Kimyoo… une ville remplie de mystère… que ferez-vous ou plutôt… comment réagirez-vous si un jour, une personne frappait à votre porte et vous annonçait qu’il était votre ange gardien ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne m'approche pas...[ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ran Yoshida

avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Age : 25

» Informations
Âge: ~16 ans
Ange Gardien de: Moi-même
Protégé[e] de:

MessageSujet: Ne m'approche pas...[ Libre ]   Lun 28 Juin - 11:46

    • Pluie. Temps orageux et lourd. L'humidité se sentait à pleins nez, le soleil caché derrière ces nuages moelleux et épais aux reflet gris, se mariant à la fine pluie pour faire apparaître un arc-en-ciel. Ran se surprit à fixer cet arc-en-ciel rêveuse, debout en pleins milieux d'une rue ne se préoccupant pas des personnes grommelant pour la contourner. Mâchant un chewing-gum, les mains dans les poches son esprit vagabondait aisément par-ci par-là. Elle ne savait pas où elle allait, ni quoi faire, elle avait juste besoins de prendre l'air et de se promener un peu, juste de quoi oublier ses interminables cauchemars qu'elle faisait chaque nuit et qui la hantait sans relâche. Toujours le même cauchemars pour tout dire. Celui de cette vision gravée en elle, sang et cadavre ... Elle quitta des yeux l'arc-en-ciel, regardant autour d'elle. Les gens passant la regardait de haut en bas, regardant ses vêtements un peu Lolita et surtout, ses longs cheveux d'un vert attirant et peu discret. Elle leur jetait un regard noir. Elle haïssait ses personnes d'une stupidité sans nom. Les gens détournèrent le regard, certains chuchotant à d'autres des choses d'un air outré. Ils étaient désespérant. Ran reprit sa marche à travers les rues, attirant chaque regard de chaque personne qu'elle croisait. Que pouvait-elle bien pouvoir faire désormais ? Elle arpenta les rues, regardant les vitrines de chaque magasins, le regard neutre et sans expressions particulière. Non, elle n'allait pas en cours, elle séchait principalement. De toute façon on était le soir... Elle regarda le ciel une seconde fois, cette fois le soleil devenait se couchait, donnant une couleur rosée aux nuages restant. La pluie avait cessée toute activité et l'air était plus frais. Enfin, elle ne savait toujours pas quoi faire ce soir. Non, elle ne rentrera pas de suite chez elle, elle déteste être dans cette maison froide, seule et hantée de mauvais souvenir. Dés qu'elle mettait un pied à l'extérieur de celle-ci elle se sentait libre et beaucoup mieux. Son père ? Elle s'en fichait, il n'était que trop peu présent. Ses pieds se stoppèrent un instant. Ses yeux dérivèrent vers une enseigne plutôt illuminée et flashe. Un bar. Hésitait-elle à rentrer ? Peut-être. Bah, pourquoi pas ? Elle allait s'élancer à l'intérieur quand trois personnes se mirent devant elle, comme pour lui barrer la route. Elle leva les yeux vers eux, trois garçons, de son âge environs, la dévisageaient des sourires étranges aux lèvres. Elle les regardèrent, toujours neutre, faisant une bulle avec son chewing-gum, sereine. Les trois ' play-boys ' l'abordaient, l'encerclant doucement. Allons bon... Elle les fixairent d'un air mauvais. Non, rester calme...Calme...

    « Salut toi ! Tu viens t'amuser avec nous, sympa tes cheveux ! Haha ! »
    • Le play-boy à ces mots toucha ses cheveux, d'un coup Ran empoigna son poignet et le tordit d'un revers de main. Le garçon tomba à terre, gémissant de douleur. La jeune humaine le fusillait du regard, ce même regard neutre et mauvais, ne le lâchant pas. Elle avait horreur qu'on la touche sans la connaître, que ce genre de machos l'approchent ! Elle devenait exécrable et il était dur de la calmer. Elle serra le poignet, en fixant les deux autres. Ceux-ci étonnés rirent d'abord de leur ami qui se ridiculisait devant eux par une fille. son ' prisonnier ' les insulta en leur priant de venir l'aider. les deux autres rigolèrent un peu encore et se précipitèrent vers Ran. L'un la prenant par la taille de derrière pour l'immobiliser, l'autre attrapant ses mains pour la faire lâcher prise. Elle allait s'énervée si ça continuait, trop tard peut-être... Elle lâcha prise tentant de donner des coups de coudes, mais ils la tenaient si fermement ! Elle grogna les fusillant du regard. Ils rigolèrent en disant qu'elle était une vraie tigresse. Celui de derrière fit balader ses mains sur la poitrine de Ran, qui fit une mine surprise puis en colère. Trop, c'est trop ! Elle envoya son pied dans les bijoux de famille de celui qui tenait ses mains, puis un coup de tête dans celui de derrière, les mettant à terre en moins de deux. Énervée, elle leur donna un coup de pied au ventre. Les passants la regardaient ne réagissant pas, trop peureux de se lancer dans des histoires de jeunes ' voyous ' qui réglaient leur comptes. Le premier play-boy se précipita sur elle par surprise, la plaquant contre le mur voisin. Il la fixa dans les yeux, d'un air enchantée et très bizarre. Ran rugissait presque, totalement sur les nerfs. Le garçon prit soin de bien la tenir cette fois, lui chuchotant à l'oreille qu'il adorait les filles se rebellant. Pas bon du tout ça... D'un mouvement de main il glissa une main sous son tee-shirt. L'humaine se débattit comme une folle mais arrivèrent les deux autres, titubant. Ils étaient contre le mur du bar, elle pouvait très bien appelée à l'aide, mais elle n'aimait pas faire cela... Quelques visions de ce jour-là apparaissaient, la faisant paniquée. Elle pourrait hurlée, paniquée et énervée, mais rien ne sortait de sa bouche, comme bloquée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Inawa

avatar

Féminin Nombre de messages : 227
Age : 23

» Informations
Âge: 19 ans
Ange Gardien de: //
Protégé[e] de: (John...En quelque sorte...)

MessageSujet: Re: Ne m'approche pas...[ Libre ]   Mar 29 Juin - 11:43

[Je squatte =P Mais si quelque chose te gène, je peux modifier.]

Ce n'est pas parce que l'on est une jeune fille que l'on est sans défense. Ce n'est pas parce qu'on est un garçon qu'on sait se défendre. Et ce n'est pas parce que tout ceci ne vous plait pas que cela n'arrivera pas. Vous savez, on en voie beaucoup, des règlements de comptes, en ce moment. Ce n'est pas comme si c'était commun, encore heureux, mais c'est tellement ordinaire pour certains que baisser la tête, courber l'échine et suivre son chemin sans un regard devient une habitude. Oui, tout ceci est triste. Je vous le concède. Mais il y a des améliorations partout. Chaque jours, il y a du progrès. Regardez, aujourd'hui, une jeune fille au cheveux verts va être sauvé par une jeune femme aux cheveux noirs comme l'ébène.

"Police, c'est ici !"

S'écria une voix. Voix glaciale et autoritaire, voix d'une jeune femme nommé Izumi Inawa. L'ange planta son regard acier dans celui d'un des garçons qui la fixait maintenant tout en se détournant de la jeune demoiselle. Une cavalcade derrière la nouvelle intruse dissuada les trois hommes. Elle ne rigolait pas. Elle et son regard. Ils fuirent tout en pestant contre l'étrange personne et la coloré.

La pas rapide et décidée d'Izumi la conduit très vite près de la jeune fille. Pourtant, elle laissa deux bon mètre entre elles et n'essaya pas de la toucher. Une bande de gamin passa au loin, trahissant la mauvaise farce de l'ange. La japonaise fixa le regard perdue dans quelques sombres souvenirs de Ran et doucement, prit la parole.

"Je pense que pour le moment vous êtes en sécurité. Je vais vous sembler embêtante à vous dire cela, mais une jeune fille ne devrait pas se promener aussi tard seule. Quoi que j'ai pu comprendre que vous sachiez un minimum vous défendre, je ne pense pas que vous puissiez résister devant tant de mâle."

Izumi passa une main sur sa longue robe noir afin d'enlever une poussière imaginaire et reposa son regard sur la demoiselle. Elle devait sans cesse se faire remarquer, avec ses longs cheveux colorés et ses vêtements originaux. Si Izumi était prise pour une bonne sœur ou pour une gothique, Ran devait être une jolie lolita. Lolita coloré et certes, très mignonne.

"Voulez-vous que je vous raccompagne quelque part ou que je vous offre une boisson chaude afin de vous remettre ?"

Toujours si terre-à-terre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etudedecombats.activebb.net/
Ran Yoshida

avatar

Féminin Nombre de messages : 7
Age : 25

» Informations
Âge: ~16 ans
Ange Gardien de: Moi-même
Protégé[e] de:

MessageSujet: Re: Ne m'approche pas...[ Libre ]   Ven 2 Juil - 11:01

    • La mort est une chose qui vient plus facilement que l'on ne le crois, et Ran en avait eu la certitude et la preuve il y a maintenant quelques années, en assistant à l'assassinat de sa mère et de son cher frère. La vie est quelque chose de trop fragile et pouvant disparaître en un instant. Ran n'allait pas jusqu'à voir la mort devant elle avec ces play-boys qui étaient prêt à la violer, non, quoique...? Elle avait beau se débattre encore et encore, ses forces se dissipait presque sous le coup de la panique, ce sentiment si inutile et idiot. Soudain, une voix. Une voix froide, direct et sèche surgis de nul part. Les garçons arrêtèrent leur activités, regardant d'où provenait la voix. Ran fit comme eux. Derrière eux, une fille aux long cheveux noirs ainsi que ses vêtements. Le regard furieux et glacial elle fixa les play-boys. D'où elle vient elle ? Ran la fixa, puis fut surprise de voir que les garçons lâchèrent prise sur la Lolita. Ils prirent la poudre d'escampette sous les regards songeurs des passants. Eh ben ça.... Ran remit ses vêtements correctement et vite fait pour ensuite reporter son regard vers l'inconnue qui l'avait sauvée. Voilà, la deuxième fois qu'on la sauve. Pourrait-on la qualifier de chanceuse ? Peut-être... La jeune fille aux cheveux couleur corbeau s'approcha d'elle. Ran resta neutre, méfiante. Ce sentiment devait être réciproque vu que l'inconnue reste à deux mètres de l'humaine. Elle commença à lui parler, disant qu'une jeune fille ne devrait pas sortir dans ces rues à cette heure-ci, qu'elle savait ce défendre mais que devant tant de mâles il était dur de s'en sortir. " Mâles " ? Quel drôle de terme pour définir des garçons ! Ran arqua un sourcil, ne disant aucun mots. D'un geste souple l'inconnue passa sa main sur ses vêtements. La jeune lolita trouvait l'inconnue plutôt étrange, mais il était sans doute vrai qu'elle l'était un peu vu la manière dont elle s'habillait et surtout, la couleur de ses cheveux ! La fille aux cheveux noir lui demanda alors si elle voulait une boisson. Ran ne dit rien, regardant le bar furtivement pour revenir vers elle. Bah, pourquoi pas ? Mais méfiance quand même...

    « J'accepte, mais je préfèrerais une boisson fraiche. Je suppose que je dois te remercier, alors merci. Je m'appelle Ran.»

[ Pas de souçit ^^ Désolée, un peu court, manque d'inspi' x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi Inawa

avatar

Féminin Nombre de messages : 227
Age : 23

» Informations
Âge: 19 ans
Ange Gardien de: //
Protégé[e] de: (John...En quelque sorte...)

MessageSujet: Re: Ne m'approche pas...[ Libre ]   Dim 4 Juil - 2:54

Izumi faillit laisser passer un sourire sur son visage devant l'air méfiant de la jeune fille. Il était vrai qu'elle venait de se faire quasiment violer et qu'une parfaite inconnue venait de la sauver. Si sauver était le bon terme. Les yeux bleu acier de l'ange glissèrent le long du visage de la jeune fille pour se ficher sur le mur d'à côté, puis revinrent sur la demoiselle. Pourquoi tout lui paraissait soudain terne, froid et violent ? Le côté sombre de toute vie était en soi quelque chose d'assez éprouvant. Même après tant d'année et de vision cauchemardesque, elle en était toujours au même point. L'injustice dans ce monde ne faisait que grandir. Pourtant personne ne restait les bras croisés. Alors pourquoi ? Les questions sans réponse, elle y était habitué. Elle les redoutait et ne voulait jamais y croire, pourtant il fallait se faire une raison. Même elle, même une ange, ne pouvait répondre à tout et sauver tout le monde. Sauver les apparences était déjà un challenge.

L'ange fixa la demoiselle froidement, puis le ton de la voix de celle-ci lui fit bien comprendre qu'elle ne lui donner pas sa confiance. En voilà une bonne chose. Mais savoir détecter qui est ennemi et qui est ami est une meilleure chose encore. Izumi n'était pas quelqu'un dont on devait avoir peur. A moins que l'on est une très bonne raison. Maudit démon.

"Pas besoins de remerciement. Je pense que c'est normal de faire ce que je viens de faire."

Tout en disant ces mots, Izumi se tourna d'un quart de tour, ne regardant plus la demoiselle aux étranges cheveux verts. Puis elle glissa de nouveau sur ses pieds pour faire face à la jeune Ran, fit quelques pas afin de réduire la distance entre les deux jeunes femmes puis fit une courte révérence.

"Enchantée mademoiselle Ran. Je me nomme Izumi Inawa."

Et je suis la bonté incarné. L'ange des rêves de tous, le contre-poison. Plaisant ? Pourquoi pas. Si vous appréciez le silence, les regards inquiétant, les non-dits, le froid, l'austérité, la poésie.. Pas de contact, pas de sentiment, pas de parole, pas de tendresse, pas de chaleur, pas de douceur. C'est ce qu'elle était, non ? Vous parlez d'un ange. Faites un sondage, la plupart les voient avec de longs cheveux blonds, une auréole brillante, deux grandes ailes blanches, des vêtements flottants blancs, de la chaleur, de la douceur, de la maternité. Pas d'originalité, pas de curiosité. Tellement fade, en soi. Quoi que... Izumi a de longs cheveux, des ailes blanches si elle le désire, et elle est plutôt douce et maternelle, si on comprend comment elle fonctionne. Ce n'est pas donné à tout le monde, évidement.

"Entrons donc."

Et elle entraina la demoiselle dans le bar.

[No problème =D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://etudedecombats.activebb.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne m'approche pas...[ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne m'approche pas...[ Libre ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noël en approche ! [RP Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† La ville de Kimyoo † :: - Urbs - :: Les bas quartiers :: ♠ Les bars-
Sauter vers: