Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Jeu 3 Jan - 13:40

Un flot d’élève se déversé a l’entré du bâtiment. Certain en petit groupe, d’autre, seul se dépêchant d’attraper leur bus ou tout simplement d’y trouver une place libre prés de la fenêtre. Certain se chamaillaient, d’autre se désespéraient a l’idée de faire les devoirs qui les attendaient dans leur sac et d’autre se réjouissait a l’idée de passer une soirée entre amis…

Quand la foule commença à devenir moins dense, un nouveau petit groupe d’élève sortit du lycée. Composé de cinq personnes assez hétérocycliques, ils semblaient être dans la fin d’un délire propre a eux. De grand sourire s’étendait sur leur visage, une grande jeune femme brune donnait de grande tape dans le dos d’un petit brunet qui manquait de s’étaler a chaque coups. Il y avait deux filles et trois garçons. Une grande brune l’air mauvaise assez garçonne mais qui riait a grand bruit a l’instant présent, la deuxième était toute petite, plus petite que le plus petit garçon du groupe, elle ressemblait a une petite poupée avec ses habits de gothique lolita et ses grands yeux humide. Ensuite il avait un grand, tout fin, brun, qui ne semblait n’avoir rien de plus de particulier que sa grande taille il devait frôler les deux mètres et son épaisseur minime faisait un drôle d’effet. Un peu plus petit il y avait un brunet au look gotique assez poussé et puis un jeune rouquin que nous connaissons déjà sous le nom d’Udo Haora…

La grande brune semblait se moquer du petit brun, son rire ressemblant a un aboiement résonnait autour d’elle alors que sa pauvre victime tentait avec difficulté a se tenir a distance de la jeune femme…La petite poupée riait d’un air fragile derrière ses mains. Le jeune roux souffla a la toute petite femme, un mot et tout deux pouffèrent, le géant se saisit alors d’Udo et lui ébouriffa les cheveux avec acharnement se moquant clairement que le jeune homme tente de le repousser…

Udo, se débattit vaillamment sous les rires de sa bande d’amis assez étrange. Finalement, Yü le lâcha et Udo lui jetât un regard noir tout en replaçant ses cheveux tant bien que mal. Lizzie lui donna une grande tape dans le dos manquant de le faire tomber…

Le groupe s’arrêtât et discutât un petit moment un peu plus calmement. Ils rigolèrent encore un peu, se chahutant et puis se quittèrent…

La jolie petite poupée embrassa sur les deux joues chaque personne avec quelques difficultés pour Yü et passa sa menotte dans la grande main de ce dernier et tout deux partirent dans un sens. Après un signe au géant, le brun serra la main à Udo et a Lizzie avant de partir a son tour. La grande brune donna encore une fois une tape dans le dos d’Udo, lui serra la main et partis dans une dernier direction…

Udo, restait seul, eu un sourire en voyant ses amis disparaître dans la rue. Le jeune agitât sa main douloureuse, Lizzie avait une de ces forces et il commença a partir…

alors qu’il marchait il sentit une main se passer dans ses cheveux, il se retourna rapidement et son poigné fut emprisonné par une main. Son regard inquiet tomba sur un visage au rictus mauvais…


- Lâche-moi ! Rideo !!!

Le dénommé Rideo accentua son sourire et se pencha vers Udo alors que l’autre jeune homme l’accompagnant rigolait bizarrement…
Le rouquin se débattit, ou du moins tentât alors que l’autre venait prés de lui et lui saisit la hanche…
Rideo, était une jeune homme baraqué a l’allure qui en imposé et était une des personnes qui en avait toujours après Udo. D’ailleurs, celui-ci se posait pas mal de question a son sujet, il pensait qu’il avait le même orientation que lui mais ne se l’avouait et pas…

Enfin pour l’instant il tentait de se dégager alors que son geôlier commençait à parler…. C’était des « choses » osées, des descriptions de ces « chose » qui bien entendu le traité de catin, il lui fit même quelque propositions assez indécentes ironiques…Pendant ce temps Udo lançait des « lâche-moi !!!» assez paniqué tout en repoussant le mains taquines…


Dernière édition par le Sam 26 Jan - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Jeu 3 Jan - 14:20

Shun avait passé sa journée à attendre. Attendre tout en surveillant les environs. Oh, il n'était pas bien loin du lycée, juste appuyé contre une maison non bien loin, dans une petite ruelle. Il tentait de rester assez discret. Il est sûr que de remarquer qu'un homme, de grande taille, tout vêtu de noir avec un manteau à ceintures ainsi que des cheveux longs descendants aux chevilles est inquiètant, mais si en plus il reste toujours au même endroit...

L'ange restait malgré tout très concentré. Il avait décidé de ne pas épier Udo dans le lycée. Il comprenait tout à fait que cela soit dérangeant...et puis, au lycée, il n'était pas seul. S'il y avait un problème quelconque avec un élève, il s'en sortirais...néanmoins, si c'était un démon...Pour cette raison, Shun restait immobile contre le mur, les yeux fermés, se concentrant sur le ki des choses environnantes. C'était le seul moyen pour détecter un humain à distance. Enfin, pas que les démons, toute forme de vie. Ainsi que les choses qui ne vivaient pas d'ailleurs...mais il se concentrait sur le ki des vivants. C'était comme si il n'existait plus rien qui n'ai pas de vie.

A force, Shun n'avait pas vu le temps passé, trop concentré, il n'avait pas vu la journée passée. A croire qu'il avait dormit...
Ses yeux se rouvrirent lorsqu'il sentit une masse humaine sortir du lycée. La fin des cours ?
Lentement, Shun se décolla du mur. Il monta en hauteur, sans se faire voir pour autant. Il fallait repérer Udo dans toute cette masse...
Ce n'était pas la mince à faire...Enfin, si Udo rentrait directement, il était facile de deviner par où il passerait et par conséquent se concentrer sur une partie de la foule. Mais, l'ange ne savait pas si Udo ferait quelque chose avant de rentrer chez lui. Alors, il n'avait d'autre choix que d'analyser rapidement la foule, tête après tête.

Shun se rendait compte qu'il y avait vraiment du monde...il avait oublié comme le lycée était grand. Et même comment était un lycée...il avait la mémoire courte pour ça...
L'ange pensa avoir loupé son protéger. Imaginez le stress ressentit pendant une fraction de seconde. Mais s'il ne l'avait pas vu, c'était qu'il n'était pas sortit...il en était presque convaincu.
Il fut tout de même soulagé de le voir sortir du lycée, après la foule d'énergumène passée. Shun pu alors voir les amis de son protégé.

Des gothiques...Inutile de vous dire que l'ange aimait beaucoup ce genre de personne. Il suffisait de voir la façon dont il s'habillait...tout noir. Mais, comme il grandissait, en quelque sorte puisqu'il ne vieillissait plus, il avait décidé de mettre des choses un peu plus colorées. Des chemises bleues, grises ou blanches.
On ne pouvait pas lui demander trop non plus...

Shun décréta que les amis d'Udo étaient...spéciaux. Mais il ne les jugea pas étranges. Personne n'était étrange pour lui. Ca n'existait pas, seul la fatalité existait selon lui. Il considérait ces personnes comme étant à part, et pour cette raison, d'un interêt plus digne.
Il attendit qu'Udo salue sa bande et commencer à partir pour descendre du toit. Il était dos à son protégé, dans la direction opposée. Il n'avait pas spécialement fait exprès.

Il se demandait si Udo accpeterait de faire la route avec lui...il ne voulait pas s'imposer, mais il avait envie de rentrer avec son protégé pour une raison qui lui était obscure. Alors, il se mit à marcher d'un pas vif. Un pas qui se hâta lorsqu'il vit un garçon s'approcher de façon douteuse d'Udo...il ne fallut pas longtemps à l'ange pour comprendre que cet élève ne faisait pas partit de la catégorie "amis".

Comme s'il venait d'apparaître subitement, Shun se retrouva derrière l'inconnu ingressant SON protégé.
Oui, Shun pensait de cette manière...il ne l'avouait pas mais il était légèrement possessif. On ne s'attaquait pas à son protégé. C'était tout.
D'un geste machinal il prit le garçon par les cheveux et l'attira vers lui, sans vraiment faire d'efforts. Pourtant, le garçon partit rapidement en arrière de façon violente.
Il avait légèrement "désapointé" l'ange gardien de sa victime, Shun n'était pas très ravit et ne mesurait pas vraiment sa force face à cet inconnu. Ce dernier s'était vu contraint de lâcher Udo en sentant sa tête partir en direction opposé, et se retrouvait courbé, penché en arrière, ses yeux rencontrant ceux de Shun.

Les yeux de Shun étaient froids, très froids même, plus que d'habitude. Pour la simple raison qu'ils étaient accentués par la colère visible dans ses yeux. Oh, l'ange se contrôlait très bien, il n'allait pas tuer le garçon bien qu'il fut un meurtrier.
Il se contenta de dire d'une voix qu'il tentait de laisser neutre :


"Les jeunes de nos jours..."

Bon, ok, il n'était pas bien plus vieux, il n'avait que 19 ans...cependant il paressait un peu plus âgé. Shun tira un peu plus sur les cheveux de sa victime et rapprocha son visage du sien, ses cheveux retombant légèrement par l'intermédiaire de ses épaules.

"Je te conseille de demander pardon au jeune homme si tu ne veux pas avoir affaire au monsieur..."

Si il s'amusait ? Bah...c'était toujours un plaisir pour lui de martyriser quelqu'un. Là, il avait une bonne excuse alors il en profitait...Sur ces paroles, il lâcha soudainement prise ; le garçon faillit tomber en arrière mais miraculeusement réussit à rester debout, alors que l'ange le fixait de son regard glacial.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Ven 4 Jan - 8:47

Udo tentait de repousser de sa main libre son agresseur. Ca faisait un moment qu’il ne l’avait pas ennuyé en dehors du lycée surtout à la sortie, peut-être parce que jusqu'à présent Kihao se faisait une joie de l’accompagner dés qu’il pouvait…Enfin….Etant donné que Kihao avait un an de plus que lui, celui-ci avait déjà quitté le lycée pour commencer une formation. Alors ses habituels enquiquineurs venaient le voir entre les cours…

Alors qu’il lâchait un énième « lâche-moi », il put voir la tête de Rideo être irrévocablement entraîné vers l’arrière. Rapidement le pourquoi du comment lui apparut, Shun, qui visiblement sans aucun effort avait entraîné le brun en arrière…
Se retrouvant libre, il recula brusquement et mit une distance raisonnable de sécurité entre lui et Rideo. L’ami de ce dernière semblait prit au piége dans une décision, s’enfuir vaillamment ou rester suicidairement ? Il restait donc pas loin prés a s’enfuir…

Udo souffla avec soulagement le nom de son ange gardien alors qu’il parlait avec l’humain.
Brusquement le déchu lâcha les cheveux de Rideo. Celui-ci, perdit l’équilibre et il fallut jouer des bras et des jambes pour arriver a rester debout. Clairement furieux il se retourna vers Shun. Au début, il sembla un peu surprit avant de se redresser de toute sa taille et de reprendre son rictus mauvais sur le visage, il ne mesurait absolument le danger que représentait Shun…

Le roux observa en silence Shun, s’attardant sur ses yeux sachant parfaitement que c’était là qu’il devait observer pour savoir ce qu’il ressentait…Il n’avait pas l’air très content…
Il tourna un regard inquiet sur Rideo, oui il était inquiet pour lui. Il le connaissait assez pour savoir que la dernière chose qu’il ferait c’était de s’excuser, surtout a lui et il avait peur que Shun lui fasse mal…Il avait pas a s’inquiéter pour Shun, c’était une misérable personne comme celui-ci qui allait donner du fil a retordre a l’ange…

Ridéo observa de toute sa taille Shun, il était a peine plus petit que lui mais il ne doutait pas de sa supériorité face a l’ange contrairement a son ami qui lui semblait avoir compris qu’il ne fallait pas chercher des noises au grand en noir…


- Demander pardon ? A lui ? Et puis quoi encore ? Autant avaler un tonneau de limaces.

Udo bassa les yeux soudainement très intéressé par ses chaussures…

- En quoi nos discussions vous concerne ? Je fais ce que je désire.

Le sourire de Rideo s’accentua alors qu’il jetait un rapidement regard a un Udo nerveux…

- Ha je vois…C’est un de tes clients hein ? Tu écartes de mieux en mieux les cuisses pour avoir des gens en dehors du lycée, mon p’tit Udo…

Udo eu un hoquet et recula d’un pas tout en rougissant a lors qu’avec un sourire en coin Rideo fixait l’ange prés a parer n’importe quel coup. Il était bon bagarreur et doué mais çà, c’était face a un humain…Il ne laisserait rien au monde quelqu’un lui enlever son petit joué préféré…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Ven 4 Jan - 10:36

Shun voyait à présent que ce garçon était un parfait idiot. Néanmoins, il se doutait bien qu'Udo s'inquiètait plus pour cet imbécile que pour lui. Il n'avait de toute façon pas l'intention de blesser Rideo, sauf s'il le mettait vraiment en colère...
Ce qui n'allait pas tarder. L'ange n'avait pas vraiment apprécié les propos déclarés.


Il croyait quoi ? Qu'il avait une chance face à Shun ? N'importe quoi...Quoi qu'il en soit, les dernières paroles prononcées par le garçon avait fortement déplu à Shun. Dans une rapidité hallucinante, Shun se retrouva derrière lui. Il était droite, mais sesn interminables cheveux suivaient encore son précédent mouvement, on avait l'impression qu'ils daisaient dans l'espace, comme sur un vent invisible, avant qu'ils ne reviennent se placer derrière l'ange, à leur place initiale.
Aussitôt, l'ange prit le bras de Rideo et l'immoblisa. Oui, cette position permettant de casser un bras. Oh, l'ange n'avait pas l'intention de la faire, en tout cas si cela se produisait c'était parce que le garçon aurait brutalement bougé. Mais Shun doutait que par la douleur que cela procurait, ça changerait quelque chose.


"Peu importe ce que je te dirais tu recommenceras, n'est-ce pas ? Eh bien, la prochaine fois tu peux être sûr que je ramenerais un tonneau de limace que je te ferais avaler..."

Si si, Shun était capable de passer sa journée à chercher des limaces pour remplir un tonneau. Au pire il irait les chercher au paradis. Néanmoins, il ne les lui ferait pas toutes avalées, ça non, il se retrouverait à l'hôpital et l'ange aurait des ennuis qui pourraient se répercuter sur Udo et Lucie.
Mais juste une ou deux...pour rire.
Shun ressera son étreinte et colla un peu plus le bras de Rideo contre son dos et lui souffla à l'oreille :


"Udo est peut être tolérant, mais pas moi, alors méfie-toi car je ne suis jamais loin...tu pourrais très vite devenir mon jouet...plutôt que de t'occuper des cuisses d'Udo...occupe-toi des tiennes...Tu fais peut être ce que tu désires mais pas quand je suis là."

Shun avait un grand sang froid et pouvait très facilement simuler un viol. Ce n'était pas dur, il avait déjà la carrure, il n'avait qu'à enlever le maillot...mais il s'arrêterait là.
Ce garçon n'était pas à son goût de toute façon.

Shun lâcha prise en poussant Rideo en avant avant de pivoter sur ses pieds. Inutile de perdre son temps avec un idiot qui ne tiendrait sûrement pas compte de ses avertissements.


"On y va, Udo."

L'ange s'arrêta vers son protégé et le dévisagea.
Il savait bien la réputation d'Udo, mais il n'aimait pas qu'on lui porte ses propos pour autant. Il ne les méritait pas, et en plus ils étaient faux. Même si le jeune homme y faisait face sans y prendre garde, par habitude, Shun lui ne resterait pas de marbre face à ça pour autant.
Il se sentait pathétique de réagir ainsi, mais c'était comme ça. Udo était son protégé, et il commençait à bien le connaître. Alors il le défendrait de toutes les manières possible. Udo était plus qu'un simple protégé pour lui...

Il regarda une dernière fois son protégé de son regard glacial puis fixa l'horizon en face de lui.

Comment pouvait-on dire qu'Udo était un prostitué ? Il était loin d'en avoir l'allure...Shun ne comprenait pas. Il faisait une sorte d'allergie aux idiots, il s'énervait plus vite en leur présence...
L'ange vint à se demander si ses amis étaient eux aussi persécutés...Il n'était pas rare qu'un groupe de personnes rejetées se mettent ensemble. Mais c'était une généralisation, ce n'était peut être pas le cas d'Udo. Il n'en savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Ven 4 Jan - 13:32

Udo restait silencieux, les yeux baissés vers le sol mais un cri douloureux le sortit de sa contemplation…
Il releva le regard pour voir Shun se tenir derrière Rideo qui serrait les dents cherchant visiblement à ne pas montrer la douleur. L’ange s’était saisit de son bras et l’avait ramené dans son dos, obligeant le jeune homme a ne pas bouger si il ne voulait pas accentuer la douleur.

Rideo ne sembla pas inquiet par les menaces de Shun et pas fou il ne bougeait pas pour se défaire de la prise de l’ange sachant parfaitement que çà lui briserait le bras. Il eu grognement incompréhensible qui se muât rapidement en douleur alors que Shun lui remontait le bras.
Il sembla se bloquer une fraction de seconde a la dernière menaça de Shun…


- Sal…

Il ne fini pas son injure pour deux raisons, un çà faisait trop mal, deux Shun venait de le lâcher et il chutait en avant. Il se retrouva a genoux serrant son bras douloureux contre lui, il jetât un regard furieux a l’ange et un mauvais a Udo qui eu un petit mouvement de recul face a çà.
Rideo allait pour se relever et faire comprendre à l’autre brun qui il était mais la main de son ami le retint. Il le repoussa sans ménagement mais l’autre lui fit comprendre d’une voix dure qu’il n’avait aucune chance contre le grand brun. Rideo le traita de mauviette mais suivit tout de même son conseil et partit dans l’autre sens furieux d’avoir était humilié et pensant déjà a une vengeance…

De son coté Udo fixait son agresseur et releva les yeux vers Shun quand celui-ci lui parla.
Le regard de Shun qui se posa sur lui sembla le brûler et soudainement, sans vraiment comprendre pourquoi, il baissa honteusement la tête…
Depuis que ça avait commencé, les remarques qu’on faisait a son propos ne le dérangeait pas plus que cela, ni pendant, ni après mais là…face a Shun…que Shun les entende çà le faisait se sentir mal plus qu’autre chose…


- Je…heu…oui…

Ramenant son sac de cour contre lui il commença a marcher a l’opposer des deux autres personnes… Et regarda a l’opposé de Shun…
Vraiment, il ne savait pas pourquoi çà il réagissait comme çà. Une chose lui était certaine, il n’aurait jamais voulu que son ange assiste a une de ces scène pourquoi alors que ce qu’il devait faire c’est évite ce genre de chose entre autre. Il n‘avait aucune envi se faire traiter de catin face a Shun, pourquoi ? Peut-être à cause d’une peur idiote qu’il croit ce u’ils disent. C’était idiot mais il ne oyait pas d’autre raison pour son comportement…


- Je suis désolé que tu es eu à t’occuper de çà… C’est un idiot mais…il n’ai pas mauvais juste… perdu…….je pense…

Un trop grand cœur, nombreux sont ceux qui lui reproché. Mais était-ce sa faute si il était très sensible à ce genre de chose ? Il comprenait les gens, ce qu’ils rejetaient au fond d’eux ou ne voyait pas. A croire qu’il était empâte…Il devait faire un bon psychologue…

- Lizzie voulait me raccompagné sur un bout de chemin, comme les autres soirs mais j’ai pensé que…que peut-être…tu aurais bien voulu faire le trajet avec… avec moi… Et comme j’étais seul, il a sûrement voulu…se rattraper des soirs où il y avait Kihao avec moi……

Ses doits s‘emmêlaient entre eux, c’était gênant un peu d’avouer qu’il désirait avoir la compagnie de l’ange. Il ne savait pas que c’était réciproque…

Depuis qu’il ‘lavait rencontré vendredi dernier, Udo n’avait qu’une envi et c’était d’avoir la compagnie de Shun. Le jours qui avaient suivit leur rencontre avaient été plutôt calme, ils avaient out ce qui avait était prévu sans rencontre particulière, qui ici se résumait au nom de Kihao, les deux seules choses notable était qu’Udo s’était fait encore plus mal a la cheville au stade et que depuis la pierrade du dimanche Lucie acceptait plus Shun. En gros il avait le droit de vivre dans son espace sans qu’elle ne lui jette des regards noir, par contre, si il s’approchait trop de l’espace vital d'Udo, là, elle n’avait pas changé…

Il passa une main dans ses cheveux tout en fixant ses pieds, la semaine dernière la petite poupée qui était Lucie version brune n’avait pas voulu le laisser partir seulet c’est donc naturellement qu’elle avait envoyé Lizzie en garde du corps. Déjà c’était une fille baraqué que fracassait un homme sans problème et en plus quand ils étaient deux on ne venait pas les embêter…


Dernière édition par le Sam 5 Jan - 9:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Sam 5 Jan - 3:19

Rideo avait abandonné, finalement. Il n'était peut être pas si idiot que ça. Enfin, il lui avait quand même fallut de l'aide...
Shun ne comprenait pas comment Udo pouvait défendre la cause de quelqu'un qui lui voulait du mal. Shun était gentil, certes, mais il était tout de même très sombre sur beaucoup de points et donnait difficilement sa confiance à d'autres personnes qu'Udo ou Lucie...
Il trouvait son protégé vraiment trop gentil. Mais c'était aussi ça qui le rendait si mignon, non ?


"Ne t'inquiètes pas, j'ai fait attention...je voulais juste qu'il te laisse tranquille..."

Bon, il s'était un peu énervé, mais bon, il était fier de lui pour s'être maîtrisé. Pour lui, la meilleure option pour éviter de le frapper avait été de l'immobliser. Ainsi il n'avait aucune raison de riposter...
Shun réfléchissait beaucoup lors de ses confrontations, mais il n'en perdait pas moins ses réflexes. Il fallait une bonne stratégie et employer les bons moyens contre ses adversaires, selon leur idendité.


"Généralement, les personnes rejetant les autres sont des personnes qui ont des problèmes. Ca peut se traduire par de la violence."

Shun en savait quelque chose...Puisque lui-même avait eu ce symptôme. Certes extrêmisé par son instinct criminel, mais pour cette raison il comprenait. Pour une fois qu'il ne sortait pas ça d'un bouquin...
En effet, bien que ses meurtres soient des crimes et qu'il ne le niait pas, cela était partit d'un rejet.
Sa famille l'avait rejeté parce qu'il avait evoyé quelqu'un à l'hôpital, pour défendre une fille...par la suite, il avait été abandonné, par sa famille qui lui en voulait. Et même par cette fille qu'il avait défendu. Par la suite il commença à se disputer avec tout le monde, il se mit à sa battre, à rejeter les gens qui étaient différents. Sans comprendre qu'il l'était aussi. Il ne voulait plus accepter cet instinc meurtrier qui mainte fois l'avait poussé à martyriser des êtres vivants...
Il avait finit par se disputer avec sa famille...
Et la suite fut ce massacre...d'autres s'en suivirent...

Maintenant, Shun était passé au dessus de son instinct meurtrier. Il pouvait souffler...Mais il avait conscience qu'il était toujours là. Ce plaisir à se battre, à gagner, venait de cet instinct qu'il haïssait...
Mais maintenant, il savait le contrôler...alors ça allait...

Les cheveux de Shun virevoltait légèrement, au rythme de ses pas, comme il avançait. Comme en lévitation, ils flottaient légèrement.
L'ange tourna la tête sur le côté lorsque son protégé lui annonça qu'il avait voulu faire la route avec lui...en jetant un coup do'eil courageux, l'ange vit que le jeune homme avait l'air gêné.
Un petit chiot...

Shun passa sa main dans ses cheveux, regardant le ciel pour ne pas croiser le regard d'Udo.


"A vrai dire, je voulais justement faire le trajet avec toi, mais cet imbécile est arrivé avant moi..."

Alors il en avait profité pour aider Udo...c'est vrai qu'on aurait pu croire qu'il était juste venu pour défendre son protégé, mais à l'origine il avait voulu accompagner Udo, voyant qu'il était seul.
Il avait finalement d'une pierre deux coups...au début, il trouvait ça arrangeant, comme ça, Rideo lui servait d'excuse...mais il n'avait pas compris qu'Udo lui aussi voulait marcher avec l'ange...


"Tes amis...ont l'air digne de confiance..."

Il trouvait ça bien, très bien même. Il n'avait pas à s'inquièter pour lui lorsqu'il était au lycée.
Shun n'était pas vraiment jaloux, ni possessif d'ailleurs. Il était envieux. Les choses auraient peut être été autrement s'il avait eut su soutien...mais après tout s'était sa faute. Et puis, il était bien différent de son protégé. Udo, lui, méritait des amis, contrairement à l'ange. Ce dernier trouvait évident qu'un meurtrier comme lui soit mit à l'écart alors qu'un petit chiot comme Udo soit aimé par des personnes.
Udo avait vraiment de la chance...il était aimé par beaucoup de personne et avait beaucoup de soutien. Lucie étant la première personne...Il était naturel pour Shun qu'un Ange gardien s'en réjouisse. Même si au fond de lui, il était envieux et détestait les conditions dans lesquelles il avait vécu.

S'il n'avait pas été ainsi...
Non, il ne devait pas pense de cette manière. On ne pouvait changer le monde avec des "si". La seule chose qu'il pouvait faire maintenant, c'était prouvé que lui aussi, méritait ne serait-ce qu'un petit bout d'amitié.
Car maintenant, il avait changé. Même si le mauvais Shun, celui du passé, sommeillait en lui...il suffisait de ne pas le réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Sam 5 Jan - 10:08

Udo eu un petit sourire quand Shun lui avoua que lui aussi désirait faire le trajet ensemble. Il tourna son regard vers lui pour lui donner un sourire mais l’ange fixait encore une fois un autre lieu que lui. Ca en devenait troublant ou énervant. Udo aimait être regardait quand il parlait ou quand on lui parlait, ne pas le regarder lui donnait un peu l’impression d’être ignoré mais bon….Il savait que souvent les gens refusait de regarder une impression quand ils étaient gênés, lui-même le faisait. Mais Shun était-il gêné ?! Enfin, bon…On va philosopher trois cents ans dessus…

Si Shun n’était pas venu a son secours Udo aurait trouvé un moyen pour faire venir l’ange a lui. Déjà, il aurait regardait dans tout les sens pour essayer de repérer l’ange et vu qu’il ne l’aurait sûrement pas remarqué soit l’ange serait venu le voir pour simplement lui demander ce qui lui arriver soit, qu’il aurait simplement compris le message.

L’humain observa devant lui tout en marchant. Il jetât un coup d’œil a l’ange en l’entendant parler de ses amis. Un sourire étira ses lèvres alors qu’il tournait son visage vers lui…


- Et ils le sont ! J’avoue qu’ils ont tous l’air étrange, bizarre ou je ne sais trop quoi pour les gens. Selon Darren, la petitoune, je serais le seul à peu prés correct…

Il haussa les épaules. Sa petite bande d’ami était spéciale, çà tout le monde le sait. Mais chacun d’eu avait bien un caractère a part….Là, Udo ne pensait pas trop que Shun n’avait peut-être pas eu d’ami et si il devait y pensait ce serait sûrement plus tard. Il ne pensait pas non plus que Shun est eu un tas d’ami. Il n’y pensait tout simplement pas… Et puis, il vivait au jour le jour alors maintenant Shun avait lui comme ami…

Udo ne voyait pas trop de quoi parler et donc il préféra continuer sur ses amis…


- Yu, le grand machin est celui que je connais le plus longtemps, les autres je les ai connu au lycée… Aussi étrange qu’on puisse le croire a part Yu qui a tendance à être appelé « asperge », ils n’ont pas eu spécialement d’ennuis… Lizzie, la costaude, les a réglés avec ses points. Mimuroh, l’autre gars, ben les gens ne lui ont jamais chercher des noises. Et Darren et bien, c’est plus elle qui va chercher la bagarre chez les autres. C’est elle la Lucie version brune, aussi terrifiante ! Je te raconte même pas qu’en elles sont réunis… Mais je suis content de les avoir…

Udo agitât la main comme pour repousser une mouche ou ici le souvenir de la petite poupée en train de faire des plans machiavélique avec sa sœur…

- Enfin voila…

Il enfonça ses mains dans ses poches comme à son habitude et observa les magasins qui ne tardèrent pas à apparaître. Sa journée avait était plus que banale, rien de plus rien de moins. A part peut-être l’arrivé de Rideo mais bon…
Il tourna son regard a nouveau vers Shun avant de regarder a nouveau les magasins, il y en avait beaucoup prés du lycée…Mais il en cherchait un en particulier


- Tu as fait qu…Ha !

La main d’Udo se referma sur le poigné de Shun et il entraîna l’ange enfin… Il l’avait mal attrapé ce qui avait pour résultat qu’il l’avait lâché, mais bon, le déchus verrait qu’il était partit sur le coté…
Il ne fallut pas longtemps a Udo pour se retrouver collait a la vitre d’un magasin. Derrière la vitre se trouvait, non pas une sucette mais un chiot ! C’était une petite animalerie, et derrière les vitres, d’un coté on trouvait des chiots et de l’autre des chatons.
Udo tait penchait, un grand sourire aux lèvres et les mains posé sur la vitre, derrière celle ci un chiot tout noir semblait avoir reconnu le lycéen et les deux pattes sur la vitre a hauteur d’Udo il agitait une queue heureuse.


- Coucou mon petit ange…On ne t’as pas vendu encore ? ho c’est dommage ! Tu n’as toujours pas de famille ?....Ne t’inquiet pas bientôt tu auras quelqu’un de gentil j’espère…Alors comment tu vas ? Bien a ce que je vois…Ho mais dit moi tu n’aurais pas grandi ?

Derrière la vitre le chiot s’agitait, sa langue léchait l’emplacement des doits de l’humain et Udo tentait visiblement de gratouiller la bestiole à travers la vitre.
Udo avait un grand sourire aux lèvres et ses yeux pétillaient alors qu’il parlait à l’animal. Bon, « le petit ange » était sortit tout seul étant donné qu’il l’avait surnommé ainsi avant l’arrivé de Shun…
D’ailleurs en parlant de l’ange… Il tourna la tête vers celui-ci alors que le petit animal noir continuait de s’agiter…


- Ca fait un moment qu’il est là. Je l’aime bien, on dirait qu’il me reconnaît, j’ai vu qu’il ne réagissait pas comme çà avec les autres gens. J’aimerais bien l’avoir, mais Lucie ne me laissera pas l’avoir sûrement...un chien c’est trop de travail, et puis on a pas les moyens…

Il était un peu déçu sur la fin, il fallait avouer qu’il était littéralement tombé amoureux ne cette boule de poils a qui il rendait visite a toute les sortie de lycée…
Udo en revint au chiot…


- Je connais pas sa race, c’est un grand chien, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Sam 5 Jan - 13:23

Shun écouta attentivement Udo parler de ses amis. Oui, ils avaient l'air spéciaux, mais ce qui les rendait unique...et l'ange aimait bien cela.
Une deuxième Lucie, hein...!


"Je ne saurais dire si avoir deux Lucie est une chance ou un lourd fardeau..."

Il disait ça évidemment pour plaisanter, il pensait que c'était génial pour Udo. Deux Lucie, ça ne devait pas être évident tous les jours, mais il pouvait être sûr de toujours être bien accompagné.

Shun fut bien surpris de sentir la main d'Udo sur la sienne, même si ce ne fut qu'un bref instant, il n'avait pas vraiment tilté ce qui se passait sur le moment. Quand il comprit enfin que son protégé avait foncé sur une vitrine d'un des nombreux magasins, l'ange pensa immédiatemment à des sucettes.
Il fut donc étonné de constater qu'il était face à une animalerie. On ne vend pourtant pas de sucettes dans une animalerie...Lorsqu'il apperçut le chien, tout noir, il resta immobile quelques instants.
Un chiot ! Un petit chiot ! On aurait dit un Husky aux premiers abords, mais c'était en fait un Eurasier.
Shun connaissant toutes les races de chiens par coeur...

Il se rapprocha très vite de la vitrine. Intérieurement, il devenait un vrai gosse. Il était fou des chiens et surtout des chiots ! Celui là était si attendrissant...Shun se baissa afin de se retrouver à la hauteur du chiot.


"Il est mignon..."

Bien que son regard fut comme à son habitude glacial, sa voix laissait ressentir une certaine joie, voire même de l'excitation.
Il répondit très vite à la question d'Udo :


"C'est un chien de taille moyenne, un Eurasier...un peu plus grand que le spitz japonais, si tu vois quel genre de chien c'est..."

Shun adorait tellement les chiens. Ils éaient si affectueux, si fidèles ! Même après s'être fait dipusté, même pour une faute qu'il n'a pas commise, il pardonnait si vite à son maître. Et il le comprenait si bien...!
Les animaux ont ce sixième sens qui leur permettait de comprendre les sentiments des gens. Ils ne regardaient pas l'apparence, juste ce qu'étaient les gens qu'ils voyaient...

Si les être humains seraient tous comme les chiens, Shun était convaincu que ce serait la paix dans le monde.
A son tour, il commença une discussion avec l'animal...


"Tu sais que tu es mignon, toi ? Il est rare de voir des chiens de ta race tout noir, comme ça."

L'ange ne put s'empêcher de poser une main sur la vitrine. Mais il l'enleva vite, comme si c'était interdit.
Il avait toujours voulu avoir un chien. Où alors, faire du pet-sitting. C'était assez dur à concevoir, d'un côté, lui qui autrefois martyrisait les animaux. Sauf les chiens. Il avait toujours adoré les chiens.

En fin de compte, avec le temps, il avait appris à adorer les animaux. Shun était en fait doté d'une très grande gentillesse. Il respectait ces créatures selon lui plus dignes de la vie qu'un être humain.
Et bien sûr, surtout les chiens.


"Tu crois que si l'on se met à deux, on a une chance que ta soeur accepte ? Si c'est une question de moyens, je peux aider sans problèmes..."

A croire qu'il était prêt à tout pour un chiot. Il avait les yeux rivés sur Udo, presque emplis d'espoir.
Réalisant qu'il paressait peut être un peu enfantin, il se releva et ajouta :


"Ce doit être dur d'être enfermé là derrière, à regarder des gens passer sans jamais pouvoir les approcher..."

Il se pencha légèrement et parla au chien.

"Pas vrai ?"

Le chien lut apparemment le sourire intérieur de Shun et agita vivement la queue.
L'ange se redressa tout en dévisageant le chien. Puis il regarda à nouveau son protégé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Sam 5 Jan - 13:58

Udo regarda de travers Shun…

- Tu sais que je n’ai pas compris un traitre mot de ce que tu viens de me dire ?

L’humain y connaissait rien en chien, enfin plutôt en race de chien. Pour lui les chiens çà se résumait à çà, petit, moyen, grand… Et donc la boule de poil devant lui était un moyen, euratruc et spyzamachinchouette japonais ils ne savaient pas a quoi çà ressemblaient. Enfin, maintenant il savait que les Euratrucs c’était comme SON petit chiot…

En tout cas Shun semblait l’adorer le chiot. Par ce qu’il pouvait en juger par sa voix et son « attitude », il semblait tout été par le petit chiot.
Udo ne savait pas pourquoi mais il avait l’impression que Shun ne faisait pas cette proposition simplement pour lui mais bien pour lui-même aussi. Ha ! L’ange aimait les chiens ! C’était trop choopi …Houlà il se mettait a penser comme une fille maintenant…

Lui avait toujours une main contre la vitre mais le petit chien semblait plus intéressé par Shun et agitait vivement sa queue comme pour répondre a l’ange. Udo eut un sourire attendrit et n’eu q’une envi qui était de mettre le chiot dans les bras de Shun pour voir ce que çà donnerait, son petit ange avec son ange gardien tout deux noirs… Halaaa !!! Ils devaient être trop mignon…

Il secoua intérieurement la tête pour chasser cette image. Non mais ! Il n’avait pas à penser à ce genre de chose… même si ce n’était pas bien méchant…

Udo leva son regard sur l’ange…


- Je ne sais pas….Je n’ai même pas essayé pour tout te dire… Mais….On aura peut-être une chance ! On a bien réussit a te faire dormir a la maison alors un petit chien a coté…Par contre en contre partie…

Il agitât la main tout en se mordant la lèvre…

- On va en baver, Lucie ne va sûrement pas nous laisser avec un juste un « ok ». On risquerait de devoir s’occuper non seulement du chien mais aussi de toute la maison pendant un temps indéterminé… Enfin…

Sans cérémonie il se saisit de la main de l’ange et la plaqua contre la vitre alors que le chiot se faisait une joie de léchouiller la vitre de l’autre coté. Udo éclatât de rire et gratouilla la vitre comme si il gratouillait le haut du crâne du chien, chien qui envoya quelque coup de langue dans le vide pour atteindre les doits d’Udo…

- Je craque ! Je le veux ! Tu crois qu’on peut réserver un chien ? Et ça coûte cher les Euramachinchose ?

Le jeune lâcha la main de Shun pour mieux se saisir de son bras. Et il parla tout excité presque a sautiller sur place en tirant Shun vers l’entré…

- On rentre Shun ?! On rentre ?! On rentre ?! Allez on rentre ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Sam 5 Jan - 14:54

Shun fut amusé de voir que son protégé n'y connaissait rien en chien. Bah, pas tout le monde s'y connait...Et puis, peu importe la race, celui-ci était mignon ! C'était le plus important, non ?

Ses yeux s'écarquillèrent lorsque le chien lécha la vitre, sa main étant de l'autre côté...il craquait complètement. Il le trouvait si adorable ! Il avait envie de le prendre dans ses bras, là, tout de suite !
Oui, ça frisait l'euphorie...Shun aurait fait un très bon éleveur de chiens...

Visiblement, Udo ne tenait plus en place. A vrai dire, Shun était dans le même état intérieurement. Mais il arrivait à rester calme et regarder le jeune homme sautiller et parler à toute vitesse.


"Peu importe le prix, il nous le faut ! Normalement on peut réserver."

Ce qui voulait dire "vite, on entre, vite !". Shun ne tarda donc pas à entrer dans le magasin suivit d'Udo.
Il se rendait compte à quel point ça démarche était puérile.
Mais c'était pour cet adorable chiot...alors tant pis.
Shun était en fait un véritable gosse...mais ne lui dites pas, il se fâcherait...

Il y avait des animaux un peu partout dans la boutique, des colliers, des sacs de croquettes et divers accessoires appartenant au monde animalier domestiqué...
Si l'ange aurait suivit son instinct, il aurait directement foncé vers l'eurasier qui devait les avoir repéré. Mais il était peut être interdit de toucher les animaux...

Et puis, et si quelqu'un rentrait ensuite, déclarant vouloir le chien ? Ha non ! Il fallait le réserver, viiiiite ! !
Shun s'approcha du vendeur, ce dernier se retournant alors.


"Est-il possible de réserver un animal ?

Le vendeur le regarda avec nonchalance.

"Vous viendriez le chercher quand ?"

Très bonne question...Shun se tourna vers Udo. Il fallait se décider vite...il prit rapidement sa décision, sur un coup de tête il fallait l'avouer...Il regarda à nouveau le vendeur.

"Demain."

L'ange était déterminé...il était prêt à tout pour que ce chien soit à la maison. Sans peur ! Peu importe les épreuves imposées par Lucie, il trouverait toutes les excuses possibles et tout les arguments inimaginables et était prêt à faire n'importe quoi.
Et puis, il voulait aussi voir la mine réjouie d'Udo...non, non, il ne pensait pas qu'à lui. Il se demandait ce que ça ferait, un chiot dans les bras d'un chiot humain.
Un tableau vraiment craquant, non ?

Le mode de pensée de Shun se déréglait. Il y avait un chiot dans les parages, alors forcément...
Le vendeur demanda alors quel animal il désirait réserver. L'ange désigna alors le petit chiot noir avec vivacié, l'animal les regardant avec intensité.
Ce fut presque timidement qu'il demanda :


"On peut...le caresser...?"

Le vendeur acquieça avant de retourner à ses petites affaires, ignorant presque Udo et Shun. Il semblait avoir noté sur un papier la réservation.
Inutile de vous expliquer la joie de l'ange à ce moment là...il ne fit ni une, ni deux, et alla tout droit vers le chiot.
Il ne pouvait se retenir, il devait caresser ce chien. Ce dernier semblait ravi de pouvoir enfin sentir la chair de Shun et non la vitre qui devait, depuis le temps, être bien sale.

L'ange se tourna vers Udo et retira sa main, un peu interdit.
Ils devaient avoir ce chiot...


"Tu crois que Lucie craquerait en le voyant ?"

Il posait cette question, mais pour lui il était inconcevable qu'on ne puisse pas aimer un chien et encore moins ce chiot.
Il ne faisait même plus attention à son vocabulaire. Il tenta de se resaisir et de retrouver son sang froid.
Mais avec le chien à côté de lui remuant la queue...c'était difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Dim 6 Jan - 9:37

Udo suivit avec curiosité et excitation l’ange qui pénétrait dans le magasin.
Malgré qu’il passa plusieurs fois devant et s’arrêtât un bon nombre de fois pour allait voir les chiots ou chaton a la vitrine. Il n’était jamais rentré comme il avait découvert que le vendeur n’était pas particulièrement sympathique et n’avait pas vraiment envie de se faire virer du magasin car il n’y achetait rien…

C’était une animalerie qui ressemblait à une animalerie avec plein de petits animaux partout… Les objets habituels trônant sur les murs, la nourriture, les jouets… Udo suivit avec difficulté l’ange, tentant de ne pas allait farfouiller dans tout els recoins et surtout ne pas allait voir le chiot…

Le vendeur ne sembla pas plus dérangeait que çà de la personne de Shun. Il lui demanda simplement quand ils viendraient chercher l’animal et ne demanda même pas de nom, sûrement se disait-il qu’il reconnaîtrait Shun. Maintenant, c’était confirmé, le veneur n’était pas sympa et il ne l’aimait pas du tout…

Quand Shun annonça quand ils viendraient chercher le petit chien, Udo s’étouffa. Demain ?! Ca n’allait pas être un peu court demain ? Il ne voyait pas Lucie lui accorder le chien le soir même. Peut-être le surlendemain, enfin, il n’avait jamais essayé d’avoir un animal avec Lucie alors si çà ce trouve….Nan çà relèverait du miracle…

Le temps qu’il pense a çà, Shun avait déjà disparut de son champ de vision pour rejoindre le chiot. Il restât un moment interdit avant de rejoindre rapidement lui aussi le chien. Il sourit en voyant Shun caresser la petite boule de poils noire.


- J’imagine ! Qui ne craquerait pas pour ce chien ? Remarque, personne ne l’a achetait encore et çà fait un moment que je l’ai repéré… C’est peut-être un signe ! Ce chien est pour nous !

Avec un autre sourire il passa ses mains au dessus du rebord et caressa le petit chien. Il le gratouilla sous le menton et il ne fallut pas longtemps au chiot pour bouger la tête et lui léchouiller et mordiller affectueusement les doits…

- C’est une femelle ou un mal ? Il doit avoir quel age ? C’est quoi déjà le nom ? Euramachinchose ? Ha ! il est trop mignon pas envi d’attendre demain…

Shun était a présent spécialiste des chiens pour Udo. Lui il n’y connaissait pas grand-chose, rien sur les races mais tout de même le minimum mais seulement pour élever un animal étant donnée que, jadis, il avait du faire un exposé sur le dressage des toutous quand il fut au collège.
Il lâchât le petit animal et se tourna vers Shun.


- C’est grave si ont n'a pas de jardin ?

Soudain Udo se tourna vers Shun avec un certain sourire qui présageait une idiotie de la part d’Udo, une idiotie que Shun devait commencer a en avoir l’habitude…

- Tu aimes les chiens non ? Shushu-kun !!

Hou que qu’il était machiavélique l’Udo.

De son coté le chiot jappa de mécontentement…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Dim 6 Jan - 11:07

Shun était assez amusé de voir Udo l'assaillir de questions. C'était sûr que demain était loin...au pire il emmènerait le chien chez Udo et prétexterait qu'il n'allait pas l'abandonner maintenant qu'il l'avait. Ce n'était pas très sympa, mais c'était une bonne stratégie, non ? Au pire, il aurait Lucie à l'usure...
Très déterminé l'Ange gardien !

Shun répéta alors le nom de la race du chien en appronfondissant un peu :


"C'est un Eurasier...il peut s'adapter à l'appartement, mais il faudra le sortir souvent pour qu'il puisse bien se défouler."

Shun ne put résister à l'envie de gratter le derrière de l'oreille du chiot.

"Mais je ne pense pas que ce soit le plus dur...qui n'aimerait pas s'occuper d'un chiot si adorable ?"

Avez vous remarquez ? A chaque fois que Shun parlait du chien, à chaque fois un mot affectif comme "mignon" ou "adorable" aterrissait dans sa phrase. Un pur réflexe, il le disait car il le pensait, sans modérer son vocabulaire, contrairement à son habitude...
Il fallait croire que les chiots, qu'ils soient humains ou non, savaient faire des miracles sur Shun !

Une nouvelle fois, l'ange arrêta ses caresses pour admirer le chiot.


"Tu sais, pour savoir si c'est un mâle ou une femelle il n'y a qu'une solution...regarder entre ses pattes..."

Il le disait avec un ton et un regard si glacial que s'en était perturbant ! L'ange n'aurait évidemment pas compris pourquoi...pour lui, c'était une évidence...le meilleur moyen de vérifier le sexe d'un animal était de regarder entre ses pattes...
En dehors des hermaphrodites, il fallait l'avouer. Tiens...Shun n'avait jamais croisé de chien hermaphrodite. Ca existait ?
Il ne savait pas...et il détestait ignorer quelque chose, surtout sur les chiens...il devait rapidement se renseigner ! !

Il fallait bien accorder l'étrangeté de sa question...mieux vallait regarder sa motivation...
Il jeta un coup d'oeil à Udo. Lui aussi adorait ce chien...il espérait vraiment pouvoir l'obtenir. Non, ils allaient l'obtenir ! De toute façon, Lucie ne pourrait pas tenir en voyant un chiot tout noir si mignon et les doléances de son frère accompagné par l'ange.
Tout d'un coup, Shun se demanda si Lucie aimait les chiens...il espérait tout de même...

Mais la dernière phrase d'Udo perturba l'ange...Ses yeux dérivèrent sur le côté bien que sa tête ne bougea pas. Il fuyait son protégé du regard et on devinait assez facilement qu'à ce moment là il aurait sûrement fait une grimace s'il le pouvait...
Shushu-kun...

Le Shushu-kun en question se tourna vers le chien. Il ne le prenait pas mal, non non, il allait juste se plaindre. Si, Shun allait se plaindre. Aussi incroyable que cela ne puisse paraître. Mais c'était plus par plaisanterie.
Il regarda le chien qui venait de japper.


"Udo est cruel, tu ne trouves pas ? Tu as vu comme il maltraite son esclave ?"

Peut être était-il d'accord, ou alors simplement était-il content de voir qu'on lui adressait la parole, mais le chien agita alors violemment sa queue. L'ange se tourna alors vers son protégé pour répondre à son protégé, bien qu'il estimait qu'il n'avait pas le droit de savoir à cause du surnom employé.

"Je suis fou de chiens..."

Se rappelant soudainement qu'il comparait souvent Udo à un chiot, il pivota brutalement sur ses talons et s'amusa avec le chien grâce à sa main, dans un silence total.
Le chien sautillait, tournait. Il était si adorable ! Les yeux de Shun rayonnaient. Il ne se souvenait pas avoir été une seule fois dans cet état dans un autre cas qu'en présence d'un chien...
Peut être cela était-il étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Lun 7 Jan - 12:41

(hj : dsl de la qualité mais je suis fatigué, démoralisé alors bon….J’ai presque tout les malheurs du monde ^^…alors vala je voulais te répondre aujourd’hui donc bon….)

Le sortir souvent le laisser se défouler ? Pas de problème, Udo se ferait un plaisir d’aller se défouler lui aussi avec le chien. Cà lui faisait une bonne excuse pour courir dans tout les sens, en plus avec un chien ce serait marrant…Et puis le matin il pourrait le prendre et faire son jogging ensemble ou tout simplement le refilé a Shun qui n’était jamais trop loin.

Oui bon, il savait bien que pour savoir si l’animal était une fifille ou p’tit gars il fallait regarder entre les pattes. Il était pas bête quand même…
Mais il ne savait pas si ils pouvaient prendre l’animal dans les bras, bon, ben va falloir trouver la fiche où il y avait toute les infos sur le chiot.

Encore une fois, Udo fut tout fier d’avoir embarrassé l’ange, il se rendait compte de ce fait seulement quand il utilisait le surnom étant donné que c’était le but, sinon… il se demandait juste pourquoi diable Shun ne voulait pas le regarder…
L’ange se tourna vers le chien et déclara qu’Udo était cruel ce que le chiot approuva vigoureusement de la queue… Et allez les deux se liguaient contre lui… Udo croisa les bras et leva la tête sur le coté…

L’ange se tourna a nouveau vers lui et lui annonça qu’il était un fou de chien mais ce retourna assez brutalement vers le chiot qui lui faisait la fête. Un silence s’installa seulement troublé par le bruit des pattes du chien dans le foin.
Udo haussa des épaules, Shun avait encore une attitude bizarre, enfin…
L’humain se pencha un peu sur le coté comme pour pouvoir voir le visage de Shun, de là où il était il ne voyait pas bien mais il avait l’impression que Shun était aussi heureux que le chiot…Il sourit encore une fois…Ce chiot ferait du bien a Shun…

Il se tourna un peu et se mit chercher la fichette du chien. Il fit glisser son doit le long des bout de papier plastifié et tomba finalement sur celui qu’il cherchait…


- ho….Ca s’écrit comme çà Eurasier ? ….ben visiblement ouai… Alooooors…Ah ! Mais c’est cher un Eurasier !

Et aussi il n’y connaissait rien en prix…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Mar 8 Jan - 7:40

[hj : Si tu n'as pas le moral ne te forces pas à rp. Je sais ce que c'est d'être malheureuse ^^']



A croire qu'Udo avait vraiment un problème avec le mot Eurasier...Il était si étrange que ça ? Bon, d'accord, ce n'était pas tout le monde qui connaissait toutes les races de chien existantes...Mais bon...
Cher ? Bah, c'était un pur race, Shun se doutait bien qu'il n'allait pas être au même prix qu'un chien croisé...

Il tourna la tête vers Udo.


"Je t'ai déjà dit que le prix n'avait pas d'importance. Tu n'auras qu'à le considérer comme un cadeau de Noël..."

Même si l'ambiance de Noël était pour Shun totalement oubliée. Il faut dire qu'il ne l'avait plus fêté pendant neuf ans, alors...enfin, là n'était pas le sujet, alors pas la peine de dériver dans ce sens.
Il regarda à nouveau le chien. A croire qu'il était hypnotisé...mais comment pouvait-on ne pas aimer regarder cette bouille attendrissante, ces yeux larmoyant et suppliant, cette petite queue en arc de débattant dans tous les sens et cette adorable langue rose ?
Non, non, impossible de ne pas trouver ça magnifique.

L'ange ne savait pas à quand remontait cette passion pour les chiens. Aussi loin qu'il s'en souvienne, il les avait toujours idôlatré...il essayait de remonter sa mémoire au maximum, mais bon, les souvenirs n'étaient pas son fort s'il n'y avait pas l'ombre de culpabilité mélangée avec...
Quand avait-il vu un chien pour la première fois...?

...

Il y réflichirait plus tard. Pour le moment, il se concentrait sur LE chien actuel. Eurasier noir -pelage rare ; encore tout jeune, environ quatre ou cinq mois maximum ; plein d'énergie et adorable à souhait.
Mais de sexe encore inconnu.
Shun se faisait sa propre fiche dans sa tête, mais il n'aimait pas manquer d'éléments.


"Alors, quel est son sexe ?"

Il tourna la tête vers Udo. Intérieurement, c'était un véritable suspens. Le sexe d'un animal changeait beaucoup de chose ! Mis à part le prénom, évidemment. Ca changeait aussi son caractère, par exemple une chienne en chaleur était insupportable et perdait du sang - une horreur - alors qu'un chien était généralement plus calme.
De plus, il coutaît moins cher de faire castrer un chien que d'opérer une chienne, en plus, il était vivement conseillé de faire une portée à une femelle avant de l'opérer.

Il existait aussi la pilule et...

L'ange partait dans des pensées bien diverses sur les animaux...une sorte de vérification de connaissances, peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Mer 9 Jan - 8:14

- Mais…

Il n’avait pas réellement envisagé que ce soit Shun qui paye le chien et qui lui offre en cadeau de noël en prime…En fait, il n’avait même pas réfléchit a comment ils allaient l’acheté. Il avait un peu bloqué au moment où Shun lui avait annoncé qu’il leur fallait ce chien. Udo se souvenait que Shun lui avait parlé d’argent qu’il avait pour s’occuper de lui en gros… Par contre il ne voyait pas comment expliquer à Lucie avec quel argents ils avaient achetés le chiot…

- Bon d’accord. A condition que ce soit toi qui lui trouve un nom… Je veux qu’il soit a toi aussi…Bon alors…

Udo posa son doit sur l’affichette et lut furent et a mesure les indications.

Udo n’y connaissait pas grand-chose en chien alors lui que ce soit un mal ou une femelle pour l’instant çà e lui avait pas grande importance.
Ha tiens c’est vrai que noël approché a grand pas. Il allait falloir faire le sapin…en plastique… Et puis décorer l’appartement, çà rendait Udo tout excité. Ca allait être son premier vrai noël depuis ses treize ans, on ne pouvait pas dire que les noëls passaient en compagnie de ses tuteurs est étaient fantastique, surtout ces dernières années…
Il allait enfin pouvoir passer un noël digne de ce nom avec des personnes qu’il appréciait tout particulièrement. Il ne se souvenait plus si Lucie avait des décorations, ce serait sympa d’aller en acheter ho et il pourrait ! Ha ouaiiiii…Ce serait chouette !

Revenons à nos moutons ! Ou plutôt a notre toutou. Udo arriva enfin a ce qui était tant attendu, le sexe de l’animal… Donc c’était çà, hoooo, intéressant…Enfin…

Udo s’amusait à ne rien dévoiler à l’ange qui le regarder attendant visiblement qu’il annonce si c’était une femelle ou un mal. Il se pencha vers l’animal et se mit a lui gratouiller derrière les oreilles, avant de lui caresser le dos et la tête et se faire lécher abondamment la main. Il était trop mignoooon…


- C’est…qu’il est trop nion mon petit ange…

Comme dit précédemment, Udo avait depuis sa première rencontre avec le chiot, donné un surnom à l’animal. Et ce surnom était donc « petit ange » mais il ne connaissait absolument pas Shun quand il l’avait annoncé et il n’avait même pas était désigné à l’ange. Tient ses deux anges étaient noirs ! Si c’était pas un autre signe çà ! Udo sourit bêtement tout seul…

Il se releva un peu tout en laissant une de ses mains aux soins du chien…De l’autre il tapotât gentiment l’épaule de Shun avec un grand sourire…


- Félicitation ! C’est un garçon !

Déclarât-il en parfaite imitation de médecin après une naissance…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Mer 9 Jan - 11:36

A lui de choisir le nom ? Les yeux bleus de Shun semblaient briller. Vous ne pouviez pas savoir à quel point cela faisait honneur à l'ange ! C'était un cadeau du ciel !
Mais...
Il ne savait toujours pas son sexe.

Il attendait, patiemment ou presque. Comme un gosse se tenant à carreau pour être sûr d'avoir ce qu'il voulait, il restait immobile en fixant son protégé.
Cela lui faisait bizarre qu'Udo appelle le chiot "petit ange". Oh, bien sûr, il le connaissait depuis plus longtemps que Shun...quelle drôle de coïncidence tout de même : ils étaient tous les deux noirs.
C'était tout de même le monde à l'envers si l'on envisageait les choses de façon imagée ; le chiot étant Udo et l'ange Shun, le chiot en face d'eux était un "ange"...

Oui, oui, l'ange partait dans une réflexion bien compliquée pour une idée si abstraite. Mais vous connaissez l'ange...
Udo déclara que le chiot était mignon. Shun ne put s'empêcher d'affirmer...


"Oui, il est craquant."

Voilà, encore un mot affectif dans sa phrase. Il allait bientôt faire une overdose si ça continuait...s'en était presque malsain, à force !
Une fois de plus, les pensées de Shun allèrent dans le sujet "adoraaaable". C'est à dire "il est mignon", "quels yeux adorables", et ainsi de suite...
A croire que son cerveau était retourné à l'état matinal où il bloquait sur quelque chose...

Enfin, le jeune homme lui déclara le sexe de l'animal, le ramenant directement à la réalité. Un mâle !
Tant mieux, une femelle était pénible. Cela lui faisait un point commun de plus avec le chiot ! Cela rendait Shun très content...

L'ange réfléchissait déjà à un nom pour le chien.
C'était dur, en fait...


"Alors tu es un mâle..."

Il l'aurait naturellement appelé Udo, mais bon, s'aurait été confus s'il y avait deux Udo dans le même lieu.
Un chien...noir...petit ange...


"Je pense au nom Angel...mais ça fait peut être vieillot..."

Oui, Angel, soit Ange. Vu qu'Udo l'appelait "mon petit Ange"...il n'était pas allé chercher loin, il était vrai, mais c'était une sorte "d'hommage" à son protégé pour lui avoir donné le privilège de donner un nom au chiot...
Il réfléchissait encore, au cas où quelque chose de mieux lui venait en tête. Pourquoi diable le nom "Shushu-kun" lui était venu en tête ?
Il le chassa rapidement de son esprit en regardant l'animal d'un regard perdu montrant une réflexion.
Avec des lunettes Shun aurait eu l'air d'un scientifique. Il aurait put facilement en être un, remarque...

Angel...ce n'était peut être pas assez original...enfin, c'était déjà mieux que "toutou" ou "médor".
Il s'en remettait au jugement de son protégé, tournant les yeux vers lui, attendant son avis sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Mer 9 Jan - 12:44

Pendant que Shun réfléchissait a un nom Udo s’amusait avec le chiot, enfin, c’était plus le chiot qui s’amusait avec sa main. Le jeune homme était heureux de pouvoir toucher le chiot qui lui était autrefois séparé par une maudite vitre. Depuis le début il était tombé en adoration devant le bouille du petit chien qui collait son petit museau contre la vitre a chaque fois qu’il le voyait arriver.

- Angel ? Moi, çà me plait beaucoup mais c’est a toi de choisir… Et t’occupe pas des vieillots ou autre, l’important c’est que çà nous plaise… Hein mon petit ange ?

Le chiot comme avec Shun plus tôt agitât vigoureusement de la queue, il devait adorer qu’on lui parle. Udo sourit et se retint avec difficulté de prendre le chiot dans les bras.

- Tu peux réfléchir a d’autre nom si tu le souhaite, on est pas obligé de le nommer tout de suite….

Ils parlaient comme si le chien leur appartenait déjà. Imaginez un instant que Lucie refuse catégoriquement le chien dans l’appartement ? Ce serait horrible…

Udo jetât un regard derrière lui. Ca faisait déjà un petit moment qu’ils étaient devant le box du chien, il craignait d’être viré étant donné qu’il ne faisait réellement rien a part caresser un chien qui ne leur appartenait pas réellement… En plus, il bloquait un peu l’axé au gens qui voulaient voir les compagnons du chiot.
Et il ne voulait pas lâcher le chien avant un moment !



- J’n’ai pas envi de le laisser mais je ne sais pas si c’est judicieux de l’emmener ce soir sans en parler à Lucie… Si seulement je savais si Lucie désirait un chien !


Il soupira. C’est que dernièrement il n’avait pas trop eu la tête à demander à Lucie si elle désirait un chien. La jeune femme avait tellement eu une vie chargée depuis la mort de leurs parents qu’il n’avait jamais osé mettre quelques choses de plus sur les épaules de sa sœur. Mais a présent il était grand il pourrait très bien s’occuper d’un chien, en plus Shun s’en occuperait aussi… en parlant de Shun, va falloir voir si il arrive a le décollé du chien car il semblait complètement hypnotisé par la bestiole, en plus il lui disait plein de chose mignonne, il allait en finir jaloux ! nan je rigole…quoique… Enfin…
Tient, le premier soir de leur rencontre Shun avait dit qu’il faisait penser a un chiot…

Sûrement par le comportement…


- Ca m’étonnerai que si je l’appelle maintenant elle me dise. « Oui mon frangin prends le chien, il n’y a pas de problèmes ».

Udo soupira a nouveau, ne bougeant plus sa main qui était toujours sur le chien. Il commençait a s’inquiéter sérieusement pour comment faire accepter le chien a sa sœur…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Ven 11 Jan - 8:53

Shun ne pouvait pas aider Udo, il était bien moins placé que lui pour savoir si Lucie aimerait avoir un chien. Sans savoir pourquoi, il n'arrivait pas à l'imaginer, avec un sourire radieux et des fleurs partout, jouer avec le chiot tout en s'amusant elle-même.
Mais, il ne la connaissait pas. Alors, il ne pouvait pas savoir si c'était normal ou non...en tout cas, il doutait qu'elle accepte immédiatemment d'avoir le chiot à leur charge si les deux garçons lui demandait...Surtout qu'ils ne savaient pas si elle avait eu une journée épouvantable ou non. Si elle était de bonne humeur, ce serait plus simple. Dans le cas contraire...


"Il est normal d'être pressé, mais il va falloir être patient. Il est plus sage d'attendre pour lui en parler calmement ce soir..."

Plus c'est long, plus c'est bon, comme on dit !
A l'origine ce proverbe n'a pas de sous entendus...mais avec son esprit pervers Shun avait préféré ne rien dire...
Surtout que son protégé avait bien compris que l'ange n'était pas "saint d'esprit"...

Il regardait Udo s'amuser avec l'animal. Il était vrai que l'envie de le kidnapper et de l'emporter tout de suite était forte...mais il fallait garder pour son froid. C'était dur avec cette petite bouille adorable sous les yeux, mais il pouvait y arriver. Courage.

Ses pensées revinrent sur Lucie. Ce serait vraiment bien si au fond d'elle, elle avait toujours désiré un chien...bon, Shun imaginait bien qu'elle n'allait pas être aussi folle d'eux que lui...mais bon...beaucoup de gens adorait les chiens sans forcément tout savoir sur eux. Peut être que Lucie en faisait partie ?
Mais en général, ces personnes avaient toujours des objets à l'éfigie de leur animal favori ; chemise de nuit avec un gros toutou dessus, des figurines, des livres ou même des posters...
L'ange n'y avait pas trop fait attention et n'était jamais allé dans la chambre de Lucie, alors il ne savait pas...en tout cas, il espérait de tout coeur qu'elle ne les détestait pas.

Et si...elle en était allergique ?
Non, non, impossible. L'ange ne voulait se l'imaginer. Ce serait si horrible ! A moins de la forcer à prendre des cachets contre l'allergie, c'était mission impossible.
Shun s'en voulait d'avoir songé à cette possibilité. Enfin, en y étant préparé on était moins déçu...mais il ne voulait pas dire adieu au chiot, nouvellement "Angel", peut être temporairement.


"Si on emmène le chien ce soir sans lui en avoir parler et qu'elle n'en veut pas...nos chances de la convaincre seront bien réduites, tu ne crois pas ? Il vaut mieux être sûr..."

Toujours préparer le terrain et anaalyser les fait pour préparer une stratégie. Ensuite attaquer. L'ange se demandait si le coup du petit frère adorable que sa soeur chéri aime tellement qu'elle ne pourrait rien lui refuser marcherait...la jeune femme était bien têtue...Mais Shun aussi ; et lorsqu'il s'agissait en plus d'un chien sa détermination redoublait. Et puis, Udo serait tellement content ! Ce serait génial.

Il l'imaginait déjà jouer avec, courir avec lui au stade...il s'amuserait bien, ça serait certain...et puis, lorsqu'on a pas le moral et que l'on a pas envie de pleurer, être près d'un animal fidèle aidait bien. Ca remontait le moral. Enfin, en théorie. Pour l'ange ça avait mal fonctionné...en même temps, il était en pleine dépression et ne côtoyait pas plus les animaux que ça...à part quelques chats, parfois...
Au fond, il les avait évité un peu. Il se demandait pourquoi, tien...de peur de les blesser à nouveau ? Il n'en était pas sûr...

Bah...pourquoi s'encombrer avec ça maintenant ? Alors qu'un adorable chiot remuait sa queue devant lui !
Un chiot avait bien du pouvoir sur l'ange déchu...il arrivait même à le sortir de ses pensées.
Mais, ce n'était que temporaire, évidemment...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Sam 12 Jan - 9:13

- Oui, tu as raison….Mais bon…

Comment il allait lâcher le chien maintenant qu’il était en train de le caresser? Il soupira et se pencha vers la petite bestiole.

- Bon, ben… Mon petit ange, il faudra que tu attendes demain pour sortir…

Udo releva les yeux et se rendit compte qu’ils étaient en plein devant la vitrine. En effet, vu qu’ils étaient de l’autre cotés du box où se trouvaient les chiots ils étaient exactement en face de la vitrine où les passants s’arrêter. Heureusement qu’ils étaient trop occupés a observer les chiots et pas Udo et Shun en train de gagatiser devant un d’eux.

Le roux se demandait a quoi çà pouvait bien ressembler un Eurasier adulte et ce que ça allé donner la petite queue en arc du chiot. Il lui gratouilla le haut du crâne avant de relevé un peu les yeux, son regard s’arrêtât sur un mentaux simple mais familier. Bah, ce n’était qu’un mentaux… Il s’occupa a nouveau du chien en se demandant si il n’avait pas mal a la queue a force de l’agiter. …. Argh mais où il avait put déjà voir ce mentaux ! Il se releva et observa la personne à qui appartenait ce mentaux.

Udo eu un mouvement de recul cognant légèrement Shun au passage.
Derrière la vitre ce trouvait un jeune homme qui le regardait avec un air mélancolique. Plutôt grand mais pas autant que Shun il était moins fin, un peu plus large d’épaule. Son visage avait les traits doux mais bien masculin, un petit sourire étonnamment timide ourlait ses lèvres, ses cheveux bruns dans une bataille rangée, deux mèches un peu plus longues tombaient négligemment autour de son visage. Ses yeux noisette étaient rivés sur Udo et brillaient d’un sentiment indéfinissable… Il avait plutôt un physique banal mais un charisme qui imposé le respect émanait de lui…

Udo semblait subitement très mal à l’aise pour ne pas dire un peu apeuré de la soudaine apparition de nul autre que Kihao. La bouche entrouverte et les yeux incapables de se détourner de du brun.
De derrière la vitre Kihao sortit doucement la main de sa poche et fit un signe de bonjour à Udo. Il fallut un long moment a Udo pour limité, il leva une main crispé qu’il agitât a peine…

Kihao fit un petit sourire au rouquin et descendit son regard sur mes chiots face a lui. Il le releva encore une fois sur le jeune avant de le faire passer sur Shun et un éclair sembla passer dans ses yeux. Il regarda une dernier fois Udo lui fit un autre sourire, un petit timide un peu désolé, un signe d’au revoir et il reprit sa route…

Udo le suivit des yeux et il continua de regarder a l’endroit où le jeune homme avait disparut, totalement perdu.
Quelques secondes plus tard un violent frisson le parcouru, le roux plaqua ses mains sur le haut de ses bras et regarda a l’opposé de Shun…
Il parla dans un souffle…


- C’était…Kihao…


Dernière édition par le Sam 12 Jan - 12:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Sam 12 Jan - 12:25

L'ange avait été contraint de retirer son attention, lorsqu'il sentit son protégé le heurter ; il détacha donc son regard du chiot pour regarder le jeune homme qui semblait perturbé.

"Udo ?..."

Ses yeux se dirigèrent alors sur ce que fixait Udo. Il remarqua un jeune homme, ayant visiblement le même âge que son protégé, insinuant une sorte de respect qui surpris Shun.
Les deux garçons semblaient se connaîtrent, mais Udo ne semblait pas très à l'aise...l'ange pensa donc qu'il devait s'agir de Kihao. Mais il n'était pas sûr...en tout cas, il lui lança un regard peu agréable...forcèment, il devait bien être semblable à un intrus, et puis, nombre de gens n'aimaient pas le voir en présence d'Udo...ça allait en être vexant, à force !

Shun pensait que le jeune inconnu rentrerait dans la boutique pour parler à Udo, mais il n'en fit rien et partit. Tiens, pourquoi ? Parce que l'ange était là ? Quoi qu'il en soit, Udo ne semblait pas au mieux de sa forme, ce qui inquiètait un peu l'ange.
Son protégé lui annonça alors que c'était Kihao. C'était donc bien lui...


"Je vois..."

Il comprenait enfin que le fait d'éviter un regard pouvait être énervant pour les autres. Enfin, cela n'évervait pas Shun qu'Udo le fasse, mais c'était un sentiment qu'il avait du mal à s'expliquer lui-même. Il n'aimait pas ça, c'était tout...Lorsque c'était parce qu'il était gêné car l'ange l'embêtait, cela ne dérangeait pas Shun...mais, les circonstances étaient différentes...

L'ange posa sa main sur l'épaule de son protégé.


"On ferait mieux de rentrer."

Il avait complètement oublié le chiot. C'était pour mieux se concentrer sur un autre...L'ange détestait se sentir impuissant, et là, il ne savait pas quoi faire, ni quoi dire. Il ne trouvait rien. Un véritable néant. Et ça l'énervait. Il se maudissait encore, encore et toujours. Il ne pouvait haïr que lui-mêmeà présent. Il pouvait toujours ressentir de la colère contre quelqu'un, mais jamais de la haine. Car à ses yeux, personnes ne pouvait être aussi immonde que lui.
Il se haïssait.

Ses pensées s'agitaient, mais son regard restait toujours aussi glacial. Impuissant, il ne faisait plus rien...à part enlever sa main de l'épaule de son protégé.

Est-ce que le chiot pourra lui rendre le sourire ? L'ange n'aimait vraiment pas voir Udo ainsi. Ca l'inquiètait. Et il ne comprenait pas, il se sentait perdu. Il ne comprenait vraiment pas cette impuissance alors qu'il était son ange gardien, ni tous ces sentiments qui surgissaient sans prévenir, se mêlant les unes aux autres...
Un orage grondait intérieurement. Il se perdait à l'intérieur de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Sam 12 Jan - 13:27

Udo ne tournait toujours pas son regard Shun même en sentant sa main se poser sur son épaule. Il ne s’y était pas attendu, absolument pas attendu que Kihao lui apparaisse derrière la vitre des chiots. Il ne l’avait pas vu pendant le week-end alors entièrement, il avait espérait qu’il ne le reverrais pas avant plusieurs jours. Il avait tout sauf envi de parler avec le jeune tout était trop confus dans ce qu’il ressentait en ce moment. Il n’avait pas réussit a faire la part des choses et n’y avait pas réellement travailler, préférant réfléchir a ce qu’ils pourraient faire le lendemain avec Shun. Mais a présent il était bien embêté…

Il tourna le visage et regarda non pas Shun mais la direction qu’avait empruntés Kihao, celle qu’ils devaient prendre a leur tour. Kihao était devant, il n’allait pas l’attendre plus loin ? Non ? En plus il était avec Shun alors il n’oserait pas…Il se voilait la face, il le savait, et n’était pas la présence de Shun qui empêcherait Kihao de l’accoster… Enfin, le jeune brun allait peut-être simplement continuer son chemin…

Udo se retourna vers le chien et se remit à le caresser dans un air pensif. Il voulait fuir Kihao, c’était vrai mais il ne savait pas pourquoi, avec Shun… Il avait envi de montrer à Shun qu’il pouvait être fort et se débrouiller, il voulait que Shun soit fier de lui ? Non, ce n’était pas vraiment çà… Il ne voulait pas que Shun croie qu’il était faible ! Plus cela, il voulait être fort pour Shun, pour l’aider et peut-être qu’être fort avec Kihao était un moyen de se prouver qu’il pouvait aider Shun….Il se perdait un peu dans ses pensées a présent et même ses conclusions et laissions entre les choses…

Le roux ne tourna toujours pas son visage vers Shun et parla tout bas pas vraiment convaincu dans son unique mot…


- Oui…

Il caressa la petite bouille du chiot et se pencha au dessus de lui… Il n’avait qu’une envi, le prendre et le serrait contre lui a la manière d’une peluche…


- On revient demain petit ange, ne t’inquiet pas….


Il caressa encore une fois le chien et sortit du magasin toujours sans regarder l’ange…
Kihao avait eu l’attitude non violente, première qu’il aimait ou qu’il avait aimé, il en savait pas trop. Et si jamais Kihao lui parler avec cette attitude la, il ne pourrait pas dire non et çà recommencerait… Il ne voulait plus être brutalisé, il ne voulait plus revivre son passé. Il avait peur de Kihao, une peur peut-être irrationnel mais bien présente…
Son regard vagabondait de gauche a droite, un peu comme une bête traqué.
Et il ne voulait toujours pas regarder l’ange, il ne voulait pas qu’il le voit inquiet pour ne pas dire mort de trouille a la simple idée de devoir parler avec quelqu’un…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Dim 13 Jan - 4:53

Shun avait suivit son protégé hors du magasin après avoir caressé une dernière fois le chiot, avec une sorte de déchirement au coeur. Il allait falloir attendre toute une journée avant d'avoir le chiot ! C'était si long ! Il allait penser à ce petit animal tout frêle, seul, attendant patiemment que l'ange et son protégé vienne le chercher...
Il est vrai que les pensées de Shun étaient hyperboliques, mais il ne pouvait s'en empêcher. C'était un chien, après tout...

Il regardait face à lui, ne cherchant pas à forcer Udo à le regarder. Ca ne servirait à rien. Il n'avait pas envie de le regarder ; l'ange ne comprenait pas pourquoi mais il le respectait. Cependant, il avait l'impression que son protégé était vraiment sur ses gardes...il avait si peur que ça de Kihao ?
Un grand silence c'était installé, seul le bruit de leurs pas et de quelques conversations de passants se faisaient entendre.

L'ange aimait le calme et le silence, mais là, ce mutisme était vraiment pesant...Shun ne savait toujours pas quoi faire...pourquoi était-il si impuissant ? N'y avait-il pas quelque chose à faire ?
Il savait qu'Udo n'était pas non plus peureux et faiblard, il avait bien compris qu'il apréhendait juste Kihao et trouvait ça tout à fait normal...
Mais cela n'empêchait pas qu'Udo avait perdu son sourire. L'ange n'appréciait pas vraiment ça...Il avait du mal à se l'expliquer...mais c'était la vitalité de son protégé qui lui donnait son enthousiasme, en quelque sorte.

C'était comme si en voyant ainsi son protégé, il se sentait faible et dénué de force.
Il devait trouver une solution...voyons voir...qu'est-ce qu'Udo aimait le plus ? Bah, la question ne se posait même pas, finalement...
Shun se félicita d'avoir pensé à embarquer deux sucettes à la fraises, soigneusement cachées dans une des poches intérieur de son manteau.
Ce n'était peut être pas le moment...

Mais il se sentait tout penaud, il ne voyait que ça, c'était en quelque sorte son seul espoir, sa seule issue.
Il ouvrit un peu son manteau et trifouilla sa poche, avant de ressortir une magnifique sucette avec un emballage rose et rouge. Shun referma son menteau puis tendit la sucette vers son protégé, mais sans le regarder.
Sinon, leurs regards risqueraient de se croiser, et peut être qu'Udo n'en avait toujours pas envie. Et puis, l'ange craignait trop que le jeune homme réussise à lire son désarrois dans ses yeux bleus...


"J'ai pensé à prendre quelques unes...enfin...je n'en ai aucune utilité, alors..."

Il bafouillait. Et il n'aimait pas ça, parce qu'il n'avait pas réussit à s'en empêcher. Cela traduisait son état actuel, et il n'appréciait pas cela. Il était embarassé. Il valait mieux qu'il ne regarde pas Udo s'il mangeait la sucette...pour éviter un incident de pensées ; oh, cela arriverait difficilement vu qu'il était complètement éveillé et qu'aucun chiot ne traînait dans les parages. Enfin, on était jamais trop prudent.
Il espérait que cette sucette pourrait rendre, au moins, une toute petite partie du sourire d'Udo...
Il gardait les yeux rivés en face de lui, la tête légèrement décalée sur le côté, fixant la rue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Dim 13 Jan - 9:24

Udo cherchait à se calmer, se répétant inlassablement que Kihao ne l’attendrait pas. Le silence ne l’aidait pas mais il ne pouvait pas en vouloir à Shun vu que c’était lui-même qui l’avait installé sans faire exprès.
Subitement comme pour répondre a la recherche d’un moyen pour penser a autre chose, une sucette a la fraise apparue devant son nez ! Udo en restât interdit deux secondes avant d’avoir un petit sourire en remontant son regard vers un Shun qui s’emmêlait dans ses paroles.


- Merci…Elle arrive a pic…

Udo se saisit de la sucette et batailla un peu pour enlever le papier.
Il n’était pas idiot et savait que Shun ne prenait pas des sucettes à la fraise pour son usage personnel mais bien pour lui, son protégé qui ne pouvait pas vivre sans une sucette tout les deux jours. Il aimait bien cette petite intention. D’ailleurs il soupçonnait fortement Shun de camoufler un paquet de sucette dans l’appartement. Si ils arrivaient a avoir le chiot, il le dresserait a chercher les sucés a la fraises ! Bah quoi ? Y en a bien qui leurs font chercher des truffes ! Il pouvait bien lui faire chercher des sucettes à la fraise !
Vous voyez comme la seule présence d’une sucette à la fraise entre ses doits faisait dériver ses pensées ?

Le jeune rouquin fini par retirer le papier qu’il jetât dans une poubelle au passage. Il enfourna la sucrerie dans sa bouche, il y eu plusieurs secondes où il ne se passa rien… Mais il rattrapa rapidement le petit bâtonnet et s’occupa de la sucette à sa manière.
Il ne tarda pas à avoir des regards de travers des gens autour de lui mais comme toujours il ne s’en rendait pas compte. Une grand-mère lui jetât un regard scandalisé, Udo ne compris pas pour quoi…

Le jeune homme observa les gens autour de lui et malheureusement tomba sur celui qu’il ne voulait absolument pas voir. Kihao était plus loin, assit sur un pot de fleur l’attendant visiblement, derrière lui se trouvait un bar café…
Udo ralentit sensiblement l’allure et jetât un regard inquiet vers Shun. Voila, il allait devoir parler avec Kihao mais une foi fait il n’aurait plus ale refaire….Enfin il l’espérait… Tout dépendait de ce qui allait se dire et comment çà allait finir…
Comment on disait déjà ? Plus vite çà commencerait plus vite çà se finirait ? Ou un truc dans le genre…

Il poussa un soupir résigné et jetât un nouvelle regard vers Shun a la recherche de soutien. Et il accéléra l’allure visiblement prés a affronter Kihao mais une fois arrivait face au jeune homme qui lui fit un doux sourire. Udo perdu le peu d’aplomb qu’il avait et n’avait qu’une envie se carapater loin de Kihao avec son ange gardien.

Une fois arriver devant le brun Udo était très, très prés de Shun, ce qui peut-être n’était pas conseillé pour ne pas mettre Kihao de travers mais le jeune n’y pensait pas trop. Instinctivement il recherchait la présence rassurante de Shun et il avait même tendance à vouloir choper un morceau du mentaux du grand ange.

Kihao c’était relevé et avait donc fait un sourire doux a Udo et tentait visiblement de ne pas regarder Shun.


- Bonjour Udo…

- Bonjour…

Udo maintenait étonnement bien sa voix où seulement un peu de méfiance transperçait l’habituel…

- Je peux te parler ? En privé ?

- Heu je…

Udo releva son regard vers Shun, comme si il était gêné de le laisser seul mais en réalité juste pour avoir du soutien.

- Je te rejoindrais à la maison…

Même si en réalité c’était ne reste pas loin je t'en supppli, il savait parfaitement que Shun ne s’éloignerait pas, tant mieux d’ailleurs. Udo retourna son attention vers Kihao et déclara a contre cœur.

- Oui, je…Je te suis…

- Viens on va au café derrière…

- On peut rester dehors ?

- Il fait trop froid et puis on sera plus tranquille à l’intérieur…

- D’accord…

Udo aurait préférait rester dehors. Il jetât un regard au dessus de son épaule alors qu’il suivait Kihao. Ce dernier ne l’avait pas touché ne entraîné a l’intérieur par les mains comme pour ne pas le brusquer. Quand on le voyait ainsi on se demandait bien pourquoi diable Udo en avait peur alors qu’il semblait prévenant et semblait craindre qu’Udo le fuie.
Udo réussit a forcer Kihao a le laisser s’installer sur une banquette contre la vitre, il ne savait pas où allait se trouver Shun alors il préférait rester visible un maximum…
Kihao était partit chercher a boire et Udo avait une main poser sur la vitre cherchant activement Shun du regard, plus qu’inquiet…C’était fou comme celui-ci lui était devenu indispensable…
Sa sucette toujorus en bouche...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Dim 13 Jan - 12:04

Kihao...
Shun ne pouvait que se méfier. Si Udo avait peur de lui, il y avait une raison valable...Il espérait qu'Udo serait assez fort et ne céderais pas. Mais il avait confiance, il pouvait y arriver...de toute façon, il le soutiendrais quoi qu'il arrive...
Il espérait aussi que sa sucette lui redonnerait courage, même s'il pensait que ce n'avait peut être pas été une si bonne idée finalement...vu la façon dont il la mangeait...et il se retrouvait face à Kihao...
Allez, ce n'était pas n'importe quelle sucette. Elle lui avait été offerte par son ange gardien. On pouvait considérer ça comme un porte bonheur !

Bien que la sucette ne devait pas être la préoccupation actuelle d'Udo, l'ange s'en doutait bien.

Comme il le pensait, Kihao voulait parler avec Udo seul à seul...
Il s'y attendait, et pourtant il n'aimait pas pour autant ça. Son ton resta malgré tout neutre.


"D'accord..."

C'était tout de même un "d'accord" qui voulais dire "sois prudent". Shun ne savait pas si son protégé le comprendrait, mais il ne pouvait pas le dire clairement face à Kihao...
Il s'éloigna des deux garçons qui entraient dans le café. Mais il n'empruntait pas le chemin menant à l'appartement d'Udo...il se dirigea vers la rue d'en face, par chance il y avait une petite ruelle dans laquelle il pourrait s'engouffrer pour se cacher. Et puis, elle n'était pas très éloignée, alors avec ses bons yeux il verrait clairement ce qu'il se passerait...
Prêt à agir si les choses dériveraient ; mais il ne pensait pas que Kihao s'emporterait dans un lieu public.

Il remarqua Udo chercher quelque chose du regard à l'extérieur...ou peut être plus quelqu'un. L'ange fit apparaître ses ailes l'espace d'un instant pour y arracher une de ses plumes, puis elles disparurent.
Il tendit sa main et sa plume commença à s'envoler, flottant légèrement dans l'air...
Bien que ses pouvoirs soient réduits sur terre, il pouvait toujours avoir un certain contrôle sur le vent, et sur l'eau aussi.

La plume passa discrètement devant la vitrine. L'ange voulut attirer l'attention d'Udo...une plume noire devait logiquement évoquer au jeune homme son ange gardien...
Lorsque son intention se porta sur la plume, Shun la fit doucement revenir vers lui.
Il avait la tête appuyée contre le mur et fixait son protégé. Il était inquiet. Il rattrapa sa plume des bouts des doigts. Son regard insistant montrait bien sa détermination mais aussi son soutien...
Il était là et ne bougerait pas...de plus, il y avait peu de chance pour que Kihao le voit. Si Udo avait besoin de soutien moral, il pouvait toujours jeter un regard à son ange...

Shun espérait que ça marcherait dans ce sens...un seul signe d'Udo et il interviendrait...après tout, n'était-il pas son esclave ?
Il fut presque tenté de montrer la deuxième sucette, mais il s'abstint. De toute façon Udo en avait déjà une dans la bouche...

Il se posait plein de questions. C'était dans sa nature après tout. Qu'allait lui dire Kihao ? Bien qu'il sache pertinemment que de toute façon il n'entendrait pas leur conversation. Est-ce qu'Udo s'en sortira ? Oui, il savait qu'il le pouvait. Il en avait la force, en lui, l'ange en était convaincu.
Quelque part, l'ange espérait que Kihao était redevenu celui d'autre fois...mais en même temps, cela lui faisait un pincement au coeur...
Il n'en comprit pas la raison et se contenta d'ignorer ce fait...

Alors qu'il continuait à se poser toute sorte de questions, il redoubla alors d'intention en voyant Kihao revenir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   Dim 13 Jan - 12:58

Udo commençait a désespéré, il savait bien que l’ange devrait se cacher en minimum pour pas que Kihao le voit mais il n’arrivait pas a savoir où il pourrait bien aller. Soudain une plume passa devant son nez derrière la vitre, Udo eu un petit sursaut avant qu’un sourire s’installe sur ses lèvres. Le jeune homme ne se posa même la question si c’était la plume d’un corbeau et la qualifia immédiatement comme appartenant à Shun. Il suivit du regard la plume qui repartait et fini par tomber sur son ange contre un mur. Il en fut grandement soulagé et fit même un tout petit signe de main, avant de se remettre correctement quand son ancien petit copain revint…

Kihao revient et déposa deux chocolats chauds sur la table. Il s’assit face à Udo et eu un nouveau doux sourire avant de commencer une discussion banale sur la vie de tous les jours, il désirait mettre en confiance un Udo clairement nerveux. Comme on le voyait qu’Udo était nerveux ? Il était tout simplement collé a son dossier les yeux baissés sur sa tasse et la tige dépassant de ses lèvres ne bougeait pas…
Le brun prit des nouvelles de sa sœur et de ses amis, le roux avait répondit d’une petite voix basse clairement mal à l’aise. Après un petit moment Kihao le questionna sur Shun, Udo lui répondit simplement que c’était ami qui avait élu docile chez sa sœur tout en jetant un regard vers Shun. Après cela, un silence s’installa…
Et Udo passa dans une nouvelle phase de nervosité, il se mit à jouer avec sa sucette, les yeux toujours rivés sur sa tasse… Immédiatement, de son coté, Kihao se tendit de tout son long, sa main serra sur sa tasse alors qu’il fixait intensément les lèvres d’Udo…
Au bout d’un moment la voix rauque de Kihao le rappela à l’ordre, Udo avait des yeux dans l’incompréhension habituel et Kihao avait soupiré disant qu’il n’avait pas changé.

La discussion devint plus sérieuse et Udo y participa un peu plus activement. Kihao demanda avant tout un peu plus de précision du pourquoi de son départ qu’Udo, lui offrit une nouvelle fois avec un plus de détails. Kihao ne se confondit pas en excuse, ni même s’expliquât, il dit juste « pardon ». La discussion continua, toujours sur le même sujet, Kihao restant toujours aussi doux et prévoyant. Udo semblait de plus en plus a l’aise, il se permettait même quelques petits sourires par ci par là, l’ancien Kihao semblait de retour, il en s’énervait, ne se mettait pas en colère car il le repoussait un peu.
Kihao vint a ce qu’Udo redoutait, lui avouant qu’il aimerait recommencer, lui disant qu’il ne serait plus brutal, lui promettant de toujours prendre soin de lui. Udo, ne bougeait pas, et s’était remit a fixer sa tasse, il n’osa même pas chercher Shun du regard. Un poids à coté de lui fit relever la tête. Kihao c’était déplacé et venait de s’installer a coté de lui, le fixant de ses grands yeux doux et sérieux, comme toujours il se sentit tout petit tout fragile a coté de Kihao. Ce dernier se mit à lui parler tout bas et Udo eu envi de se boucher les oreilles car il était en train de craquer il le savait. On lui enleva la sucette de la bouche et les lèvres de Kihao vinrent se poser chastement sur les sienne, il ne réagit pas. Il leva ses yeux orange sur Kihao qui l’observait en silence, l’air inquiet ? Udo se perdait, il ne devait pas craquer… Mais quand a nouveau les lèvres se posèrent sur les siennes demandeuse d’un un baiser plus passionné, Udo céda et se laissa allez répondant aux lèvres avides. Kihao le brisa quelques secondes fit un sourire toujours aussi doux a Udo et recommença ce qu’il avait abandonné, les mains d’Udo se placèrent derrière la nuque de Kihao alors que celui-ci refermait son étreinte autour de lui. Mais…Subitement, à cause d’une pensée, il ouvrit de grands yeux et repoussa Kihao celui réagit immédiatement a la pression des mains……………………
Kihao fixait Udo, ses yeux étaient furieux une de ses mains étaient refermé sur le faux cuir de la banquette et l’autre tenait fermement l’épaule d’Udo… Le roux avait les mains plaquées sur ses lèvres et fixait le bas, l’air totalement soumis a la fureur de son petit ancien petit ami. Mais celui-ci sembla se calmer ou du moins essayer. Il lâcha Udo se leva et retourna a sa place et souffla le nom du jeune rouquin qui tremblait légèrement … Ce dernier dit quelques phrases et se leva, ils disparut rapidement du café malgré les demandes de Kihao de rester. Les poings de Kihao s’abattirent violemment sur la table, il rageait son regard tomba sur la tasse même pas entamé d’Udo, la sucette qu’il avait posé sur la coupelle…Son regard s’adoucit quelques secondes avant de redevenir furieux et il redonna un grand coup rageur dans la tasse qui s’écrasa au sol. Il se leva et partit du café sans se préoccuper de la serveuse qui lui disait de tout…

Udo, se dirigea immédiatement vers l’endroit où se trouvait Shun, son visage étonnement pale et une main sur ses lèvres. Il avait réussit a s’en sortir sans que Shun est a venir l’aider.
Il enleva sa main et dévoila sa lèvre inférieure fendue, une unique perle carmine s’y échappant. Le jeune homme l’essuya et continua de s’approcher de Shun en silence. Arriver a lui il passa ses bras a la taille du rand ange et le serra contre lui, tentant de ne pas éclater en sanglot encore une fois… Il restât comme çà sans bouger…


- Je… Je lui ai dit non… Je…Merci Shun…

C’était en pensant à Shun qu’il avait repoussé Kihao. Il ne savait pas pourquoi mais le simple fait d’y avoir pensé semblait avoir donné a ses mains la force de repousser le brun, même si ce dernier, en sentant cela lui avait fendu la lèvre comme dans un avertissement dont il n’avait pas prit garde …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une sortie du lycée plus ou moins habituelle…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Interdit aux moins de 18 ans
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon
» Sortie de chez le coiffeur...
» Balotelli, hein elle est où la sortie ?
» Sortie dans l'Enedwaith et Livre épique le mardi 2 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: Poubelle :: Anciens Rps-
Sauter vers: