shun releva soudainement la tête, fixant à nouveau le jeune homme, ses yeux laissant montrer une certaine innocence, une certaine...culpabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Mar 30 Oct - 10:28

Ce fut plus l’entente de son nom que la main qui stoppa Udo dans son élan pour se carapater loin d’ici. Si il n’y avait que le bras il aurait sûrement cherchait à faire lâcher prise son geôlier. Encore une fois, il se retrouve yeux dans les yeux avec une tête plus que surprise…

Heuuu….Question. Comment sa faisait-il que ce maboul se prenant pour un ange gardian connaisse son nom ? …… Raison logique : il a dut faire tomber une carte avec son nom et sa photo dessus et en bon gentilhomme certes un peu rustre, le brun avait voulu le lui rendre en toute discrétion. Raison pas logique : c’était vraiment un ange gardian…Mais vu que çà n’existe pas les bonshommes aillés ce n’était pas possible…


- Mouai…

Grommelât-il content de pouvoir récupérer ce bras gauche qui décidément ne plaisait pas au grand noir vu comme il le martyrisait. Et encor un bleu ! Un !
Udo le regarda et put voir qu’il avait visiblement du mal à s’excuser ou peut-être n’en avait tout simplement pas envi. Mais le jeune préféra prendre la première solution et dit un peu plus agréablement…


- Ce n’est pas très grave……même si çà fait légèrement flipper de ce faire embarquer de cette manière par un un total inconnu qui de plus, connait son nom.

Un peu d’humour foireux çà plait toujours…
Il poussa un petit soupir. Cette personne tenait vraiment à lui prouver qu’il était un ange et en prime le sien.
L’humain posa son dos contre le mur derrière lui, la rue étant riquiqui çà ne faisait aucune différence s’il s’appuyait contre ou non.
Bon, le grand au mentaux noir semblait être moins brutal dans ses paroles que dans ses gestes, ou du moins essayait d’être moins bloc de glace…

Udo ouvrit la bouche pour parler. Il était plus que méfiant, il avait peur que l’autre lui sort quelque chose de pas net…

Finalement sa bouche se referma, l’ « ange » c’était remit à parler.
Ralalal il n’arrivait pas à le cerner celui là. Il disait des choses qui mettaient Udo de travers et avait une attitude qui empêchait le jeune de rouspéter.

Il posa une main sur l’arrête de son nez avec un soupir, semblant réfléchir tout en bougonnant a l’encontre de son interlocuteur invisible chéris…


- Danger, danger… m’souviens pas d’être plus en danger qu’d’hab moi….

En sentant l’autre le dévisageait il en fit de même avec un air tout sauf joyeux et plus que méfiant. Il avait un de ces airs glacials, flippant, pas le genre de type qui venait le voir d’habitude. Il observa en silence les cheveux noirs qui disparaissaient derrière son dos, il ne se savait plus trop où ils s’arrêtaient, c’est qu’il n’avait pas trop eu le temps d’y faire attention mais maintenant çà l’intriguer. Oui la longueur de cheveux du bloc de glace l’intéressé plus que son histoire d’ange ! Ca pose un problème ? Après tout les cheveux étaient bien réels contrairement à son histoire farfelue !

Udo avait une de ses envies de lui dire de partir ! Il ne voulait pas le coller alors pourquoi il était là ? Il ne lui avait rien demander et jusqu’a présent il s’en était toujours sortie avec l’aide de sa sœur ou même sans. Il avait appris à gérer ses problèmes avec plus ou moins de facilité même si il lui fallait du temps pour stopper une crise çà marcher. Certes à cause du temps il y avait toujours de la casse et son aventure avec Kihao en était le dernier exemple, il lui restait encore des traces des « marques » de possession de son ex, il est vrai que Kihao ne le frapper pas beaucoup mais quand il le faisait il garder la marque longtemps, l’autre sadique était plus porter sur d’autre marques, suçons, morsures et autre dérivé qu’il avait un mal fous a cacher a son entourage…Enfin bref revenons a notre sujet principal… Le brun pouvait partir il n’y avait aucun problème, Udo ne se sentait pas de supporter un type qui n’appréci pas d’être avec lui et surtout qui le lui disait en face.
Et puis il n’avait pas a rester avec lui vu que sont histoire était fausse donc ! Il pouvait partir…
En plus ! A cause de lui il n’avait pas put allait chercher sa suette a la fraise… Grmlmlmlmlmlml !

A nouveau il sentit le regard bleu de son interlocuteur sur lui, le sortant de ses réflexions. Udo le regarda donc encore une fois et une la bonne idée de plonger son regard orangé dans celui bleu intense du brun.
Houlalalalalala…C’était quoi ce type ? Ce regard ne collait pas au personnage ou du moins a son apparence !
Il détourna brutalement le visage, trop troublé par sa découverte, les yeux était-il vraiment le miroir de l’âme ?
Pourquoi avait-il vue de la culpabilité et une innocente qu’il ne pouvait pas imaginé pour lui ?
Impossible pour le roux de saisir le brun… enfin… pour l’instant…

Un silence c’était installé encore une fois, Udo ne semblant pas décidé à parler a nouveaux mais plus à se carapater loin d’ici… L’autre était trop incompréhensible pour qu’il puisse arrivait a sortir quelques choses…

Soudain le bruit d’un cor de guerre résonna dans la rue, un cor appelant des milliers d’ennemis a combattre faisant vibrés de peur les défenseurs d’une cité blanche, faisait fuir les chevaux face aux montres énormes piétinant tout sur leurs passage et portant sur leurs dos des ennemis de rouge et de noir sonnant du cor et envoyant …Heuuu je me suis laissé emporté… Hum bon, le bruit n’était pas particulièrement fort en réalité mais la rue étroite et le silence régnant l’avait décuplé. Udo eu un violent sursaut, avant de se rendre compte que c’était son portable qui sonnait…Il plongeât sa main dans la poche droite de son pantalon, il en sortit rapidement un vieux portable, il ouvrit le clapet et le referma aussitôt taisant le son bruyant, avant de le remettre a sa place… C’était juste un message…


- Huum…Désolé…

Bon maintenant qu’il était lancé… Il poussa un profond soupir découragé sachant que l’autre ne le laisserait pas partir…

- Bon d’accord… Je veux bien voir t’es « ailles »… mais c’est vraiment gros ce que tu me sorts là alors ne m’en veut pas si je suis septique…

Le brun le tutoyait alors il faisait de même.

- Et puis s’il te plait ! S’il te plait ! Dis-moi ton nom ! Tu connais le mien mais moi je ne connais pas le tien ! C’est frustrant…

Oui c’était horrible car l’appelait mentalement, le brun, grand manteau, long cheveux, çà en devenait lassant…

- Dernière chose, je ne partirais pas de cette rue…

Il lui lança un regard significatif ! Il n’avait absolument pas sa confiance et il avait trop eu de mésaventures de ce genre pour se laisser embarqué trop loin de la population. De plus ses intentions pouvaient très bien autre vu qu’il avait tout sauf ‘allure d’un petit ange tout gentil mais plus celui de quelqu’un d’absolument pas net…
Le visage d'Udo ne montrait qu’une chose, méfiance…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Lun 5 Nov - 1:58

En ce moment même, Shun désirait plus que tout être un de ces Anges débiles et purs, trouvant toujours les bons mots, à la présence rassurante...Shun était tout le contraire et ça le gênait. On l'aurait plus facilement pris pour un démon qu'un Ange. Enfin, il était entre les deux finalements.
Pourquoi lui avoir désigné un protégé ? Cette question revenait sans cesse. Elle revenait avec des réminiscences de son passé, des souvenirs douloureux et des peurs. Et s'il tuait Udo ? Non...il ne voulait pas. Il ne voulait plus tuer...du moins pas des Anges ou des Humains. Il devait protéger Udo et il y arriverait.

Le regard méfiant de son protégé le mettait presque mal à l'aise. Visiblement, il ne s'était pas encore aperçut du "lien". En même temps, avec Shun en face de soi, on ne pouvait être que méfiant...
Un bruit sourd brisa le long silence qui s'était installé entre eux, les ramenants chacuns à la réalité, laissant derrière eux leurs pensées respectives.
Udo sortit un objet de sa poche. Un portable. Il le fit taire avant de le remettre à sa place. Ensuite il s'excusa. Et, enfin, il se mit à parler.

Il voulait bien voir ses ailes. Bien. Shun espérait qu'il n'avait pas l'esprit trop tordu et l'esprit trop fermé, ça le désespererait de voir son protogé trouvé encore une excuse pour ne pas croire à ses histoires. Shun n'étant pas du genre sociable aux premiers abords. Il fallait juste du temps pour "l'apprivoiser"...Mais ça il n'en accepterait jamais l'idée. Il préférait se voir comme un meurtrier sans sentiments envahit de culpabilité.
Que de mensonges envers soi-même.

Udo voulait aussi savoir son nom. Il était frustré, visiblement...Il avait ajouté qu'il ne partirait pas. Cela rassura Shun. Et ça le suprisit, parce que, le voir rassurer de quelque chose par quelqu'un, c'était un exploit venant de cette personne. Bah, Shun n'avait pas eu de contact humain depuis des années maintenant, alors...
Shun eu un discret sourire, assez surprenant si on le remarquait, mais c'était une preuve qu'il n'était pas un monstre congelé.

Bref, Shun répondit tout d'abord au jeune homme :


"Je m'appelle Shun. Mon nom est Chi mais j'imagine qu'il n'a pas grande importance..."

Histoire de "marquer le coup", il ajouta :

"Enchanté, Udo."

Au moins un truc qui passait pour normal. Du moins, pas tellement, parce que le dire après autant de temps...

"Mes ailes seront un peu transglucides, je perd de mes pouvoirs ici. Mais logiquement tu peux les toucher. Enfin, s'il t'en vient l'idée..."

Trève de bla bla, un peu d'action, que diable ! Euh, que Dieu. Shun n'avait rien à faire avec le Diable. Ceci dit, Shun posa son poing fermé sur sa poitrine, le regard pointant vers le sol, les paupières à demi closes.
Alors, de grandes ailes aux plumes noires surgirent de son dos, venant de nul part. Enfin si, elle venait de ses omoplates, mais elles étaient apparues soudainement. Elles se déployèrent doucement, en même temps que Shun relevait les yeux vers Udo. Alors, en face du jeune humain, se trouvait un grand homme vêtu d'une manière peu courante, avec de grandes ailes noires dans le dos.

Les ailes paressaient presques éphémères, On les voyaient nettement, mais elles étaient légèrement transparentes, on pouvait voir le mur derrière elles. Cependant, chaque plume noire était distincte. D'ailleurs, une plume virevoltait dans l'air, chutant vers le bas. Et, au moment où elle toucha le sol, sa transparence disparue et elle devint complètement opaque.
Shun l'avait vu mais s'en moquait bien, les plumes, c'était comme les cheveux : ça se perdait comme un rien.

Un regard interrogateur se posa sur le jeune humain. A présent, Shun se demandait : "Va-t-il enfin me croire ? ". Pour en venir à celle là : "Vais-je devoir habiter avec lui ? ".
Déjà, lui faire accepter l'idée qu'il soit un Ange était dure à assimiler, alors la question d'habiter chez lui...Non, non, chaque chose en son temps.
Un mutisme s'installa, et l'Ange déchu n'attendait que les mots du jeune humain...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Lun 5 Nov - 9:43

Prenez un poisson, oui une carpe si vous voulez, sortez la de l’eau. Voila comme çà. Vous voyez sa bouche, elle forme un rond et s’ouvre et se ferme et vous voyez les grands yeux ronds aussi ? bien…
Maintenant vous prenez le visage d’Udo à ce moment précis, voila. Vous voyez l’étrange ressemblance entre les deux spécimens ? Oui ! Parfait !

Donc vous avez compris qu’Udo avait une sacrée tête.
Si il n’y avait pas eu le mur derrière lui il aurait sûrement fait plusieurs pas en arrières et se serait sûrement ramassé par terre. Ses bras au par avant croisés, glissèrent et se retrouvèrent de chaque coté de son corps…

Shun était vraiment un ange. Bon il avait pas les ailles blanches mais noires mais c’était pas le problème…Shun était un ange !! Un ange ! Tout ses bons résonnements de petit scientifique venait de volé en éclat à cause d’un vampire angélique tout droit sortit de nulle part ! Et en plus cet ange était son ange ! Mais alors ces histoires, de petit êtres ailés, Adam et Eve c’était vrais ?

Enfin, Udo fini vite de se poser plein de questions pour se concentrer sur la personne face a lui, sans pour autant quitté sa face de poisson, soit loué ses cheveux couvrant son visage !
Comme hypnotisé par le mouvement, il observa les ailles se déployer derrière le personnage excentrique qui prenait une tout autre dimension.
C’était tellement étrange et le fait qu’elles soient légèrement transparentes en rajoutait beaucoup dan le mystique. Le fait qu’elle ne soit pas opaque leurs donné une étrange impression encore plus surréelle et non pas une impression de greffe dans le dos. Par contre cette transparence aurait sûrement poussait Udo à chercher une générateur d’hologramme si il avait toute sa tête. Pour l’instant il avait plus envi de sauter sur le plus grand pour pouvoir tenter de les toucher…

La bouche entre ouverte, ses yeux suivirent le mouvement hypnotique de la plume qui voltigeait devant lui. On aurait put le faire avec une sucette à la fraise qu’il aurait eu la même réaction… L’humain la suivit jusqu'à qu’elle touche le sol a ses pieds à ce moment là elle semble prendre consistance…
Udo se baissa et prit délicatement entre ses doits la plume, il se releva tout en fixant la plume comme si il pouvait y croire…
Il passa une main sur son visage et sembla reprendre contenance, un profond soupir s’échappa de sa bouche alors que sa main passait par-dessus le bas de son visage…


-Hé ben…

Puis cette fois ci son regard passa de la plume à Shun, puis a nouveau de la plume pour revenir sur chaîne et ainsi de suite…
Il venait de tilter, pourquoi noires ? Sûrement pas pour coller a la tenue…Il demanderait plus tard…

Udo arrêtât la gym de ses yeux de peur qu’ils sortent de leurs orbites et regarda Shun qui visiblement attendait qu’il parle…


- Magnifique…

Heuuuu….Il n’était pas sensé dire çà. Il rougit légèrement derrière ses mèches mais bon ce n’était que la vérité c’était tout simplement magnifique, l’apparence concordant parfaitement avec les ailles… Oui, Shun était vraiment un ange vampirique…

- Hum…Je voulais dire…Je te crois…façon je ne vois pas ce que je pourrais faire d’autre…

Toujours la plume tenue dans la main droite il se pinça l’arrête du nez avec l’autre…

- Ca me dépasse….Alors comme çà tu es vraiment un ange. En plus mon ange gardien ! Mais c’est quoi cette histoire de ouf ?!

Dernière question posait à son ami interlocuteur invisible.
Il regarda a gauche puis a droite, pour faire tomber son regard sur l’avenue. Il se décolla du mur qui l’avait retenue comme si il allait partir mais il fini par se tourner vers Shun…


-Peut-être…Peut-être voudrait mieux les heu cacher ? Au cas ou il y est des gens qui arrivent, ou même ouvrent une fenêtre…non ?

Encore une fois l’humain se colla au mur, il posa le haut de la plume sur son nez, il réfléchissait…

- Tu peux m’en dire plus ? Déjà depuis combien de temps… ?

Il ne fallait pas croire qu’Udo était parfaitement d’accord sur le fait qu’il soit un ange, il restait septique même si il avait les ailles sous le nez.
Ah ! Et la dernière question était plus qu’importante pour lui !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Lun 5 Nov - 11:19

La réaction d'Udo fit rire Shun intérieurement, laissant transparaître un sourire sur son visage. Si, si, il savait sourire pour de vrai !
Par contre, il fut gêné d'avoir été qualifié comme "étant magnifique". Il détourna rapidement la tête, fuyant le regard d'Udo. S'il était magnifique, cela le répugnait, il était convaincu qu'un meurtrier comme lui n'avait pas à être "magnifique". Mais bien qu'il ne l'admettra jamais, un compliment reste un compliment : il fait plaisir.

Du même avis que son protégé, il préféra faire disparaître ses ailes. Il ne fallait pas qu'il soit repéré...Surtout par un démon. Alors, d'un geste mécanique, il posa sa main sur sa poitrine, et les ailes disparurent de la même manière qu'elles étaient apparues. Shun regarda à nouveau son interlocuteur.

Il devait se poser pas mal de questions...Normal, d'un côté. Shun se marrait tout seul en se rappelant la tête du jeune homme en voyant ses ailes noires, ainsi qu'en tenant la plume. E, règle générale, cela l'aurait vite ennuyé de voir quelqu'un le regarder avec tant d'insistance, en alternance avec une de ses plumes. Mais là...
De nouveau Shun fit un sourire en coin. Enfin, après tout, il aurait sûrement réagit pareil, à son âge, quand il était encore humain. C'était normal. Shun se revoyait la première fois qu'il découvrit ses ailes. Il s'était bien amusé ce jour là...Mais, il n'arrivait pas à s'imaginer surpris de quelque chose. La dernière fois devait remonter à trop loin.

Le jour de sa mort...ha...il ne vallait mieux pas y repenser. Il préférait songer à ça en en parlant à quelqu'un. Mais à qui ? Qui serait digne de sa confiance ? Et surtout...qui l'écoutera ?
Il ne fallait pas y penser. Même si cela était fuir ses pêchés...


"Tu peux m’en dire plus ? Déjà depuis combien de temps… ?"

Shun fut tiré de ses pensées. Depuis combien de temps quoi ? Shun s'approcha d'Udo et se pencha légèrement vers lui. Certaines mèches de cheveux noirs tombèrent, lui donnant un air presque naturel...si ses cheveux n'auraient pas fait presque deux mètres de long. Sa main appuyée sur le mur à côté d'Udo, son visage très proche, il plongea son regard dans les yeux orangés de son protégé.

"Depuis combien de temps quoi ? Que je suis ton Ange gardien ? Ou que je suis un Ange ? "

Il n'attendit pas la réponse du jeune homme, il jugea mieux de répondre directement aux deux questions. Alors, ses yeux bleus toujours rivés sur Udo, il poursuivit :

"Tu es assigné comme étant mon protégé depuis hier soir. Quant à moi...Je suis mort depuis presque un an."

C'était marrant de dire que l'on était mort alors que l'on se comportait toujours comme un vivant : on mangeait, buvait, dormait, allait aux toilettes...Il n'y avait pas tellement de différences. On devait obéissance à Dieu ou au Diable, comme on doit obéissance à son père, son professeur ou son patron. On vivait juste dans un endroit différent, avec des capacités déculpés et des ailes dans le dos.

Shun devait passer sur un autre sujet...Mais il ne savait pas comment l'aborder...En attendant, il préférait répondre aux diverses questions de son protégé. Mais cela aurait été mieux ailleurs que dans une rue. Alors, autant abordé tout de suite le sujet...


"Tu sais, ce n'est pas moi qui décide, mais..."

Une sorte de justification avant de dire la suite.

"Je suis censé habiter chez toi pour te protéger."

Tiens, il avait détourner le regard en disant cette dernière phrase. Il avait stopper de fixer Udo dans les yeux...Sûrement qu'il était un peu embarassé. Mais juste un peu, hein. Il ne voulait pas que sa sache. Bah, de toute manière, ça ne se voyait pas...Pas tellement.
Les yeux ne savent pas mentir.
Ils montrent la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Lun 5 Nov - 13:09

*Hu ? Pourquoi il s’approche ? Qu’est ce que j’ai dit ?!*

C’est qu’il ne faisait pas le fier là. Il ne voyait pas pourquoi Shun devait s’approcher autant de lui en plus Udo n’avait pas trop préciser sa question et çà ne devait pas être trop agréable a réfléchir.
Il tentait de se coller le plus possible au mur peut-être même qu’il aurait bien aimait s’y enfoncer. Il n’aimait pas du tout que l’ange soit si proche de son visage, les seules personnes qui furent un jour de son visage était ses petits amis… et une amie qui lui était rentré dedans un jour…
Il était obligé de le regarder dans les yeux comme çà aussi? Ce n’était pas vraiment rassurant…

Udo ouvrit la bouche pour répondre que c’était depuis quand il était son protégé. Car après tout fallait biens avoir si il savait tout de lui ou juste son nom et aussi si il n’avait pas joué un rôle dans ses rupture plus ou moins réussites…

Bon, depuis hier soir. Point positif il s’en était sortit tout seul, trop fort l’Udo !
Mort ? Ha ? Il était mort ? Alors c’était çà après la mort. On devient un ange ? En tout cas il n’avait même pas pensées que c’était le cas pour Shun. Il était donc mort et avait eu une vie humaine…Intéressant, intéressant…

Hum ! Par contre il ne pouvait pas s’écarter ? Il était légèrement mal à l’aise là…


- HEIN ?! Chez moi ?!

Pas le temps de se rendre compte de quelque chose au sujet de Shun et de son embarras.
Chez lui ?! Mais sa va pas la tête ? Et sa sœur ?! Oui car sa sœur était le problème…C’était son appartement et donc Udo était soumis aux règles de sa frangine et quel sont les règles ? Pas de petit ami a la maison et pas d’ami pour dormir,…. et pas de choux au dîner…

Mais sa sœur ! Lucie ! Elle portait bien le diminutif de Lucifera !! Elle était terrifiante a ce sujet e ton pouvait la comprendre. Avec un petit frère qui ne savait pas avoir une relation toute simple mais des trucs super compliqués et brutaux, elle peut être méfiante…Mais façon même en dehors de çà elle était terrifiante cette fille…

Halalalala…Ca allez être plus que difficile de trouver quelques choses pour la convaincre.

Il était complètement horrifié a l’idée de devoir trouver une excuse pour que Shun habite chez lui qu’il ne cherchait même pas a savoir si lui-même était d’accord…


- Si ma sœur te voit elle va vouloir te tuer !!

Si, si… Lucie détestait tout les gens louches qui était proche de son petit frère et on ne pouvait dire que Shun ne faisait pas partit de ce lot. Mais faut dire aussi que pour sa sœur tout le monde est louche…
D’ailleurs elle est très douée pour montrer qu’elle n’aime pas quelqu’un, on sent comme des ondes néfastes dirigés vers soie et surtout elle vous fait de ces silences où on dirait qu’elle va vous sautez a la gorge pour vous égorger.

Soudain il se souvint que Shun n’était on ange que depuis hier soir et que peut-être il n’était pas au courant de certaine chose…


- J’habite chez elle…dans un petit appartement je ne sais si tu es au courant…

Il semblait ne plus faire attention a leurs proximités mais s’agité clairement effaré a l’idée d’affronter ma sœur…

- Elle ne veut pas que j’emmène des gens…

Gemit-il…

Udo releva la tête pour se retrouvait nez à nez avec l’ange aux ailles noires, il rougit violemment…





-Tu es obligé d’être si prés ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Lun 5 Nov - 14:05

En règle générale, la solution pour habiter chez Udo aurait été simple. C'est la règle à la Shun : détruire les obstacles. Donc tuer si c'est vivant...De plus, elle était humaine, et il n'avait pas le droit de tuer des humains, sauf des tueurs en séries qui en ont après son protégé, ect. Mais là ce n'était pas le cas : c'était sa soeur.

Non seulement il devait l'aimer, mais elle aussi, en retour.
C'était un problème. Et puis, vu l'apparence qu'il avait...ha, s'il était mort à ses dix ans, ça aurait facilité la chose...Enfin, pas de lamentation avec des "si".

Elle était si horrible que ça, sa soeur ? Aussi protectrice ? Il était grand, non ?
Bah...Shun ne savait pas trop quoi faire. Le temps qu'il réfléchissait, il n'avait pas vraiment bougé. C'est Udo qui lui rappela à quel point il était proche de lui. Il n'y avait même pas prêté attention.


"Désolé...ça te gêne ? "

Shun se redressa soudainement, ses cheveux virevoltant dans l'air. Ses cheveux, habituellement derrière ses épaules, étaient à présent devant et derrière. Cela le changeait un peu, ça lui donnait un air différent. Et, comme il réfléchissait en même temps, il avait une tête neutre et pas vraiment glaciale, juste songeuse et presque naïve. Il passait sa main dans ses cheveux. Il semblait naturel, comme ça.
Enfin, lui être naturel, s'en était surnaturel.


"Ce n'est pas la peine de rougir pour un truc comme ça."

Il l'avait remarqué, et oui...Peu de chose échappe à son oeil. Remarque sarcastique, presque blessante...Cela faisait des années qu'il n'avait pas rougit, aussi, alors, ça lui paressait futil. Mais peut être qu'un jour, ça lui arriverait à nouveau...
Quoi que...même si un mannequin lui tombait dessus, nu, il ne rougirait sûrement pas...
Ressentant tout de même le besoin de se justifier, Shun déclara sur un ton neutre :


"J'aime bien tes yeux."

Il aimait ses expressions, aussi. Quelque part, Shun éprouvait un certaint regret. Il aurait aimé être comme Udo, si expressif. Mais d'un autre...montrer ses sentiments c'est montrer ses faiblesses...Or ses faiblesses il ne les montrera qu'aux personnes à qui il fait confiance, voire qu'il aime...
Aucune vivante pour l'instant...

Enfin, il fallait revenir à cette histoire de cohabitation.


"Je ne peux même pas rentrer chez toi ? Hum...tu ne peux pas louer un appartement ailleurs ? "

La seule solution qu'il voyait, c'était qu'il quitte l'appartement de sa soeur. Raaah...Quelle prise de tête ! Au pire, il aurait habiter dans les environs et venu le voir tous les jours...Mais s'il ne peut même pas venir...
Shun ne voyait aucune solution...Il ne voulait pas non plus utiliser la force, Udo le détesterait s'il faisait quelque chose à sa soeur.

Alors lui vint une idée. Une idée dont il ne savait pas vraiment la provenance, il devait avoir l'esprit pervers trop développé. Flirter avec elle...Sortir avec elle. Oui mais, ça se serait se la coltiner tous les jours, plus elle que lui...En plus, les filles c'était pas son truc...
Eh non...il ne voulait pas d'une personne en plus sur les bras, de plus une fille.

Shun se laissa tomber en arrière, s'appuyant contre le mur lorsque son dos le heurta. Il posa sa main sur son visage, cherchant toutes les possibilités...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Mar 6 Nov - 10:27

Udo allait répondre que oui çà le gêné qu’on soit si proche de lui et que çà devait gêner pas mal de monde. Mais bon comme Shun c’était éloigné et semblait en pleine réflexion car il n’avait plus son air de je suis un iceberg tout droit sorti du pôle nord. Soi dis en passant ses cheveux était beaucoup mieux comme çà, on pouvait mieux les voir. Ils étaient si long que çà ? hé bé ! A coté de lui ses cheveux était coupé court ! Ca ne devait pas être de la tarte pour les démêler en tout cas…

La remarque de Shun le sortit de ses pensées, le faisant a nouveaux prendre quelques rougeurs. Mais il n’était pas particulier ment heureux de se faire parler de ce ton c’est donc très maturément qu’il croisa les bras et tint fièrement la tête levait vers le coté pour faire une sorte de bouderie…


- Hé bien si ! La seule personne qui est si prés de moi d’habitude c’est mon petit copain et personne d’autre !

Vala ! Il était po content de se faire dire de tout, même si il s’amusait un peu et que sa « bouderie » était plus un jeu qu’autre chose et rien qu’à sa position exagérée ça devait ce voir…
Tient il avait dit ses préférences coté cœurs mais bon façon si çà gêné son ange il devrait faire avec surtout vue que ses problèmes étaient a ce niveau là. Ha et il avait dit qu’il avait un petit copain a l’instant présent, bah, c’était pas le problème pour l’heure…

Tient, c’est bizarre, il était bien al l’aise avec cette personne alors qu’il ne la connaissait même pas….Bizarre…Etrange…Pas normal…

Un compliment dit sur ce ton, si neutre, çà le faisait pas trop et d’ailleurs il n’en rougit pas. Mais bon, c’est vrai que ses yeux avaient tendance à faire fureur et il avait tendance a se faire rouspeter car il els cachait derrières ses cheveux roux…
Il fixa du coin des yeux Shun et sortit sur un ton qui se voulait neutre mais qui comparait a celui de m’ange était sincère même si on l’entendait a peine…


- Les tiens ne sont pas mal non plus…

La question du logement revint dans la conversation si on pouvait appeler çà conversation…
Il soupira déjà lassé à l’idée de chercher quelques choses pour convaincre sa soeur…


- Pas de sous… Tu peux rentrer je pense mais…enfin…

Frustré de rien trouver il tapa du pied, posa a nouveau le bout de la plume de Shun sur son nez et se mit à réfléchir.
Que pouvait-il faire ?! Sa sœur était très stricte la dessus et il ne voyait pas comment passer outre.
Chantage ? Oui chantageeeeee !!!! Il fallait qu’il trouve quelque chose !


Non finalement non. Ca marcherait un temps mais elle trouverais facilement la parade… Et puis pas bon pour les relations çà…

Il tapotât le bout de la plume noire sur son nez, c’était un tic, il tapotait toujours quelques choses sur le bout de son nez quand il était en pleine réflexion.


- Bon !! Pour ce soir je peux peut-être faire quelques choses. Et puis, pour à long terme, çà nous laissera du temps pour réfléchir… En plus j’ai envi de manger une sucette a la fraise et moi quand j’ai envi de manger une sucette a la fraise je n’arrive pas a réfléchir correctement!

Qu’elle était donc cette lumineuse idée qu’il venait d’avoir ? Hé bien c’était ! Rien… Rien nada que dal, il improvisera sur place, face au terriiiiiible dragon… Il trouverait bien quelques choses d’ici là…

-Heu… On fait quoi ? On va chez ma sœur ? Je voulais dire…chez moi ? Ou tu as d’autre chose a dire…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Mar 6 Nov - 11:41

La seule personne à l'approcher si près est son petit copain ? Oh, alors lui aussi a des préfèrences masculines ?

...

Vire ton esprit pervers, Shun. Malgré tout, il laissa échapper un soupir, il aimait regarder les gens de près. Mais si Udo n'aimait pas, il ferait de son mieux...encore fallait-il qu'il s'en rende compte, aussi. Udo aimait bien ses yeux ? Ah...ils n'avaient rien de spécial, si ? Si, mais Shun ne le voyait pas, il était habitué à les voir depuis des années, alors...il les aurait préféré rouges ou noirs. Peut être violets...Enfin, le temps n'en était pas à l'esthétique.

Shun aimait bien la façon dont réfléchissait Udo, en train de tapoter son nez. En l'occurence, en ce moment, avec une de ses plumes. Udo avait vraiment l'air d'un intellectuel, comme ça, il ne lui manquait que les lunettes. Tiens, en portait-il d'ailleurs ? Cela n'étonnerait pas Shun...

Finalement, la conclusion de leur plan ultra élaboré était : improvisation. Cela convenait parfaitement à Shun, il aimait bien foncer dans le tas de temps en temps. Trop réfléchir pouvait devenir pesant, alors...


"Sucette...à la fraise ? "

Ce mot était sortit comme s'il n'en avait jamais entendu parler. Bien sûr que si, mais enfin, cela faisait tellement longtemps qu'il n'en avait pas mangé...Ca avait quel goût, la fraise, déjà ? Shun se rappelait bien qu'il aimait les sucreries autrefois, dont les sucettes. Mais la suite...

Par réflexe, il tapota les endroits où il avait des poches, pour voir s'il n'en avait pas. Il s'arrêta soudainement, c'était idiot, pourquoi se promenerait-il avec une sucette à la fraise, alors que cela faisait des années qu'il n'en avait pas mangé ?


"Désolé, je n'en ai pas..."

Il fallait qu'il y regoûte, un jour...Enfin, quoi qu'il en soit, Shun savait à présent que son protégé était un fana de sucettes à la fraise. C'était bon à savoir...Il lui en achèterait quelques unes.

Allez chez lui ? Eh bien, allons-y...Il se demandait à quoi ressemblait sa soeur. Tout ce qu'il espérait, c'était qu'elle ne ressemble pas à la défunte soeur de Shun...Mais il n'y avait pas de raison, n'est-ce pas ?
Il ne fallait pas qu'elle ai les yeux verts et des cheveux bouclés couleur or. Oh, et puis, la soeur d'Udo était grande, alors que les derniers souvenirs de la soeur de Shun remontait si loin qu'elle était enfant...

Shun se redressa doucement et remit ses cheveux en arrière.


"Eh bien, allons-y. Je te suis."

Pourquoi un démon s'attaquerai à Udo ? Il était destiné à un truc important ? Ou juste parce qu'il est mignon ? Bah, simplement parce qu'il est humain. Pas besoin de raison supplémentaire.
L'idée d'imaginer Udo en un petit animal fragile sans protection fit sourire intérieurement Shun. N'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   Mar 6 Nov - 13:12

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une envie de sucette a la fraise...(pv: Chi Shun)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Fraise Tagada et Mister.Joachim vous demande d'applaudire ? /SBAF/
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» Une envie de solitude ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: